Nous pouvons confirmer que les gens absorbent l’énergie des autres

de | 21 septembre 2016

lenergie-des-autres

l’énergie des autres

Nous pouvons confirmer que les gens absorbent l’énergie des autres

Vous est-il déjà arrivé de ressentir une mauvaise vibration en présence d’une autre personne, un peu comme si cette personne volait votre énergie?

« Tout est énergie » est l’un des majeurs axiomes de la science, et les êtres humains ne font pas exception à cette transformation énergétique.

Une étude intéressante a été menée à l’Université de Bielefeld, en Allemagne, démontrant que les plantes peuvent absorber l’énergie à partir d’autres plantes, les résultats ont été rapportés sur Nature.com. Olivia Bader-Lee, médecin et thérapeute, a suivi de près les résultats de cette enquête.

La bioénergétique est la discipline biologique qui étudie l’énergie des êtres vivants.

Cette recherche a été menée sur des algues, plus particulièrement sur l’algue verte Chlamydomonas reinhardtii. On a découvert qu’en plus d’être liée à la photosynthèse, elle possède aussi une source d’énergie alternative et qu’elle absorbe l’énergie provenant des autres algues. La personne responsable de cette recherche est le biologiste allemand Olaf Kruse, et ses constatations ont été consignées dans un rapport sur Naturesite.com.

lenergie-des-autres1

l’énergie des autres

Selon Bader-Lee, nos corps sont comme des éponges, absorbant l’énergie qui est autour d’eux. « Ceci explique exactement pourquoi il y a des gens qui se sentent mal à l’aise quand ils sont dans un groupe de personnes comportant une amalgame d’énergie et d’émotions. »

« Le corps humain est très similaire à une plante qui absorbe l’énergie nécessaire pour alimenter votre état émotionnel, qui peut stimuler les cellules et augmenter le taux de cortisol, se cataboliser, et qui nourrit les cellules en fonction du besoin émotionnel. », Poursuit Bader-Lee.

Voilà pourquoi beaucoup de gens peuvent changer leur humeur qui engendre de la nervosité, le stress, la colère, l’anxiété, la tristesse, mais aussi le bonheur, l’optimisme et le rire.

lenergie-des-autres3

l’énergie des autres

Bader-Lee dit qu’au cours des siècles, l’homme a perdu ce lien avec la nature, dans lequel l’échange d’énergie pourrait apporter des avantages énormes à l’humanité.

En fin de compte, l’esprit est énergie, et ce que nous appelons « surnaturel » n’est rien de plus que la manifestation des différentes énergies dans le monde. Cette information était connue dans les anciennes cultures à travers les continents, mais la science a décidé de l’ignorer et seuls quelques scientifiques ont osé aborder ces questions, par crainte des critiques et du rejet de la communauté scientifique.

 

Source: paranormalhorror et dailytimes.com.pk

Sandra Véringa

35 réflexions au sujet de « Nous pouvons confirmer que les gens absorbent l’énergie des autres »

  1. Lytche

    L’étude a été menée sur des algues, et cela vous amène à la conclusion que cela concerne les êtres humains aussi, puisque comme chacun sait, les hommes sont similaires aux algues?…
    Article inutile et pas du tout scientifique, et votre titre est honteux

    Répondre
    1. Basile Couplet

      De plus l’étude a simplement démontré que cette algue utilise la CELLULOSE d’autres plantes pour former sa matière organique. On est loin d’un véritable « échange d’énergie ». Même chez l’algue.

      Répondre
      1. Marie B

        Parfaitement ! L’étude montre juste que dans des conditions de manque de CO2, cette algue est capable de pousser (en culture !) sur une base de cellulose. En gros qu’elle passe d’un mode d’alimentation autotrophe (photosynthèse grâce à la lumière et au CO2) à un mode hétérotrophe (utilisation de la biomasse produite par des autotrophes ou hétérotrophes). Aucune absorption d’énergie « mystique » là-dedans, même si la découverte est étonnante ! En biologie, l’énergie est souvent stockée sous forme de sucres ou de graisses, ce n’est pas un flux invisible émis par les êtres vivants dont on pourrait se nourrir en étant juste à côté! Quelle ramassis d’ignorance que ce site !

        Répondre
    2. Patrick

      Je ne connais pas les algues, mais je sais que lorsque quelqu’un ne se sent pas bien, même s’il ne dit rien, il dégage de l’énergie qu’on finit par le ressentir qu’il y a quelque chose qui ne va pas pour cette personne.

      Répondre
  2. michel07

    De l’énergie sous qu’elle forme? Les études sont faites sur des plantes et non des hommes visiblement. http://www.naturesite.com n’existe pas, ou alors c’est un site complétement vide. Pourquoi les travaux de Olivia Bader-Lee ne sont relayés par aucun site/magazine scientifique? C’est quoi toutes ces images sans liens réels avec le sujet? Dans quel but ce site existe-t-il?

    Répondre
    1. Lina Amadeo

      Cette article date presque de 1 an et simplement a lire les commentaires on peut ressentir toutte l’énergie de chacun
      Pour ma part vous m’avez siffonner mon énergie juste a lire vos obstinations
      Vous m’avez tousses bien fais rire
      Finalement l’article moi je l’ai trouvé bon

      L’Énergie qui se transmet entre humain, qui na jamais ressentis une fusion énergétique au sentir au toucher… Un booste ?…

      Répondre
  3. fleur

    je confirme tout ça!! il m’arrive souvent de me sentir comme vampirisée quand je suis au contacte de personnes trop négatives, même à distance, via les réseaux, telephone etc..les professseur Rocard a fait et participé à de nombreuses recherches sur le sujet.

    Répondre
    1. Marcus

      Non ça c’est sentimental si quelquun est stressé tu sera stressé ca n’absorbe en rien l’energie sous quel que soit cette forme

      Répondre
      1. mawa

        il faut arrêter de croire que tout ce que l’on ne connait pas n’existe pas! les infimes connaissances que tu as ne te suffisent pas à te permettre de dire que ce que tu ne sais pas n’existe pas.
        et si qq1 est stressé à côté de toi, des fois ça t’atteint, des fois non, je travaille sur l’énergie, et je peux te dire que l’ignorance te rend stupide & fermé (ou devrais-je dire « vous tous » qui critiquez juste parce q vous ne connaissez pas)
        bien cordialement.

        Répondre
  4. perrin

    … Et parce que nous absorbons cette énergie potentiellement, il nous est important :
    – ETAPE 1 : d’apprendre à se protéger avec un « bouclier énergétique », comme dans les arts martiaux
    – ETAPE 2 : d’éliminer ce qui nous pollue et peut même nous intoxiquer, modifier nos processus cellulaires, dérégler nos organes vitaux … et nous rendre malade 🙁
    La chromothérapie sonore, grâce aux outils scientitiques Chromassonic , aide en tout cela ; quelques compléments alimentaires et de la méditation viennent stabiliser les nouveaux équilibres conquis.

    Pour plus d’info, pour une séance, retrouvez-moi sur l’annuaire des thérapeutes : http://www.annuaire-therapeutes.com/76-perrin-sophie-arques-la-bataille-1-place-pierre-desceliers

    Répondre
  5. Jeremie

    Avez-vous lu l’article de Nature ? Celui-ci ne dit pas du tout que cette algue peut absorber l’énergie d’autres algues…

    Répondre
  6. Alex

    Comme c’est étrange, le lien vers Nature.com renvoie sur un article très compliqué mais qui n’a absolument rien à voir avec le sujet…

    Répondre
  7. Alex

    C’est plutôt une analyse d’échanges chimiques entre végétaux qu’une ébauche de travail sur les énergies positives ou négatives entre humain tout de même non ?

    Répondre
  8. Lionel

    Mais LOL !
    L’article sur Nature ne dit absolument pas que ces algues récupèrent l’énergie d’autres cellules. Il dit que lorsqu’elle n’ont pas assez de CO2 pour faire la photosynthèse (mais assez de lumière), elles prennent le CARBONE autour d’elle. Rien à voir avec l’énergie. 😀

    Autrement dit, le meilleur moyen de prendre « l’énergie » des autres, c’est de les manger eux… ou leurs restes. 🙂

    Répondre
      1. R2e

        Arfffff la bonne traduction c’est « ces plantes unicellulaires peuvent puiser de l’énergie à partir de cellulose végétale voisine »
        En gros l’algue va secréter une enzyme qui va permettre la digestion de la cellulose d’autres plantes, puisqu’elle va la convertir en glucose et ainsi permettre son absorption….
        Bref.. On peut faire le grand écart et conclure à la preuve scientifique que certaines personnes absorbent l’énergie des autres… Où on peut méditer deux secondes sur l’origine du problème qui ne vient jamais, mais jamais jamais, des autres 🙂 Mais c’est tellement plus facile de le croire….

        Répondre
        1. Lionel

          Exact. La publication scientifique parle de croissance, mais pas d’énergie. D’où mon erreur.
          Il demeure que ces algues tirent leur énergies des cellules voisines… en les digérant.
          Rien à voir donc avec des transferts énergétiques entre personnes.

          Répondre
    1. amal

      Pardon mais l ‘ énergie n ‘ est pas matérielle .
      L ‘ énergie est un fluide qui dépend justement des éléments qui nous composent et qui composent tout être vivant , et qui étant absorbés par de quelconques actions ou réactions , peuvent agir sur nos capacités physiques ou mentales . L ‘ énergie circule autour de nous et selon les situations , nous la captons ou la perdons .

      Répondre
  9. lussy

    Peu importe l existance de l article,les,recherches scientifiques ou pas j ai pas pousse « le vice »jusqu’ a vérifier mais je constate ce processus sur moi depuis longtemps..je me fais souvent vampiriser ou je capte certaines douleurs d autres personnes sans,m en rendre compte heureusement je sais m en dégager mais ce n est pas toujours facile…

    Répondre
  10. Hamadi

    Un jour j’ai etais faucher par une voiture, toute mon energie est passer dans les pneus de la voiture,

    Répondre
  11. Rascarcapac

    En effet on passe clairement du coq a l’âne (de l’algue a l’humain en fait).
    Même si nous étions des algues il n’est même pas question d’énergie émotionnelle ou de je ne sais quoi, seulement de cellulose et de glucose. La seule chose vrai serait peut être le passage « D’après la science tout est énergie », oui, mais en l’occurrence on parle plutôt d’échange de matière (qui est une forme condensée d’énergie). Les énergies connues a ce jour ne proviennent pas de 36 sources différentes, il y a en simplifiant trois grandes forces, la gravité, électromagnétisme et les forces nucléaires. On est peut être en train de démontrer l’existence d’une nouvelle force en ce moment, mais désolé de faire le rabat-joie, ce n’est pas l’énergie spirituelle ou émotionnelle ou peut importe comment vous appelez ça. Ça n’a pour l’instant aucune existence scientifique, n’a jamais été détectée et ne peut trouver sa place dans une physique de l’univers.

    A la rigueur ça pourrait être une modélisation psychologique, qui ferait plus de sens, il y a moyen je pense de construire un modèle (arbitraire) sur ces postulats. Car loin de trouver l’idée inutile, (en soit je trouve l’idée charmante), le fait de manipuler la science et ses études pour y introduire aussi brutalement vos souhaits, vous décrédibilise et contribue a donner aux notions « d’énergie spirituelle et émotionnelle » une image mauvaise, de charlatanisme, d’escroquerie, de délires issus d’un chaos sans nom. En soit en publiant cet article vous contribuez a votre décrédibilisation ainsi qu’a diminuer le peu de confiance que l’on pourrait vous accorder.

    Peut être devriez vous énoncer clairement ce qui relève de la science et ce qui relève de votre opinion, ce qui dérange dans cet article étant principalement qu’il y a une tentative de faire passer votre opinion pour une chose scientifiquement démontrée.

    Peace

    Répondre
    1. Henri

      Par énergie on entend une certaine activité de la matière.Les physiciens disent que la matière de l’univers est faite de « vibrations » (quantiques?); Qu’est-ce qui distingue l’esprit de la matière? ( l' »esprit » est-il une sorte d’émanation de la matière, …etc.? ) . C’est une question qui aujourd’hui, et sans doute (hélas) pour longtemps encore, sans réponse. On peut très bien soutenir que l’avenir nous apprendra peut-être que matière et esprit sont les deux aspects d’une même chose ( idée qui a déjà été formulée il y a plus de 2000 ans ). En toute logique on peut même si on veut appeler un aspect de cette « chose » « énergie spirituelle et émotionelle » en précisant qu’elle n’est pas mesurable mais qu’on peut subjectivement en ressentir des effets sur soi-même.

      Répondre
  12. pasqualin yvan

    ça doit dépendre des gens evidemment…il y a des personnes très sensibles et d’autres presque pas du tout
    ça dépend aussi de l’état émotionnel dans lequel on se trouve à un instant précis
    mais ce qui est sur c’est que l’énergie de chacun se propage vers les autres et vice-versa,comme le rire,la bonne humeur ou la tristesse.

    Répondre
  13. maeva

    oui je vous crois car j’en prends et pas le meilleurs , une vraie éponge et je suis fatiguée apres

    Répondre
  14. Joseph NICOLAS

    Quelle honteuse désinformation ! L’article ne dit absolument pas ça ! Vous êtes profondément malhonnête, ou ignorant. Allez lire l’article, avant de dire n’importe quoi et de décrédibiliser la parole des scientifiques. L’article, en résumé, dit que l’algue unicellulaire Chlamydomonas reinhardtii, qui normalement utilise l’énergie solaire pour se développer, comme les autres plantes, est capable dans des conditions où la lumière est absence d’utiliser comme source d’énergie de la matière organique, comme le font les animaux. Cela signifie en caricaturant un peu que cette algue peut manger d’autres algues pour se procurer de l’énergie, ce qui est assez original chez les plantes (les plantes carnivores ne récupèrent pas de l’énergie, mais de la matière azotée). Le raccourci que vous faites concerne une mauvaise utilisation du mot énergie, qui pour un scientifique (et donc bien sûr, dans cet article de Nature) désigne une grandeur physique capable de produire un travail (c’est à dire en caricaturant, un mouvement). Pour récupérer de l’énergie, les animaux brûlent de la matière organique qu’ils mangent (comme une centrale à charbon), et les plantes convertissent l’énergie solaire (comme un panneau photovoltaïque). Il n’est en aucun cas question d’absorber une « énergie » émanant d’autres individus, et encore moins que « les gens absorbent l’énergie des autres ». Si on poussait les conclusions de l’article plus loin, alors oui, on peut absorber l’énergie des autres : en les mangeant. Stop à la désinformation crasse !

    Répondre
  15. Elopsy

    Je comprends qu’il soit utile de critiquer certains concepts et que cet article soit maladroitement interprété. Mais pour ceux que cela interesse VRAIMENT et qui, avec une rigueur scientifique, souhaitent comprendre pour avancer plutot qu’à perdre son temps à démontrer le charlatanisme, je vous conseille les travaux de Cleve Backster sur la communication de plantes et autres organismes, ainsi que ceux du dr Korotkov qui donne les moyens à tous de mesurer le champs energétique humain entre autre, et enfin de croiser le tout avec les travaux de Nikola Tesla. Chacun y trouvera ce qu’il cherche.

    Répondre
  16. Annette

    J’ai eu du mal à expliquer que j’ai un ami d’enfance que j’ai toujours évité m’à inviter à danser et que j’étais tremblant .alors que je suis quelqu’un de qui ne se laisse pas intimider. Mais depuis , et quelques sortie j’ai compris et je lui ai avoué que je ressentait son énergie et que je l’absorbait au point que je refuse ses invitations car après les danses je ressent un vide incroyable la journée d’après comme si je me vidais , lui dis que lorsque nous dansons nous sommes fusionnel car nous ne formons qu’un. Difficile pour moi de comprendre et pouvoir le dire car je me moquais des gens qui encerclent un arbre et disaient absorber l’énergie de l’arbre.
    Depuis je comprend et je dis que tant que l’on ne vit pas ces choses ,ils est difficile de les comprendre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *