La douleur du corps est liée à la douleur spirituelle et émotionnelle

de | 13 avril 2015

douleur-du-corps (1)

La douleur du corps serait liée à la douleur spirituelle et émotionnelle

Lorsque la vie devient difficile, au bout d’un certain temps on a l’impression d’être sur des montagnes russes émotionnelles. Mais saviez-vous que ces émotions peuvent dégrader votre santé physique? Le Dr. Susan Babel, psychologue spécialisée dans la dépression causée par des traumatismes, a déclaré dans le magazine Psychology Today, « Des études ont démontré que la douleur chronique peut être causée par une blessure physique, mais aussi par le stress et les problèmes émotionnels ».

Nous savons tous que le stress émotionnel peut conduire à des maux d’estomac, au syndrome du côlon irritable, à des maux de tête, et même entraîner d’autres plaintes physiques ainsi qu’une douleur chronique. Une raison logique à cela: des études ont montré que plus les gens sont anxieux et stressés, plus leurs muscles sont tendus et contractés, entraînant ainsi au fil du temps une fragilisation et une inefficacité des muscles dans leur ensemble.

« Plus subtilement, on peut développer des symptômes psychosomatiques ou des symptômes liés au stress à cause de problèmes émotionnels non résolus »

« Souvent, la douleur physique avertit une personne qu’il y a encore du travail à faire sur le plan émotionnel, et qu’il peut aussi s’agir d’un signe de traumatisme non résolu dans le système nerveux », poursuit-elle. Mais quelle est la signification des diverses douleurs que vous ressentez? Jetons-y un oeil.

La douleur du corps est liée à la douleur spirituelle et émotionnelle :

Cette analyse n’a aucune base scientifique ce ne sont là que des constatations de l’auteur

1) Des douleurs dans votre tête

Les douleurs dans votre tête, comme les maux de tête et les migraines, peuvent être déclenchées par le stress du quotidien. Assurez-vous tous les jours de prendre assez de temps pour vous détendre. Pratiquez une activité plaisante pour diminuer votre tension.

2) Des douleurs au niveau du cou

douleur-du-corps (7)

Les douleurs dans le cou peuvent indiquer que vous avez des difficultés à pardonner aux autres, ou même que vous avez du mal à vous pardonner. Si vous sentez des douleurs dans le cou, pensez aux choses que vous aimez chez vous et les autres personnes. Faites délibérément une démarche vers le pardon.

3) Des douleurs dans les épaules

Les douleurs dans vos épaules peuvent indiquer que vous portez un véritable fardeau émotionnel. Voilà d’où vient le dicton « Porter sur les épaules, se dit d’un fardeau dont on a les épaules chargées ». Cherchez à résoudre le problème par des stratégies proactives et faites part de ce fardeau à d’autres personnes dans votre vie.

4) Des douleurs dans le haut du dos

Si vous avez des douleurs dans le haut du dos, vous avez probablement un manque de soutien émotionnel. Vous vous sentez peut-être mal aimé ou vous retenez probablement votre amour. Si vous êtes célibataire, il est peut être temps de chercher quelqu’un.

5) Des douleurs lombaires

Man with enhanced spinal column, rear view (Digital Composite)

Les douleurs lombaires peuvent indiquer que vous vous souciez trop de l’argent ou que vous êtes en manque de soutien émotionnel. Il est peut être temps de demander une augmentation de salaire pour le travail fourni ou envisager un planificateur financier pour vous aider à mieux gérer votre argent. N’ayez pas peur d’aller vers les autres pour du soutien.

6) Des douleurs dans les coudes

Les douleurs dans les coudes sont dues au fait de résister aux changements dans votre vie. Si vos bras sont rigides, cela peut signifier que vous êtes trop rigide dans votre vie. Il est peut être temps de penser à faire des compromis et de faire bouger les choses. Du moins, de suivre le courant.

7) Des douleurs dans les mains

Avec vos mains, vous établissez le contact et le rapport social avec les autres. Si vous sentez une douleur au niveau de la main, cela peut signifier que vous n’allez pas assez loin. Essayez de vous faire de nouveaux amis. Déjeunez avec votre associé. Établissez un lien.

8) Des douleurs dans les hanches

douleur-du-corps (4)

Si vous avez peur de bouger, cela peut se manifester par des douleurs au niveau des hanches. Les douleurs aux hanches peuvent être un signe que vous êtes trop résistant aux changements et aux déménagements. Cela peut également se traduire par une prudence dans la prise de décisions. Si vous avez de grandes idées, il est temps de prendre une décision.

9) Des douleurs dans les genoux

Les douleurs dans les genoux peuvent avoir différentes causes, mais cela peut être le signe d’un ego démesuré. Vous pensez peut-être que vous êtes un peu trop merveilleux. Soyez humble. Consacrez un peu de temps à des activités bénévoles. Assurez-vous de vous souvenir que vous êtes mortel. Vous n’êtes qu’un être humain.

10) Des douleurs dans les mollets

douleur-du-corps (1)

 

La douleur du corps

Généralement les douleurs dans les mollets se déclenchent par une tension émotive quelconque. Le stress peut aussi être le principal coupable. La jalousie peut entraîner une douleur au niveau des mollets. Il est peut-être temps de lâcher prise.

11) Des douleurs dans les chevilles

Les douleurs dans les chevilles peuvent être le signe que vous vous privez de plaisir. Cela peut indiquer qu’il est temps de pimenter un peu plus votre vie amoureuse.

12) Des douleurs dans les pieds

douleur-du-corps (3)

Lorsque vous êtes déprimé, il peut vous arriver de ressentir une certaine douleur au niveau des pieds. Trop de négativité peut se manifester par des douleurs dans vos pieds. Cherchez les petites joies de la vie. Adoptez un nouvel animal de compagnie ou trouvez-vous un nouveau passe-temps. Cherchez des moments de satisfaction et de joie.

Comme indiqué dans l’article, « Bien que nous ne soyons pas toujours conscients de l’effet persistant du traumatisme, en croyant que l’événement traumatique est déjà derrière nous, le corps peut avoir des atomes crochus avec des problèmes non résolus ».

La prochaine fois que vous ressentirez une douleur physique, essayez de regarder à l’intérieur de vous-même et soyez attentif à vos pensées, à ce qui vous retient dans le passé, et aux émotions qui vous perturbent. La douleur agit comme un signe d’avertissement spirituel, et que la guérison doit se faire.

Sources La douleur du corps est liée à la douleur spirituelle et émotionnelle: http://simpleorganiclife.org/emotional-pain/ et

Psychology Today

Sandra Véringa

93 réflexions au sujet de « La douleur du corps est liée à la douleur spirituelle et émotionnelle »

    1. essama

      Slt j ai subis plusieurs tromatisme mon copin voyage me fait de fausse promesse .l autre que rencontre me comble après prend du recule sans problème juste parce que je peu pas lui faire un enfant voilà le début mon mal de cou avec le dece de ma grande soeur ça c est accentuer tous les jours

      Répondre
        1. Naud

          Fybromialgie, j’ai tous les symptômes decrient dans l’article. Et cette maladie chronique est une vrai cochonnerie. Les douleurs sont insupportables et surtout invisible a tous les examens. Donc on nous prend pour des menteurs…. c’est un rhumato qui ma diagnostique après avoir fait des examens pendant 3 ans partout sauf chez lui.
          Bon courage à vous…..

          Répondre
          1. garetto magali

            ne vous découragez pas. Il peut se produire une rémission. J’en ai souffert pendant 4 ans , partout dans mon corps. Et puis, le bonheur ….. sauf que çà peut revenir !

      1. Mélanie

        les douleurs a l’estomac vient de qq chose qu’on ne digère pas. Les intestins (ballonnements, etc) est relié avec le coeur (les enfants et le mari ou chum).

        Répondre
          1. Chantal

            Les personnes constipées éprouvé habituellement une colère refoulé. Evacuez cette colère vous aidera à être plus régulière.

          2. johanne

            La constipation est souvent relié aux personnes introverties. Dire n’est pas évident mais se définir et établir ses limites provoque la déconstipation.

          3. PL Sisley

            Ah la constipation ! J’oscille entre épisodes de constipation et épisodes avec un bon transit. Je remarque que je suis constipé lorsque je suis tendu et que je suis obligé d’afficher une image sociale (contexte professionnel par exemple) autre que la mienne. Du coup, je dois me retenir d’être authentique : aussitôt, le corps traduit la même chose. C’est quasi-immédiat et ça dure tant que le contexte stressant est présent. Puis après tout rentre dans l’ordre. Lorsque je dois aussi subir et exécuter les décisions d’autres personnes que je trouve illégitimes et que je ne peux rien dire aux gens qui ont décidé (hiérarchie) , je me retrouve souvent constipé car je dois contenir ma colère, mon indignation ou tout autre sentiment.

            Je sais sinon que la peur de perdre quelque chose (situation matérielle souvent) lors d’un changement de vie a tendance a beaucoup ralentir le transit chez certains. On voudrait retenir le maximum de choses du passé, on évite de suivre le mouvement (même si le changement a été voulu)… et on se retient physiquement aussi. Michel Odoul parle des liens entre pathologies et désordres émotionnels dans son livre « Dis-moi où tu as mal… ». Ca pourrait vous aider.

    1. anna

      A mon humble avis (qui n’est que le miens), au lieu de chercher une émotion vous concernant, essayez plutôt d’arrêter d’ingurgiter du gluten 🙂 Et voyez si ça continu

      Répondre
      1. Titoune

        Je suis d’accord 🙂 je me suis découverte sensible au gluten récemment et de plus en plus de personnes sont touchées ! Trop de gluten tue le bide ! ^^

        Répondre
        1. Charles M

          Faux, rare sont les cas de « vrai » intoxication »…! Le problème n’est pas le gluten mais tout ce qui touche aux céréales avant, pendant et après la croissance des graines, notamment les pesticides, épandages et autres ajouts et manipulations…!
          Il en est de mm avec le lait de vache! Comment sont élevées celles-ci et ce qu’elles mangent, etc…!
          Nous sommes victimes et complices des lobbys agricoles, pharmaceutiques et industries diverses…!

          Répondre
          1. drouet

            oui je suis entièrement d’accord avec vous, le gluten, le lait se sont de faux problèmes et malheureusement, de grosses enseignes ont compris en vendant hors de prix les aliments qui ne contiennent pas de gluten….

      2. drey

        ce que vient de m indiquer mon osthéo !!! je vais essayer malheureusement trouver des aliments sans gluten c est dur dur … et puis niveau prix je risque d avoir du mal a digerer (sans mauvais jeu de mots ^^ )

        Répondre
        1. Corinne

          Heu… les aliments sans gluten ne sont pas chers… il s’agit de riz des pommes de terre de farine de sarrasin de Quinoà, etc. Après il est vrai qu’il est intéressant de voir qu’est-ce qu’on arrive pas à digérer dans la vie en général …

          Répondre
      3. Fredita VG

        anna à 1001 fois raison ! c’est le 1er test à expérimenter ! à votre vigilance près, il vous coûtera 0€. Testez, l’enjeu en vaut la peine : en une semaine, vous ressentirez une différence, parfois moins pour certains… allez ! ça ne coûte rien d’autre qu’un peu de votre bonne volonté ! Foncez

        Répondre
      4. Nade

        oh à mon (humble) avis (aussi) il n’y a pas que le gluten qu’il faut arrêter… ^^

        Répondre
      5. delphine

        c’est clair, gluten et lactose vous encombre; et engendrent des maux de partout!! bisous

        Répondre
    2. ingrid

      Le ventre gonflé moi c’était le lait de vache : pendant des années et des années j’étais tout le temps ballonnée, le ventre plein de gaz qui faisait parfois des « bruits de tuyauterie » impressionnants, plus rien de tout ça depuis que j’ai arrêté d’en consommer il y a trois ans ! (et au moindre écart ça revient aussitôt, ce qui fait que je n’ai aucun doute que ce soit le lait qui provoquait ça). Ça me le fait beaucoup beaucoup moins avec le lait de chèvre, mais l’idéal est d’arrêter tous les laits animaux.

      Répondre
      1. Robert

        Bonsoir
        J’ai 44 ans ont m’a diagnostiquée arthrose de deux genoux et inflammation avec l articulations je devais apprendre vivre avec douleurs
        Une diététicienne m’a conseillé de arrêté lait de vache et tout les produits laitières
        Et le remplacer par l air de chèvre
        Prendre p7 en pharmacie sans fibre
        Curucuma
        Huile de krill
        J arrête café
        Aujourd’hui je vais beaucoup mieux et presque sans douleurs

        Répondre
    3. Adlib

      Tout le monde devrait avoir ces livres à disposition…
      Jacques Martel : Le grand dictionnaire des malaises et maladies
      Lise Bourbeau : Aimes-toi

      C’est rien de nouveau malheureusement que toutes les maladies viennent des émotions et de…l’instestin
      Soyons vigilant face à nos pensées et croyances conscientes et inconscientes et à ce que nous mangeons…
      C’est la meilleure façon de vider les hopitaux…

      Répondre
    4. Angie ALF

      cf l’expression « ça me gonfle » ! Qu’est ce qui vous « gonfle » dans votre vie en ce moment ?

      Répondre
  1. sylvain

    L’idée véhiculée est bonne, mais les exemples, sont vraiment très très simplistes. Une douleur est rarement seule. Elle peut avoir différents degrés d’intensité, être récurrente, sporadique ou fulgurente. Dire « vous avez mal aux pieds, adoptez un chien », c’est chercher le bâton pour se faire battre. Donc, oui, les douleurs nous parlent. Et non, leur interprétation ne passe pas par une grille aussi simpliste. Et leur résolution peur se faire de centaines de manières différentes, selon les individus.

    Répondre
    1. Co

      Merci vraiment car alors les personnes qui ont des cancers ou autres maladies chroniques avec des douleurs partout elles font quoi…. Trop simpliste en effet.

      Répondre
      1. Martyne

        Je suis entièrement de votre avis. Si c’était si simple il y aurait moins de malades à souffrir comme moi-même depuis des années de douleurs invalidantes, et toutes les personnes que nous connaissons qui sont parties par la faute d’un foutu cancer, d’une récidive etc. Trop simplissime comme explication, ce n’est pas pour tout.

        Répondre
    2. Patrick

      Vous avez bien résumé la critique que l’on peut faire de cet article.

      Répondre
  2. Caro

    Si j’ai mal à tout ces endroits en meme temps ça veut dire que je suis bonne pour l’asile ? ça serait trop facile si tout etait du au coté psy de la chose ça serait simple, de mon coté les douleurs chroniques sont due à mon hyperlaxité des membres.

    Répondre
    1. Stéphanie

      Bonjour, regardez ce que signifie votre truc des muscles dans le luvre: la clé vers l’autolibération, de Christine beerlandt

      Répondre
  3. Dieg

    Au risque d’être rabat-joie, quand « on » cite « des études » j’aimerais avoir les sources, les protocoles établis, trop facile d’affirmer faut prouver, je pourrais tout autant vous dire que quand j’ai mal à mon orteil gauche c’est ma grand mère qui digère mal, si si une « étude » l’a prouvé.. Ce qui est prouvé par contre

    Répondre
  4. Dieg

    Au risque d’être rabat-joie, quand « on » cite « des études » j’aimerais avoir les sources, les protocoles établis, trop facile d’affirmer faut prouver, je pourrais tout autant vous dire que quand j’ai mal à mon orteil gauche c’est ma grand mère qui digère mal, si si une « étude » l’a prouvé..

    Répondre
  5. Arch

    Je rejoins ce que dit Dieg. Il serait bien d’avoir une source, une reference.

    Répondre
    1. beaugier fabienne

      LISE BOURBEAU entr’autre a fait un travail exemplaire a ce sujet! moi je le possède et dès que j’ai un problème physique je me soigne d’abord et en même temps j’essaie d’en comprendre la cause ! c’est assez bluffant il faut l’avouer!

      Répondre
      1. Philibert, Lise

        Je me réfère aussi a ce livre et souvent ce que ça dit me rejoint beaucoup… Je n’ai pas besoin de références supplémentaires pour me rendre compte que c’est pas faux ou fou tout ça…

        Répondre
    2. Cacharelle

      Voir aussi « le dictionnaire des maladies et malaises « de Jacques Martel regroupant les causes psychiques de beaucoup de maux….

      Répondre
      1. Renata

        Oui vous pouvez consommer le lait d’avoine ou de riz par exemple.

        à lire « Ecoute ton corps » de Lise Bourbeau (pas récent)

        Répondre
  6. Hervé

    Les exemples sont simples mais permettent de se faire une idée. Essayez de trouver un ostéopathe qui travaille sur le point psychosomatique, c’est incroyable ce que l’on enregistré comme maux.
    lisez le livre de Louise bourbeau les 7 blessures (si on arrive à passer au dessus qu’elle fasse partie de la scientologie )

    Répondre
  7. beaugier fabienne

    Pour ma part j’ai 61 ans et n’ai aucune douleur physique qui pourrait me poser problèmes pourtant je me retrouve dans plusieurs cas situés
    dans l’article ???????????? si quelqu’un peu m’expliquer?

    Répondre
    1. guillaume

      vous avez juste une excellente capacité à gérer vos émotion… quelle chance…ça n’est pas donné à tout le monde

      Répondre
  8. Didier

    Si toute fois vous soufrez de plusieurs des douleurs décrites dans ce recit
    Et que vous êtes suffisamment lucide pour savoir que cela n’ai pas que dans votre tête ni a cause de votre vie de tous les jours ,
    Que ces douleurs n’on pas été toujours présente par le passé, ni provoqué par un traumatisme ou accident,
    peut être soufrez vous de la maladie de lyme, qui regroupe la plupart des symptômes énoncer et bien plus encore.
    Décrite par la plupart des médecins et spécialiste comme étant de la fybromialgie
    ou psychologique.
    et qu’il n’y a soit disant rien a faire

    Répondre
    1. Biguet Geneviève

      Pour la fybromialgie on a trouvé son centre au niveau du cerveau ce n est pas forcement une maladie psychosomatique,comme beaucoup de medecins le pensent encore aujourd hui…..quand j ai mal aux lombaires peut être que j ai un problème physique à ce niveau(moi on à du me bloquer ,chirurgicalement , toutes les lombaires…..j avais ki très mal aux hanches:on m a opéré …j ai une prothèse dans chaque hanche…..j avais très mal aux mains ,j avais le canal carpien complètement bouché..operation libération…….)

      Répondre
  9. claire

    Il y a plus de 5000 ans que la medecine chinoise traditionnelle si est penchée et nous occidentaux nous le decouvons maintenant. Quand arriverons nous a croire nos anciens et a faire evoluer leurs savoir.
    Je remerci les personnes qui le font, ils font avancer l’homme dans le bon sens…..

    Répondre
  10. Jama

    Il y a des livres qui expliquent mieux ce sujet écrits par Michel Odoul : « Dis moi où tu as mal, je te dirai pourquoi » et « Dis-moi où tu as mal. Le lexique » pour ceux que ça intéresse.

    Répondre
    1. Luciani

      C’est vrai que ce livre est génial. Il aide aussi à comprendre d’où vient le mal.

      Répondre
  11. Louise H.

    Je vis avec des douleurs aux mains depuis 2002. Ensuite, les pieds (2008) et maintenant le bas du dos, un coude, un genou et les épaules. Durant les changements de saison, s’ajoute les douleurs partout dans le corps. C’est vrai que ma vie depuis plusieurs années ne reflète en aucun cas ce que je m’y attendais. Je vis beaucoup de frustrations et de la colère à cause d’injustice, car c’est comme si on m’a volé mes chances d’avoir une belle carrière. De plus, je ne pardonne pas certaines personnes, alors tout ça ensemble peut-être qu’il y a une part émotionnelle, mais, franchement, je crois plutôt qu’avoir attrapé la C diffile fut l’élément déclancheur pour l’arthrite inflammatoire dont je souffre, héritage génétique.

    Répondre
    1. Biguet Geneviève

      Douleurs dans les mains:voir peut être canal carpien bouché
      Douleurs lombaires:peut être hernie discale,arthrose,discopathie
      Douleurs cou: Arthose…suite traumatisme cervical(entorse)…
      Douleurs articulations:arthose ou ligaments distendus suite de traumatismes…

      Alors attention ne mettons pas tout sur le côté Psychologique car plus on attend plus on souffre pour rien.il est vrai que l on dit après une dure journée que l on en plein le dos:la posture y est pour quelque chose(mauvaise posture donne contracture musculaire)….
      Surveillons notre physique par le physique..

      Répondre
    2. Katou Maldo

      Peut-être faudrait-il voir du côté de l’intoxication aux métaux lourds (le mercure des amalgames, l’aluminium des vaccins …)? Il existe des chélateurs, lire l’excellent livre de Françoise CAMBAYRAC : « Vérité sur les maladies émergentes »…

      Répondre
  12. Chantal Destrebecq

    j’ai les épaules, le cou, les yeux, etc ……. qui vont mal, ai l’impression d’être en deprim, me lêve à plus d’heure, me couche à plus d’heure et surtout ai envie de rien ….. quel est le remède ????

    Répondre
  13. Hélène Labonville

    Il faut aller plus loin que l’aspect émotionnel… On oublie trop souvent l’aspect spirituel…

    Répondre
    1. AWANGO

      En ce qui vous concerne à quelque chose que vous n’avez pas émotionnellement digéré dans votre vécu ce qui bloque votre plexus solaire, diaphragme et créer un état de tension nerveuse qui tétanise vos muscjes respiratoires. Intérieurement vous êtes un  » cocotte minute sous pression – lâchez la soupape …

      Répondre
  14. reygiss

    Regardez du côté d’un foie engorgé, un nettoyage du foie peut soulager d’une grande partie des douleurs dorsales et des problèmes digestifs (entre autres). Je vous donne le nom du livre de référence : L’étonnant nettoyage du foie & de la vésicule biliaire par Andreas Mortiz. Des témoignages peuvent êtres lus sur ce site : http://www.agirsante.fr/vesicule-biliaire.html.
    Voilà j’espère que cela pourra en aider certains d’entre vous.

    Répondre
  15. Sylviane Illes

    Bonsoir !
    Très intéressant !
    Bon à s’avoir et à apprendre et à méditer .
    Quand à moi , je me suis aperçu que beaucoup de choses étaient vrais (ex les douleurs dans le cou )
    Merci pour votre partage

    Répondre
  16. Magnétiseur

    Article intéressant mais les raisons des douleurs sont si simplistes que ça produit l’effet de décrédibiliser les propos tenus.
    Je comprends bien où l’on veut en venir et pour aider les gens à comprendre l’origine (donc souvent la solution) de leurs problèmes, il serait souhaitable de donner des articles, liens, ouvrages ou autre afin de continuer sur la lancée.
    Les livres de Lise Bourbeau, le grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel entre autres permettront d’approfondir l’esquisse de cet article.
    Bravo néanmoins pour l’intention et permettre l’accès à des solutions plus efficaces que ce qui nous est actuellement proposé (essentiellement par voie chimique).

    Répondre
  17. AWANGO

    Je viens de parcourir ce site. J’approuve son contenu étant persuadé qu’effectivement il y a une relation entre le corps et l’esprit dans nos maux et maladies. Bon nombre de personne on compris et ce servent de ces concepts pour équilibrer leurs bien-être. Ce qu’il faut savoir c’est que chaque être humain à son histoire son vécu. Et que si les mal-êtres sont les même, les causes premières sont en fonction du vécu de chacun. Le » Mal à Dit » (maladie). Effectivement le corps vous parle par son mal-être. Quand on l’admet et qu’on cherche – le pourquoi – On peut effectivement trouver une solution à bon nombres de mal-être. MAIS ENTENDEZ BIEN – CHAQUE PERSONNE A SON HISTOIRE – et si les maux sont les mêmes – l’origine ELLE, est personnelle à chacun(e). OUI, TOUT CECI vous interpelle. Alors pousser la porte … et vous découvrirez un chemin qui vous éclairera et vous soulagera. N’hésitez surtout pas – ECOUTEZ votre intuition – ELLE VOUS PARLE – OSEZ et demandez …

    Répondre
  18. Kanel

    Salut,

    Moi plutôt que d’avoir des douleurs se sont : une prise de poids importante + 40 kgs 10 kilos par an pendant 4 ans. Ça s’est stabilisé. Ce n’est pas dû à l’excès de nourriture tout en sachant quand même que je mange peu équilibré à savoir je peux manger 1 fois par jour, ou pas du tout ou 2 fois par jour. Ce n’est pas toujours par choix depuis quelques années je vis des choses difficiles donc parfois financièrement je galère. Ce qui me mine, c’est la durée. Du coup j’ai beaucoup de problème d’estomac : irritation. Je suis suivie par une diététicienne mais rien je ne perds pas. J’ai beaucoup de mal à supporter cet état de fait car je ne me reconnais pas et les gens n’ont plus. Du coup je ne m’aime pas. J’ai beaucoup de frustrations car ma vie semble bloquée à plein de niveau. Et je me retrouve seule (les gens fuient face à ma situation qui dure dans le temps).

    Autre chose depuis 2/3 mois j’ai des crises d’angoisses car je salive beaucoup et parfois elle reste coincée et j’ai du mal à déglutir du coup je panique et j’ai le sentiment que je vais étouffer. Parfois mon cœur s’emballe. J’ai du mal à être dans la position sur le dos.

    Et le sommeil : mon horloge est déréglée j’ai du mal à m’endormir je dors tard et je peux me réveiller tard. Mais quand je dors bien sauf quand je me retrouve sur le dos et ce problème de déglutition me réveille en panique

    Ayant déjà pris beaucoup de poids je refuse les médicaments du style antidépresseurs, anxiolytiques. Je redoute surtout le coté dépendance.

    J’ai essayé la médecine chinois kinésio je crois (ça me revenait trop cher) mais je n’ai pas vu le bien dans la durée sur le moment oui.

    Ce qui me dérange le plus à part mon aspect physique c’est l’excès de salive, la difficulté à déglutir. J’ai cette gêne en permanence et je racle ma gorge pour faire descendre la salive qui stagne. Ça, ça m’use car j’ai l’impression que je vais mourir. C’est mon plus gros problème à ce jour.

    Quelqu’un aurait un conseil à part fais un régime, fais du sport. Tout ça j’ai essayé et rien. Le souci est autre part. Le lâcher prise chez moi est difficile mais là je suis fatiguée, épuisée, mes émotions ont pris le dessus.

    Répondre
    1. Luciani

      Bonjour, votre souffrance doit être terrible, non seulement physiquement, mais surtout moralement! … avez vous essayé le yoga, la sofrologie. ..?
      Ou en êtes vous aujourd’hui, kanel?

      Répondre
  19. nadine

    le meilleur exemple est la fibromyalgie qui provoque des douleurs partout. Bien souvent il y a quelque chose de » psy »;une grande
    souffrance émotionnelle au départ.

    Répondre
  20. cslevine

    Oui, enfin selon les gens que je connais autour de moi + moi, les descriptions correspondantes aux parties du corps, sont juste pas en face. Désolé, à moins que cette « étude » n’accepte que les « oui c’est vrai » en guise de conclusion, car dans ce domaine c’est souvent le cas…

    Répondre
  21. Christophe

    Il semble que beaucoup de personnes souffrent.
    En lisant les commentaires, il y a aussi de la colère.
    Je me suis auto guéri de plusieurs maux qui risquaient de se transformer en vraies graves maladies.
    Un changement d’alimentation, en passant une fois par semaine par le marché.
    Du yoga tous les jours, un long travail sur la respiration pour quitter le stress et retrouver un vrai sommeil.
    Épurer sa vie des contraintes et du superflu, aller marcher par n’importe quel temps et regarder autre chose que la télévision.
    Ce sont des choses personnelles sans preuves ni citations , elles fonctionnent pour moi, je souhaite qu’elles fonctionnent pour d’autres.
    Il faut surtout arreter d’avaler de la chimie, de l’industriel, de la mondialisation.
    Tout ceci n’est pas une question de budget. …

    Répondre
    1. Thamain

      Je suis complètement d accord, tenter de se rapprocher le plus possible des besoins naturels intérieurs et extérieurs la simplicité sans forcer la nature mais sans oublier qu elle est notre premier médecin !!!

      Répondre
  22. Jocelyne Bombardier

    Quand j’ai lu dans votre texte vous n’êtes qu’un être humain J’ai réagi très fortement. C’est quoi pour vous un être humain? Vous êtes juste ça? non on est des être très magnifique et parfait c’est les perceptions des gens qui déforment ce que nous sommes vraiment. Relisez-vous s’il vous plaît avant de publier des mots comme ça.

    Répondre
    1. Lilas

      « Vous n’etes qu’un être humain » c’est à dire qu’on est des mortels

      Répondre
  23. carl.s

    Je ne crois pas a une douleur spirituel,au contraire la spiritualité a toujours amener a la guérison ou a un bien être après avoir subit des troubles émotionnels.

    Répondre
  24. Poupeau

    Prenez de l aloè véra En gel à boire et vous verrez tout vos soucis de santé s en voleront
    Que vous ayez des douleurs articulaires,tendinite,arthrite, arthrose, intestin fragile,remontée acide, problème circulatoire, cardio vasculaire,stress
    Ça marché très bien en faisant une cure de 3 mois
    N hésitez pas à me contacter pour avoir de la documentation

    Répondre
  25. Dalbos Martine

    Comment se débarrasser d acouphènes d ou ça proviens
    Merci

    Répondre
  26. Danielle CWALUBI

    Alors avec tous les bobos que j’ai, je suis carrément bonne à mettre à la casse.
    Le pire chez moi sont les maux de tête et les acouphènes qui sont à un niveau sonore incroyable.

    Répondre
  27. Aurore

    Bonjour,
    J’ai la plupart des douleurs décrites dans cet articles, dois-je complètement changer de vie ou dois-je consulter, mais qui ???
    J’en ai marre que les médecins me disent simplement que je suis trop stressée, que j’en fais trop et que mon compagnon ne me convient pas, stop, pourquoi ne cherchent-ils pas plutôt ce que j’ai ???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *