12 moyens de repérer un misogyne

de | 12 juillet 2016

misogyne

12 moyens de repérer un misogyne

Les hommes qui détestent les femmes ne le réalisent pas de façon consciente. Mais leurs actions le révèlent.

Les misogynes…Vous avez sans doute entendu parler d’eux. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’ils peuvent être partout où l’on va. Ils sont notoirement difficiles à repérer. Ils ne sont pas munis d’une étiquette avertissant l’utilisateur, et peuvent même être perçus comme des gens favorables aux femmes.

« La misogynie, littéralement « haine des femmes », est un trait de caractère qui se manifeste par un sentiment de mépris ou d’hostilité, à l’égard des femmes. Bien que la misogynie concerne surtout les hommes, certaines femmes manifestent également ce trait de caractère. »

Dans la plupart des cas, les misogynes ne savent même pas qu’ils détestent les femmes. La misogynie est typiquement une haine ou un mépris inconscient des femmes, que les hommes développent tôt dans la vie, souvent à la suite d’un traumatisme impliquant une figure féminine à laquelle ils faisaient confiance. Une mère, soeur, professeure ou petite amie violente ou négligente peut avoir planté profondément une graine au niveau sous-cortical du cerveau.

Une fois plantée, cette graine va se mettre à germer et commencer à grandir, la petite racine va se former dans le conditionnement de la peur, et se placer dans les régions cérébrales essentielles à la mémoire pendant que le processus progresse dans les zones frontales du cerveau, affectant ainsi l’émotion et la prise de décision rationnelle.

Les premiers signes de la misogynie sont à peine visibles, mais on peut que remarquer ces personnes ont davantage été exposées à la négligence, l’abus, ou l’absence de traitement; et cet ensemencement comportemental va continuer à croître et deviendra plus important. Mais même lorsque la misogynie arrive à maturité, la tendance à agir avec une haine envers les femmes ne peut plus être contrôlée, et souvent les misogynes et les femmes de leur entourage ne prennent pas conscience de la situation jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Les traits suivants sont typiques de la misogynie:

1. Il va cibler une femme et va la choisir comme cible. Celle-ci baissera la garde parce que qu’à première vue c’est un homme coquet, excitant, amusant et charismatique.

2. Au fil du temps, il commence à révéler une personnalité à deux faces. Il peut changer rapidement de l’irrésistible au grossier, et puis du grossier à l’irrésistible.

3. Il fera des promesses aux femmes et ne parviendra pas souvent à les tenir. Avec les hommes, d’autre part, il tiendra presque toujours sa parole.

4. Il sera en retard aux rendez-vous et aux rencontres galantes avec les femmes, mais sera tout à fait ponctuel avec les hommes.

5. Son comportement envers les femmes est généralement exagéré, arrogant, dominant, et égoïste.

6. Il est extrêmement concurrentiel, surtout avec les femmes. Si une femme s’en sort mieux que lui socialement ou professionnellement, il ressent un terrible malaise. Si un homme fait mieux que lui, il pourrait avoir des sentiments mitigés à ce sujet, mais est capable de regarder la situation de façon objective.

7. Il traitera inconsciemment les femmes différemment des hommes dans le milieu du travail et les milieux sociaux, ce qui lui permettra de donner place à la liberté nécessaire pour critiquer ses collègues ou ses amies.

8. Il sera préparé (inconsciemment) à faire tout ce qui est en son pouvoir pour rendre les femmes malheureuses. Il peut exiger des rapports intimes ou refuser des rapports intimes dans ses relations, faire des blagues futiles sur les femmes ou les rabaisser en public, « emprunter » leurs idées dans des contextes professionnels sans même les féliciter, ou leur emprunter de l’argent sans les rembourser.

9. À un rendez-vous galant, il traitera une femme à l’inverse de la façon dont elle préfère qu’on lui fasse la cour. Si c’est une dame de la veille école qui préfère un « gentleman » qui lui tient la porte, qui passe la commande pour les deux et qui paie pour le repas, il la traitera comme l’un de ses potes de sexe masculin, il va passer commande pour lui, et va la laisser payer tout le repas si elle propose (et parfois même si elle ne le fait pas).

Si elle est du genre à être indépendante, qui préfère commander son repas et payer pour elle, il passera la commande et règlera la note, quand elle sera aux toilettes.

10. Intimement, il aime contrôler les femmes et accorde peu ou pas d’importance à leur plaisir intime. Les préliminaires, s’il y en a, sont juste un moyen nécessaire à une fin. Il aime le s&xe oral mais seulement en tant que bénéficiaire. Ses positions préférées lui permettent d’éviter de regarder la femme dans les yeux.

11. Il trompe les femmes qu’il rencontre ou avec qui il est dans une relation. La monogamie est la dernière chose dont il se sent redevable envers une femme.

12. Il peut soudainement disparaître d’une relation sans y mettre fin, mais peut revenir trois mois plus tard avec une explication destinée à attirer cette femme.

Il est rare qu’un misogyne possède chacun de ces traits, il est donc d’autant plus difficile de les identifier. Leur capacité à attirer les femmes avec leur charme et leur charisme ajoute une difficulté pour déceler les signes annonciateurs précoces.

Les hommes qui détestent les femmes (inconsciemment) finissent généralement pas abuser d’elles. Chaque fois qu’ils peuvent rabaisser une femme ou blesser ses sentiments, quelque part ils se sentent assez bien parce que dans le fond, leur mauvais comportement est récompensé par une dose de substance chimique (la dopamine), responsable de la sensation de plaisir et, à haute dose, de l’addiction, leur donne envie de répéter ce comportement encore et encore.

Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

Source: “12 moyens de repérer un misogyne” from psychologytoday.com, par Berit Brogaard

Sandra Véringa

4 réflexions au sujet de « 12 moyens de repérer un misogyne »

  1. Toholl

    Vous venez juste de décrire ce qu’était un macho. Pas forcément un misogyne.
    Un misogyne peut aussi être une personne qui déteste les femmes, mais qui chercherait encore à essayer de leur faire confiance un jour, et qui cherche leur bon côté (du moins chez sa copine/femme à lui).
    Alors que le macho tel que vous le décrivez ici, s’en tapera complètement. Le macho est très souvent narcissique. Le misogyne, pas forcément.

    Répondre
  2. doun

    signé Berit Brogaard philosophe « évoluant positivement dans un système libéral »(beurk) de mes deux, danoise et américaine (double beurk)

    Répondre
  3. steeve

    Si c’est ça être misogyne et bien. Que dites-vous des femmes qui pensent que tout leur est dû ? Celles-là je suis incapable de les sentir. Dites-vous bien que rien ne vous est dû.

    Répondre
  4. ET POURTANT

    un peu trop caricatural… je ne crois pas qu’un homme prenne son temps pour penser ces petites choses c’est plutôt des attributs féminins; la mesquinerie et la vengeance…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *