Le permafrost entourant la banque mondiale de graines a fondu à cause du changement climatique

de | 24 mai 2017
Le permafrost

La grotte des semences du Saint-Valentin de Svalbard a été construite pour protéger des millions de cultures vivrières contre les changements climatiques, les guerres et les catastrophes naturelles. Photographie: John Mcconnico / AP

Le permafrost entourant la banque mondiale de graines a fondu à cause du changement climatique

La réserve de Svalbard, en Norvège, censée protéger les semences mondiales de toutes les catastrophes, est elle-même menacée à cause du réchauffement climatique.

Par chance, encore aucune graine n’a été perdue. Mais nul ne s’attendait à ce que l’entrée de la “grotte” de Svalbard installée au cœur du permafrost de l’île norvégienne du Spitzberg, au-delà du cercle arctique, soit inondée… par de la glace fondue.

Cette chambre forte souterraine, où des millions de semences sont stockées, est censée jouer un rôle clé dans la préservation des cultures vivrières de toute la planète.

La grotte des semences de Svalbard: la sauvegarde des variétés végétales mondiales

La flambée des températures dans l’Arctique à la fin de l’ année la plus chaude du monde a entraîné une fonte et de fortes pluies, alors que de la neige légère devait tomber.

“Nous n’avions pas prévu que le permafrost ne serait plus là et qu’il subirait un climat aussi extrême”, indique au GuardianHege Njaa Aschim, du gouvernement norvégien, propriétaire de la réserve.

“Fin 2016 [l’année la plus chaude jamais enregistrée] les températures moyennes ont augmenté de sept degrés par rapport à la normale au Spitzberg, poussant le permafrost au-delà du point de fusion”, précise le quotidien britannique.

« Beaucoup d’eau est entrée au début du tunnel, puis elle s’est figé en glace, alors c’était comme un glacier lorsqu’on entrait », at-elle déclaré au Guardian.

Heureusement, l’eau de la fonte n’a pas atteint la voûte elle-même, et les graines précieuses restent en lieu sûr pour l’instant à la température de stockage requise de -18 ° C.

 

Les boîtes en plastique contenant des graines végétales à l’intérieur du Svalbard Global Seed Vault sur Spitsbergen, en Norvège. Photographie: Jens Buttner / dpa / Alamy

«L’Arctique et surtout Svalbard se réchauffent plus vite que le reste du monde. Le climat change radicalement et nous sommes tous étonnés de la rapidité avec laquelle cela se passe « , a déclaré Isaksen au journal norvégien Dagbladet .

Des mesures d’urgence – comme le creusement de tranchées pour dévier l’eau ou le retrait des équipements électriques de l’entrée du tunnel – ont été prises.

Mais cet incident remet en question la fiabilité de cette banque mondiale supposée protéger les graines de toute catastrophe, sans intervention humaine.

“Nous devons trouver des solutions. C’est une grande responsabilité que nous prenons très au sérieux, assure Hege Njaa Aschim. Nous le faisons pour le monde.”.  »

« C’est censé durer pour l’éternité« , a déclaré Åsmund Asdal au Nordic Genetic Resource Centre, qui gère le coffre des semences.

SOURCE Le permafrost entourant la banque mondiale de graines a fondu THE GUARDIAN / www.theguardian.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *