in

Pourquoi certaines personnes voient des fantômes alors que d’autres non, selon la science

Partagez cet article
voient des fantômes

Vous seriez surpris du nombre de personnes qui rapportent des observations et des apparitions de fantômes.

Cependant, certaines personnes sont plus enclines à faire ces signalements que d’autres. Par exemple, certaines études montrent que près de la moitié des Américains âgés veufs voient une hallucination de leur conjoint décédé.

Alors sont-elles réelles ou ne sont-elles que des hallucinations que nous voyons pendant les périodes émotionnellement intenses ?

Annonce

C’est une question difficile à répondre car la définition de voir des fantômes peut dépendre de la personne. Si nous définissons le fait de voir des fantômes comme « ressentir une présence », cela peut être aussi simple qu’un sentiment plutôt qu’une réelle vision. Cela peut se produire dans toutes sortes d’états, comme lorsque vous êtes éveillé ou endormi, et lorsque vous êtes en deuil ou juste au bon moment pour le remarquer. Dans tous les cas, la science peut nous donner des pistes pour savoir pourquoi les fantômes peuvent être vus par certaines personnes, et pas par d’autres.

La peur des fantômes elle-même

Certaines personnes ont peur du paranormal. Ce ne sont pas nécessairement les fantômes eux-mêmes qui les mettent mal à l’aise, mais la rencontre de l’inconnu et la possibilité de quelque chose qu’ils ne comprennent pas et qui défie les lois de la nature telle qu’ils la comprennent. Pour cette raison, ces personnes n’apprécient pas particulièrement l’obscurité, les orages ou les histoires d’horreur. Cependant, le cerveau peut jouer des tours. 

Il est possible que ce soit la peur elle-même qui incite l’esprit à interpréter certains événements comme « paranormaux ». C’est peut-être parce que l’esprit est déjà orienté vers ce risque. Pensez-y comme lorsque vous allez faire une présentation et qu’au moment de dire les choses, vous oubliez presque tout.

Annonce

D’un autre côté, ceux qui ne croient pas beaucoup aux fantômes ne s’ouvrent pas à la possibilité de les voir. Il y a donc de fortes chances que même si les fantômes sont réels, ces personnes ont probablement ignoré leur présence avec une explication plus rationnelle.

L’incapacité à bien respirer

voient des fantômes
Toutes les images / Pixabay

Nous tenons pour acquis notre capacité à laisser respirer et expirer naturellement. Cependant, lorsque vous prenez conscience de la respiration, vous pouvez contrôler sa vitesse, ce qui peut avoir des effets bénéfiques ou néfastes sur votre esprit et votre corps. Pour certaines personnes, la respiration est en fait plus difficile parce que leur cerveau ne reçoit pas assez d’oxygène pour fonctionner correctement. Cela pourrait être développé avec des habitudes comme le tabagisme, connu sous le nom d’anoxie cérébrale.

Lorsque le cerveau est privé d’oxygène, l’esprit peut commencer à lui jouer des tours. Il verra des choses qui ne sont pas là ou entendra des voix qui ne sont pas présentes. Ces hallucinations peuvent ressembler à des expériences hors du corps et imiter des observations de fantômes et d’autres activités paranormales.

Être exposé à un empoisonnement au monoxyde de carbone

Habituellement, les observations paranormales sont accompagnées de symptômes physiques comme des étourdissements, des nausées et un essoufflement. Connaissez-vous les autres causes de ces symptômes ? L’empoisonnement au monoxyde de carbone. Ainsi, lorsque des personnes signalent que leur maison est hantée, elles devraient probablement également vérifier que leur détecteur de monoxyde fonctionne bien ou qu’ils ont bien fait réviser leur chaudière.

Annonce

Ce gaz inodore passe souvent inaperçu bien qu’il ait parfois des répercussions mortelles. Les personnes qui ont été empoisonnées sont plus sujettes aux hallucinations qui leur font croire aux fantômes.

Situations de stress élevé

Laisser partir les gens

Une étude a tenté de comprendre les différences entre les personnes qui n’ont jamais eu d’expérience paranormale et celles qui en ont déjà fait l’expérience. Ils ont découvert que les expériences surnaturelles se produisaient très probablement dans des environnements menaçants ou stressants. Cela signifie que le stress était souvent un facteur et que plus une personne se sentait en danger, plus elle était susceptible de « voir des fantômes ».

Par exemple, les marins, les alpinistes et les explorateurs polaires rentrent souvent chez eux avec des histoires vivantes de fantômes qui les suivent, vivent dans des navires abandonnés ou leur envoient des sauveteurs. Ces personnes étaient souvent dans des situations de vie ou de mort qui amplifiaient leur sentiment de présence paranormale

Ne pas arriver à dormir correctement

L’un des moyens les plus simples de commencer à perdre la tête et la capacité de distinguer la réalité de la distorsion est de ne pas dormir suffisamment. L’insomnie finit par envahir l’esprit privé de sommeil pour lui jouer toutes sortes de tours. Le sommeil est vital pour un esprit vif et alerte.

Annonce

Moins quelqu’un dort, plus une personne est susceptible de perdre le sens de la réalité et de se perdre dans un monde qu’elle juge paranormal. C’est peut-être la seule fois où ils sont capables de se débarrasser du conditionnement qui les empêche de voir des fantômes. C’est peut-être aussi pour cela que les enfants les voient plus facilement. Ou peut-être que ces personnes ont simplement besoin de dormir plus.

Être trop entouré de technologie

De nos jours, il est presque impossible d’échapper à la technologie. Nous sommes entourés d’appareils électroniques, de téléviseurs, de téléphones, même si ce ne sont pas les nôtres. Pour fonctionner, ces technologies créent autour d’elles de forts champs électromagnétiques. Des études suggèrent que ces champs électromagnétiques peuvent interférer avec notre configuration biologique, comme le champ électromagnétique créé par notre esprit.

Certaines personnes sont plus touchées et exposées à ces effets, ce qui les rend plus enclines à voir des fantômes. Gardez à l’esprit que souvent, les rapports d’observations de fantômes racontent des histoires de fantômes qui perturbent ces champs, par exemple en allumant la télévision au hasard ou en augmentant eux-mêmes le volume de la radio.

Vivre dans l’isolement ou dans des circonstances inhabituelles

De la même manière que lorsque des personnes ont des niveaux élevés de stress, sont isolées à l’extrême ou se retrouvent dans des environnements inhabituels, elles seraient plus susceptibles de « voir des fantômes ». Cela est probablement dû à leur besoin de se sentir comme si quelqu’un ou quelque chose d’autre était également avec eux en tant que mécanisme d’adaptation.

Annonce

Habituellement, elles ne peuvent pas décrire l’expérience en détail, mais il s’agit plutôt d’un sentiment vague dont elles se souviennent comme si quelqu’un les regardait.

Regarder vers l’intérieur

Une étude suggère que nous passons beaucoup de temps à traiter les sensations du monde qui nous entoure. Mais lorsque nous rencontrons une sensation que nous ne sommes pas préparés à traiter, comme la solitude extrême ou la survie, nous commençons à regarder à l’intérieur. Cela signifie que notre plus grande capacité de perception est celle que nous trouvons en nous.

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dark Empaths

« Dark Empaths »: À quel point les psychopathes et les narcissiques empathiques sont-ils dangereux?

horoscope

Horoscope du Dimanche 24 Avril 2022