méditation et ses effets

Les bases de la méditation 

La méditation peut être définie comme un état de conscience sans pensées. Ce n’est pas un acte de faire, mais un état d’être et de conscience de soi

Soit nous sommes dans cet état, soit nous ne le sommes pas, indépendamment de nos occupations. La vérité est qu’une personne peut être en train de méditer pendant qu’elle est au travail. Comme une autre peut être très éloignée de la méditation pendant qu’elle est en position de lotus à un cours de yoga.

Bien que populaire, très peu d’entre nous ont une idée de ce qu’est vraiment la méditation. Pour certains, la méditation est considérée comme une focalisation mentale sur quelque chose. Tandis que pour d’autres, c’est l’image de quelque chose qui donne la paix ou la satisfaction. Et le but de ces méthodes serait de ralentir et d’arrêter complètement l’activité de notre esprit. Mais la réalité est que nous ne pouvons pas arrêter notre esprit en un clin d’oeil.

La véritable méditation nous permet de découvrir notre véritable potentiel humain. C’est un état de profonde sérénité et de paix se manifestant lorsque l’esprit est apaisé et silencieux, mais complètement alerte. Cet état n’est que le début d’une transformation intérieure qui nous conduira à un niveau supérieur de conscience. Cependant, le véritable défi est d’atteindre cet état.

Bases de la méditation : Ce que la méditation n’est pas…

Exercices

Sous la direction d’un instructeur qualifié et dans un but spirituel authentique, la respiration, l’entraînement et les postures peuvent contribuer à atteindre un certain équilibre, mais ils ne constituent pas une méditation et leur pratique inappropriée peut entraîner un déséquilibre dans la bonne voie. 

Concentration

La concentration est un effort visant à focaliser l’attention sur un objet ou une idée spécifique sur une période de temps significative. Les techniques utilisées dans la visualisation sont un autre type de focalisation. 

La perte de contrôle 

La méditation ou la spiritualité n’ont rien à voir avec les sons, les voix, les couleurs ou les mouvements involontaires. Ce sont des symptômes de perte de conscience et de contrôle sur certaines parties de nous-mêmes.

Effort mental

Pourquoi méditer ?

Dans la méditation, la conscience irréfléchie est obtenue par l’élévation de la Kundalini. (l’apparition d’une énergie et d’une conscience qui a été enroulée à la base de la colonne vertébrale depuis la naissance, et est la source de la force vitale). Pour sortir des blocages qui empêchent son ascension. Nous utilisons les mains et l’introspection mais jamais l’effort mental (par exemple, la répétition continue de « Je dois arrêter de penser ».) 

Grâce à plus de cent générations de preuves pertinentes et de tests améliorés, la culture orientale a affiné et amélioré ses méthodes de méditation. Contrairement à l’Occident qui n’a enregistré des recherches que depuis 70 ans. Ils ont donc réussi à assurer la santé mentale des laïcs et des patients cliniques dans le monde entier.

En tant que pratique importante en Amérique. La méditation a entraîné une diminution considérable des visites chez le médecin et une augmentation de 150€ d’épargne auprès des patients. Une étude d’assurance a également montré une diminution de l’utilisation des soins médicaux chez les méditants sur une période de plus de 6 mois.

Tous ces facteurs pertinents et importants prouvent que la réduction du stress et l’amélioration de la santé mentale sont de plus en plus importantes pour les soins de santé.

Bases de la méditation : Quelques points clés à connaître

La méditation réduit considérablement les coûts des soins de santé et est une forme potentiellement bénéfique pour la réduction du stress. Elle améliore la condition de vie dans son ensemble.

Par la méditation, l’esprit anxieux est neutralisé sans altérer l’efficacité et la lucidité de l’être humain.

Pendant la méditation, l’activité parasympathique (une des trois divisions du système nerveux autonome) augmente et le corps libère différentes hormones de stress comme les catécholamines.

La méditation authentique nous permet de donner la priorité au moment présent.

Des études complémentaires doivent encore être menées sur d’autres effets neurophysiologiques de la méditation.

Les bases de la méditation et ses effets
5 (100%) 2 votes