Plus les femmes sont intelligentes, plus elles risquent d’être célibataires

de | 18 septembre 2015

intelligentes

Plus les femmes sont intelligentes, plus elles risquent d’être célibataires.

Notre monde est un monde cruel, empli de premiers rendez-vous ratés, de sexe décevant, et d’orgasmes rarissimes. Désormais, pour les femmes, se risquer à chercher l’âme soeur équivaut à partir en expédition sur la toundra arctique. C’est une tâche froide, inconfortable, et vous mourrez probablement avant d’avoir réussi à allumer un feu quelconque.

Après des années d’échecs et de leçons durements apprises, nous sommes à chaque fois de plus en plus préparées. Nous avons appris tous les trucs et astuces, nous savons reconnaître les arnaques, les hommes qui n’ont qu’une chose en tête, et les endroits à éviter.

En fonction de notre destination, nous changeons de vêtements, de coiffure et de style, et pourtant, quelque chose fait que cette aventure reste constamment dangereuse et fourbe. Quelque chose que nous ne pouvons dissimuler, et que nous refusons de laisser à la maison. Quelque chose que l’on ne peut pas mettre à la consigne ou déclarer aux douanes.

En effet, l’intelligence des femmes handicape malheureusement nos voyages, et nous empêche de rejoindre notre terre promise. Parce que si vous êtes intelligentes et instruites, mesdames, vous ne rêvez pas, c’est bien le cas : plus une femme est intelligente, et plus il y a de chances qu’elle soit célibataire.

On dit parfois que “l’ignorance est la paix de la vie“, mais cela ne reflète pas bien le calvaire de nombreuses femmes, qui passent leurs week-ends seules, sans personne avec qui discuter de Nietzsche, ou parler de Proust.

Cela ne traduit pas vraiment la souffrance d’une femme lorsque ses parents lui demandent où est son petit ami, et pourquoi elle ne parvient pas à trouver quelqu’un de bien.

Le proverbe devrait plutôt être “la femme ignorante vit une vie de couple paisible, pendant que la femme instruite ne connaît jamais la tranquillité“.

Mais comment en est-on arrivées là ? Pourquoi les hommes ne veulent-ils pas de la compagnie de femmes pouvant discuter avec eux, et les remettre en questions ? Depuis quand est-ce que les femmes intelligentes et volontaires sont devenues personae non gratae ? Pourquoi est-ce que tout le monde préfère partir aux Bahamas pour bronzer en silence ?

Dans un article publié par The Wire, le journaliste financier John Carney propose une explication à ce phénomène : “si les hommes prospères sortent avec des femmes qui le sont moins, ce n’est pas parce qu’ils veulent que les femmes “soient stupides”, mais plutôt parce qu’ils recherchent “quelqu’un qui ait des priorités compatibles avec les leurs“.

Traduction : ils recherchent quelqu’un qui ne fera pas passer sa carrière avant les tâches ménagères, la cuisine, etc

Ils veulent une femme qui soit suffisamment stupide pour faire d’eux leur priorité et, malheureusement pour toutes les femmes rationnelles et intelligentes, ce genre de femme est particulièrement facile à trouver.

De nombreuses femmes sont tout à fait prêtes à consacrer leur vie à leur homme, refusant de le contredire, de se disputer avec lui, et de le voir en tant qu’égal, puisqu’elles préfèrent le voir comme un être supérieur, un sauveur.

D’un autre côté, décider quel type de femme vous voulez être est un choix cornélien. Si vous êtes stupide, personne ne vous prend au sérieux, et si vous êtes intelligente, on vous prend trop au sérieux. C’est une arme à double-tranchant à laquelle sont confrontées toutes les femmes de par le monde. Une femme séduisante et attirante ne l’est pas pour son esprit, et les femmes possédant un caractère affirmé sont considérées comme des femmes masculines, indésirables et menaçantes.

Dans une étude anglaise portant sur 121 participants, il a été mis en évidence des relations problématiques entre hommes et femmes, lorsque ces dernières possédaient une intelligence élevée.

Et c’était cette intelligence qui, supposément, était la cause des problèmes relationnels. Alors qu’une intelligence élevée chez le partenaire mâle n’était pas considérée comme problématique, mais bien comme désirable.

Ces stéréotypes culturels et ces discriminations sexuelles empêchent les femmes d’êtres vues comme les égales des hommes. Les femmes rationnelles et érudites sont ignorées, et même réprimandées pour leur intelligence.

Ces femmes qui vous enseignent et vous aident à grandir sont éliminées, ignorées, et remplacées par des filles aux jupes trop courtes, et aux talons trop hauts.

Bien sûr, il existe d’innombrables femmes qui ont des compagnons intelligents. Je n’en ai pas après ces femmes, mais bien après cette douleur sourde que toutes les femmes intelligentes ressentent après un rendez-vous galant, ou un dîner, qui ne débouche sur rien car, aux yeux de leur prétendant, elles “sont trop compliquées”.

Et il y a bien pire.

La génération actuelle a pris la mauvaise habitude de “se contenter de“. Un peu partout, les femmes abaissent le niveau de leurs exigences pour se contenter d’hommes qui les apprécient. Elles font l’impasse sur ce qu’elles pensaient vouloir, pour se limiter à un “il est gentil avec moi“.

Où est passé l’homme qui devait vous comprendre, et vous poser des défis ? Où est passé l’homme qui devait vous épauler, et vous surprendre ?

Dans un article du Daily Mail, le ministre de l’éducation Britannique David Willetts affirme que “les femmes connaissant le succès professionnel vont devoir se contenter de partenaires moins qualifiés qu’elles, et pourraient bien finir par choisir un compagnon en fonction du soutien qu’il apporte à leur carrière, plutôt qu’un éventuel soutien financier.

Malheureusement, comme les égos masculins ne dégonflent pas aussi vite que l’éducation féminine ne progresse, la balance est sérieusement déséquilibrée. Les femmes deviennent plus intelligentes, mais les hommes n’apportent pas un soutien croissant.

Dans une relation, tout le monde préfèrerait être le “meilleur” des deux partenaires. Les hommes ont été formatés pour croire qu’ils sont supérieurs, et lorsqu’une femme semble compétitive, ils se sentent menacés.

Le nombre de femmes ayant un diplôme universitaire dépasse désormais le nombre d’hommes diplômés, ce qui, en retour, a provoqué une diminution du nombre de partenaires potentiels. Les hommes ne sont pas prêts à prendre la seconde place dans le monde du travail, et cela oblige les femmes à “se contenter de”, ou à rester célibataire.

On se retient de profiter pleinement de notre situation.

Avec l’intelligence vient l’ambition, et avec l’ambition, malheureusement, vient la négligence. On néglige l’amour, on néglige son compagnon, on néglige le temps qui passe, dans notre quête d’un diplôme de médecine prestigieux. À l’université, on se concentre sur ses études, et on néglige nos relations amoureuses ; au travail, on néglige notre vie sociale, et on se concentre sur son job plutôt que sur les sorties entre amis.

Malheureusement pour toutes ces femmes qui se disaient qu’elles trouveraient un homme plus tard, tandis qu’elles se concentraient sur leur carrière, d’autres femmes ont profité de leur jeunesse pour voler tous ces petits-amis et maris potentiels.

Des femmes qui sont entrées à l’université avec comme objectif d’en ressortir mariées, et qui, lentement mais sûrement, ont réduit le nombre de prétendants disponibles pour celles qui ont choisi, elles, de réaliser leurs rêves professionnels.

Et ce phénomène ne fait que s’accentuer une fois que les femmes sortent de l’université. Les femmes frustrées par leur malchance en amour se consacrent deux fois plus à leur succès professionnel, afin de remplir ce vide émotionnel conséquent. Selon le Dr. Alex Banner duHuffington Post, les femmes compensent leur vie amoureuse malchanceuse avec une carrière professionnelle prospère, ce qui ne fait qu’accroître encore le problème.

Un esprit fort, c’est comme une énorme paire de cou….es

Vous êtes peut-être douce, sensible et pleine de complexes, mais votre intelligence vous rend menaçante. Vous n’avez peut-être pas de gros muscles ou une grosse b*te, mais les hommes vous voient comme une compétitrice.

Vous êtes intimidante, et vous les émasculez. Bien que ce ne soit généralement pas vrai, les hommes supposent généralement que les femmes intelligentes sont pompeuses et arrogantes. Ils supposent que de telles femmes vont les corriger constamment, leur voler la vedette, ou, horreur suprême, les rendre insignifiants.

Dans un article publié dans le Daily Beast, le Dr. Eileen Pollack explique : “Dans notre culture contemporaine, il existe tout un tas de contradictions selon lesquelles il est impossible d’être intelligente et sexy à la fois. Et malheureusement, la plupart des gens ne remettent pas en question ce status-quo, et se contentent de l’absorber et de l’intégrer.”

Si une femme semble trop intelligente, ou avoir trop de succès, alors elle n’est plus “bonne à marier” ; si elle est drôle et compétitive, alors elle est perçue comme étant contrariante et fatigante. La société a pris l’habitude d’apprendre aux femmes qu’être drôle et intelligente n’apporte rien, si ce n’est un coeur brisé et vide, et un esprit solitaire.

source: elitedaily

Claire C.

26 réflexions au sujet de « Plus les femmes sont intelligentes, plus elles risquent d’être célibataires »

  1. Clad

    Je pense surtout que dans se monde, nous faisons des comparaison inutiles, par exemple les comparaisons hommes/femmes.

    Car si je comprend bien, cela signifie que trouver l’amour pour un homme est plus simple…

    Donc soit je ne suis pas ce que je pense être (un homme) soit il faut simplement lorsque l’on est intelligent, s’entourer uniquement de personne intelligentes.

    L’intelligence du cœur surtout. je crois surtout que de nos jours la beauté extérieur prime sur celle intérieur.

    Une personne intelligente selon moi à justement tout intérêt à vouloir un/une partenaire de vie qui la tirera vers le haut plutôt que de chercher plus bête que soi pour se donner une illusion de grandeur…

    Bref je pense que si ces personnes ne trouvent pas, c’est peut-être qu’elles ont tendance à choisir de mauvaises personnes.

    Et de manière générale trouver l’Amour est de plus en plus difficile quelque soit le sexe dans une société qui chaque jour détruire un peu plus c’est chose qui la seul raison de notre existence.

    Répondre
    1. infante

      Tout à fait daccord Clad… Certe Certains hommes choisisses les belles avec juste un peu de cervelle pour en faire un peu ce qu’ils veulent. Mais beaucoup ont perdu le sens des valeurs… de la famille…l’amour…

      Répondre
    2. LEROY

      Eh oui, Clad, je suis également tout à fait d’accord avec toi !

      La 1ère chose à laquelle j’ai pensée en lisant juste le titre de l’article est : ‘Pour les hommes intelligents c’est la même chose ! ».
      De plus, un homme n’est pas que masculin et une femme n’est pas que féminine !
      Je vous invite à lire sur les concepts d’animus et d’anima de C.G Jung…
      N’en déplaise à tous les machos et ‘petites meufs’ de notre monde 😉

      Répondre
    3. Loulou

      Soit, Clad ! Et je pense que vous avez raison…
      Mais seriez-vous capable de faire votre vie avec une femme possédant tous ces qualités et d’autres, mais ne correspondant pas *du tout* aux canons acceptables actuels ? Une grosse, par exemple.

      Eh bien, c’est comme ça que le nombre de femmes « disponibles » diminue.

      Répondre
  2. Lightscolours@yahoo.fr

    Et bien qu’ils restent avec des personnes médiocres. Les chiens font de très bon compagnons et le sexe n’est qu’un asservissement qu’on nous matraque en permanence pour éviter de voir le vide profond des âmes

    Répondre
  3. Khalis

    Oh mais pourtant dans un autre article on parlait de sapio-sexuels des gens attirés par l’intelligence.
    D’ailleurs j’ai moi-même rencontré plusieurs sapio-sexuels mâles qui aimaient les femmes intelligentes mais en effet ce qu’ils n’apprécient pas c’est qu’on leur vole la vedette, les hommes sont des enfants !

    Cela traduit une faiblesse de leur part, car plutôt que de s’entourer de personnes intelligentes qui pourraient rivaliser avec eux, leur tenir tête tout en étant respectueux l’un envers l’autre sans vouloir dominer, ils cherchent quelqu’un qui pourra leur rassurer quand leur moral est au plus bas et d’après les statistiques ce sont les hommes les plus dépressifs, qui se suicident le plus etc.

    Pourtant un couple co-dominant peut exister d’ailleurs je trouve ça plus intéressant. Sinon toute cette histoire me rappelle un documentaire sur les femmes turques dont une qui étudiait justement la médecine et savait tout faire à la maison, elle faisait tout, elle était instruite, multi-tâches et ne trouvait toujours pas de mari alors elle a dit: « les hommes n’aiment pas les femmes intelligentes ». C’est pas tant le fait qu’elles ne fassent pas le ménage, elles le font toutes c’est simplement le fait qu’elles ne sont pas leurs créatures, qu’ils ne peuvent pas en disposer comme ils le souhaitent et qu’ils ont peur qu’elle les quitte beaucoup plus facilement qu’un autre moins intelligente ne l’aurait fait. Regardez le courage et le mental des femmes divorcées.

    Et encore aujourd’hui on peut s’estimer heureux mais une époque antérieure les femmes instruites, libres pensantes étaient accusées d’être des sorcières qu’on ne se priait pas d’éliminer.

    Répondre
  4. Oda Vomalites

    Je pense qu’un couple doit pouvoir se soutenir mutuellement en matière d’intelligence et de cœur… Ce n’est qu’une question d’équilibre…

    Mais notre société est tellement compliquée et mal fichue qu’il est difficile de construire quelque chose de solide sur le long terme. Nous sommes dans une société d’esclavage en pleine évolution et en pleine ébullition, et elle détruit le couple…

    Nous sommes une génération de malchanceux… Vivement le futur…

    Répondre
  5. Gwen

    Je pense qu’une femme intelligente sait se mettre dans la peau de celle que son conjoint, qu’elle a choisi, fantasme qu’elle est.

    Certaines femmes, dont je fais partie ont un amour exclusif qui s’est mal finit (décès de mon conjoint) et souvent après des années d’errance choisissent un homme « gentil » pour construire une vie à deux dans l’amour profond mais plus amicale que passionnelle, quelqu’un sur qui on peut compter et avec qui on regarde dans la même direction.

    Une femme dite intelligente, voit l’intelligence partout où elle se trouve et sait faire la part des choses entre verni culturel et l’intelligence de l’ouverture de l’esprit qu’on peut rencontrer chez des personnes moins éduquées en terme de culture général et pourtant érudite sur d’autre terrain culturel plus spécialisé.

    Le champs des possibles d’une femme intelligente est vaste car elle sait que l’amour n’a pas qu’un sexe, ni un seul milieu culturel, ni qu’un seul milieu social, un monde d’hommes et de femmes ne demandent qu’à l’aimer car elle s’aime elle même et aime les autres 😉

    Répondre
  6. pinla

    le probleme des femmes instruites est qu elles deviennent compliquées pour la plupart

    et perdent une certaine simplicité d ‘esprit …

    mais si le melange intelligence d ‘esprit et de coeur est equilibré , c ‘est le paradis !!

    Répondre
    1. Ô Sombrero de la Mer

      Cet article a un intérêt certain, et, effectivement, de nombreux problèmes de clichés machistes gagnent à être soulevés pour faire avancer les choses.
      Cela dit en tant qu’homme je trouve toujours un brin triste d’être souvent mis dans le même panier que des individus persuadés que leur anatomie ou celle de leurs conquêtes est un critère nécessaire et suffisant pour être considéré comme « un mâle, un vrai ».
      Je ne prétend pas que l’auteur ait la moindre malveillance envers le genre masculin tout entier – et je salue encore une fois la qualité de son article – mais je souhaiterais plus souvent voir reconnaître le fait que, malgré les inégalités de salaire, de pression sociale etc. que les personnes solidaires des causes égalitaristes ne sont pas uniquement des femmes.

      Pour ma part, une femme capable de répartie, de curiosité envers le monde et d’initiatives dans tous les domaines est bien plus attirante qu’une femme uniquement préoccupée par le fait de brosser dans le sens du poil son conjoint.

      Oui, une femme peut-être chiante, mais ça n’est ni signe d’intelligence ni signe de bêtise, il y a juste notre caractère et ce que l’on choisit d’en faire … Et c’est parfaitement transposable au masculin.

      Répondre
  7. Nina

    Je cite : « Ces femmes qui vous enseignent et vous aident à grandir sont éliminées, ignorées, et remplacées par des filles aux jupes trop courtes, et aux talons trop hauts. »
    (Aah ce fléau bien connu « jupes courtes /talons hauts » qui attaque irrémédiablement les neurones de la gent féminine…)
    Plus loin : Dr. Eileen Pollack explique “Dans notre culture contemporaine, il existe tout un tas de contradictions selon lesquelles il est impossible d’être intelligente et sexy à la fois. Et malheureusement, la plupart des gens ne remettent pas en question ce status-quo, et se contentent de l’absorber et de l’intégrer.”
    Sans blague?…

    Répondre
  8. Christian

    Il faudrait déjà définir l’intelligence et ensuite on pourrait discuter. Dans une société où le fait pour les femmes de revendiquer l’égalité ou même de plus en plus la suprématie sur les hommes constitue un ‘ progrès ‘, une marque d’intelligence poussée , une avancée de notre civilisation il n’est pas étonnant que lesdites femmes ‘intelligentes’ dont l’intelligence se borne à combattre la nature passent leur vie esseulées et amères.
    J’ai la chance d’avoir une femme qui ne pense pas que se disputer ou se mettre en compétition avec moi est un signe d’intelligence. Je l’aime de toutes mes forces.

    Répondre
    1. Civilisation -3

      Je m’interroge sur le sens de « il n’est pas étonnant que lesdites femmes ‘intelligentes’ dont l’intelligence se borne à combattre la nature passent leur vie esseulées et amères ».
      Quel aspect de la nature combattent-elles précisément ?

      Répondre
  9. Chris

    En fait, en lisant l’article et pour le résumé en grande ligne :

    Postulat de base : l’homme est méchant (forcément) + les femmes intelligentes sont souvent seules (ces 2 postulats ne sont pas démontrés et ne sont sans doute pas vrais).

    Le développement : l’homme méchant n’aime pas la femme intelligente, il préfère la femme ‘dumb’ et asservie (en citant un auteur qui précise en propos en disant que l’homme ne cherche pas une femme imbécile, mais  » « quelqu’un qui ait des priorités compatibles avec les leurs » « . L’article résume cela par « faire le ménage et faire la cuisine ».

    (en gros, si vous êtes intelligentes, vous ne faites jamais le ménage, ni la cuisine).

    Hélas pour les femmes intelligentes, rares, il y a tellement de femmes stupides que l’on ne sollicite jamais les femmes intelligentes.

    (c’est original car on retombe dans une conception très patriarcale selon lequel la femme [‘intelligente’] doit attendre bêtement qu’un homme vienne l’extirper de son infortune, ce qui viendrait à démontrer qu’aucune femme n’est capable de prendre la décision, faire le choix d’aller vers l’homme (et donc en fait reproduit l’idée stupide que la femme est asservie à l’homme).

    Alors que l’on définit celui qui sait éviter les conflits par la parole sans passer par les actes de violences physiques, seules les femmes stupides en seraient capable (ainsi la femme stupide est en fait plus intelligente que la femme célibataire se croyant intelligente).

    Finalement, comme il y a plus de femmes diplomées que d’hommes ‘elles doivent se suffire des hommes intelligents (ainsi une femme intelligente est une valeur, un homme intelligent est un défaut (euh, est-ce que ce n’est pas ce qui vient d’être critiqué dans l’article dans le sens inverse?

    Bref, l’article en réalité est dur à lire car peu cohérent. La problématique n’est pas propre à la femme et ne vient qu’à expliquer qu’une femme ou un homme avec une grande intelligence a plus difficile à choisir un partenaire à sa ‘hauteur’, mais que chacun vient parfois à se suffire de la personne qui soutient plutôt que de celle avec qui on peut parler de tout et de rien en se sentant compris…

    Répondre
    1. Capeletti

      Merci !!!! Et je rajouterai un bel article sans fond pour ma part je trouve !

      Répondre
  10. Lamouroux

    N’en avez-vous pas marre de ces masturbations intellectuelles ? Laissez parler votre coeur !!!!
    De plus, l’amour se donne…. sans attendre de retour, sinon cela devient du troc !!!!

    Mémoire Qui Parle

    Répondre
  11. Manny

    C’est l’evolution sociale, le feminisme, la recherche de l’egalite parfaite qui est la cause. En general quand on utilise beaucoup plus son intelligence que son ame ou son coeur, on perd au niveau des sentiments et la relation devient trop rationnelle. Ce n’est pas une question d’etre une femme stupide, mais pour jouir de l’amour il faut pus se laisser aller, y croire que calculer, reflechir

    Répondre
  12. Nikos

    Je suis un homme et ce que je lis m’attriste. L’être humain n’est pas fait pour vivre seul!
    La femme se sous évalue souvent devant l’homme. Elle dévouée et a tendance a trop pardonner et se taire pour essayer de calmer le jeu. Elle pense ainsi pouvoir équilibrer la situation durablement. Mais c’est temporaire malheureusement!
    L’homme est un peu égoïste et doit apprendre a faire des concessions.
    Pourquoi est-elle comme ça? Parce qu’elle a probablement peur de le perdre! Lorsque l’on vit ensemble ( à deux, en couple..) on ne se rend pas compte de la chance que l’on a. Une dispute et c’est la séparation, le divorce..surtout avec la conjoncture actuelle. La vie est un équilibre. Il y a des haut et des bas. Il faut savoir rééquilibrer tout çà lorsque ça ne va pas. Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas? Chacun devrait prendre un peu de recul, de la hauteur pour examiner la situation et voir ce qu’il faut pour se corriger et redescendre avec ses corrections pour rééquilibrer son couple.
    Ma femme est pour moi l’oxygène de mes poumons, le pilier centrale de la maison! Elle travail deux fois plus dure, entre la maison, les enfants, son boulot. Elle passe souvent en dernier! Pour moi, elle a du mérite! J’ai confiance en elle et elle a confiance en moi. C’est un des fondement dans la vie à deux. Sans cette confiance le chemin ne sera que trop court.
    C’est à vous de voir!

    Répondre
  13. Jan Saggiori

    Les femmes, souvent, sont trop calculatrices et ceci revient comme un boomerang. Tout ceci est le résultat de la recherche d’égalité, demandée justement… mais avec des résultats démontrant que l’on n’y gagne pas toujours ! Les hommes sont certainement moins gentlemen aujourd’hui ?… Bienvenu au concept d’égalité. On ne peut pas vouloir garder l’acquis et obtenir plus (même si demandé justement)… on doit accepter de perdre l’acquis du passé qui compensait cette différence…

    Rappelons que l’on a toujours dit que « derrière un Grand Homme, il y a un Grande Femme ». Si la Femme veut remplacer l’homme, elle restera seule, si elle veux être complémentaire (comme lui aussi) elle trouvera sa moitié.

    Jan

    Répondre
  14. djondo

    Encore un article intelligent qu’on a envie d’appeler stupide a cause de sa propagande sexiste…
    Il y a de ces études auxquelles ont fait dire n’importe quoi. Commandées par n’importe qui et qui ont plus d’impact sur la société civile que les vraies recherches sérieuses qui elles ne sont publiées qu’aux professionnels et initiés…

    Cet article c’est de la propagande, même si ce qu’il dit était vrai !!! Ce qui importe, c’est ce qu’il ne dit pas.

    Cet article dit que les hommes n’ont pas le même problème que les femmes et il a été écrit exprès dans ce sens qui empêche la réflexion !
    Contredisons ce qu’écrit cet article de propagande en faveur du statut quo et titrons: « des femmes intimidées par leur propre statut d’intellectuelles n’osent pas s’éclater dans la vie et avoir la liberté sexuelle qu’elle peuvent depuis peu exiger. »
    Cet un article sexiste parce qu’il prétend que les hommes n’ont pas le même problème que les femmes… Il ne dévoile pas sur quelle base il affirme cette règle péremptoire que les hommes intelligent trouveraient soit disant facilement une femme pour ne PAS être célibataire. Il y a une raison simple à ce fait: il y a plus de femmes que d’hommes. Les hommes sont plus fragiles devant les produits chimiques qui contaminent toutes les industries de l’alimentation au médicaments en passant par les cosmétiques.
    Les hommes sont très touchés dans la société « moderne » et leur sperme est de moins en moins mobile.
    C’est peut être ce qui a justifié l’injection brutale d’immigrés par des moyens totalement violents en €urope par des Nord Africains, générant des agressions sexuelles en Allemagne, tellement inquiétantes qu’elles ont été cachées par l’Etat et les médias.
    Les hommes meurent plus jeunes dus à des comportement culturels encouragés par les mafia/médias (alcool, conduite en état d’ivresse, consommation de drogues diverse (alcool, cigarette pour les pauvre, coke pour les riches).

    Enfin et surtout, cette article propagandiste et appartient probablement à un de ces lobbys de financement ultra libéraux et en même temps ultraconservateurs, racialistes, sexistes et criminels financiers qui maintiennent au pouvoir des gens qui sont leurs créatures NE DIT PAS ce qu’est l’intelligence…
    Voila un article qui annonce comme on donne un sucre aux gentilles chiennes de guarde « vous êtes seules parce que vous vous êtes intelligentes »… Ca signifie qu’elles sont encore des victimes de la société et non de leurs abus eux même générés par les mensonges dans lesquelles elles ont été éduquées.

    Qui se permet de juger de l’intelligence de ces femmes qui souffrent de leur solitude ?
    Pour les juger, il faudrait être d’une intelligence supérieure…
    Etre célibataire dans une société qui souffre d’un manque chronique de bébés qui ne meurt pas d’un cancer dès l’enfance est un luxe que beaucoup de pauvres ne peuvent pas se permettre lorsqu’ils arrivent à la puberté.
    Se loger est une problématique qu’ils ne peuvent affronter qu’a deux ou plus dans un nombre d’appartement de plus en plus rares car leur augmentation augmente aussi la pression environnementale. Alors il n’est plus rare de voir des couples cohabiter, ce qui ne les encourage guère à faire des enfants et même la notion de couple est en train d’évoluer. La procréation est en train d’être désacralisée tout comme le sexe qui devient récréatif.
    On envisage de plus en plus de confier la procréation à des machines, les femmes désirant souvent pas être obligées de porter des enfants.
    L’individualisme est un privilège de la vie moderne. Une femme seule dans un monde « non moderne » serait rapidement violée comme ses chiennes sont agressées en période de chaleur jusqu’a ce qu’elles acceptent les partenaires les plus forts. Dans de nombreux pays maintenus dans la misère, les femmes seules sont l’objet de brimades. Alors que dans les pays productifs et riches, on les décourage d’avoir une vie de famille à cause du coût que ça génère pour les entreprises.
    La société civile développe en ce moment le concept de « polyamour » (une notion suédoise, bien implantée au canada) qui est une sorte de célibat à plusieurs dans lequel généralement les femmes se partagent un même homme et pas nécessairement pour des raisons sexuelles.
    J’aimerais bien savoir qui finance https://www.espritsciencemetaphysiques.com et dans quels autre financements ce fond s’investit.
    J’aimerais être agréablement étonné en me trompant sur sa nature, avant d’être totalement cynique…

    Répondre
  15. komodor

    Claire C en restant dans le dogme féminisme vous passez à coté du sujet. Les femmes ont simplement besoin d’admirer l’homme avec qui elle partage leur vie . Vous connaissez beaucoup de femmes qui souhaite une personne de catégorie sociale inférieur ?
    Il est évident que plus le diplôme est important plus le choix devient limité .

    Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes. – citations.

    Répondre
  16. Lafrite

    Confondre intelligence et statut social, ce n’est pas très… Intelligent.

    La vérité est que 80% des femmes visent les 20% d’hommes à haut statut professionnel, consciemment ou non, et donc que ces hommes ont l’embarras du choix : la plupart choisissent le célibat éternel ou recherchent une femme qui n’en a que faire et qui fait passer la personne avant son statut.
    Tout le contraire de ces femmes « intelligentes » dont parle l’article.

    Répondre
  17. Charles

    Je découvre cet article bien tardivement mais peu importe je vais laisser mon commentaire.

    Globalement, je trouve le ton assez aigri et revanchard. On y parle pèle-mêle de la prétendue peur qu’auraient les hommes face à des femmes diplômées mais aussi des méchantes femmes qui piqueraient tous les bons coups disponibles pendant que les autres femmes s’en tiendraient à leurs engagements de réussir professionnellement et seraient lésées au bout du compte par ces vilaines concurrentes.

    Je retiens surtout qu’une fois de plus on essaye de nous expliquer que si les femmes sont célibataires ce n’est pas leur faute et qu’il y a tout un tas de raisons extérieures et indépendantes de leur volonté pour l’expliquer. De manière contradictoire, alors qu’on nous explique que les femmes sont désormais libres de s’engager ou non, on répète aux hommes que ce n’est pas bien bien de ne pas vouloir s’engager avec elles.

    On marche sur la tête.

    En matière de relations amoureuses, la discrimination est la règle. Nous la pratiquons tous ou l’avons tous pratiqué un jour. Nous avons tous nos critères de sélection et ils sont tous a priori socialement acceptables. Le fait qu’un homme préfère une nana décontractée et portant mini-jupe et donc tout aussi acceptable qu’une femme diplômée recherchant un homme diplômé avec un statut socio-professionnel élevé. En matière amoureuse, tous les critères se valent au final, même si certains sont susceptibles de nous choquer plus que d’autres à titre individuel.

    En résumé, rien ne saurait légitimement culpabiliser les hommes quant au fait qu’ils ne sont pas séduits par les diplômes ou la carrière professionnelle des femmes ou même leur intelligence. C’est une affaire de goûts et de choix personnels. Rien de plus. il n’y a pas matière à inventer un pseudo tabou !

    Répondre
  18. Xiep

    Cet article est vraiment un tissu d’inepties, dont on sent qu’elles sont suscités par les rancoeurs de l’auteur.
    La marraine de ma femme était une brillante sciantifique. Elle a résolu le problème de la séduction et de carrière en épousant… un de ses collègues avec lequel elle a joué toute sa vie à « Pierre et Marie Curie »…

    Répondre
  19. Ghalyouta

    je pense que vivre avec un homme c’est quelque chose reste toujours très difficile pour les femmes( ce pas parce que je suis pessimiste mais parce que depuis toujours les femmes sont très sensibles et sentimentales alors que les hommes agressives mentalistes narcissique et indifférent aux question de la femme sauf les cotés qui préfèrent pour jouir leur sexualité et leurs orgueils et leur image de soit disant leur bien être )quoique les hommes font pour satisfaire leurs femmes . Beaucoup des couples souffrent de non réussite de leurs vie amoureuse ou des grandes difficultés de bien gérer le couple parce que en général ces les hommes qui guide le couple et on tant que ces derniers n’arrivent pas de ce comprendre voir de comprendre la genre féminine une femme intelligente surtout émotionnellement peut intervenir pour correcte le démarche de couple et pardonner donner encore plus de confiance sacrifier de tout sa vie pour faire réussir sa relation lorsqu’elle croit vraiment en elle .Pour moi je suis une femme très intelligente je suis très fier de moi parce que mon intelligence ma sauver tant de fois de faire des mauvaise choix et de tomber victimes aux tentatives d’arnaque sentimental d’ analyser mes comportement et mes attitudes envers les choses et les personnes les changement de la vie et de m’auto Evaluer pour pouvoir progresser dans ma vie et de bien me gérer au moments difficiles. je vois si que les hommes qui font çà vraiment ils ratent a jamais leurs vie et un grand partenaire qui peut leurs aider potentiellement a trouver la vraie bonheur pas celle qui vient d’une femme soumise n’a qu’a pour mission que de l’obier aveuglement et lorsque il ce trouve dans la fin de chemin n’a aucun choit que de la jette parce-qu’elle devient un grand fardeau pour Monsiour Said .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *