in

Est-ce que la façon dont nous parlons à nos enfants devient leur voix intérieure ?

Partagez cet article

Annonce

Est-ce que nous grandissons pour devenir nos parents ? Eh bien, ce n’est pas notre destin. Nous avons des choix tout au long de notre vie. Bien que nous puissions être prédisposés à adopter des traits et des habitudes similaires à ceux de nos parents, nous avons le pouvoir de garder le bien, d’apprendre du mal et de séparer le reste.

En grandissant, vous avez probablement eu au moins un moment où votre parent a été dur, a réagi de manière excessive ou a été négligent et vous avez pensé « quand je serai grand, je ne parlerai jamais à mon enfant de cette façon ». 

Annonce

Seulement, en tant qu’adulte, vous vous surprenez à faire la même chose. Alors, qu’est-ce-qu’il s’est passé? Eh bien, il s’avère que vous pouvez toujours être guidé par les mêmes voix qui ont autrefois façonné votre identité d’enfant.

La façon dont vos parents vous parlaient est maintenant votre voix intérieure, alors à quoi cela ressemble dans votre tête ?

Le monologue intérieur

enfant ne devrait partir

En tant qu’enfants, nous développons la capacité d’avoir un monologue interne, également connu sous le nom de «  discours privé ». « Au fur et à mesure que nous développons des compétences linguistiques, nous commençons à nous parler pour donner un sens au monde qui nous entoure et trouver comment l’étiqueter. C’est au cours de ces premières étapes de contact avec le monde que nous développons également notre compréhension de la connexion humaine.

Nos premières années avec nos parents façonnent notre style d’attachement et nos langages amoureux, déterminant à l’avance si nous saurons comment entretenir des relations saines avec des limites, un attachement sécurisé indépendant et une dynamique égale de pouvoir en amour.

Annonce

Les mots que les parents adressent à leurs enfants deviendront leur monologue intérieur. Ils deviennent en quelque sorte leur voix intérieure.

Un protecteur ou un tyran ?

conseil poignant aux parents

Les mots ont du poids, même pour les enfants. Les mots choisis par un parent créeront le ton et le langage du monologue intérieur. La voix dans le monologue peut ressembler à un protecteur ou à une brute.

Un parent qui pardonne vite, qui n’est pas trop dur, et qui encourage son enfant à poursuivre sa passion autant que ses notes créera une voix de soutien dans la tête de son enfant. D’autre part, un parent qui croit en des styles parentaux plus durs, recourt toujours à la punition, ne se soucie pas d’assister à des activités parascolaires, est facilement contrarié ou négligent créera un intimidateur.

Annonce

Malheureusement, même les petits cerveaux intériorisent les voix des premières expériences. Les mots qui sont prononcés au début ne peuvent pas être repris.

Tentatives constantes de recherche d’approbation

renouer avec votre enfant intérieur

Bien qu’il soit sain d’établir des normes élevées pour un enfant, il est toxique de lui donner l’impression que son dur labeur n’est jamais assez bien. Un enfant ne devrait pas avoir peur de venir vous voir pour admettre qu’il a échoué dans certains domaines. Un enfant doit être encouragé à apprendre de ses erreurs. Les petites victoires doivent être célébrées comme les grandes.

Sinon, les enfants grandissent en attendant une voix qui leur dise enfin qu’ils sont assez bons tout en croyant qu’ils ne pourront jamais l’être. Ils accepteront qu’ils ne sont pas dignes d’amour et supposeront que c’est tout ce qu’ils méritent.

Le discours intérieur négatif

Pensez-y et demandez-vous : « quelle est votre propre voix intérieure ? » La réalité est que, venant d’une génération qui croyait en des règles de discipline strictes, beaucoup d’entre nous ont maintenant tendance à participer à un discours intérieur négatif.

Nous pensons que nous allons simplement de l’avant et que nous nous épanouissons pour le mieux, mais la vérité est que souvent nous ne nous acceptons tout simplement pas en ce moment et avons du mal à aimer pleinement la personne que nous devenons. Si seulement nous pouvions perdre ces cinq kilos en trop ou obtenir cette promotion, alors peut-être que nous arriverions enfin à un moment où nous pourrions être fiers de nous.

C’est juste la voix de notre gardien principal qui a grandi et qui, malgré ses meilleures intentions, nous a fait sentir comme si nous n’avions jamais tout à fait réussi.

Séparer l’action du personnage

de la nature ne se battront pas pour la sauver Je suis récemment rentrée d'un voyage en Afrique du Sud avec mon fils de trois ans. Nous avons passé un certain temps à vivre dans la brousse

Il est important que les parents choisissent soigneusement leurs mots lorsqu’ils réprimandent leurs enfants. Les mots doivent être choisis avec soin. Au lieu de leur dire que vous êtes en colère contre eux en tant que personne, faites-leur savoir que c’est leur action qui est bouleversante. Au lieu de leur dire qu’ils ont été mauvais, expliquez-leur que la mauvaise conduite est ce qui est réellement mauvais.

Plus vous séparez leurs actions de leur être, moins ils sont susceptibles de l’intérioriser et de supposer qu’ils sont intrinsèquement mauvais.

Inverser les rôles

conseil poignant aux parents

Certains parents ont beaucoup à faire et ne réalisent pas à quel point leurs enfants sont observateurs. Les enfants remarquent tout, ils peuvent dire quand leur parent est stressé et incapable de gérer leur existence en plus. Ils se sentent alors comme un fardeau. C’est ainsi que se développe la voix qui leur dit qu’ils sont trop, trop collants ou trop nécessiteux simplement parce qu’ils ont des besoins et des sentiments.

Annonce

Un enfant ne devrait pas avoir l’impression qu’il doit prendre soin de ses parents, car s’il le fait, il ne pourra jamais le désapprendre. Ils supposeront que c’est leur seul but de prendre soin de tout le monde, oubliant de faire la même chose pour eux-mêmes.

Blâmer l’enfant

Jouez avec vos enfants

Les enfants ne sont que de petits humains qui sont encore en train de comprendre le monde. Ils sont plus susceptibles de faire des erreurs. Même s’il peut être frustrant de devoir nettoyer un sac entier de sucre déchiré sur un sol humide après une longue journée de travail et de corvées, ne leur en voulez pas. Acceptez que cela aurait pu arriver à n’importe qui.

Blâmer l’enfant créera une voix dans sa tête qui supposera que c’est toujours de sa faute. Ils assumeront la responsabilité de leurs partenaires difficiles et de leurs patrons toxiques, et vivront dans une dynamique de pouvoir égale parce qu’une fois vous leur avez dit que c’était de leur faute. Prenez un moment pour éviter de parler dans le feu de l’action.

Accepter et attendre l’amour

être un vrai parent

Un enfant devrait être au sommet de sa confiance en soi. Leur innocence et leur joie de vivre devraient les faire se sentir bien dans leur peau. Mais cela ne devrait pas s’appliquer qu’aux enfants. Les adultes ont également besoin de croire en eux-mêmes et de savoir qu’ils sont dignes de vivre un amour sain.

Annonce

Ce n’est pas parce que la voix dans votre tête vous donne parfois l’impression que ce genre d’amour pur et inconditionnel et de succès stimulant n’est pas destiné à des gens comme vous que c’est juste. Vous avez le pouvoir de réécrire le récit et de changer votre histoire pour la raconter avec la voix qui vous convient et qui répond réellement à vos besoins.

Qui est dans votre tête ?

cerveau d'un empathe

Rappelez-vous que vous n’êtes pas coincé avec la voix dans votre tête. Trouvez la source de votre voix, que ce soit votre mère, votre père, vos grands-parents ou un enseignant strict, et parlez-en à vous-même. Redevenez votre propre voix et utilisez-la pour façonner les enfants de demain avec un monologue intérieur tendre, aimant et encourageant.

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi une personne tue ? Pourquoi une personne pardonne? Pourquoi une personne mange ?

horoscope

Horoscope du Mercredi 28 septembre 2022 pour chaque signe du zodiaque