Le destructeur de faiblesse : le shilajit améliorera votre santé physique et mentale

de | 28 février 2017

shilajit

Le destructeur de faiblesse : le shilajit améliorera votre santé physique et mentale

En sanskrit, shilajit signifie «conquérant des montagnes et destructeur de faiblesse».

Des textes sacrés sanskrits vieux de plus de 3 000 ans évoquent déjà une mystérieuse substance, appelée shilajit, qu’ils définissent comme destructeur de la faiblesse. Les textes listent ses puissants bénéfices pour la santé et l’esprit, ainsi que les changements bénéfiques qu’il apporte dans la vie de ceux qui l’utilisent.

Cette substance sacrée a été prescrite pendant des milliers d’années pour de nombreux problèmes de santé différents et est devenue un puissant outil de la médecine ayurvédique.

Connaissez-vous le shilajit ?

Il s’agit d’un puissant minéral capable d’améliorer votre santé physique et mentale. On peut s’en procurer très facilement, et il est très simple d’utilisation. Ce minéral est probablement l’un des médicaments les plus prisés d’Asie depuis plusieurs milliers d’années.

Pendant des milliers d’années, les habitants ont cru que ce minéral était une substance ressemblant à du goudron dans les rochers situés dans les hauteurs des montagnes de l’Himalaya. Mais ils ont commencé à voir des chimpanzés en manger. Et ils ont remarqué que les chimpanzés qui consommaient du Shilajit étaient les plus forts, les plus intelligents et avaient la plus longue longévité du groupe. Ainsi, les populations locales ont commencé à ingérer le minéral noir et ont commencé à ressentir les avantages (amélioration cognitive et capacités physiques).

De nombreux experts du monde entier pensent que ce minéral est l’une des substances les plus denses en nutriments sur la planète. Il est riche en acides humiques et fulviques, deux substances biochimiques particulières qui transportent de nombreuses molécules dans l’organisme, améliorant ainsi de  façon significative l’assimilation et la biodisponibilité de nombreux phytonutriments indispensables.

Comment est-il créé ?

Le shilajit est créé d’une manière tout à fait unique. On le trouve dans les hautes montagnes de l’Himalaya , et il se forme par la putréfaction des végétaux, un phénomène proche de la maturation alchimique et au cours de laquelle le minéral se charge de dizaines de minéraux et oligo-éléments de très haute qualité et d’une biodisponibilité parfaite. Pendant le processus de décomposition, il devient compact et est écrasé par le poids des montagnes monstrueuses. Des milliers de plantes sont décomposées et se mélangent. La pression constante et les conditions météorologiques le font suinter des fissures des roches.

Les analyses en laboratoire du shilajit ont montré un spectre complet de chaque minéral essentiel sur la planète sous forme ionique. Il se trouve qu’il est facilement absorbable et assimilable par le corps humain. Les experts ont découvert des acides aminés, des acides fulviques et humiques, des acides ellagiques, des acides gras et des stérols végétaux, qui ont tendance à avoir un effet apaisant sur le système hormonal/ endocrinien, entre autres.

Bienfaits du shilajit sur l’organisme :

adaptogène ( aide à restaurer l’équilibre dans l’organisme)
régulateur d’hormones
améliore la santé intime
améliore les capacités cognitives
réduit le stress et l’anxiété
améliore l’humeur, la libido, les cycles veille-sommeil, la croissance des cheveux, la cognition, l’énergie, la conscience
augmente la  résistance aux infections bactériennes et virales
diminue les métaux lourds par chélation naturelle
couvre des carences en minéraux et oligo-éléments
stimule le système immunitaire
antioxydant
protège le système nerveux et sanguin
stimule l’intelligence et la mémoire, anxiolytique
anti-diabétique
anti-âge puissant.
prolonge la durée de vie
réduit la douleur dans les articulations
anti-inflammatoire
améliore la fonction du tube digestif
détoxifiant
utile contre les allergies, la malnutrition, l’anémie

Ce que dit la recherche

Des recherches cliniques ont permis de montrer que le shilajit a des effets bénéfiques sur l’homme. Il augmente la longévité, améliore la mémoire et les capacités cognitives. Il diminue allergies et problèmes respiratoires, réduit le stress et soulage les troubles digestifs. Il a des activités anti-inflammatoire et antioxydante, il stimule l’immunité et augmente la force et l’endurance.

Plusieurs groupes de recherche, au cours de ces 20 ou 30 dernières années, ont, en effet, commencé à prendre au sérieux les revendications de remarquables pouvoirs thérapeutiques du shilajit. Plus récemment, une équipe a voulu comparer les résultats de recherches scientifiques relatés dans des textes ayurvédiques anciens avec ceux obtenus par la recherche moderne. Ils ont trouvé de nombreuses similitudes. Les plus importantes d’entre elles portaient sur la capacité du shilajit à transporter d’autres molécules. Par ailleurs, les effets bio-logiques du shilajit révélés par la recherche moderne donnent du crédit à ses propriétés antivieillissement et rajeunissantes revendiquées par la médecine ayurvédique1.

Des chercheurs de l’université Banaras Hindu ont recueilli des échantillons de shilajit à Badakstan, à la frontière du Tadjikistan, en Afghanistan, à 2 800 mètres d’altitude et ont préparé des solutions aqueuses pour étudier son action pharmacologique sur le système nerveux central, le système cardiovasculaire, les muscles squelettiques, les sécrétions gastriques et l’inflammation sur des rats albinos 2.

Ces simples solutions aqueuses avaient une activité biologique. Ainsi, l’activité anti-inflammatoire du shilajit était comparable à celle du bêtaméthasone, un glucocorticoïde donné par voie orale à la dose de 0,55 mg. Ces résultats suggèrent que le shilajit pourrait avoir un rôle dans le traitement des rhumatismes, comme le suppose la médecine traditionnelle. L’étude a également montré que le shilajit est un analgésique et un possible agent antiulcère, des doses allant jusqu’à 1 g par kg ne posant aucun problème apparent.

En 1989, le groupe de Banaras a publié un papier sur le rôle du shilajit dans le traitement des troubles allergiques3. Les chercheurs ont alors réalisé que les solutions aqueuses non transformées de shilajit avaient une valeur limitée et qu’utiliser une combinaison des principaux constituants serait le meilleur moyen de déterminer les principes actifs. Ils ont étudié les effets du shilajit et les effets combinés de ses différents constituants. Les résultats ont été prometteurs. Le shilajit et différentes combinaisons de ses principaux constituants semblaient offrir un traitement potentiel des troubles allergiques, exactement comme la médecine traditionnelle le suggèrait.
Des investigations sur une possible activité adaptogène du shilajit ont fait émerger certaines caractéristiques suggérant qu’il pourrait avoir une activité nootropique et anxiolytique.

Une équipe de chercheurs a étudié ces deux actions du shilajit en utilisant des paradigmes comportementaux acceptables sur des rats albinos. Les modifications dans les monoamines ou leurs métabolites ont été examinées chez ces animaux pour expliquer les effets pharmacologiques observés. Les résultats ont indiqué que le shilajit avait une activité nootropique et anxiolytique significative.

Les études neurochimiques ont indiqué que le shilajit induisait dans le cerveau des rats une diminution du renouvellement du 5-HTP associée à une augmentation de l’activité dopaminergique expliquant les effets bénéfiques 4.

Le shilajit est utilisé dans la médecine indienne pour atténuer des déficits du fonctionnement cérébral, incluant l’amnésie chez des patients en gériatrie. Une étude a été réalisée pour évaluer si les effets stimulants sur la mémoire d’extrait de Withania somnifera et de shilajit étaient dus à des altérations neurochimiques de systèmes spécifiques de neurotransmetteurs. Les résultats ont montré que les deux extraits augmentaient la capacité des récepteurs à acétylcholine de type muscarinique, ce qui pourrait expliquer en partie les effets stimulants de la cognition et de la mémoire 5 .

Une étude a évalué chez des rats les possibles activités anti-inflammatoires et protectrices de l’ulcère du shilajit. Ce dernier augmente le rapport hydrates de carbone sur protéines et diminue l’index d’ulcère gastrique, indiquant une augmentation des effets bénéfiques de la barrière mucosale. Les résultats ont également montré un effet anti-inflammatoire significatif sur l’arthrite. Les résultats de cette étude sont en faveur d’une utilisation du shilajit dans les ulcères peptiques et l’inflammation 6. ( source)

Sources :

1- Ghosal S. et al., Indian Journal of Indegenous Medicine, 1995 Apr-Sep ; 17(1) : 1-10.
2- S.B. Acharya et al., Indian J Exp Biol, 1988 ;28 : 775.
3- S. Ghosal et al., Phytotherapy Res., 1989; 6: 249.
4- A.K. Jaiswal et al., Indian J. of Pharmacology, 1992 ; 24 : 121-17.
5- PaFlechsig P., Neurochem Int. 1997 Feb ; 30(2) : 181-90.
6- Goel R.K. et al., J Ethnopharmacol. 1990 Apr ; 29(1) : 95-103.

Une réflexion au sujet de « Le destructeur de faiblesse : le shilajit améliorera votre santé physique et mentale »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *