in

Se parler à soi-même peut être bénéfique pour la réflexion et la perception: 4 bénéfices de se parler à soi-même

Partager

Se parler à soi-même peut améliorer vos capacités cognitives selon une étude

Se parler à soi-même ne signifie peut-être pas que vous êtes fou, cela peut en fait être bénéfique pour la réflexion et la perception, selon les chercheurs.

Vous avez probablement déjà vu quelqu’un parler tout seul et pensé qu’il était bizarre, n’est-ce pas ? 

Eh bien, vous devriez peut-être aussi adopter cette pratique, car les gens qui se parlent sont souvent très intelligents

Annonce

Pour voir si se parler pouvait aider les adultes, des psychologues ont mené des expériences avec des volontaires qui devaient rechercher des objets spécifiques. Ce travail a été inspiré en partie par le discours intérieur du chercheur. 

« Je e parle souvent lorsque je cherche quelque chose dans le réfrigérateur ou dans les rayons des supermarchés », a déclaré le chercheur Gary Lupyan, psychologue cognitif à l’Université du Wisconsin-Madison.

Dans une expérience, on a montré à des volontaires 20 images de divers objets et on leur a demandé d’en chercher un spécifique, comme une banane. Dans la moitié des tests, on a demandé aux participants de dire à plusieurs reprises ce qu’ils cherchaient à voix haute ; dans les autres, on leur a demandé de garder le silence. 

Les chercheurs ont découvert que la parole autodirigée aidait les gens à trouver des objets plus rapidement d’environ 50 à 100 millisecondes. (Le temps moyen qu’il a fallu aux participants pour trouver un élément était de 1,2 à 2 secondes.)

Annonce

« Le point principal à retenir est que le langage n’est pas seulement un système de communication, mais je soutiens qu’il peut augmenter la perception, augmenter la réflexion », a déclaré Lupyan à LiveScience.

Les 4 bénéfices possibles de se parler à soi-même :

Ces personnes organisent mieux leurs pensées

C’est généralement vrai. Ceux qui se parlent sont plus aptes à organiser leurs pensées et à traiter plus d’une pensée à la fois. 

Ils se concentrent sur l’expression de leurs pensées à haute voix dans l’espoir de mieux les comprendre. En conséquence, ils ont en fait une plus grande clarté mentale.

Annonce

Elles ont une meilleure mémoire

Les personnes qui se disent des choses à voix haute sont probablement capables de mémoriser et de se rappeler mieux les choses que celles qui ne le font pas.

C’est une façon de renforcer une pensée à l’intérieur de votre cerveau.

Leur capacité d’analyse ou de réflexion est plus efficace

Certaines études ont indiqué que se parler à soi-même peut vous aider à réfléchir plus rapidement et avec plus de clarté.

Ils ont constaté que lorsque les gens se parlent au magasin, ils trouvent ce dont ils ont besoin plus rapidement que ceux qui ne le font pas.

Annonce

Ils atteignent plus facilement leurs objectifs

Les personnes qui se parlent, en particulier de leurs objectifs, sont plus susceptibles de les atteindre que celles qui ne le font pas.

Le dire à voix haute aide à créer une meilleure concentration sur vos objectifs et vous rapproche d’eux.

Lupyan et son collègue Daniel Swingley ont détaillé leurs découvertes en ligne dans le Quarterly Journal of Experimental Psychology.

Publié par Jean-Charles Réno

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelle Lune de décembre : Ces 4 signes du zodiaque peuvent s’attendre à de belles choses

8 traits des personnes émotionnellement intelligentes : notez celles que vous avez et celles que vous devez développer