Les compagnies pharmaceutiques ne souhaitent pas étudier les effets du jeûne intermittent sur notre cerveau

de | 18 novembre 2017

jeûne intermittent

Image crédit : Shutterstock

Les compagnies pharmaceutiques ne souhaitent pas étudier les effets du jeûne intermittent sur notre cerveau

On parle encore peu du jeûne car dans la société actuelle, la plupart des gens ont appris à avoir peur du manque. De nombreuses personnes imaginent que cette pratique de restriction alimentaire est ridicule et dangereuse pour notre santé, alors qu’en réalité, elle apporte de nombreux bienfaits.

Il existe même de nombreuses recherches qui ont été réalisées sur le jeûne qui, prouvant qu’il est réellement bénéfique pour la santé, mais l’industrie alimentaire et l’industrie pharmaceutique ne souhaitent pas en parler.

Il existe de multiples bienfaits à faire un jeûne, parmi lesquels on retrouve:

– Baisse le niveau d’insuline dans le sang, ce qui entraîne une plus grande combustion des graisses.

– Relance le processus de réparation cellulaire, y compris l’élimination des toxines des cellules.

– Favorise la perte de poids comme il y a une diminution des calories ingérées

– Réduit la résistance à l’insuline dans l’organisme, ce qui réduit le risque de développer un diabète de type 2.

– Diminue l’inflammation et le stress oxydatif dans tout l’organisme.

– Diminue les risques cardio-vasculaires

– Augmente l’espérance de vie

– Réduit l’obésité

– Améliore les fonctions cognitives

– Ralentit le vieillissement du cerveau

– Renforce la santé cardiaque en réduisant plusieurs facteurs de risque de maladie cardiaque.

Upton Sinclair a écrit un livre en faveur du jeûne intermittent. Il a interviewé environ 250 personnes pour écrire « The Fasting Cure » (Le jeûne thérapeutique) et a constaté que dans presque tous les cas, les différentes maladies et problèmes de santé auxquels chaque personne était confrontée ont été guéris par le jeûne pendant des durées différentes.

Livre conseillé cliquez sur l’image :

Alors pourquoi les médecins n’en sont-ils pas conscients et n’encouragent pas leurs patients à jeûner pour aider à combattre la maladie et améliorer leur santé globale?

Le but de l’industrie de la santé n’est-il pas de garder les gens en bonne santé?

Si bien sur, mais pas seulement. Car l’industrie de la santé dans son ensemble est une entreprise, tout comme l’industrie alimentaire. Par exemple en France, il y a en ce moment une pénurie de certains vaccins, comme celui de l’hépatite B, de la Typhoïde… Car les compagnies, pourtant françaises, préfèrent les vendre à d’autres pays pour gagner plus de profits.

Si les gens ne sont pas malades, ils n’ont pas besoin de médicaments, et les compagnies pharmaceutiques n’ont plus besoin de développer de nouveaux médicaments pour soigner les gens. Pour protéger leurs intérêts, les compagnies pharmaceutiques travaillent dur pour dissimuler ce genre d’informations.

En ce qui concerne les médecins qui travaillent directement avec leurs patients, beaucoup d’entre eux ne connaissent tout simplement pas les avantages du jeûne parce qu’ils obtiennent la majorité de leurs informations sur de nouveaux traitements et des études directement auprès des sociétés pharmaceutiques. Ces sociétés envoient des représentants pour former les médecins et le personnel médical aux médicaments les plus récents sur le marché et ne parlent pas de certains sujets comme le jeûne.

La plupart des médecins sont tout simplement trop occupés pour prendre le temps de faire leurs recherches, alors ils suivent tout ce qu’on leur apprend lors des conférences auxquelles ils doivent assister. La plupart de ces conférences sont organisées par des sociétés pharmaceutiques qui contrôlent donc les informations qui y sont présentées, ce qui empêche les médecins de faire des recherches sur le jeûne.

Le gouvernement insiste constamment sur le fait que la meilleure façon de vivre une vie saine est de manger 3 repas par jour avec quelques collations. On pousse les gens à prendre un petit-déjeuner, en affirman que c’est le repas le plus important de la journée. Cependant, les gens qui cessent de prendre le petit-déjeuner affirment le contraire.

Pour les personnes qui ne sont pas sûres de savoir si le jeûne présente ou non des avantages pour la santé, elles devraient faire quelques recherches dessus et l’essayer. Le meilleur moyen est de pratiquer le jeûne intermittent, ce qui limite les périodes où l’on mange. Le programme de jeûne périodique le plus populaire consiste à ne manger que de 14h à 21 h tous les jours. Pour le faire correctement, les gens doivent manger la même chose que d’habitude pendant cette période, et éviter de manger plus pour compenser le temps perdu.

La plupart des gens qui ont essayé le jeûne intermittent s’y tiennent une fois qu’ils commencent à se sentir plus énergiques et arrivent à perdre le poids qu’ils veulent.

Source : www.healthline.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *