La science de la tristesse: Pourquoi versons nous des larmes?

de | 13 janvier 2017

larmes

Image crédit : pixabay.com

La science de la tristesse: Pourquoi versons nous des larmes?

Dès notre naissance, pleurer est quelque chose qui nous est tous familier. Il nous arrive même parfois de pleurer pendant que nous regardons un film triste ou quand nous éclatons de rire.

Mais quel est l’intérêt biologique de faire couler de l’eau de nos yeux quand nous ressentons une très grande émotion? Premièrement, il y a différents types de larmes.

La lubrification de la base de nos yeux est une couche constante d’humidité qui prévient nos yeux du dessèchement.

Ensuite, il y a la lubrification des larmes réflexes qui protègent les yeux des irritants comme la fumée, la poussière, et le vent. Ce sont ces mêmes larmes qui coulent lorsqu’on coupe des oignons, et cela est dû au fait que notre cerveau libère des hormones qui déclenchent des glandes qui ont pour but de protéger nos yeux.

Une des raisons pour lesquelles nous pleurons quand nous sommes bouleversés est pour pouvoir communiquer nos vraies émotions à notre entourage. Cela nous met dans un état de passivité, en brouillant littéralement nos yeux et nous handicapant presque de tout comportement agressif.

Une autre théorie dit que pleurer est une manière littérale d’apaiser le stress. Quand nous avons une émotion intense de tout genre, elle doit être évacuée d’une manière ou d’une autre.

Image crédit : sciences-et-larmes.

Les différents types de larmes

Il existe donc trois types de larmes

  • Les larmes de lubrification qui servent à hydrater la cornée, à lubrifier l’œil et à éliminer les poussières.
  • Les larmes de réflexe sont liées à une irritation de l’œil par des substances ou des particules irritantes (oignon, sable, produit chimique…). Il s’agit d’une réaction d’urgence. Elles peuvent également être causées par un fort éblouissement, des baillements ou une forte toux.

  • Les larmes émotionnelles sont une augmentation des sécrétions lacrymales en cas de stress émotionnel fort. Ceci ne se limite pas aux émotions négatives, nous pleurons aussi de joie. Elles sont généralement accompagnées d’autres signes de trouble comme un rougissement, une respiration convulsive, des spasmes ou des tremblements. Si on ne connaît pas exactement l’origine et la cause des larmes émotionnelles, on sait néanmoins que ce type de larme contient des protéines et des hormones, dont la prolactine qui est liée au stress et des corticotrope qui sont des analgésiques naturels. Ces analgésiques nous procureraient une sensation apaisante.

Autre aspect intéressant: le schéma de composition des larmes de réflexe est très différent de celui de la composition des larmes émotionnelles.

Les larmes de réflexe contiennent des niveaux beaucoup plus élevés de protéines, tandis que les larmes émotionnelles contiennent de hauts taux du stress, telles que l’hormone corticotrope (ACTH) ou enképhalines, une endorphine et un anti-douleur naturel. Donc, quand nous pleurons, nous nous libérons littéralement et atténuons notre stress.

Les larmes peuvent être considérées comme une manifestation physique d’une réaction émotionnelle interne. C’est la façon dont notre corps libère ses émotions.

Tout le monde sait qu’après avoir pleuré on se sent généralement mieux, et cela explique pourquoi. Les pleurs sont la libération du stress et des bagages émotionnels.

Des expériences ont été menées en rapport avec des images de larmes ayant été traitées sous Photoshop de personnes en pleurs, mais malgré cela, tous ceux qui avaient visualisé l’image parvenaient encore à reconnaitre la tristesse. Les gens savent intrinsèquement quand quelqu’un se sent mal.

Alors allez-y, n’ayez pas honte ou ne soyez pas embarrassé de pleurer. C’est un état tout à fait naturel et magnifique à la fois qui, en fin de compte, peut nous aider à tisser des liens plus profonds avec nous-mêmes et les autres.

Quand les gens remarquent que vous êtes vulnérable, ils se sentent plus à l’aise pour s’ouvrir à vous.

Vous pouvez créer une connexion forte avec quelqu’un en lui montrant le côté sensible de votre être, et à son tour, il fera de même.


Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

Connexe: L’analyse des larmes au microscope révèle un fait étonnant 

Sources : www.futura-sciences.comscribium.comwww.psychologies.com / www.futura-sciences.com

Une réflexion au sujet de « La science de la tristesse: Pourquoi versons nous des larmes? »

  1. Glard

    Très intéressant comme sujet, merci de m’avoir aidé à répondre véritablement à une question que je me posais

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *