Cerveau, se débarrasser de ses anciennes habitudes

de | 17 février 2015

Cerveau, se débarrasser de ses anciennes habitudes : 10 méthodes pour créer de nouvelles

Lorsque vous comprenez comment sont créées les connexions nerveuses dans le cerveau, cela vous aide vraiment à comprendre comment se débarrasser de ces habitudes. Les voies neuronales sont comme des autoroutes de cellules nerveuses  qui transmettent des messages. Vous voyagez sur l’autoroute de nombreuses fois et la voie se concrétise de plus en plus. À force de penser ou de vous tourner vers un aliment ou des cigarettes spécifiques pour plus de réconfort, vous créerez une nouvelle voie neuronale. Mais par chance, le cerveau est en constante évolution et vous pouvez ouvrir de nouvelles voies et créer de nouvelles habitudes.

C’est ce qu’on appelle la neuroplasticité du cerveau.

anciennes habitudes

Se débarrasser de ses anciennes habitudes

J’avais l’habitude de conduire avec un pied sur le frein et l’autre sur l’accélérateur, je voulais m’entraîner à conduire avec un seul pied. Il a fallu un certain temps, car j’avais une forte voie neuronale pour la conduite des deux pieds. Mais comme j’ai eu la volonté de le faire, j’ai construit une nouvelle voie, et j’ai reprogrammé mon cerveau. Vous pouvez supprimer un comportement, une pensée ou des addictions directement du cerveau.

Tout devient possible grâce à la neuroplasticité du cerveau. Les gens qui ont des accidents vasculaires cérébraux peuvent recycler leur cerveau pour qu’il fonctionne de nouveau en construisant de nouvelles voies. Les fumeurs et les personnes boulimiques et bien d’autres peuvent apprendre de nouveaux comportements et habitudes et peuvent transformer leur vie.

Si vous travaillez avec d’autres personnes sur leurs habitudes ou si vous travaillez sur les vôtres (ou les deux), vous pouvez appliquer ces connaissances pour augmenter vos chances de réussir.

Cerveau, se débarrasser de ses anciennes habitudes Voici les meilleures façons de recycler votre cerveau

1. Identifiez l’habitude que vous voulez transformer et définissez votre intention.

Vous vous souvenez peut-être de cette phrase clé : « l’ampoule doit vouloir changer. » Vous devez avoir une forte intention de changer. S’il y a une forte intention, ensuite il y aura une création de nouvelles voies et l’intention finira par arriver.

2. Observez ce que fait la vieille habitude ou la voie dans votre vie.

Regardez les sentiments, les pensées et la façon dont le corps réagit à l’habitude, et voyez ce que cela crée dans votre vie. Soyez le témoin, et soyez conscient.

3. Détournez votre attention

C’est très important. Pour créer une nouvelle voie neuronale, détournez votre attention de la vieille habitude, et vous finirez par oublier cette vieille habitude. Ne faites pas attention aux beignets et aux gâteaux. Prenez conscience et concentrez-vous sur des aliments sains et délicieux.

4. Servez-vous de votre imagination

Vous pouvez construire de nouvelles voies neuronales non seulement en adoptant de nouveaux comportements, mais également grâce à l’imagination. Imaginez simplement ces nouveaux comportements en vous les répétant sans cesse. Répétez cela sans cesse dans votre esprit pour construire de nouvelles voies. Concentrez votre attention et recyclez votre esprit.

5. Coupez court à vos pensées quand elles se manifestent.

Dites « non » ou « annuler » quand une vieille pensée ou impulsion se manifeste, et dites : « je ne dois plus faire ça. » Ensuite tournez-vous vers la nouvelle voie neuronale que vous êtes en train de construire et continuez d’avancer dans la bonne direction.

6. Faites une thérapie par aversion

Ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde. C’est optionnel. J’aime l’appeler « la technique des asticots sur le gâteau au chocolat. » J’avais l’habitude d’aimer les bonbons et les sucreries, et quand j’ai arrêté d’en manger, j’étais obligé de continuer à passer devant le magasin de bonbons de la ville. J’ai utilisé l’aversion pour entraîner mon cerveau à me dire : « C’est de la malbouffe.» « C’est fabriqué dans des usines, c’est trop sucré, et je me sens mal à cause de ça. Ceux qui les fabriquent les font aussi sucrés simplement pour rendre les acheteurs accros. Je ne veux pas de ça. » C’est également efficace pour d’autres comportements addictifs comme le tabagisme, la malbouffe, la cocaïne, et de nombreux autres comportements.

7. Créez un plan précis et choisissez ce que vous voulez faire à la place.

Quand vous avez une idée en particulier, c’est plus facile de construire de nouvelles voies neuronales. Vous « la concrétisez ». Choisissez si vous voulez faire du sport au lieu de trop manger ou si vous voulez manger des fruits au lieu des bonbons. Il suffit de rester concentré sur ce nouveau choix. Vous pouvez créer des affirmations et des fixations pour renforcer vos choix. Ça peut être « je suis libre » ou « je contrôle ». Renforcez cela avec des thérapies énergétiques comme la thérapie axée sur l’émotion (EFT) ou d’autres techniques.

8.Transformez les obstacles

Regardez ce qu’il y a sur votre chemin. Prenez conscience des avantages supplémentaires, ce que vous avez appris de vos veilles habitudes ou de votre parcours. Regardez le stress dans votre vie et de quelle façon vous pouvez le gérer différemment. Donnez des possibilités à votre esprit. Gérez vos émotions et vos pensées et concentrez-vous sur une nouvelle autoroute dans votre esprit.

9. Connectez-vous avec votre source supérieure pour plus d’inspiration et de soutien.

Écoutez nos conseils. Sachez que vous avez la Force en vous, et donc vous avez une grande puissance. La méditation crée de nouvelles voies et des changements dans le cerveau. On a récemment fait des études sur le cerveau de certains singes pour montrer l’effet de la méditation sur les circuits neuronaux du cerveau.

10. Transformez-vous et faites le changement.

Sachez que la transformation est toujours possible et que vous pouvez créer de nouvelles voies cérébrales chaque fois que vous êtes prêt à faire le changement. Lorsque vous gardez à l’esprit « je peux le faire ! », vous savez que vous en avez fini avec l’ancienne habitude et que vous devez vous concentrer sur la nouvelle idée à présent.

Il y a de grands bouleversements qui ont lieu dans notre monde. Et il y a un processus de transformation qui a lieu sur Terre et de grands changements sont en cours pour l’ensemble de l’humanité. Vous devez être présent dans ce moment, vous devez surmonter vos peurs, et connaître la source Infinie pour être un véhicule afin que la lumière prédomine sur la terre.

Credits: www.marilyngordon.com

 

Sandra Véringa


Après Cerveau, se débarrasser de ses anciennes habitudes voir aussi

7 réflexions au sujet de « Cerveau, se débarrasser de ses anciennes habitudes »

  1. Cordule22

    Bonjour,

    Comme je l’ai mentionné hier dans votre article « OGM: l’ADN est transféré aux humains qui en consomment », vous, rédacteurs, qui êtes à fond dans le spiritualisme, ne savez-vous pas qu’il vaut mieux privilégier la qualité des articles à la quantité ? Encore une trentaine d’articles publié aujourd’hui, ça devient n’importe quoi.

    D’ailleurs, je ne vois toujours pas mon commentaire dans cette article sur les OGM? J’espère revoir mon commentaire sur cette article, sinon… Je m’engage à salir votre réputation avec férocité.

    Répondre
    1. Cordule22

      ESM m’a répondu sur mon commentaire de l’article que j’ai mentionné, ils se sont faits piratés et republient donc tous leurs articles. Autant pour moi, donc

      Répondre
  2. Philippe

    En général, je ne fais de commentaire sur vos articles. Mais celui-ci me pousse à réagir.
    Il serait vraiment trop facile de suivre vos suggestions pour créer de nouvelles routes neuronales car ce n’est pas aussi simple que vous l’écrivez. Après avoir lu quantités d’ ouvrages sur les neurosciences, psychologie, addictions et encore bien d’autres, il m’apparaît qu’il ne suffit pas de dire je veux, pour l’obtenir. Tout se passe selon un processus bien défini et qui n’est malheureusement pas encore parfaitement démontré. A force de vouloir tout, tout de suite comme nous le poussent les médias et différents diktats, on en n’oublie que pour pouvoir installer du neuf, il faut d’abord nettoyer la place. De plus, il ne suffit pas de se tourner vers toutes ces nouvelles énergies que vous distillez. je ne les dénigre pas mais je dis attention au nuage rose et à la confusion mentale car tous ces processus ne peuvent s’acquérir que très lentement et si seulement et seulement si un travail de nettoyage est effectué en amont. Pour être clair quant à ma position, je reste intéressé par vos publications mais je souhaite vivement que très peu de personnes ne soient déstabilisées par le contenu de vos écrits. Bien à vous Philippe.

    Répondre
  3. lightscolours

    Nous sommes des machines hyper sophistiquées dont le mode d emploi s édite petit à petit. Une mauvaise habitude. On en crée une nouvelle pour écraser l ancien fichier. C est comme la souffrance psychologique qui peut etre soulagée par des antidouleurs. On trouve de quoi sortir du labyrinthe.

    Répondre
  4. Grégory

    Créer des nouvelles  »routes » neuronales peut être facilitée en associant de la souffrance au comportement que l’on souhaite abandonner et du plaisir à celui que l’on désire adopter..
    Ces associations plaisir/douleur peuvent être mentale ou physique….
    Un exemple pour l’accoutumence au tabac ou autre dépendance..Si après chaque bouffée de cigarette…vous touchez le dos de votre main avec le bout incandescent de la cigarette avant de reprendre une nouvelle bouffée et que vous répétez à chaque fois ce comportement..vous conditionnez votre cerveau à éviter à l’avenir ce comportement (fumer)..à moins que vous ayez une tendance au masochisme..mais ceci est un autre problème…De mêmes chaque fois que vous renoncez à une cigarette faite vous plaisir (chacun a sa propre conception de ce qui lui procure du plaisir…
    Pour ce qui est des associations mentales..vous pouvez associer le geste de fumer à des représentations qui vous  »degoutent »..ou des odeurs qui vous revulsent (vomissure..excréments..putréfaction..) et visualiser des scènes..des sensations agréables chaque fois que vous refusez une cigarette..tel qu’une meilleure estime de soi..ou les compliments de votre entourage…..Mais comme tout processus de changement..il faut d’abord vouloir changer..peu à peu..répétition après répétition..les voies neuronales deviennent des autoroutes..et votre cerveau utilisera sa tendance naturelle de fuir la douleur et de se rapprocher du plaisir…
    Cordialement

    Répondre
  5. liya

    Super article! tout ce qui est dit est vrai il faut de l ‘entrainement pour que le cerveau puisse prendre cette habitude pour acquis déjà en 1 semaine on obtient des résultats et de mois en mois cela peut devenir une bonne habitude.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *