Annonce
Méditation pleine conscience

La méditation de pleine conscience : La technique des débutants pour la vie. 

L’art de la méditation consiste à aligner votre centre spirituel avec votre mentalité.

La méditation, comme toutes les compétences de la vie, est l’art d’entraîner l’esprit à devenir calme, fort et, surtout, à se libérer de toute distraction. Il s’agit d’une forme d’entraînement similaire à celle du sport intensif, qui exige une pratique constante et une discipline immense. Plus nous entraînons notre esprit à rester calme, plus nous nous sentons confiants dans notre approche générale de la vie. 

La méditation est assimilée au sport.

Selon un extrait du New York Times, la méditation est assimilée au sport dans le sens où «c’est une famille d’activités, pas une seule chose ». Tout comme un sport professionnel, la méditation exige différentes formes d’entraînements pour qu’elle soit observée de façon adéquate. Cette philosophie est basée sur les notions de directeur de laboratoire de neurosciences à l’Université du Wisconsin, Richard.J. Davidson. 

Annonce

Acquérir la technique de la méditation exige une grande attention aux détails relatifs à son état mental.

Pour que l’on s’attende à ce qu’un débutant reste assis pendant des heures dans l’immobilité et apprécie pleinement la vraie nature de la méditation, ce serait comme s’attendre à ce qu’un athlète débutant batte en une manche le record du monde du 100m sprint. L’élément le plus difficile pour naviguer à travers la méditation est de comprendre comment contrôler les flux de pensées qui causent des distractions dans l’esprit. Afin de guider les débutants dans leur voyage méditatif, il existe différents dispositifs numériques tels que : des DVD de méditation pour débutants, ou des podcasts en ligne qui aident à l’entraînement pour préparer la méditation. 

Les bouddhistes définissent la méditation comme un sport. Cela signifie que le coeur de la méditation vient avec la compréhension du souffle. Diverses techniques de respiration permettent une meilleure pratique méditative. 

Il existe deux types importants de méditation qui seront discutés ci-dessous :

Méditation de concentration :

Cela exige une concentration centrale et la répétition de mouvements tels que – un mantra, des exercices de respiration, des symboles, des carillons et d’autres sons de tranquillité de cette nature. Au début, les niveaux de méditation concentrée ne durent que quelques minutes à la fois. La clé pour maîtriser cette pratique exige des débutants qu’ils améliorent progressivement leur concentration en augmentant leur niveau de concentration à la minute près. C’est une expérience intimidante au début, mais comme toute compétence dans la vie, c’est en forgeant que l’on devient forgeron. 

Annonce

Méditation de la pleine conscience :

La méditation de pleine conscience est probablement la forme la plus courante parce qu’elle implique la reconnaissance des pensées passagères qui infiltrent notre esprit pendant la méditation. Quand les pensées entrent dans notre esprit, nous avons tendance à nous y fixer, ce qui provoque de grandes tensions mentales et de l’anxiété spirituelle. L’astuce ici est de permettre à ces pensées d’entrer dans l’esprit aussi rapidement qu’elles en sortent. Lorsque nous sommes distraits par des pensées multiples, notre capacité à traiter ces pensées diminue. La pleine conscience implique l’acceptation que les pensées existent et l’acceptation de votre capacité à les laisser passer.

La principale différence entre la méditation de concentration et la méditation de pleine conscience est que la première génère des niveaux de concentration plus élevés et que la seconde nous permet de nous libérer des modèles de pensée de jugement. La plupart des étudiants pratiquent une combinaison des deux types de méditation. C’est la forme idéale d’entraînement méditatif parce qu’elle crée un équilibre d’immobilité dans l’esprit ; elle nous permet de passer à travers nos journées légères et insouciantes, confiants dans les processus spirituels du pouvoir universel. 

Certains avantages de la méditation comprennent :

  • La baisse de la tension artérielle
  • L’amélioration de la circulation sanguine
  • Une diminution de la fréquence cardiaque
  • Moins de transpiration
  • Le ralentissement de la fréquence respiratoire
  • Moins d’anxiété
  • Une baisse du taux de cortisol dans le sang
  • Plus de sentiment de bien-être
  • Moins de stress
  • Une relaxation plus profonde
Annonce

3. Autres techniques de méditation :

D’autres techniques de méditation sont couramment pratiquées par les moines bouddhistes. Leur principale forme de pratique repose sur le développement de la compassion. C’est le mode de vie bouddhiste et cela dépend de la pratique quotidienne. La compassion est une caractéristique qui se développe à travers notre compréhension et notre concentration totale sur l’autodétermination. 

 «  Réponse de la relaxation  »

Le résultat principal de la méditation est la relaxation. L’expression, « Relaxation Response » , a été inventée dans les années 70 par le Dr Herbert Benson, diplômé de Harvard University Medical School. Le concept est basé sur ses recherches sur la méditation transcendantale subie par divers étudiants. Selon lui, la réaction de relaxation est  » une réaction opposée, involontaire, qui provoque une réduction de l’activité du système nerveux sympathique « . C’est cette analyse qui a déterminé les bénéfices à court terme susmentionnés de la méditation. 

Les philosophes modernes et les chercheurs scientifiques ont exploré les bienfaits potentiels à long terme de la méditation.

Ils ont développé le lien entre la méditation constante et le renforcement du système immunitaire. Il faut tenir compte du fait que le but de la méditation n’est PAS d’acquérir ces bienfaits, mais simplement de comprendre l’esprit dans sa forme la plus pure d’immobilité, stimulée par la clarification des pensées. En termes philosophiques orientaux, le but de la méditation est d’apprendre à devenir pleinement présent à tout moment. 

En termes bouddhistes, le but de la méditation est de libérer l’esprit des chaînes de distraction et de permettre le détachement des biens matériels. De cette façon, les praticiens peuvent abandonner le contrôle des éléments de la vie sur lesquels nous n’avons aucun contrôle et accepter que nos vies sont imprévisibles et en constante évolution. Cela nous permet de développer les compétences nécessaires pour nous adapter spontanément aux stimuli qui nous entourent, qu’ils aient un impact négatif ou positif sur notre existence. Le résultat final d’une méditation constante crée la paix intérieure, le calme et l’harmonie dans notre centre spirituel. 

Annonce

COMMENT MÉDITER : MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE SIMPLE POUR DÉBUTANTS

Cet exercice de méditation pleine conscience est une excellente introduction aux techniques de méditation.

Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement sur le sol ou sur un coussin. 

Fermez les yeux.

Ne faites aucun effort pour contrôler votre respiration ; respirez simplement naturellement.

Concentrez votre attention sur la respiration et sur la façon dont le corps bouge à chaque inspiration et expiration. Remarquez le mouvement de votre corps lorsque vous respirez. Observez votre poitrine, vos épaules, votre cage thoracique et votre ventre. Il vous suffit de concentrer votre attention sur votre respiration sans en contrôler le rythme ou l’intensité. Si votre esprit s’égare, reprenez votre souffle.

Maintenez cette pratique de méditation pleine conscience pendant deux à trois minutes pour commencer, puis essayez-la pendant de plus longues périodes. 

Annonce