5 idées fausses communes du New-Age que vous devez comprendre

idées fausses (8)

 

Le mouvement du New-Age, ainsi que de nombreuses idéologies que le New-Age encourage, s’est popularisé ces dernières années, en particulier avec l’arrivée des médias sociaux. Je suis tout à fait pour l’autonomisation, l’exploration spirituelle et le développement personnel, mais certaines idéologies prêchées par le New-Age sont trompeuses, fausses et même dangereuses. Voici 5 idées fausses qui doivent être corrigées et comprises.

1) Ignorer le négatif

idées fausses (4)

On a induit beaucoup de gens en erreur en leur disant qu’il fallait croire qu’on « donne du pouvoir » à quelque chose qui est dangereux simplement en portant son attention dessus et en devenant conscient de cela. Par conséquent, vous ne devriez jamais prêter attention, ou parler de tout ce qui est « négatif ».

idées fausses (7)

CORRECTION : voir le négatif pour ce qu’il est crée la possibilité de se préparer contre ses effets nuisibles, et peut-être même complètement éviter ces effets. Refuser de chercher l’information essentielle simplement parce que ça vous effraie ou ça vous met mal revient à choisir volontairement de rester dans un état d’ignorance, et donc de rester inconscient.

2) Ne jamais se mettre en colère

idées fausses (2)

Beaucoup de gens ont adopté la notion que la colère est quelque chose à surmonter ou à exclure complètement. Ils catégorisent la colère dans le panier « négatif », et au lieu de cela ils préfèrent la remplacer par des sentiments de paix, d’amour et de lumière. Le danger à cela est que ça crée l’apathie et la passivité des injustices qui se passent dans notre monde d’aujourd’hui.

CORRECTION : Nous avons des valeurs morales pour une raison. Par exemple, regarder une personne innocente se faire torturer ou voir des animaux se faire maltraiter va naturellement mettre en colère un individu moralement sain. Cette colère ne doit pas être confondue avec quelque chose qui doit être exclu, mais quelque chose qui devrait être canalisé de manière productive. L’indignation juste, une forme de colère quand quelqu’un pense qu’il y a une injustice, peut être une motivation majeure pour créer des changements positifs dans le monde et ne doit pas être condamnée ou supprimée.

5 idées fausses communes du Nouvel Age suite:

3) Il n’y a pas de bien et de mal

idées fausses (5)

Une idée fausse courante largement répandue est qu’il n’existe pas de bien ou de mal, et que la notion de bien et de mal est « dualiste » et par conséquent invalide. En outre, ceux qui ont été convaincus qu’il n’y a pas de bien et de mal vont souvent essayer de convaincre les gens (et eux-mêmes) que tout va bien.

CORRECTION : Cette façon de penser est connue comme le relativisme moral, et ce n’est pas seulement illusoire c’est aussi dangereux. Les gens se sentent à l’aise et trouvent des excuses pour ne pas assumer la responsabilité de leurs actes (ou absence d’actes) et les effets que cela a sur les autres. Le bien et le mal existent, et bien que nous vivions dans l’unité en tant qu’êtres humains sur la même planète ou des voyages spirituels semblables, tout ne va pas bien.

 

Nous vivons à une époque de grande injustice, de violence, d’inégalité et de souffrance évitable. Toute personne qui tente de vous convaincre qu’on ne peut pas prouver que des actions immorales sont immorales à cause de leur incertitude de la « réalité », ou prétend que toutes les choses qui arrivent font partie d’un « plan divin » sont malheureusement une partie d’une problème.

idées fausses (1)

Il est courant pour les gens de déformer et redéfinir ce qui est bien et ce qui est mal sur ce qui est facile pour eux, ce qui fonctionne pour eux, et ce qui est le plus confortable pour eux. Cependant, vous ne pouvez pas modifier le bien et le mal à votre convenance. Les actions immorales restent immorales peu importe comment vous les voyez.

4) Il n’y a aucune vérité ; perception= réalité

idées fausses (9)

Beaucoup de gens ont adopté l’idée que vous ne pouvez jamais vraiment connaître la vérité ultime sur notre réalité. C’est également connu comme le solipsisme ; l’idéologie que seuls notre esprit et nos perceptions sont sûrs d’exister. Un autre malentendu courant circule « la perception est la réalité » ou « la réalité est la perception ».

CORRECTION : alors qu’on confond souvent l’idéologie solipsiste avec une conception philosophique, ce n’est vraiment rien de plus qu’un moyen d’être complètement déconnecté de la réalité. La réalité objective existe vraiment. On peut connaître la vérité. La perception et la réalité ne sont pas une seule et même chose. La façon dont on perçoit la réalité ne changera jamais ce qui est réellement en cours.

« Le solipsisme est une caractéristique déterminante de l’enfance spirituelle. Cette idéologie de la maladie est un signe qui garantit le début de la maturité humaine et le développement spirituel. » Mark Passio

5) Ce à quoi vous résistez persiste… donc ne résistez pas

idées fausses (6)

Une croyance très répandue dans le mouvement du New-Age est que l’on doit surmonter la « résistance ». Le besoin naturel de résister à presque tout a été qualifié de négatif ou préjudiciable à notre bonheur et notre santé chez les individus spirituels et du New-Age. On nous apprend à surmonter la résistance en utilisant des techniques spirituelles comme la méditation, le yoga et l’acceptation. On nous apprend également que ce à quoi nous résistons… persistera.

CORRECTION : La résistance en elle-même n’est pas une mauvaise chose. Elle est nécessaire si on veut reprendre le contrôle sur notre vie, et assurer la sécurité de la planète et des générations futures. Si nous ne résistons pas au mal qui est en train de détruire le bien dans le monde, la liberté, la santé, le bonheur, il continuera. (Si nous ne résistons pas au mal qui détruit la liberté, la santé et le bonheur dans le monde, alors rien ne changera ni ne s’améliorera).

Le New-Age a déformé les pratiques spirituelles comme la méditation et le yoga en moyens d’asservir l’esprit, pour qu’ils acceptent simplement l’état actuel du monde comme leur sort dans la vie.

Supprimer votre résistance est une bonne façon de vous assurer que vous n’interviendrez jamais pour essayer de changer les choses qui ne vont pas dans le monde.

Selon vous combien de temps aurait-il fallu pour qu’il y ait des changements dans l’égalité raciale si Martin Luther King Jr. avait médité pour surmonter la résistance ? Vous pouvez manifester une certaine résistance dans des situations car quelque chose n’est pas juste. Donc, n’ignorez pas votre résistance, utilisez la de façon productive pour apporter des changements. Agissez.

S’il n’était pas contrôlé, le mouvement du New-Age pourrait facilement créer des mentalités délirantes qui n’assument pas la responsabilité de leurs actes et l’effet que ces actes (ou absence d’actes) ont sur le monde ! Comme l’a dit Adyashanti, « L’illumination est un processus destructeur. Cela n’a rien à voir avec le fait de devenir meilleur ou plus heureux. L’illumination c’est la dégringolade du mensonge. Elle voit à travers la façade des faux-semblants. C’est l’élimination totale de tout ce que vous avez imaginé être vrai. »

Alors que le développement spirituel, la paix intérieure et une connaissance de soi sont importants, il est tout aussi important de parler de l’injustice, de lutter pour le changement, et d’assumer la responsabilité morale de nos actes.

Il est aussi de notre responsabilité en ce moment d’aider à éveiller les autres en parlant sans complexe de la vérité, même si nous nous sentons accablés par cette tâche, et même si cela nous rend mal à l’aise. La vérité de la condition humaine actuelle et l’état du monde devraient vous mettre mal à l’aise. Utilisez ce malaise pour vous motiver afin de créer un changement réel dans le monde en agissant.

Après 5 idées fausses communes du New Age que vous devez comprendre voir aussi

Claire C.
Notez cet article