in

Un des plus grands héros de notre temps est mort et personne n’en a parlé !

Partagez cet article
Annonce

Abdul Sattar Edhi est né en Inde, 1er janvier 1928 dans le petit village de Bantva,

En 1947 sa famille émigre au Pakistan.

À l’adolescence, il quitte l’école et commence à travailler comme commerçant dans le marché du textile, et se bat sans relâche pour les pauvres jusqu’à mendier afin de pouvoir les nourrir.

Mise à jour le 27/12/2020

Annonce

Il a lancé son organisation d’aide sociale avec seulement 50 $, et aujourd’hui cette organisme de bien-être est l’une des plus grandes au Pakistan.

Abdul Sattar Edhi ce héros

Abdul Sattar Edhi a dirigé d’innombrables cuisines et maisons de réadaptation, abris pour femmes abandonnées, enfants et handicapés. Il a participé à d’innombrables missions de secours en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique, et est venu en aide aux victimes de l’ouragan Katrina.

Il n’a jamais gagné un prix Nobel de la paix ou même en a exigé un.

Après avoir créé l’Edhi Trust, son organisation d’aide sociale, il a lancé un appel pour récolter des fonds afin de l’agrandir, car elle ne dispose alors que de très peu de moyens face à la tâche monumentale qui l’attend. Par exemple, en 1951, Edhi conduit sa première ambulance qu’il surnomme « the poor man’s van » (« la camionnette du pauvre »).

Annonce

À l’aide de cette voiture, il parcoure les rues de Karachi et transporte les malades gratuitement, se chargeant lui-même des funérailles des « sans famille ». S’il rencontre un sans-abri ou une personne blessée, il n’hésite pas à le transporter pour le ramener dans un des centres d’accueil de sa fondation. Aujourd’hui encore, les ambulances d’Abdul Sattar Edhi sont visibles sur n’importe quelle route du Pakistan et forment le premier système de transports sanitaires du pays, loin devant les ambulances publiques ou privées.

Ni Edhi ni sa femme n’ont perçu de salaire. Ils vivaient sur les titres d’État que Edhi avait acheté il y a de nombreuses années. Il ne possédait que 3 habits traditionnels pakistanais, salwar-kameez.

héros

Au moment de sa mort, il fait don de tous ses organes aux personnes nécessiteuses.

Ses dernières paroles furent: « Prenez soin des pauvres de mon pays. »

Annonce

Ce qui est particulièrement étonnant, c’est qu’il n’a jamais possédé de voiture ou de maison.

 héros
héros

Les seules choses qu’Abdul possédait avant sa mort étaient une chaise, une charpie et un bureau que son ami lui avait donné il y a bien longtemps. Son avoir net avant sa mort s’élevait à 0 $.

Voici quelques-unes de ses meilleures citations:

« Aucune religion n’est plus grande que l’humanité. Ma religion est l’humanitarisme; qui est la base de toute religion dans le monde. »

« Je n’ai pas eu une grande éducation. Mais à quoi sert l’éducation si nous ne sommes pas des êtres humains avant tout ?

Mon école est le bien-être de l’humanité. »

Annonce

S’il vous plaît, montrez du respect à l’égard de ce grand homme, surtout si vous voulez vivre dans un monde avec plus de personnes comme lui. En effet, il convient de mentionner cet homme, afin que le monde puisse savoir ce qu’il a fait et qu’il y a de bonnes personnes sur Terre.

P.S. Voici une charpie au cas ou vous vous posiez la question:

Références

  1. AFP | Dawn.com, « Celebrated humanitarian Abdul Sattar Edhi passes away in Karachi » 8 juillet 2016 (consulté en juillet 2016)
  2. « Abdul Sattar Edhi et la paix : une lueur d’espoir au Pakistan | Pax Christi France »
  3. François Musseau, « Abdul Sattar Edhi, 70 ans, a créé au Pakistan un empire caritatif avec bureaux à New York, à Londres et à Tokyo. Père Teresa. » [archive], sur liberation.fr, 12 septembre 1998 (consulté en juillet 2016)
  4.  Saadia Qamar, « Abdul Sattar Edhi passes away in Karachi » sur The Express Tribune, 8 juillet 2016 (consulté le 12 août 2016)
  5. « Founder Profile » , sur edhi.org (consulté le 9 juillet 2016)
  6.  « Abdul Sattar Edhi – Lauréat Balzan biographie »  sur balzan.org, octobre 2010 (consulté le 9 juillet 2016)
  7. François Giraud, « Pakistan : La fondation EDHI, principal réseau d’ambulances », sur helpdoctors.org, 22 juin 2008 (consulté en juillet 2016)
  8. fr.wikipedia.org/wiki/Abdul_Sattar_Edhi
Annonce

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

26 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Bonjour,

    Personne ne s’en soucie car ici personne ne le connait, d’ailleurs s’il n’est pas connu c’est que cela n’était pas sa priorité et c’est tout à son honneur je trouve…

    « Merci de me l’avoir fait découvrir », je méditerais devant le visage de ce grand coeur ce soir en lui souhaitant bon voyage de la part « des innocents qui ne l’ont pas connu. »

    Bonne soirée

  2. Ce Grand Homme qui à Consacré toute sa Vie à Oeuvré dans l`Humanitaire_Pour la cause des Pauvres. A gagner le meilleur PRIX NOBEL DE DIEU (Je crois c`est ce qu`il aurait préféré_

    • Mille fois raisons et d’accord avec vous.
      Il reste un exemple …a suivre.
      Et grand merci à Sandra pour avoir fait ce beau geste de nous faire connaître ce grand homme.

      Cdt

    • Oui…il a gagné le prix Nobel remis par Dieu. Je respecte toutes ces personnes de ? qui oeuvre pour la paix dans le monde et qui posent des gestes humanitaires tous les jours.

  3. Merci de l’information. Des hommes comme lui de nos jours sont rares. S’il était riche matériellement, l’occident allait le connaître ou même s’il était un occidentale tous les médias de la terre aller faire de grand bruit et faire son éloge.

  4. Un grand philosophe qui meurs c’est vraiment triste
    il ne faut pas croire que tout le monde s’en fichent , pour que personne ne soit indifférent a sa disparition il faut que tout le monde puissent le connaitre ,or personne ne le connaissais car son existence n’a pas été divulgué au grand public et dans le cas contraire la France serais en deuil national voilà .Au fait pour info ; la conscience survie éternellement au corps physique qui lui est périssable en souhaitant un exelent voyage pour ce philosophe dans la Suisse éternelle .

  5. L humilité ,l humanisme se soucier plus profondément du sort des autres plutôt que de son propre sort . C est ça l amour car sa nourriture spirituelle est simplement le bonheur des autres , j aurai rêvé de croiser sa route …..Ils n a pas besoin d une quelquonque médaille , ni prix qui n on de valeur que pour ceux qui sont en quête de reconnaissance. ….

  6. Pourquoi voulez-vous qu’on se soucie de la mort d’une personne aussi grande soit-elle ? Comme si la mort était un problème à résoudre ! Cet homme a fait de grandes choses pour son pays certes, ses concitoyens ne l’oublieront jamais; mais lorsque cet homme faisait ce qu’il faisait il ne se souciait certainement pas qu’on se soucie de sa mort.

    • En aucun moment dans l’article est mentionné sa date de naissance, il est écrit:  »en 1947 sa famille émigre au Pakistan ».

  7. Merci de nous avoir permis de connaître un homme tel que lui. Il est vrai que si le monde possédait plus de personnes comme lui, il ne s’en porterai que mieux. Il a tout mon respect et je lui souhaite un bon voyage

  8. CETTE organisme de bien-être est LA plus grande..!! Et j’ai arrêté la lecture.. Vous avez vraiment besoin d’un relecteur correcteur (proofreader) ..

  9. Il a laissé son empreinte dans ce bas-monde et a relevé l’humanité là ou la bassesse de certains les avaient dépersonnalisé.que son ame repose en paix

  10. Quelle belle âme ….. « ce que vous faites aux plus petits des miens …..  » quelle inspiration, la simplicité à son maximum d’où cette douceur, cette luminosité du regard, cette paix qui émane de lui. Très heureuse de la découverte d’un très grand homme.

  11. Oui, l’humanité ne semble s’occuper que des futilités. Voici les grands hommes que les médias ignorent. C’est vraiment dommage car sans cette visibilité, ces exemples ne peuvent être suivis et tous s’en moque ! Mais les vrais héros ne cherchent même pas la popularité, soucis c’est atteindre leurs objectifs, c’est à dire, faire ce qu’ils peuvent avant leur retour aux cieux. Que l’âme du grand repos en paix. Merci à vous de nous avoir apris qui il était !

  12. Abdul Sattar Edhi en vouant sa vie aux nécessiteux sans rien attendre et surtout en mettant l’humanisme au rang de la plus grande religion nous rappelle l’enseignement des anciennes Traditions que Teilard de Chardin résume en terme d’humanisation des hominidés que nous sommes! Nous sommes tous des humains en devenir, Abdul Sattar Edhi a certainement atteint un stade très avancé. Sa mort est l’aboutissement d’un grand accomplissement. Qu’il repose en paix!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Je ne veux pas que mes enfants connaissent le même sentiment d'échec que j’ai éprouvé en grandissant juste parce qu'ils n’arrivent pas à réussir des tests. » Photo: Ben Fogle

Nous avons besoin de moins d’examens et de plus de nature sauvage dans l’éducation

Les archéologues trouvent un temple époustouflant creusé dans une montagne! Sa technologie demeure encore un mystère …