Une dame heureuse de 73 ans n’a pas utilisé d’argent depuis 19 ans

de | 12 avril 2015

pas utilisé d'argent

Une dame heureuse de 73 ans n’a pas utilisé d’argent depuis 19 ans

Heidemarie Schwermer, une dame de 73 ans originaire d’Allemagne, a abandonné l’argent il y a 19 ans et déclare qu’elle est beaucoup plus heureuse depuis.

L’incroyable histoire de Heidemarie a commencé il y a 26 ans. Enseignante, elle sortait d’un mariage difficile et a déménagé dans la ville de Dortmund , dans la région de la Ruhr en Allemagne, avec ses deux enfants. L’une des premières choses qu’elle remarqua fut le grand nombre de personnes sans-abri dans la ville. Elle fut tellement choquée qu’elle décida de faire quelque chose à ce sujet Schwermer. Elle a toujours cru que les sans-abri n’avaient pas besoin d’argent pour être acceptés dans la société, mais seulement d’une petite chance de devenir autonome en se rendant utiles, donc elle a ouvert un Tauschring(boutique d’échange), appelé « Gib und Nimm » (Donnez et prenez).

Sa petite boutique a été mise à profit avec impatience par beaucoup de gens au chômage et à la retraite de la ville désireux d’échanger leurs compétences et vieux trucs pour quelque chose dont ils avaient besoin, sans une seule pièce de monnaie ou un seul billet de banque. Là, tout le monde pouvait échanger toutes sortes de services ou de biens contre ce dont il avait besoin sur le moment.

On pouvait échanger de vieux vêtements contre des appareils de cuisine, un service de voiture rendu contre un service de plomberie ou inversement. Les sans-abris n’ont pas été les plus intéressés par le système, mais de nombreux chômeurs ou retraités ont pris d’assaut la « boutique ».  Ce concept unique, a fini par devenir un véritable phénomène dans Dortuman, et a même poussé sa créatrice à s’interroger sur la vie qu’elle menait.

pas-utilisé-d-argent

Cette dame de 73 ans n’a pas utilisé d’argent depuis 19 ans

C’est alors qu’elle s’est rendu compte qu’elle vivait avec bien plus que ce dont elle avait réellement besoin, et a d’abord décidé de ne pas acheter autre chose sans d’abord donner quelque chose.Puis elle a réalisé qu’elle était malheureuse dans son travail et a fait le lien entre son malheur et les symptômes physiques (maux de dos et maladies constantes) dont elle souffrait, a donc décidé d’occuper d’autres emplois. Elle a commencé à laver la vaisselle pour 10 Deutchmarks de l’heure, et malgré le fait que les gens ne cessaient de lui poser toutes sortes de questions comme, « Vous êtes allée à l’université, vous avez étudié pour faire cela? », Elle se sentait bien dans sa peau et ne pensait pas qu’on devait mieux l’évaluer en raison de ses études que quelqu’un qui travaille dans une cuisine. En 1995, le Tasuchring avait tellement changé sa vie qu’elle ne dépensait pratiquement rien , tout ce dont elle avait besoin semblait se trouver sur son chemin.

Donc en 1996 , elle prit la plus grande décision de sa vie : vivre sans argent . À cette époque, ses enfants avaient déménagé et elle avait vendu son appartement à Dortmund pour vivre en nomade.

Heidemarie vit ainsi selon le principe de l’échange et du troc depuis 19 ans alors que son expérience était censée ne durer que 12 mois… Elle est parfaitement heureuse et épanouie ainsi.
Dans le reportage intitulé « Vivre sans argent », elle explique que vivre sans argent permet de se débarrasser du superflu et cela permet un mode de vie plus sain et heureux. Elle a écrit deux livres sur sa condition et a demandé à ce que les recettes soient reversées à des œuvres de charité pour faire le bonheur d’autres personnes. Elle-même se contente de son rythme sain et simple.

Elle n’a pas utilisé d’argent depuis 19 ans:

Tout ce qu’elle possède tient dans une valise et elle ne possède que 200 euros en « cas de besoin ». Elle ne bénéficie d’aucune aide sociale, ne voulant pas être accusée de « profiter du système »et dit que sa santé repose sur son potentiel d’auto-guérison quand elle devient un peu malade.


Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire en français

Source Une dame heureuse de 73 ans n’a pas utilisé d’argent depuis 19 ans : http://wakeup-world.com/2011/07/18/happy-69-year-old-lady-has-not-used-money-for-15-years/

Claire C.

3 réflexions au sujet de « Une dame heureuse de 73 ans n’a pas utilisé d’argent depuis 19 ans »

  1. Denise

    Chanceuse, loyer gratuit, local commercial gratuit, épicerie gratuite, vraiment quelle chance ? ? ? ?
    Teinture dans ses cheveux gratuite ? ? ? ?

    Répondre
    1. Lambert Geneviève

      C’est ce que je me disais aussi, à moins de dormir sous les ponts, il y a un loyer à payer, l’eau et l’électricité ne sont pas gratuites. A moins d’être logée gratuitement par des amis qui paient tout cela, plus leurs taxes, je ne vois pas comment c’est possible.

      Répondre
      1. Aurore

        « Heidemarie vit ainsi selon le principe de l’échange et du troc »… Vous avez la réponse à votre question !

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *