in

12 signes que vous avez un partenaire possessif (et que faire)

Partagez cet article

Annonce

Il y a une ligne très fine entre avoir un partenaire protecteur et un partenaire possessif…

Et pourtant, beaucoup d’entre nous ne connaissent pas la différence. Qu’est-ce qui sépare la possessivité innocente de la possessivité agressive ?

À quel moment doit-on dire « ça suffit » ?

Annonce

Lorsqu’elles ne sont pas explorées et non résolues, les relations possessives peuvent dégénérer en sentiments de profonde tristesse, d’anxiété, de colère et même de violence physique ou émotionnelle.

La dévotion intense de votre partenaire peut sembler adorable et même flatteuse au début, mais au bout d’un moment, elle peut devenir suffocante et même dangereuse.

Top 12 des signes que vous avez un partenaire trop possessif

1. Vous devez assouvir vos désirs à tout moment

Si vous ne respectez pas ou ne vous conformez pas à ce que votre partenaire demande, il devient extrêmement irritant, exigeant, menaçant et émotif.

Annonce

2. Il ou elle contrôle où vous allez, quand et pourquoi

Chaque fois que vous voulez sortir, rencontrer un ami ou un membre de votre famille, ou même faire du shopping, votre partenaire veut gérer méticuleusement chaque endroit où vous allez et les gens que vous voyez.

3. Il vous traque

Votre partenaire garde un œil sur chaque petite chose que vous faites, au point de vous traquer. Cela peut inclure la possession des mots de passe de vos réseaux sociaux et la vérification de vos messages privés, la lecture de vos e-mails ou SMS, la consultation de l’historique de votre navigateur Internet, etc.

Annonce

4. Il ou elle est nécessiteux et collant

Un signe important d’un partenaire possessif est sa tendance à vous rappeler que « vous êtes le centre de son monde » à tel point qu’il n’a pas besoin d’autres amis ou de relations sociales parce qu’il vous a. Bien que ce ne soit pas toujours un signe de possessivité, cela peut être le cas lorsqu’ils manifestent de la colère ou du ressentiment envers leurs autres amis, collègues ou membres de la famille.

5. Il ou elle essaie de saboter vos amitiés

Une sorte de jalousie profonde et sombre semble mijoter sous la surface de la façade de votre partenaire alors qu’il tente de vous dissuader de passer du temps avec vos amis, vos collègues ou votre famille. Il peut critiquer, soulever de vieux problèmes que vous avez rencontrés ou même créer des mensonges sur ceux avec qui vous voulez passer plus de temps, parfois même vous retourner contre ceux que vous aimez.

Annonce

6. Il ou elle ne respecte pas vos limites personnelles

Dans une relation possessive, l’espace personnel est rarement un concept valorisé. Si vous avez un partenaire possessif, il s’impose probablement beaucoup sur votre besoin d’avoir du temps seul, de l’espace et des objets qui devraient être uniquement « que pour lui « .

7. Il ou elle devient extrêmement jaloux et paranoïaque des « autres femmes/hommes »

Si vous parlez à un homme ou à une femme, il veut savoir pourquoi. Si vous recevez un appel de quelqu’un, il veut savoir pourquoi. Si vous recevez une demande d’ami de quelqu’un au travail, il veut savoir pourquoi. Si vous recevez un e-mail qui ne vient pas de lui, il veut savoir pourquoi. Et si vous avez toute sorte d’attirance pour quelqu’un d’autre !

8. Il ou elle contrôle ce que vous portez

Toutes les images / Pixabay

Vous voulez sortir? Assurez-vous que votre partenaire approuve ! Le partenaire possessif évaluera toujours ouvertement ce que vous portez pour s’assurer que c’est « approprié » à ses normes.

9. Il ou elle vous envoie constamment des textos lorsque vous êtes en déplacement

Pour une raison quelconque, votre partenaire semble toujours vous surveiller lorsque vous êtes absent, vous envoyant plus de SMS et d’appels que d’habitude.

Annonce

10. Il ou elle veut être impliqué dans tout votre processus décisionnel

Chaque décision que vous prenez, votre partenaire veut être là. Plusieurs fois, vous vous sentirez même obligé de faire ce qu’il veut, même si la décision n’a rien à voir avec lui.

11. Il ou elle est parfois émotionnellement ou psychologiquement manipulateur

Votre partenaire possessif a un moyen de réduire votre confiance en vous. Il peut être émotionnellement violent et vous donner l’impression que vous ne savez pas vraiment ce qui est le mieux pour vous.

Annonce

12. Il ou elle dit que « ce n’est que de l’amour ».

Toute son envie, sa paranoïa, son comportement de contrôle… « tout n’est qu’amour. » Votre partenaire justifie son comportement toxique par l’amour, ouvrant ainsi une échappatoire facile pour éviter la responsabilité et le blâme.

Comment gérer un comportement de contrôle

La possession et tout type de contrôle dans les relations sont un signe certain d’insécurité. Et d’où vient cette insécurité ? De la peur de l’abandon, du rejet et de l’impuissance. Si votre partenaire est possessif, il est très probable qu’il ait un grand manque d’estime de soi et de confiance en soi, et c’est parce qu’au fond de lui, il sent qu’il « a besoin de vous » pour être heureux, en sécurité et réussir.

Annonce

Voici comment gérer la possessivité dans les relations :

-Restaurez votre confiance en vous et votre estime de soi, qui ont pu être écrasées ou épuisées dans votre relation.

-Réservez un moment approprié pour parler à votre partenaire. Ouvrez la conversation en lui faisant savoir comment et pourquoi vous l’aimez.

-Fournissez des exemples précis de la raison pour laquelle le comportement est déstabilisant ou agaçant, et ce que vous aimeriez changer.

-Sachez que votre partenaire peut être très offensé, en colère, dédaigneux ou contrarié. Préparez-vous à cela pour vous assurer de rester calme. Il est essentiel de rester calme à tout prix.

Annonce

-Soyez très clair sur ce que vous voulez changer dans la relation, par exemple si vous voulez plus d’égalité dans la prise de décision, si vous voulez qu’il ou elle arrête de parler durement de votre famille, etc.

-N’oubliez pas que si vous réagissez émotionnellement (colère, larmes, cris), vous mettez fin à la conversation, car la communication cesse une fois que les ego sont impliqués.

– S’il accepte de changer, aidez-le en signalant tout comportement possessif à l’avenir et en fixant des périodes de temps à passer ensemble à parler de progrès.

– Soyez patient. La possessivité ne se guérit pas du jour au lendemain.

-Donnez un ultimatum (si nécessaire).

-Si vous ne pouvez pas gérer ces recommandations (par exemple en raison de la violence domestique, de l’égoïsme, etc.), il est préférable d’envisager de mettre fin à la relation et de demander de l’aide d’urgence.

Être dans une relation comme celle-ci peut être très difficile et stressant. Si vous avez des conseils pour les personnes dans cette situation… n’hésitez pas à donner un coup de main via les commentaires !

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 12 qualités des personnes sages qui peuvent vous aider à être plus épanoui

horoscope

Horoscope du Mardi 25 octobre 2022 pour chaque signe du zodiaque