Annonce
mentir aux empathes-2
 Image crédit : Depositphotos/ artiste : Grandfailure

Difficile de mentir aux empathes: leur récepteur interne est réglé sur la fréquence de la vérité

La vérité provoque littéralement des changements de stabilité et de comportement chez les empathes. Cela fait diminuer leur pression artérielle et leur fréquence respiratoire, et contribue à relâcher les tensions existantes dans leurs corps.

Avec une reconstitution et un rééquilibrage du métabolisme, cela permet à la force musculaire d’augmenter car le corps se sent plus heureux, plus aimant, et plus décontracté.

Étant donné que la vérité est la fréquence à laquelle ils s’accordent qu’il est difficile de mentir aux empathes, dès qu’ils entendent la vérité, cela leur procure une sensation de bien-être et de légèreté, menant ainsi au bonheur.

La vérité crée un sentiment d’habilitation chez les empathes.

À l’inverse, les déclarations trompeuses affaiblissent considérablement leur force musculaire. 

Si vous demandez à un kinésiologue de tester vos muscles, cette démonstration montrera à quel point le manque de compatibilité sape votre énergie.

Annonce

Lorsque nous sommes en présence de la vérité, ou que nous la disons, nous nous sentons immédiatement en meilleure forme.

La vérité ne peut être intellectualisée, c’est une invitation au « savoir intuitif ». 

Difficile de mentir aux empathes : pour savoir ce qui est vrai pour vous, vous devez vous baser sur votre impression

De plus, la définition de la vérité est relative et, dans une certaine mesure, subjective. 

Il y a une histoire qui décrit assez bien cela. C’est l’histoire de deux aveugles qui n’avaient jamais touché d’éléphants. 

Le jour où le premier aveugle a aperçu un éléphant, il attrapa sa queue et l’a décrite comme étant « longue et pointue ».

L’autre aveugle toucha le ventre de l’éléphant et conclut que celui-ci était plat et rugueux. 

Après avoir touché l’éléphant, chacun des deux hommes a raconté son histoire, la percevant comme étant la vérité. Les deux hommes avaient raison à leur niveau de perception, et chacun a perçu les choses sous un angle différent.

Être authentique vis-à-vis de soi

Le fait d’être vrai envers soi-même est souvent une question oubliée.

Ne pas être honnête envers soi-même crée littéralement un environnement interne propice au dysfonctionnement. Le fait d’être malhonnête sur ce que nous ressentons, sur ce que nous avons envie, ou, si nous sommes vraiment heureux, nous affaiblit bien plus que nous le pensons.

Il y a généralement des conséquences consécutives chez les personnes hyper-sensibles lorsqu’elles font face à une trahison. C’est pour cela qu’elles évitent souvent de prendre part à des mensonges.

Étant donné qu’il est souvent plus facile d’opter pour l’évitement et l’isolement, nous finissons par souffrir lorsque nous manquons d’exprimer notre vérité.

Le défi, cependant, est de savoir à un moment donné quelle est notre propre vérité, d’abandonner ce qui ne sert plus à notre plus grand bien, et de discerner et d’évaluer si nous avons dépassé une certaine habitude ou croyance.

Annonce

Il est difficile de mentir aux empathes : il faut être attentif et apprendre à discerner la vérité

Demandez-vous si vous avez perdu votre faculté de croissance, si vous vous sentez bien dans votre peau, si vous vous sentez enthousiaste au sujet de quelque chose en particulier, ou si vous êtes plutôt incertain et plein de contradictions?

Soyez attentif à votre langage corporel, à votre fréquence cardiaque et à votre souffle. Nous le faisons souvent inconsciemment, mais lorsque nous évaluons si quelque chose est vrai ou pas, il nous arrive de retenir notre souffle pendant quelques secondes.

Si vous avez tendance à ignorer votre instinct ou votre intuition, vous risquez de devenir dépendant des autres pour vous dire votre vérité.

Votre pouvoir est entre vos propres mains .

Maintenant, il convient de savoir comment vous ressentez la vérité dans votre corps.

Un bon moyen de le savoir est d’être conscient lorsque quelque chose « résonne » avec vous ou non. Cela provoquera en vous un sentiment de familiarité et de confort. L’énergie ne trompe jamais.

Dès l’instant où vous dépendez des autres, vous vous retrouvez démuni. Cela peut faire remonter chez vous un sentiment d’incertitude, de confusion, d’hésitation et même d’anxiété.

Restez à l’écoute de votre voix intérieure et faites-lui confiance

En faisant appel à notre force intérieure, nous mettons en oeuvre une compétence inestimable que nous avons souvent tendance à oublier.

Donc cessons de supporter la tourmente intérieure et osons parler plus souvent de la vérité, de notre vérité.

Sandra Veringa toute reproduction interdite sans notre autorisation / Image crédit ( elle n’est pas libre de droit ) : depositphotos.com 

Annonce