6 conseils de base importants pour les empathes et les gens très sensibles

de | 19 juillet 2016
très sensibles

Empathes et très sensibles

6 conseils de base importants pour les empathes et les gens très sensibles

Les empathes ne peuvent pas aider à comprendre, donner, ou être plus conscient. C’est tout simplement inné chez eux, même s’ils ne le veulent pas.

Un empathe sera toujours là pour vous, une épaule pour pleurer, un confident, mais c’est aussi incroyablement épuisant pour eux, car ils ont du mal à dire non.

Si vous êtes un empathe et que vous cherchez des moyens de gérer cela, voici quelques conseils pour vous aider à «contrôler» votre don, et ne pas éprouver du ressentiment.

Créer un bouclier

Lorsque vous êtes un empathe, il est important de vous protéger. C’est un exercice que vous devriez faire aussi souvent que possible. Visualisez un bouclier d’énergie autour de votre corps physique, choisir une couleur spécifique peut aider, puis imaginez une couche énergétique protectrice se déplaçant autour de vous. Vous n’essayez pas de vous enfermer dans une boîte, donc gardez votre bouclier souple et ne laissez que ce que vous voulez dedans.

Une fois votre bouclier en place, visualisez que le centre de votre être est une petite lumière. Concentrez-vous sur cette lumière interne, ou ce feu.

Chacun de vos sens. Soyez conscient de vos pensées, sentiments, et émotions. Lorsque vous aurez essayé cela seul, essayez de le pratiquer en présence d’autres personnes. Essayez de ramener votre conscience de votre environnement extérieur à vous, votre flamme, puis revenez. Faites attention à la façon dont chacun se sent.

Conseils pour les empathes et les gens très sensibles :

Du silence

Prenez de nombreuses petites pauses tout au long de la journée, vous avez besoin de cet air frais et d’une bonne marche ainsi que des étirements. Ces pauses contribueront à réduire la stimulation excessive en présence d’autres personnes.

La méditation quotidienne

Plus que quiconque, vous devez rester les pieds sur terre et centré. Pratiquez la méditation.Pour lutter contre la surcharge émotionnelle, agissez vite et méditez pendant quelques minutes. Cela recentre votre énergie pour éviter de ramasser celle des autres.

La purification

Vous purifier est bon, que vous soyez un empathe ou non.
Le fait de vous purifier et de purifier votre maison et même votre lieu de travail régulièrement éliminera l’énergie des autres et leur influence sur vous. Essayez la sauge, le copal, l’oliban, l’encens Nag Champa et Palo Santo.

Dites NON et fixez des limites

Dire non peut être très difficile pour un empathe, mais il est très important de dire non quand quelqu’un vous en demande trop. Vous n’êtes pas obligé de leur expliquer pourquoi, soyez simplement poli et ferme.`

Si vous vous sentez dépassé dans des lieux très fréquentés, manger un repas riche en protéines peut aider, et restez aussi loin de la foule que possible, pas en plein milieu!

Ne vous sentez pas non plus obligé de dire oui à vos amis, si vous n’avez pas envie de sortir, ou si vous voulez partir tôt, ne vous sentez pas mal pour cela.

Cherchez un praticien énergétique

Trouvez quelqu’un avec qui vous vous sentez à l’aise, tous les praticiens énergétiques ont leurs propres compétences et talents uniques, donc vous devez trouver quels sont vos besoins énergétiques particuliers.

Comprenez que vous pouvez avoir besoin de changer de praticien quand vos besoins changent, vous devez apprendre à reconnaître quand vous avez grandi et évolué et quand vous avez besoin d’un changement.

Source pour les empathes et les gens très sensibles : thespiritscience.net

Claire C.

7 réflexions au sujet de « 6 conseils de base importants pour les empathes et les gens très sensibles »

  1. Perversions narcissiques et pscyhopathies

    « Les empathes ne peuvent pas aider à comprendre, donner, ou être plus conscient. C’est tout simplement inné chez eux, même s’ils ne le veulent pas. » N’y a-t-il rien qui vous choque dans cette formulation ?
    Tel qu’énoncé, le sens de la première phrase signifie que les empathes sont dans l’incapacité d’aider à comprendre, etc…
    Il manque soit une double négation : « Les empathes ne peuvent pas ne pas aider à comprendre, donner, ou être plus conscient… » (formulation lourde) ; ou bien : « les empathes ne peuvent pas REFUSER d’aider à comprendre, à donner, ou à être plus conscient… » Etc.
    https://perversionnarcissiqueetpsychopathie.wordpress.com/

    Répondre
  2. Perversions narcissiques et psychopathies

    « Les empathes ne peuvent pas aider à comprendre, donner, ou être plus conscient. » N’y a-t-il rien qui vous choque dans cette formulation ? Si les empathes ne peuvent pas aider… c’est qu’ils n’aident personne. Cette formulation est maladroite et fortement confusiogène dans ce contexte. Malheureusement !

    Répondre
  3. Jean-François Parent

    Plutôt que de créer un bouclier autour de vous, ce qui demande de l’énergie et qui nous place en perpétuelle position de défense, Il me semble vraiment préférable et plus efficace de considérer que l’on est « transparent ». C’est à dire au contraire se laisser traverser par les émotions ou vibrations des autres (on ne peut de toutes façons l’éviter à , mais faire en sorte 100%) qu’elles nous traversent sans dégât et sans laisser de traces en nous. Comme si nous étions un filtre, une vitre transparente. Comme si, au lieu de murer notre antenne, on accepter qu’elle capte les ondes, mais au lieu de le s’enregistrer et de les amplifier, on se branche sur une autre fréquence. Les « travaux » sont plus ligth, moins énergivores, c’est plus efficace et permanent, ca fonctionne en toutes circonstances. et ca nous donne une assurance bien plus grande que d’avoir peur en permanence et de se mettre en « protection ». Saisissez-vous la différence ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *