in ,

11 choses que les filles pas aimées par leur mère et blessées émotionnellement portent dans leur vie

Partagez cet article

Certaines filles finissent par souffrir de la même blessure que leur mère, et le sentiment de rejet, lorsqu’il n’y a pas d’amour dans la relation mère-fille, est intense.

Vivre sans l’amour d’une mère est une blessure qui reste à vie, et aucun amour ne peut le remplacer.

L’amour le plus pur et le plus sincère d’une mère est un lien qui ne peut être comparé à aucun autre, car ce sont nos parents qui nous façonnent émotionnellement. C’est un lien tellement fort et important dans la vie d’une personne que, lorsqu’il ne se produit pas, cela rejaillit directement sur sa construction personnelle.

Annonce

La mère, généralement, lorsqu’elle subit des traumatismes dans l’enfance ou au cours de la vie, tels que des abus émotionnels et physiques, des problèmes d’alcool, de toxicomanie, d’indisposition et de manque d’affection de la part des parents, peut voir cela directement reflété dans ses relations avec ses filles, avec un manque d’amour et d’expérience avec ce type de relation, voire une sur-protection.

Ainsi, les filles finissent par souffrir de la même blessure que leur mère, et le sentiment de rejet, lorsqu’il n’y a pas d’amour dans la relation mère-fille, est intense, laissant des marques indélébiles et un vide immense dans le coeur. Bien qu’il s’agisse d’un problème important, peu de gens savent à quel point cela peut influencer leur vie future, voici donc certains problèmes possibles causés aux filles à cause du manque d’amour de leur mère :

Annonce

Elles répètent la même erreur avec leurs enfants

Vivant avec le manque d’amour de la mère, les filles peuvent reproduire la relation maternelle dans d’autres relations, avec éloignement, manque d’affection et d’amour, créant un cycle très difficile à briser. Leurs relations, si elles ne sont pas superficielles, sont extrêmement difficiles à entretenir et à montrer de l’intérêt, et elles peuvent très facilement être des personnes isolées et sans amis. Cela est également valable pour les garçons avec leur père.

Une faible estime de soi

Sans l’étreinte et la sécurité de la mère ou du père, l’enfant ne se sent pas en sécurité avec lui-même et cesse de croire qu’il est digne d’amour et de soins. Souvent, ces enfants grandissent en combattant leurs propres pensées négatives, qui leur font croire des contrevérités, comme ne pas être assez bien pour avoir des relations chaleureuses et vraies.

Une sensibilité extrême

Les personnes qui sont nées et ont vécu sans le véritable amour d’une mère ont tendance à ne pas être en mesure de gérer leurs sentiments lorsqu’ils font surface. L’euphorie et la sensibilité sont des choses récurrentes, et elles devraient normalement être traitées calmement, mais elles sont devenues un gros problème dans leur tête. De plus, une personne peut chercher du réconfort dans d’autres pratiques, comme l’abus d’alcool et de drogues.

Annonce

Un besoin constant d’approbation

Au cours de la vie, en raison du manque d’amour, la fille peut devenir dépendante de l’approbation constante de sa mère, car elle veut se sentir aimée et rassurée. C’est pourquoi, dans d’autres relations, elle se sent également peu sûre d’elle et dépendante de l’approbation des autres, revenant souvent sur qui elle est et ses principes.

Refouler ses sentiments

Toutes les images / Pixabay

Sans l’exemple du plus grand amour qu’une personne puisse avoir, il est facile pour la fille de refouler ses sentiments, surtout les négatifs, car elle ne sait pas comment les gérer correctement. Elle refoule parfois tellement ses sentiments, qu’elle peut avoir de nombreuses crises et moments de larmes, et est considérée comme une personne fragile.

Annonce

Des difficultés dans leurs relations

Comme elle ne sait pas gérer ses sentiments et qu’elle a des problèmes d’instabilité émotionnelle, une fille qui n’a pas reçu l’amour de sa mère depuis l’enfance a souvent des difficultés dans d’autres relations, avec les amis, la famille et les partenaires amoureux. Un mur invisible entrave ces relations, car il n’y a pas d’exemples à la maison.

De la dépendance émotionnelle

Développer un espace sain dans la vie des autres est également un problème, car les filles avec un tel traumatisme sont capables de devenir émotionnellement dépendantes lorsqu’elles se connectent avec une autre personne. La relation peut devenir toxique et avoir du mal à devenir aussi saine qu’elle le devrait.

Un sentiment de frustration

Peu importe le moment, une personne peut ressentir un sentiment de frustration dû aux innombrables difficultés qu’elle porte en elle pour se développer en tant que personne, à cause de la charge émotionnelle que ce vide comble en elle. Ses réalisations et ses relations sont à la merci de la frustration, parfois sans raison précise et dans ses pensées, elle ne se sent peut-être pas assez digne d’être heureuse.

Un sentiment de culpabilité

Lorsque l’amour sincère d’une mère n’est pas partagé, une femme peut éprouver de la culpabilité tout au long de sa vie. « Est-ce ma faute si ma mère ne m’aime pas? » sont des pensées constantes, mais elles peuvent être améliorées grâce à l’aide d’un professionnel.

Des troubles de la personnalité

Malheureusement, en raison de l’érosion du lien affectif dont souffrent ces filles, des troubles de la personnalité peuvent en résulter. Notamment : trouble de la personnalité antisociale ; trouble de la personnalité schizoïde; trouble de la personnalité narcissique ; et plein d’autres.

Annonce

Des comportements autodestructeurs

être infidèles

Avec des problèmes d’estime de soi, de personnalité et de sociabilité, des comportements autodestructeurs peuvent survenir, avec des signes d’auto-sabotage, d’abus de choses licites et illicites, et d’automutilation.

La fille doit demander une aide psychologique pour reconnaître les blessures causées par le manque d’amour, ainsi que de l’aide dans d’autres relations et comprendre et pardonner à sa mère. Le soutien psychologique aide les filles dans cette connaissance de soi et ce pardon, indispensables pour développer une meilleure relation avec leur mère et se libérer du mal causé par ce vide.

Claire C.

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. bonjour
    j’ai l’impression en lisant l’article que se n’est pas seulement les filles qui souffre d’un manque d’amour des parents….. étant garçon je me reconnais dans beaucoup de chose que vous dites….. et j’ai eu le sentiment très tôt que mes parents n’ayant eux-même pas connue l’amour maternelle ne savaient pas comment s’y prendre pour donner de l’amour….. souvent c’était maladroit …..
    j’ai beaucoup travaillé là-dessus mais c’est quand même des sentiments récurant
    bonne journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fausses personnes : apprenez à les repérer grâce à ces 8 signes

horoscope

Horoscope du Jeudi 16 Juin 2022 pour chaque signe du zodiaque