Une étude démontre que la méditation crée un réseau distinct de gènes (anti-âge) & améliore l’état de santé des cellules

de | 23 septembre 2016
santé des cellules

santé des cellules

Une nouvelle étude démontre que la méditation crée un réseau distinct de gènes (anti-âge) & améliore l’état de santé des cellules 

La science est en train de rattraper les connaissances énoncées par Patanjali dans ses yogas sutras, les références dans les Védas, et d’autres textes anciens. La méditation est pratiquée depuis environ 5000 ans; ce qui prouve l’impact positif qu’elle peut avoir sur le corps et l’esprit. La science a désormais reconnu que la méditation peut avoir de puissants effets sur la santé humaine, tandis que de plus en plus de recherches exposent ses avantages époustouflants.

Certains des méditants les plus expérimentés ont même été désignés comme ayant des facultés « surhumaines », en raison de la façon dont ils ont été affectés par cette pratique (lien ici et ici). Une étude publiée récemment dans le Translational Psychiatry a prouvé à quel point la méditation peut être bénéfique pour la santé humaine, et que la signature moléculaire des méditants s’avère très différente de ceux qui ne pratiquent pas une méditation régulière.

Comment la méditation peut améliorer votre santé cellulaire

Un groupe de chercheurs américains a réalisé une étude sur des participants lors d’un cours d’informations sur le bien-être de Deepak Chopra proposé pendant une période de 5 jours dans le complexe touristique de Omni La Costa Resort & Spa (Carlsbad, CA, USA). Les chercheurs ont invité des femmes âgées de 30 à 60 ans, qui n’avaient aucune expérience dans ce domaine, à méditer dans le cadre de l’étude, puis les ont divisées en deux groupes:

Celles qui participaient en repli ( « les méditantes débutantes »), et celles qui étaient tout simplement présentes dans le complexe touristique ( « les vacancières »). Les chercheurs ont comparé leurs résultats ainsi que ceux des femmes en repli qui étaient dans la même tranche d’âge et qui méditaient de manière régulière ( « méditantes régulières »). La santé des participantes avait fait l’objet d’un examen approfondi avant et après le séjour de cinq jours dans le complexe, et par la suite des évaluations d’entretien ont été menées à terme pendant une période de 10 mois.

Une méthode de mesures standardisées psychologiques avait été mise en place afin de déterminer les symptômes de la dépression des participantes et les niveaux perçus de stress, d’attention, et de vitalité. Les participantes ont fait une prise de sang pendant le premier et le cinquième jour de l’étude. Pour plus d’informations sur les détails de la prise de sang, le traitement, les essais de biomarqueurs, et le séquençage ARN des échantillons de sang, cliquez ici .

sante-des-cellules-2

la méditation crée un réseau distinct de gènes (anti-âge) & améliore l’état de santé des cellules

Même si les trois groupes ont connu des améliorations significatives en matière de santé mentale, les méditantes débutantes ont montré une plus grande amélioration en ce qui concerne la dépression, en particulier la période des 10 mois qui a suivie. Ces études ont toutes établi clairement que les effets des vacances à court terme améliorent le bien-être; cependant, il est évident qu’il y a aussi des avantages à long terme sur le fait d’appendre la méditation.

Pendant les vacances, les gènes qui doivent généralement faire face au stress, à la cicatrisation des plaies et aux blessures  avaient diminué. Parmi ceux qui avaient fait l’expérience de la régulation à la baisse après le séjour / vacances étaient MME et FOXO3, qui sont tous deux appelés « gènes liés au stress ». Cette étude est considérée comme la première documentation où l’intervention rapide et adaptée qui diminue le stress peut aussi diminuer sa manifestation.

Les chercheurs ont également identifié ce qu’ils appellent l’« effet de la méditation », par laquelle  ils ont trouvé que les méditantes régulières avaient un réseau distinct de gènes avec des fonctions cellulaires qui peuvent être associées à l’anti-vieillissement. Même si les vacances sont souvent favorables à l’expression des réseaux de gènes en matière de bien-être, l’effet des « vacances » ne peut être maintenu tout au long de la vie, parce que vous ne pouvez pas tout le temps partir en vacances. En revanche, « l’effet de la méditation » peut être maintenu si vous pratiquez régulièrement la méditation, et vous pouvez donc récolter en permanence les fruits de vos efforts.

Vous pouvez lire l’étude complète ici.

De plus en plus d’études prouvent que la méditation peut améliorer le corps et l’esprit

Une étude menée par l’Université de Harvard a déterminé que la méditation reconstruit la matière grise du cerveau en seulement huit semaines. Cette incroyable découverte a été faite par la prise d’images de résonance magnétique (IRM) du cerveau de 16 participants deux semaines avant l’étude et après son achèvement.

Une autre étude d’Harvard a constaté que la méditation pouvait atténuer les symptômes du syndrome du côlon irritable (IBS) et améliorer la santé de l’intestin. L’étude a montré que, en induisant la « réponse de relaxation », ce qui est le terme scientifique pour la méditation, les participants présentaient un taux réduit des symptômes du SCI et de l’anxiété, favorisant une meilleure survie et une meilleure qualité de vie.

Vous pouvez en savoir plus sur ces deux études dans le lien ici, et lisez ici comment la méditation a grandement amélioré l’IBS d’un membre de l’équipe.

Si vous ne connaissez pas la méditation, restez ouvert d’esprit et sachez que c’est une pratique destinée à tout le monde. Il n’y a aucune compétence particulière à avoir, il s’agit tout simplement de l’acte de faire taire l’esprit et de trouver la paix intérieure. Rappelez-vous, que vous devez d’abord faire taire les pensées dans votre tête; vous devez lâcher prise de ces pensées sans jugement ou attachement.

On a demandé un jour à Bouddha : « Qu’avez vous gagné avec la méditation? »

Il a répondu: « Rien!

Par contre, laissez-moi vous dire ce que j’ai perdu:

la colère, l’anxiété, la dépression, l’insécurité,

la peur de vieillir et la peur de la mort! »

Vous pouvez aussi vous libérer de ces émotions et de ces attachements. Si vous cherchez d’autres conseils, vous pouvez consulter les articles suivants:

Source Une étude démontre que la méditation crée un réseau distinct de gènes (anti-âge) & améliore l’état de santé des cellules : www.collective-evolution.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *