Des études associent l’anxiété sociale à la capacité empathique, un QI élevé & à l’intelligence sentinelle

QI-élevé (1)

L’anxiété sociale est associé à un QI élevé et à l’empathie

Il y a quelques années, une série d’études est sortie dans le but de « démystifier » les gens qui pratiquent la spiritualité. L’étude a révélé que les gens qui ont une compréhension spirituelle de la vie ont tendance à être plus sensibles aux problèmes de santé mentale, aux addictions et aux troubles de l’anxiété.

Un rapport du Daily Mail intitulé « les personnes spirituelles sont plus susceptibles d’avoir des troubles mentaux (mais au moins ils pensent que la vie a plus de sens) s’est attaqué aux personnes spirituelles comme pour dire « ils sont fous, mais au moins ils pensent que la vie est plus importante pour eux ».

Un rapport publié par The Telegraph a également traité la même histoire, affirmant que les personnes spirituelles luttent pour faire face à des choses mentalement. Maintenant, serait-il possible que la raison pour laquelle les gens orientés spirituellement aient plus de problèmes de santé mentale et des problèmes d’anxiété non pas parce qu’ils sont cinglés, mais parce qu’ils sont connectés à ce qui se passe dans le monde ?

Et s’ils étaient plus conscients des choses qui ne sont pas dans la société et plus connectés à la souffrance dans le monde ? Et si un esprit anxieux était un esprit connecté ? Une étude très importante est parue il y a quelques années associant l’anxiété sociale à une augmentation des capacités empathiques. Les personnes qui déclarent souffrir d’anxiété sociale ont une plus grande capacité à ressentir et à interpréter les émotions et les états mentaux des personnes qui les entourent. Voici ce que l’étude a conclu :

Les résultats soutiennent l’hypothèse que les personnes socialement très anxieuses peuvent démontrer un profil avec des capacités socio-cognitives uniques avec une grande compréhension du fonctionnement de l’état d’esprit affectif.

En d’autres termes, ceux qui souffrent d’anxiété sociale sont capables de ressentir plus concrètement les émotions des gens qui les entourent. De nombreuses personnes qui se considèrent comme « conscientes » ou « spirituelles » signalent également une sensation d’anxiété et souffrent de dépression et d’autres troubles mentaux. Mais il se trouve que les gens qui souffrent d’anxiété pourraient également être plus intelligents.

Des études relient l’anxiété à l’intelligence

QI-élevé (4)

L’anxiété sociale est associé à un QI élevé et à l’empathie

Une étude de recherche menée récemment par l’Université Lakehed a constaté que les personnes qui ont déclaré souffrir d’anxiété sociale ont également mieux réussi des tests psychologiques qui visaient à mesurer l’intelligence verbale. Les personnes qui ont déclaré avoir un trouble d’anxiété généralisée et souffrir de dépression ont obtenu des scores plus élevés aux tests verbaux-linguistiques que les personnes qui ne souffrent pas d’anxiété.

Une autre étude qui a été publiée dans la Revue Européenne de Psychologie a constaté que les participants très anxieux détectaient plus rapidement aux menaces du danger et ont réagi plus rapidement à ces menaces que les autres participants. Voici ce que l’étude a conclu :

La théorie de la défense sociale (Ein-Dor, 2010) propose que dans des situations menaçantes, les gens qui ont un degré élevé d’anxiété détectent rapidement la présence de la menace puis alertent les autres membres du groupe du danger et du besoin de protection. En soutenant cette ligne de raisonnement, nous avons constaté que les participants avec un degré élevé d’anxiété étaient moins enclins à être retardés sur leur façon de délivrer un message d’avertissement.
Cela s’explique par le fait que les individus anxieux ont également tendance à être plus altruistes. Dans la nature, les animaux qui sont capables de détecter et de répondre aux menaces le plus rapidement ont plus de chances de survivre. En fait, certaines espèces du règne animal reposent sur un individu de leur troupeau qui est sujet à l’anxiété et qui peut détecter les menaces avant les autres. Est-il possible que l’anxiété soit en réalité un avantage évolutif ? L’anxiété pourrait-elle agir comme une superpuissance biologique qui aide à résoudre les problèmes, éviter les menaces, et détecter le danger ?

Une étude du SUNY Downstate Medical Center de New York a démontré que les participants qui souffraient de cas sévères d’anxiété obtenaient un score plus élevé aux tests d’intelligence (tests de QI) que ceux qui étaient beaucoup moins anxieux. En d’autres termes, il y avait une corrélation directe entre le degré d’anxiété et le degré d’intelligence. Cela ne devrait surprendre personne, puisque ces personnes sont constamment en train d’analyser, d’évaluer, de formuler des idées, de réfléchir, et de traiter des informations.

Comme l’a déclaré le Dr Jeremy Coplan concernant son étude, « Alors qu’une inquiétude excessive est généralement considérée comme un trait négatif et une intelligence élevée comme un trait positif, l’inquiétude peut nous aider à éviter des situations dangereuses, peu importe la distance à laquelle elles se trouvent ». Donc une fois encore, nous avons la preuve que les personnes atteintes de « troubles de santé mentale » sont en fait plus intelligentes en moyenne.

Et comme mentionné précédemment, une étude récente a révélé que les personnes atteintes d’anxiété sociale présentent de grandes capacités de mentalisation et d’empathie. Principalement, ces personnes ont une conscience psycho-sociale beaucoup plus élevée.

Ce que cela signifie

QI-élevé (2)

Oui, les gens qui sont tournés vers la spiritualité ont plus tendance à souffrir d’anxiété et de dépression. Mais c’est parce que leurs yeux sont ouverts à un monde qui a besoin d’être réparé. Ils ont littéralement une plus grande capacité à ressentir les émotions des personnes qui les entourent.

Sans parler de ces mêmes personnes qu’on pense folles car elles souffrent d’anxiété sociale et d’autres troubles mentaux et qui ont obtenu de meilleurs résultats à certains tests d’intelligence, de QI, et qui ont un avantage évolutif en étant capables de détecter les menaces avant les autres.

Corrigez-moi si je me trompe, mais ne seraient-ce pas les gens qui peuvent ressentir précisément, interpréter, et mentaliser les pensées et les émotions des autres et détecter les menaces avant d’autres personnes qu’on appelle des « intuitifs » ou des « médiums » ? Serait-il possible que l’anxiété sociale et le trouble d’anxiété généralisée ne soient pas réellement un désordre, mais le résultat de fortes intuitions, d’interprétations plus précises sur l’état d’esprit des gens , un champ d’énergie sensible, et une forte capacité à détecter le danger ?

Ces études scientifiques jettent un tout nouvel éclairage sur la spiritualité et l’anxiété sociale. N’ayez pas peur de ressentir ce que vous ressentez, et ne laissez personne vous dire que vous êtes fou à cause de cela. Peut-être que ce que nous appelons un trouble est en réalité un cadeau.

Claire C.
Après Des études associent l’anxiété sociale à un QI élevé et à l’empathie voir aussi:

Notez cet article