in

« Notre société est créée pour glorifier les jeunes femmes » – Andie MacDowell

Partagez cet article

Image crédit :commons.wikimedia.org

Andie pense que vieillir s’accompagne de bénédictions, qui à bien des égards sont outrageusement éblouissantes, et les femmes ne devraient pas être jugées par le temps qui passe.

L’actrice a parlé dans une interview des problèmes liés à l’âge à Hollywood, de l’âgisme, qui affecte de nombreuses actrices.

Le mot «âgisme» est peut-être inconnu de la plupart des gens, mais le problème qu’il représente est une vieille connaissance du monde, faites simplement attention aux attitudes dont nous sommes témoins dans notre vie quotidienne. L’âgisme apparaît lorsque l’âge est utilisé pour catégoriser et diviser les gens d’une façon qui entraîne des préjudices, des désavantages et des injustices.

Annonce

Le terme a été créé pour désigner les préjugés auxquels les personnes âgées sont confrontées, ce mot regroupe toutes les formes de discrimination, de ségrégation, de mépris fondées sur l’âge. Des expressions telles que « tu es trop vieux pour ça », « tu deviens sénile », « tu es trop vieille pour faire ça » ne sont que quelques exemples de la manière dont la discrimination fondée sur l’âge peut affecter la société.

Et, aussi nouvelle que soit la définition, les préjugés font partie de notre quotidien depuis longtemps. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 50% des personnes ont déjà prononcé ou fait quelque chose de discriminatoire contre l’aspect physique ou mental des personnes âgées.

Dans l’industrie du divertissement, l’âgisme semble peser plus lourdement sur les femmes. 

Image crédit : commons.wikimedia.org/

Il existe plusieurs témoignages d’actrices qui se sentent jugées pour avoir pris de l’âge, comme Sarah Jessica Parker, qui se demandait si les gens préféreraient qu’elle disparaisse tout simplement. Cette situation qui touche les femmes est rarement débattue du côté masculin. En vieillissant, les acteurs deviennent des idoles grisonnantes, tandis que les actrices sont écartées parce qu’elles montrent trop de signes de vieillissement ou font trop souvent de la chirurgie ou autre technique pour le masquer.

L‘actrice Andie MacDowell pense qu’il peut être difficile pour les femmes plus âgées de se sentir bien dans une société qui « glorifie » la jeunesse. L’actrice de 59 ans fait partie de celles qui ressentent la pression d’avoir vieilli au cinéma, et elle parle ouvertement de la difficulté de vivre dans un système qui regarde d’abord son apparence puis son talent.

Annonce

S’adressant à W Magazine à propos de son point de vue sur la beauté, Andie a déclaré qu’elle croyait que notre société avait été créée pour glorifier les femmes plus jeunes, c’est donc parfois un défi pour les femmes plus matures de se sentir bien dans leur peau. Mais l’actrice souligne que cela doit être fait, afin que les plus âgés puissent vivre plus heureux comme ils le sont.

Andie a parlé du caractère précieux du temps et des divers aspects de la maturité qu’elle considère comme fondamentaux et qui ne peuvent être atteints qu’avec le temps. Elle dit qu’il ne faut pas regarder en arrière, sauf pour admirer le chemin parcouru.

La star de cinéma dit que ses « secrets de beauté » les plus précieux ont peu à voir avec l’apparence, bien qu’elle avoue être une grande fan d’exercices comme le yoga et la marche, et une consommatrice des aliments les plus naturels possibles, comme le rapporte le magazine, elle cultive son propre blé.

pas oublier

Andie dit que peu importe ce qui est fait à l’extérieur, la quantité de maquillage que vous utilisez ou le soin avec lequel vous choisissez des vêtements, si une personne ne se connaît pas à l’intérieur ou ne fait pas l’effort de le faire, elle n’aura pas la vraie beauté, et aucun de ces palliatifs ne peut vous aider dans ce voyage.

L’actrice a conclu en disant que si elle pouvait démystifier quoi que ce soit à propos de la poursuite incessante de la beauté, comme le stéréotype selon lequel pour être belle, une femme doit être jeune, elle le ferait. L’actrice de renom, qui était la coqueluche du grand écran dans les années 1980 et 1990, dit qu’il y a suffisamment de beauté dans la maturité pour que ce combat contre les préjugés soit inutile. Elle croit que nous devons tous accepter l’âge que nous prenons.

Andie pense que vieillir s’accompagne de bonus, qui à bien des égards, sont particulièrement éblouissants, et que les femmes et les hommes ne devraient pas être jugés par le temps qui passe.

Annonce

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre paix vaut de l’or : Derrière quelqu’un qui souffre, il y a toujours une personne blessée

horoscope

Horoscope du Mardi 30 Novembre 2021