in

Un père à faible revenu tisse un sac à dos en fibre à la main pour que son fils aille à l’école

Partagez cet article

L’enseignante a partagé les efforts du père sur ses réseaux sociaux.

N’ayant pas d’argent pour acheter un sac à dos fait d’un autre matériau pour son fils, le père a décidé d’en fabriquer un de ses propres mains, en fibre de palmier.

En juin 1945, les peuples des Nations Unies ont rédigé la Charte des Nations Unies, dans le but d’indiquer clairement qu’ils n’accepteraient plus jamais les dommages causés par la Seconde Guerre mondiale.

Annonce

Réaffirmant la foi dans les droits humains fondamentaux, dans la dignité et la valeur de l’être humain, dans l’égalité des droits entre les hommes et les femmes, ainsi qu’entre les grandes et les petites nations, le document a été signé par 50 pays, dont la France et le Canada.

Fin 1948, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l’homme est adoptée et proclamée par les pays membres. L’ensemble des articles montre l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations, afin qu’ils s’efforcent, par l’éducation et l’enseignement, de promouvoir le respect des droits et libertés défendus.

Avec 30 articles, la Déclaration universelle des droits de l’homme parle de tolérance, de respect et d’appréciation de la vie. Fondée sur la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, document qui marque un moment important de la Révolution française et qui définit les droits individuels et collectifs des hommes, elle ne rassemble que des libertés considérées comme fondamentales et essentielles pour tous les individus.

L’article 25 de la Déclaration stipule que « toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé et son bien-être et ceux de sa famille, y compris l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux et les services sociaux nécessaires, et le droit à sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou de toute autre perte de moyens de subsistance dans des circonstances indépendantes de leur volonté ».

Annonce

Cela signifie que tous les citoyens ont droit à un accès de base tel que le logement, l’éducation, la sécurité, la santé, l’habillement, la nourriture, entre autres. Selon les Nations Unies (ONU), il est estimé que le nombre d’enfants d’âge scolaire touchés par des crises qui ont besoin d’une aide en matière d’éducation est passé d’environ 75 millions en 2016 à 222 millions en 2022 et il y aurait plus de 250 millions d’enfants en âge scolaire, âgés de 6 à 17 ans, qui ne fréquentent pas l’école, la principale raison étant la pauvreté.

Image crédit / Facebook/Sophous Suon.

En l’absence de droits fondamentaux, de nombreux enfants n’ont pas accès à l’école, et l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) prévient que si aucune mesure n’est prise, « 12 millions d’enfants ne verront jamais l’intérieur d’une salle de classe ». Nombreux sont ceux qui essaient à tout prix de suivre une éducation de base, sachant que sans elle, les opportunités d’emploi et une rémunération équitable se feront encore plus rares à l’avenir.

Annonce

Au Cambodge, un cas a attiré l’attention sur les réseaux sociaux, lorsqu’une enseignante a décidé de partager avec le monde l’histoire avec laquelle elle a été en contact. Enseignant dans une institution qui accueille des enfants à très faible revenu, Sophous Suon a vu le dévouement d’un père qui, à la recherche de meilleures conditions de vie, sait qu’il doit envoyer son fils à l’école pour recevoir une éducation.

Ny Keng, qui n’avait que 5 ans à l’époque, ne disposait même pas du matériel le plus élémentaire. Son père, n’ayant pas l’argent pour lui acheter un sac à dos, décida d’utiliser ce qu’il avait pour aider le garçon, et tressa de la fibre de palmier teinte jusqu’à ce qu’il obtienne une belle pièce faite à la main.

Annonce

Partageant le résultat sur son profil personnel sur les réseaux sociaux, l’initiative du père a fini par se répandre dans le monde entier et, en plus de nombreuses personnes le félicitant, d’autres ont réalisé qu’ils pouvaient, d’une manière ou d’une autre, aider cette famille. 

Il n’a pas fallu longtemps pour qu’un utilisateur envoie un nouveau sac à dos à l’enseignante, qui l’a transmis à Ny Keng.

Ils ont également eu l’idée d’aider son père à travailler comme artisan, en vendant des sacs à dos, notamment aux personnes qui ont peu d’argent. Sophous a écrit sur ses réseaux qu’un sac à dos dans son pays coûte environ 3,50 euros, mais que de nombreuses familles n’ont même pas cette somme. Avec le manque d’accès et l’absence de droits fondamentaux, de nombreux enfants cessent d’aller à l’école, mais heureusement, ce n’était pas le cas pour Ny Keng.

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

zodiaque

4 signes qui ne trahissent jamais leurs principes. Ce sont les plus fiables du zodiaque !

Ce n’est pas la chance qui ouvre les portes. C’est la gratitude !