Partagez cet article
Annonce

sagesse bouddhiste

Nous traversons tous des moments où nous aimerions vraiment changer pour le mieux. 

Nous voulons que nos vies s’améliorent et nous en avons parfois assez de notre façon de vivre. Ces 11 principes de sagesse bouddhiste vous montreront comment transformer votre vie en quelque chose de plus significatif, de plus beau et avec plus de paix et de bonheur.

Annonce

1. Vivez une vie de compassion

femmes d'une grande profondeur

Le bouddhisme considère que la compassion est l’une des qualités les plus importantes et croit que la grande compassion est le signe d’un être humain hautement réalisé.

La compassion n’est pas seulement bénéfique pour le monde dans son ensemble, et elle n’est pas seulement importante parce qu’elle est considérée comme «la bonne chose à faire». Tenter de comprendre les autres autour de vous et faire preuve de compassion rend possible la transformation de votre vie.

L’autocompassion est un élément essentiel pour trouver la paix en vous-même. Être compatissant n’implique pas seulement les autres. Lorsque nous apprenons à nous pardonner et à accepter nos erreurs, nous pouvons atteindre plus facilement la guérison et surmonter des défis difficiles qui pèsent sur nous.

Annonce

Parfois, nous pouvons nous torturer parce que nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi quelqu’un fait une certaine chose ou agit d’une certaine manière. Le principe de base de la compassion est de comprendre la bonté innée en chaque homme, femme et enfant. Ensuite, en cherchant à trouver cette bonté chez des personnes spécifiques. La compassion vous aide lorsque vous vous torturez mentalement car vous ne comprenez pas les actions des autres.

Le simple fait de se connecter avec les autres par un acte de compassion peut être une grande source de joie, et de paix pour les deux personnes concernées.

Il existe de nombreuses raisons de pratiquer la compassion. Essayez de vivre d’une manière où tout le monde est égal – traitez les autres comme vous voulez être traité. Même si cela peut sembler délicat au début, respectez cela et vous verrez le pouvoir de la compassion.

2. Établissez des liens et entretenez-les

famille est notre trésor

Nous sommes souvent dans des groupes de connexions forcées, avec un objectif moindre en tête que la conscience. Le gain monétaire, la croissance substantielle, le contrôle et le pouvoir nous rassemblent pendant la semaine de travail, mais que se passe-t-il si nous établissons des liens pour une cause plus grande?

Le bouddhisme appelle «sangha» une communauté de moines, de nonnes, et de laïcs qui travaillent dans le but commun de s’éveiller pour eux-mêmes et pour tous les êtres. La Sangha est un principe dont le monde entier pourrait bénéficier, mais qui peut être exprimé dans votre propre vie de multiples façons.

Être pleinement conscient du pouvoir de vraiment se connecter avec les autres, que ce soit une personne ou cent, et entretenir cette connexion, transformera votre vie d’une façon qui continuera à vous bénir pour les années à venir.

3. Réveillez-vous

gens-heureux

L’un des points les plus puissants de cette liste, être éveillé à chaque instant de votre vie, pleinement et complètement, est primordial pour trouver la paix.

Être attentif, avoir une plus grande conscience, prêter attention aux petits détails, peu importe comment vous l’appelez, cela peut changer toutes les facettes de votre vie, de toutes les manières possibles.

Annonce

Essayez de vivre complètement éveillé à chaque moment de votre journée. Cela vous aidera à surmonter les luttes personnelles, à trouver un sentiment plus profond de paix et de bonheur, et à comprendre que les plus grandes leçons de vie apprises nous sont enseignées lorsque nous sommes pleinement éveillés au moment présent.

4. Vivez profondément

univers essaie de vous guider

Le chemin de la paix et du bonheur commence lorsque nous vivons profondément. Vivre profondément implique de devenir profondément conscient de la nature précieuse de la vie. Grâce à cela, nous devenons plus conscients de la vraie nature du monde.

Cela se produit essentiellement par étapes, comme lorsque vous réalisez votre interconnexion (vous voyez comment tout est connecté au reste) et l’impermanence (vous voyez comment tout change constamment et meurt constamment pour renaître). Ces deux réalisations sont le fondement du bouddhisme et de la plupart des pratiques spirituelles. Les étapes sont des éléments de la compréhension ultime et sont des moyens pour nous de saisir ce qui ne peut être pleinement compris au sens traditionnel.

En vivant profondément, nous avons une plus grande paix dans la compréhension des lois naturelles de l’univers. Cela nous permet de mieux savourer chaque seconde de la vie, de ressentir la paix même dans les tâches les plus fastidieuses, ainsi que de transformer les expériences négatives en quelque chose qui nourrit et guérit.

5. Soyez le changement que vous souhaitez voir

empathe de la terre

Les bouddhistes savent qu’il faut d’abord s’aider soi-même, avant de pouvoir aider un autre. Cela ne veut pas dire gagner plus d’argent ou du pouvoir avant de pouvoir aider autrui, ou vivre d’une manière qui ignore les autres.

Cela nous ramène à l’interdépendance. Parce que nous sommes tous connectés, nous pouvons avoir un effet exponentiellement positif sur le reste du monde simplement en s’aidant soi-même.

Annonce

Faites de votre mieux pour ne pas voir le monde comme «nous et eux». L’interconnexion nous enseigne qu’il n’y a pas de séparation. Essayez de faire plus que d’aider les autres; au lieu de cela, soyez un exemple. 

Montrez au monde comment vivre pour les autres, comment vivre profondément, et vous créerez des vagues de possibilités illimitées qui inspireront les autres à faire de même.

6. Acceptez la mort

sagesse bouddhiste

Les cultures et sociétés occidentales considèrent la mort comme un sujet tabou. À moins que ce ne soit dans un film ou une émission de télévision (ce qui empêche la vraie compréhension de la mort), nous évitons tellement le sujet que nous prétendons parfois qu’elle n’existe pas.

La vérité est que cela ne nous aide pas à mener une vie meilleure et plus épanouie. Malheureusement, on nous a appris que vivre pour un avenir incertain est plus important que vivre le moment. Prendre conscience de votre propre impermanence et réaliser profondément la nature de la mort, en ce qui concerne notre interdépendance, sont deux choses qui nous aideront à atteindre une plus grande paix.

Si nous vivons toute notre vie en croyant que nous ne mourrons jamais, ou si nous ignorons notre propre impermanence, alors nous ne trouverons jamais la vraie paix. Plutôt que de nous protéger de la mort, nous devons nous ouvrir à elle. En acceptant notre mortalité et en chérissant nos moments ici, maintenant, nous pouvons alors apprécier encore plus les nombreuses joies de notre vie quotidienne.

7. Votre nourriture est importante

sagesse bouddhiste

Il existe une pratique méditative bouddhiste impliquant la pleine conscience et la contemplation, qui vous aide à comprendre la nature précieuse de la nourriture que vous mangez. La nourriture joue un rôle essentiel dans notre vie quotidienne. Lorsque nous transformons notre relation avec la nourriture, nous transformons un aspect clé de notre vie.

En contemplant et en pensant à la nourriture dans notre assiette, nous pouvons commencer à comprendre l’immense système d’interdépendance dans nos vies, et combien d’éléments ont dû être en place pour y arriver.

Annonce

Cela nous aidera à approfondir notre relation avec la nourriture, nous donnera un plus grand sentiment de gratitude au début de chaque repas et nous fait prendre conscience de l’importance de respecter le fragile équilibre de la vie.

8. Apprenez à mieux comprendre le don

courage abandonner

Le vrai don ne doit pas se limiter à Noël et aux anniversaires. Le vrai don concerne les cadeaux que nous offrons tous les jours, mais nous ne les considérons pas du tout comme des cadeaux.

La compréhension bouddhiste du don dit que la vie est un cycle continu de donner et de recevoir. Non seulement cela nous aide à trouver plus de paix grâce à une meilleure compréhension du monde, mais cela nous aide également à réaliser que nous avons tous des dons incroyables en chacun de nous. Et nous pouvons partager ces dons à tout moment que nous choisissons – amour, compassion, présence et bien d’autres.

9. Désarmez l’ego

désactiver son égo

Il y a certains obstacles qui nous empêchent de réaliser la réalité ultime – que nous sommes tous connectés. La pratique spirituelle est l’acte même de surmonter ces obstacles.

Le principal obstacle sur notre chemin est souvent l’ego.

L’une des caractéristiques de l’ego est de vous éloigner de cette réalité en vous convaincant que «vous êtes séparé».

Annonce

Ne pas trop être influencé par son ego est loin d’être facile. L’ego est intimement lié à notre façon d’être. Mais une fois mieux géré, les récompenses infinies de la réalisation d’une meilleure vie deviennent apparentes.

10. Retirez les trois poisons

sorcière intérieure

La vie est remplie de bonnes choses. D’un autre côté, la vie a aussi sa part de choses négatives. Les vices sont des choses qui essaient de nous lier à des modes de vie malsains, et donc de nous éloigner de la plus grande réalisation de nos vies. Dans toutes ces choses, ces trois poisons sont les plus puissants.

Les trois poisons:

1- La cupidité

2- La haine

3- L’illusion

Ces trois choses sont responsables d’une grande partie de la douleur et de la souffrance dans le monde. Nous nous éloignons souvent de l’interdépendance en utilisant l’une de ces trois choses.

Lorsque vous commencez à vous rapprocher de l’un de ces trois poisons, acceptez-le et essayez de travailler à le retirer de votre vie. Cela peut parfois prendre du temps, mais c’est un élément impératif pour atteindre plus de paix et de bonheur.

Voir aussi : Que faire lorsque vous ressentez de la « haine » pour une autre personne

11. Atteignez le non-attachement

sagesse bouddhiste
Image crédits : Depositphotos / Pixabay

Le non-attachement n’est pas facile à résumer, mais j’ai senti que c’était l’un des points les plus importants à évoquer.

Certains pensent que le non-attachement signifie vivre sans rien, sans amis ou famille, et sans effets personnels. Si vous vous forcez à vous abstenir de vivre vraiment, vous n’allez pas connaître la paix.

Le sens bouddhiste du non-attachement signifie vivre d’une manière où vous coexistez avec le flux naturel de la vie, tout en ne vous permettant pas de vous attacher aux choses de la vie. Cela signifie vivre constamment conscient de l’impermanence de toutes les personnes et de toutes les choses.

Découvrez aussi : 10 étapes simples pour se libérer de l’attachement des anciennes relations

Annonce