in ,

Connaissez-vous les terribles effets de la colère ? Voici 5 conseils pour la prévenir

Partagez cet article

Annonce

La colère est une émotion brûlante qui peut, dans de nombreuses situations, remplacer la logique, la raison, la compassion et la compréhension. Elle intensifie les situations rapidement et de manière explosive, ou fait bouillir les ressentiments jusqu’à ce qu’ils explosent.

Annonce

Je ne dis pas que vous ne devriez jamais être en colère. Vous avez parfaitement le droit d’être en colère parfois. La question est, laissez-vous la vibration de la colère vous contrôler, ou maîtrisez-vous l’art de vous sentir en colère, et savez-vous comment lâcher prise ?

La plupart d’entre nous ne maîtrisent pas leur colère.

Quels sont donc les effets cette attitude ?

Violence. Haine. Refus de voir le point de vue de l’autre. Comportements égoïstes. Relations ruinées. Opportunités ratées. Gros problèmes de santé. Paroles et gestes violents. Problèmes avec la loi. Stress chronique. Honte. Dégoût de soi. Préoccupations.

Annonce

Bien sûr, certains effets sont beaucoup plus extrêmes que d’autres, et tous ne s’appliquent pas à vous. Cependant, aucun de ces effets n’est exactement celui que vous recherchez lorsque vous exprimez votre colère de manière nuisible.

Toutes les images / Pixabay
  • Avez-vous déjà quitté un endroit très en colère parce que vous aviez un désaccord avec un ami et pensiez que votre amitié allait exploser, et que si vous aviez réussi a contrôler votre colère, vous auriez pu trouver une solution plus agréable ?
  • Avez-vous déjà jeté ou brisé un objet à cause de la colère ?
  • Avez-vous déjà été dans une querelle pendant si longtemps que vous n’avez plus jamais pu interagir avec la personne de la même manière ou que nous n’avez jamais pu la revoir ?
Annonce

La colère doit être libérée de manière saine.

Il vaut mieux sortir de chez soi pour se promener que de se disputer avec son partenaire. Il vaut mieux éclabousser de la peinture sur une toile que contre le mur. Il vaut mieux sortir et laisser échapper « ce cri » seul que de crier sur vos enfants. Il vaut mieux réfléchir que de mettre fin à une amitié en disant quelque chose d’horrible qu’on ne pourra jamais oublier. Il vaut mieux frapper votre oreiller que votre conjoint.

Vous le savez, mais arrivez-vous à le mettre en pratique ?

Contrôler la colère signifie que vous êtes capable de la ressentir, mais que vous n’agissez pas pendant cette période.

Pouvez-vous respirer pendant quelques minutes pour vous contrôler ou succombez-vous à une réaction instinctive ?

La seule façon d’apprendre à gérer la colère est de pratiquer.

Voici un conseil utile pour gérer la colère dans le feu de l’action : Lorsque vous sentez votre colère monter, permettez-vous de la ressentir pleinement. Mais au lieu de prêter attention à la personne ou à la situation qui a provoqué la colère, tournez-vous vers l’intérieur. Concentrez-vous sur le sentiment lui-même. Fermez les yeux et prenez une minute pour vous ressaisir lorsque vous sentez la colère monter.

  • Que fait-elle à votre corps ?
  • Quelles sont les sensations physiques qui expriment la colère ?
  • Votre cœur se sert-il ?
  • Sentez-vous la chaleur monter ?
  • Ressentez-vous une tension dans les muscles ?
  • Est-ce qu’une veine palpite dans votre front?
  • Commencez-vous à transpirer ?
  • Est-ce que vous tremblez ?
  • Vos poings se serrent-ils automatiquement ?
  • Ressentez-vous une montée d’adrénaline ?
  • Vous sentez-vous bien de vous disputer ou d’avoir une sorte d’action physique immédiate ?

Si vous prenez une minute de connaissance de soi comme celle-ci, vous vous offrirez trois cadeaux :

  • Une meilleure connaissance de soi
  • Une meilleure maîtrise de soi : la capacité de répondre plutôt que de réagir
  • Une chance de se calmer et de choisir une meilleure interprétation de l’événement (peut-être que le voir du point de vue de l’autre personne vous donnera de meilleurs résultats)

Avoir cette conscience et cette maîtrise de soi signifie que vous laissez l’émotion de la colère suivre son cours naturel, plutôt que de laisser l’énergie monter en vous. Une fois que la colère est littéralement « hors de votre système », vous pouvez retrouver un meilleur sentiment de contrôle et de dignité.

Annonce

Ce sera difficile au début, mais persistez. N’oubliez pas que si vous déversez votre colère sur quelqu’un qui vous a énervé, vous ne blesserez pas seulement cette personne, mais aussi vous-même.

Voici quelques moyens de prévenir la colère :

1. Comprenez ce qui déclenche vos colères

Éloignez-vous de ce qui les déclenche si vous le pouvez. Réinterprétez-les (tout le monde ne veut pas faire de votre vie un enfer, ce sont des gens normaux comme vous, stressés, distraits et en difficulté).

2. Fixez des limites très claires

Si vous avez du mal avec la façon dont vous êtes traité, vous devez réaliser que vous n’êtes pas une victime. Vous êtes le maître de votre vie !

C’est vous qui choisissez comment vous réagissez. Arrêtez de réagir et soyez proactif en établissant des directives claires sur la façon dont vous vous attendez à être traité – avec respect, dignité, gentillesse, compassion et compréhension. Ne tolérez pas d’être maltraité. Il est préférable de mettre fin à une relation dans laquelle vous n’êtes pas respecté. N’hésitez pas à demander de l’aide si besoin.

Annonce

3. Parlez à quelqu’un en qui vous avez confiance

Parlez à un professionnel de la façon dont la colère détruit votre vie.

4. Trouvez un exutoire sain

Les sports sans contact sont les meilleurs. Escalader, courir, nager et faire du vélo sont d’excellents moyens d’évacuer la colère. Bonus : courir libère des endorphines qui vont améliorer votre humeur.

5. Lorsque vous êtes dans un état d’esprit calme, pratiquez la gratitude.

Cela vous aidera à voir les personnes et les situations de votre vie autrement, y compris ce qui déclenche vos colères. Une pratique quotidienne de gratitude vous aidera à dissiper la colère et à l’empêcher de se répandre dans votre vie.

La gratitude est le moyen le plus puissant de transformer la colère en vibrations plus élevées d’acceptation, de bonheur, de calme et d’appréciation.

Rappelez-vous que vous ne pouvez pas contrôler ce qui se passe autour de vous, mais vous pouvez toujours (toujours, toujours, toujours) contrôler vos réactions.

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quel est le point commun entre les relations durables ? Les 5 piliers de base qui soutiennent l’amour

horoscope

Horoscope du Samedi 24 septembre 2022 pour chaque signe du zodiaque