in

Un neuropsychologue dit: la base d’un cerveau sain est la gentillesse

Partagez cet article
Annonce
cerveau sain

Pour Richard, la gentillesse est la base d’un cerveau sain!

Richard Davidson est un scientifique américain titulaire d’un doctorat en neuropsychologie et chercheur dans le domaine des neurosciences affectives. Il a abandonné le Harvard College la deuxième année pour aller en Inde, apprendre la méditation et apprendre à former son propre esprit.

Annonce

«La politique doit être basée sur ce qui nous unit. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons réduire la souffrance dans le monde. Je crois en la gentillesse, la tendresse et la compassion, mais nous devons nous entraîner à cela. – Richard Davidson


Au cours de son voyage, Richard a appris qu’un esprit calme est capable de projeter le bien-être dans tout type de situation. Il a recherché, grâce aux neurosciences, la base des émotions et a découvert que les structures de notre cerveau peuvent changer rapidement, en environ deux heures.

cerveau sain
Images crédits : Pixabay

Après avoir mesuré l’expression des gènes, avant et après la méditation, il a constaté que les gènes changent considérablement et que les zones inflammatoires ou à tendance inflammatoire sont considérablement réduites.

Article connexe : Les bases de la méditation et ses effets

«La vie n’est qu’une séquence de moments. Si nous enchaînons ces séquences ensemble, la vie change. »

En 1992, Richard a rencontré le Dalaï Lama , qui lui a conseillé de concentrer ses recherches sur la gentillesse, la tendresse et la compassion, plutôt que sur le stress, la dépression et l’anxiété.

Annonce

Suivant les conseils du Dalaï Lama, il a concentré ses recherches sur des sujets plus larges et a constaté que l’empathie et la compassion sont différentes l’une de l’autre. 

L’empathie est la capacité de ressentir ce que les autres ressentent. 

La compassion, par contre, est un état supérieur, qui consiste à avoir les éléments idéaux pour soulager la souffrance. 

Les circuits neurologiques qui mènent à l’empathie ou à la compassion sont différents.

Concernant la tendresse, Richard a découvert qu’elle fait partie du circuit de la compassion, et qu’elle peut être incorporée à tout âge. Les enfants éduqués à la tendresse ont une meilleure santé mentale et émotionnelle et réussissent mieux leurs études.

« L’une des choses les plus intéressantes que j’ai vues dans les circuits neuronaux de la compassion est que la zone motrice du cerveau est activée: la compassion nous permet d’agir, de soulager la souffrance. »

Annonce

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

4 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Totalement pas d’accords. C’est la philosophies à deux balles qui emprisonne le monde depuis deux siècle et qui fait l’enfant roi.

    C’est du narcissisme égotique qui conduit à écouter ses peurs et à devenir dépendant des hormones de la recompense et au nihilisme.

    La gentillesse est innée. C’est la douleur de ne pas être écouter qui nous bouches les oreilles et embrouille l’esprit.
    Ce filousophe l’a appris en premiere années de psychologie.

    L’expression de soi est l’expression de ces passions et de ces peurs. Qui conduits vers l’échange et c’est de l’échange que l’on apprends la compassion et la tolérance de l’autre en fessant fonctionner son empathie et donc écouter ces neurones miroirs, donc écoutez l’autre, donc ne plus se fiez au sens que vous donner aux mots.

    Peu ou prou tout le monde fini par ce rendre compte que son comportement conduit à des échanges désagréable et nul ne veut être désagréable ainsi on finira par devenir plus gentil. Le plaisir serras d’autant plus grands que le chemin aurais été long et tumultueux car il comble le fait de n’avoir pas été écouté ou compris.

    Un fois ce savoir acquis, quand on voie l’autre suivre le même chemin que soi on aurais plus de compassion et on pourras mieux utilisée sa gentillesse compassionnelle et sa gentille éducationnelle et transmettre de l’empathie et de la contre-pensée avec gentillesse tel un bon grands-parent ou un amis compatisant.

    Si vous écoutez le témoignage, c’est bien cela qu’il raconte. il avait une dissonance cognitive qui le fessait souffrir, il a attendu que ces études ne lui servent à plus rien pour qu’il remettent en cause son ego pour s’ouvrir à la sagesse tibétaine. Mais il aurais pu la trouvé en bas de chez lui et pas à Lhassa. C’est ce qu’on appelle la traversé du desert.
    Elle visent à se dépouillée de ces préjugers et ses schéma mentaux.
    Mais ce n’est pas ailleurs que le problème se trouve, ce n’est pas un gourou, un medium ou les extra-terreste qui vont vous sauvez et vous ne pourrez pas tuer une deuxième fois le christ, c’est à vous de porter votre croix, d’assumer vos conneries comme le dopage affectif.

    Donc n’essayer pas de tout contrôle ou de laisser votre peur guider votre inconscient casser votre mental en refusant l’image binaire que le monde renvoie et accepter le pari de vivre gratuitement sans chercher un bénéfice spirituelle, une fois que l’illusion « maya » ou la caverne de Platon derrière vous, vous verrez que tout le monde est comme vous. Voir mieux une extension d’une entité globale « le vivant » d’ont vous faites partie et que vos peurs était ridicule.

    Pensez mère Teresa qui à choisis d’aimez la racaille des bidonvilles et qui se fessait respecter parce qu’elle respectait l’autre. Pensez aux philosophe qui disent que c’est facile d’être gentils avec les gentils, mais que c’est plus instructifs et formateur d’aimez quelqu’un que l’on déteste

    Oubliez ce sataniste de Daïla Lama qui ne respecte même pas ce qu’il dit et plonge le peuple dont il a la garde dans la percussion chinoise alors que c’est clairement pas l’adn de son peuple et qui le condanne au déracinement, il est un obstacle à votre élévation car vous le mettez en dessus de vous et qu’ainsi vous vous rabaissez sans même comprendre ce qui vous arrive.,

    Aucun médecin même de l’esprit ne pratique le viol de votre conscience soyez vous même dans le pire des cas vous aurez fait des erreurs et pourrez apprendre de ceux-ci.

    Exactement comme tout paranoiaque qui à un trouble mentale finiras par allez voir son pire ennemis « le psy » parce que ces douleurs intérieurs serront bien pire que d’aller discuté avec le diable.

    Biensur tout ceci s’entends dans la préservation la vie ce qui vous laisse quand même pas mal de largesse d’action et de pensée.

    Car élément clef ici, c’est le temps et tout les bonnes bénéfice largement de ces gentilesses et même quand on en a plus tellement alors on s’embarasse pas de l’inutile et on va beaucoup plus vite à l’essentiel.

    C’est vrai, j’ai pas l’air vraiment respectueux d’un type admirer par tous et de gens bien mieux diplômé que moi, mais comme jésus devant les marchands du temple, les gilet jaune devant les merdias, demandez vous qui vous vends de la spiritualité, qu’elle est sa qualité et dans quels buts et vous verrez que tout les phisolophes dissent la même chose depuis la nuit des temps, gratuitement, sans retenu, sans mystère, sans pseudo-science. Il n’y a que les mots qui change, comme chez le psy ou chez les amis car c’est l’autre qui compte et que pour cette autre ou ce chacun ou nous tous. La perception de la réalité et plus important que la vérité pour gardez son équilibre psychique.

    Je prends même le pari, choisissez au hasard une personne sur les réseaus sociaux et ditent: Bonjour. Vous allez voir, ça peux-être magique quand on est polie et gentil….

    • Bonsoir.je viens de lire tous le texte que tu a écrit..et aprés avoir tout lu,j avoue que tu a entierement raison.il ne suffit pas d aller voir un ou tel gourou pour changer sa maniere de penser et voir les choses.J ai 37 ans et cela fait 30 ans que je réfléchie sur le conditionnnement humain.Qu il sois personnel ou complotiste.Et effectivement….penser a une ou des phylosophie,nous amenne a nous créér des barrieres mental qui nous empeche de voir par nous memes,toute choses.La phylo c est bien,mais il faut pratiquer la sienne,avec un regard personnel sur tout,et non d un regard commun,Sinon,on est tous des clones avec le meme systeme de pensée. D un certain coté,c est ce qui ce passe maintenant et depuis longtemps aussi. Tres juste de ta part,j apprecie

    • Et je tient a rajouter…..rien ne s acquiert…tous se vis.Dans la plus pure des normalités.Malgré tous ca….la peur de beaucoup de choses nous empeche de vivre librement et simplement……

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

rumi

« La blessure est l’endroit par lequel la lumière entre en vous. » – Rumi

horoscope

Horoscope du Samedi 16 janvier 2021