in

5 courts métrages qui peuvent aider les parents à parler de leurs sentiments avec leurs enfants

Partagez cet article
Image crédit : Pixabay

Ces courts métrages peuvent être un bon choix pour parler des émotions avec les enfants.

Souvent, les parents ont du mal à parler honnêtement avec leurs enfants, il est donc possible d’essayer par d’autres moyens d’accéder à leurs émotions.

Annonce

La naissance d’un enfant modifie tout notre environnement pour l’accueillir. Chaque étape franchie, chaque saut de développement ou étape de croissance peut apporter un bonheur dont les parents et les tuteurs n’avaient même pas imaginé l’existence. Mais élever des enfants ne fait pas passer que de bons moments, tout le monde connaît les difficultés et à quel point le chemin peut être sinueux.

Les difficultés que les enfants éprouvent à exprimer leurs émotions peuvent être liées à une série de facteurs qui doivent être analysés, tels que : la personnalité de l’enfant, son groupe d’âge, l’environnement dans lequel il est, et même la langage utilisé dans ses conversations. 

Selon l’âge des enfants, il peut être un peu complexe et difficile de parler de sentiments, d’une part parce que les parents n’ont peut-être pas assez de vocabulaire pour cela et d’autre part, parce que les petits n’ont peut-être pas la partie neurologique assez développée pour comprendre ce qu’ils ressentent.

Mais il existe certains mécanismes que les parents peuvent adopter s’ils sentent qu’il y a des difficultés dans ce domaine. Si possible, le soutien psychologique de l’enfant et de la famille est très important, surtout si les membres sentent que l’enfant a des difficultés ou que tout le monde en a. Offrez un espace sûr, où votre enfant ne se sent pas jugé, juste accepté pour ce qu’il ressent et ce qu’il est.

Beaucoup d’enfants et d’adolescents arrêtent de parler de ce qu’ils ressentent parce qu’ils pensent que leurs parents n’aiment peut-être pas ce qu’ils ont à dire, ce qui finit par braquer tout le monde. Par conséquent, toujours indiquer clairement, dès les premières années de la vie de l’enfant, qu’il n’y a pas de jugements à la maison, que les parents sont là pour fournir tous les soins, l’affection et toujours prêts à aider, peut créer une bonne base pour l’avenir.

Annonce

Il y a aussi des courts métrages qui montrent comment parler de certains sentiments. Ils peuvent aller de simples sentiments, comme la peur de l’abandon et de la dépendance, à même l’amour. Il faut beaucoup de patience, d’acceptation et être toujours disponible pour une bonne conversation, afin que les enfants se sentent désirés et bien pris en charge. 

Que diriez-vous de sélectionner un court métrage dans cette liste pour la prochaine petite séance familiale ?

Voici les courts métrages qui peuvent vous aider à parler de leurs sentiments avec leurs enfants

1. « Piper »

« Piper » est un oisillon qui vit sur la côte avec sa mère, et le court métrage se déroule précisément au moment où le personnage va acquérir plus d’autonomie, en découvrant davantage le monde qui l’entoure. La mère essaie de montrer au petit oiseau comment faire ses premiers pas vers l’indépendance de vivre en communauté et de se nourrir

L’un des producteurs, dans une interview accordée à USA Today, a dit que la mère est capable d’offrir au petit les soins qu’il lui faut pour qu’il retrouve petit à petit la confiance nécessaire pour faire face à ses défis. En même temps que nous voyons le petit oiseau effrayé dans certaines scènes, nous voyons également la figure de la mère toujours là, lui donnant de l’espace pour se développer. Très sensible, l’intrigue a remporté l’Oscar du meilleur court métrage d’animation en 2016.

Annonce

2. « Bao »

Un autre lauréat de l’Oscar du meilleur court métrage d’animation, cette fois en 2018, avec une production Pixar, écrite et réalisée par le chinois Domee Shi, est « Bao ». Dans cette histoire, nous voyons une Canadienne d’origine chinoise solitaire, qui n’a personne avec qui partager sa routine à la maison, jusqu’à ce qu’elle fasse une boulette appelée baozi qui prend vie et qu’elle élève comme son fils.

Nous suivons avec joie la croissance du garçon fait de pâte et de farce à la viande, en même temps nous voyons aussi le désespoir de sa mère de toujours le garder près de lui, alors qu’il montre qu’il veut se faire des amis et s’amuser. En Chine, baozi est le nom du petit pain cuit à la vapeur, mais c’est aussi le nom des mères surprotectrices, qui lui va comme un gant dans la production. La fin est émouvante et nous fait penser aux étapes de croissance des enfants et au moment où ils quittent enfin la maison, à la recherche de leur place dans le monde.

3. The present « Le cadeau »

Le court métrage allemand est une bonne base pour discuter des personnes handicapées et du capacitisme, et il aborde subtilement les différences que nous pouvons trouver tout au long de la vie. Dans l’histoire, on voit un garçon de 12 ans à la maison, en train de jouer à des jeux vidéo, lorsque sa mère arrive et lui offre un cadeau : un chien à trois pattes.

L’enfant passe une bonne partie du court métrage à esquiver son ami canin, montrant même du « dégoût » de devoir vivre avec l’animal, comme s’il ne comprenait pas les raisons de sa mère pour le ramener à la maison. Mais au final, il y a une tournure surprenante, et cela peut être une excellente option pour les parents qui veulent parler un peu plus de la différence et de l’appartenance.

4. PARTLY CLOUDY « Fête dans les nuages »

Aborder les différences et la tolérance dans notre communauté pourrait être un peu plus facile après avoir regardé ce court métrage, également de Pixar. Sorti en 2009, en ouverture du film « Up – high adventures », nous rencontrons un nuage gris appelé Gus, qui élève des bébés pour qu’ils soient mis au monde par la cigogne Peck.

Annonce

Les nombreuses métaphores nous font accéder à certaines compréhensions, telles que les différences lorsqu’il s’agit d’agir et comment chaque personne utilise différents outils pour atteindre ses objectifs, l’autonomie comme élément central du développement humain, dès l’enfance, et l’importance de savoir comment perdre. La lenteur de certains processus est également un point à observer, en particulier pour les enfants qui grandissent dans une société de plus en plus rapide.

Tous les courts métrages ci-dessus sont gratuits afin qu’ils puissent être visionnés par toute la famille.

Publié par Carole Mazeau

À propos de l’auteure: J’ai commencé à écrire pour ESM en 2017. Étant une grande passionnée de développement spirituel, j’aime mettre à contribution mes connaissances et mon savoir pour en faire profiter les autres.J’espère ainsi encourager les gens à approfondir leurs connaissances sur la spiritualité et à devenir la meilleure version d’eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi les grands-mères maternelles sont essentielles pour les enfants

horoscope

Horoscope du Vendredi 11 Février 2022