esprit des plantes
Image crédit : Pixabay

« N’allez jamais chez un médecin dont les plantes sont mortes. » Erma Bombeck

Les plantes seraient capables de communiquer, de coopérer et même de faire la guerre à d’autres plantes.

Elles hurleraient lorsqu’on les coupe et certaines pleureraient même de douleur.

Il a également été prouvé que les plantes interagissent avec l’homme à différents niveaux. Par exemple, lorsqu’une personne qui arrose et prend soin d’elles entre dans la pièce, les plantes sont moins stressées. En revanche, si la personne qui entre a l’habitude de cueillir leurs feuilles, leur niveau de stress augmente.

Même à d’autres niveaux de la vie, il existe une conscience profonde ou une conscience qui relie toutes les choses.

« La Vie secrète des plantes » est un magnifique récit des relations physiques, émotionnelles et spirituelles entre les plantes et l’homme.

Le sujet du film promeut l’idée que les plantes peuvent être sensibles malgré l’absence d’un système nerveux et cérébral. Pour observer cette sensibilité, Cleve Backster a étudié les réponses des plantes grâce à un détecteur de mensonge.

«Je cultive des plantes pour de nombreuses raisons : pour faire plaisir à mon œil ou à mon âme, pour défier les éléments ou pour défier ma patience, pour la nouveauté ou pour la nostalgie, mais surtout pour la joie de les voir pousser.» David Hobson

Nous avons tous entendu certaines histoires sur des plantes répondant à une attention positive de la part des humains. Les botanistes ont découvert des comportements étonnants chez certaines espèces de plantes, mais qu’est-ce que cela pourrait signifier?

Découvrez une petites vidéo sur «l’Intelligence des plantes» vidéo de Science & Vie TV:

Généralement le mot «comportement» n’est pas attribué aux plantes, mais l’écologiste des plantes expérimentales, JC Cahill, veut que cela change. Selon le professeur de l’Université de l’Alberta, les plantes ne se contentent pas de mener une vie solitaire et sédentaire, elles s’adaptent stratégiquement à leur environnement. «Elles s’engagent activement dans l’environnement dans lequel elles vivent», insiste Cahill.

«Elles communiquent activement. Elles répondent activement aux nutriments, aux prédateurs et aux herbivores qui les entourent. C’est un système vraiment dynamique. »

En explorant les comportements fascinants de la vie végétale, y compris les cuscutes, le tabac sauvage et le sapin de Douglas,« What Plants Talk About »nous apprend que les plantes sont plus intelligentes et beaucoup plus interactives qu’on ne pourrait l’imaginer.