paresseux

Une recherche suggère que les lève-tard ne sont pas paresseux, ils sont plus intelligents et plus créatifs que vous

Laissez-moi deviner, une personne de votre entourage dort jusqu’à 11h et veille jusqu’à 2h du matin.

Les lève-tard dégagent probablement une image de paresseux, mais selon la science, c’est loin d’être vrai.

Une recherche publiée dans le Huffington Post affirme que les gens qui s’écartent d’un horaire de sommeil normal ont tendance à être plus intelligents. La conclusion est appuyée par de nombreuses recherches qui suggèrent que les gens qui créent de nouveaux modèles évolutifs, comme les habitudes de sommeil, sont les plus progressifs et intelligents.

En un sens, c’est logique. Ceux qui sont les premiers à changer ont tendance à être plus progressifs et intelligents. Des chercheurs ont analysé les habitudes de sommeil de 1000 étudiants et ont constaté que ceux qui restaient éveillés tard et se couchaient plus tard obtenaient un score plus élevé aux tests de raisonnement inductif. Ces tests ont placé les étudiants avec une intelligence moyenne supérieure à la normale.

C’est vrai, les lève-tôt ont tendance à être plus productifs que ceux qui dorment tard, mais les lève-tard sont plus adaptés aux activités créatives. Beaucoup de lève-tôt font des choses comme aller à la gym ou aller au travail tôt, mais les gens de fin de soirée tirent parti de la nuit plus efficacement.

Travailler tard le soir aide les gens à trouver des solutions créatives.

Des chercheurs de l’Université catholique du Sacré-Cœur de Miami ont découvert que les personnes du soir étaient également plus créatives que leurs homologues du matin et intermédiaires.

Comme l’explique le professeur Marina Giampietro,

« [Être dans un environnement nocturne] peut encourager le développement d’un esprit non conventionnel et la capacité de trouver des solutions alternatives et originales . »

Non seulement les soirées sont plus propices à l’intelligence, mais les habitudes inhabituelles aident également à trouver des solutions créatives et de remplacement. Un esprit non conventionnel, en effet. Qui ne voudrait pas être un hibou de nuit?

Avertissement rapide sur cette dernière partie, cependant. Que vous soyez orienté du matin ou du soir, cela est dicté par la génétique et non par un choix. En fin de compte, un petit groupe de cellules cérébrales est responsable de notre horloge interne et de nos préférences pour l’heure.

Alors, quelle est la clé de tout cela?

Travaillez selon votre niveau d’énergie.

En tant que noctambule, il est facile de se sentir contraint à travailler pendant des heures «normales». C’est-à-dire selon la journée normale de travail de 9 à 17 heures. Mais certains d’entre nous ne sont pas construits comme ça.

Certaines personnes travaillent mieux à minuit, tandis que d’autres tôt le matin. Et, bien sûr, il y a ceux qui se situent quelque part entre les deux.

Donc, si vous avez tendance à avoir vos meilleures idées à une certaine heure de la journée, profitez-en et utilisez cette période pour effectuer vos tâches les plus importantes.

Vous ne devriez pas vous sentir obligé de travailler ou de dormir selon une notion préconçue des heures de travail. Si vous êtes indépendant ou travaillez de manière indépendante, cela ne devrait pas être trop difficile à réaliser. Si vous avez un emploi à temps plein, voyez si votre patron est ouvert à l’idée de travailler à distance de temps en temps.

L’essentiel est: faites attention à votre niveau d’énergie pendant la journée et travaillez avec plutôt que contre.

La prochaine fois que quelqu’un vous critiquera pour votre réveil tardif, rappelez à cette personne que vous n’êtes pas paresseux, vous êtes évolutif. La nuit est pour ceux qui créent, innovent et sortent des sentiers battus.

Voir la recherche : http://personal.lse.ac.uk/kanazawa/pdfs/paid2009.pdf

Source Les lève-tard ne sont pas paresseux: Huffington Post

Claire C.
Notez cet article