Des études établissent un lien entre avoir des frissons lorsque vous écoutez de la musique avec les facultés d’empathie

de | 30 mai 2016

frissons-3

Image crédit :wallpapers-psychedelic

Des études établissent un lien entre avoir des frissons lorsque vous écoutez de la musique avec les facultés d’empathie

« L’air est plein du frisson des choses qui s’enfuient. » – Charles Baudelaire

La musique est un outil extraordinaire au niveau de la conscience et des émotions. Combien de fois avez-vous recherché la chanson parfaite pour correspondre aux sentiments que vous éprouviez sur le moment même? La bonne chanson au bon moment peut créer un sentiment magique que même les mots ne peuvent décrire. La musique peut nous remonter le moral, et nous donner des visions d’espérance et de réalisations de soi; toutefois, elle peut éveiller en nous une mélancolie poignante, une passion ardente, et des sentiments personnels en fonction de ce que nous écoutons.

Si nous le lui permettons, la musique est presque comme un dictateur d’émotions. Cette chair de poule qui recouvre vos bras lorsque vous écoutez la chanson parfaite s’appelle le « Frisson », terme français qui est associé aux ‘frissons esthétiques’ – Le sentiment esthétique est un mélange d’émotions lié aux sens et à l’intentionnalité de la conscience : on est conscient de quelque chose car la conscience n’existe que dans son interaction avec un objet de perception ou de mémoire.

Le frisson est comme une vague de joie qui vous traverse. Les chercheurs l’appellent aussi « l’orgasme de la peau ».

− Expr. Le temps d’un frisson. Le temps d’un éclair. Il y eut, pendant le temps d’un frisson, un léger froissement, comme la fuite rapide d’êtres invisibles (Giono, Hussard,1951).

Le déclencheur de frisson peut se produire lorsque vous regardez une belle oeuvre d’art, une scène particulière dans un film ou lorsque vous créez un lien avec une autre personne. Environ les deux tiers de la population ressentent la sensation du frisson; mais pourquoi certains en font-ils l’expérience et d’autres non?

Ceci est particulièrement intéressant: Les résultats des recherches menées au cours des cinq dernières décennies ont indiqué que le frisson apparaît comme une réaction émotionnelle à un stimuli inattendu. Généralement, la musique résonne autrement que ce à quoi on s’attendait.

Un parfait exemple de cela est de voir quelqu’un aller sur scène et commencer à chanter avec une belle voix à l’opéra; une chose à laquelle vous ne vous y attendiez certainement pas. Ce stimulus intense et inattendu nous fait réagir d’une manière plus émotive, car c’est notre état naturel pour nous exprimer.

Certains scientifiques suggèrent que l’existence de la chair de poule est un facteur évolutionniste des nos ancêtres poilus. Ils se maintenaient au chaud grâce à une réaction endothermique émise dans les cheveux et qui recouvrait leur peau.

Depuis l’invention des vêtements, notre chemin évolutif a eu moins besoin de cette couche de chaleur. Les chercheurs suggèrent que la structure physiologique a sans doute été ‘réaffectée’ pour produire des frissons pour l’esthétique plutôt que pour la corporalité.

frissons

Ils ont prédit que si une personne était plus immergée dans un morceau de musique, elle serait plus susceptible de faire l’expérience de la chaire de poule, car elle prête plus d’attention à la musique. Ils ont également supposés que cela dépendrait de la personnalité de l’individu à vouloir être immergé musicalement.

L’étude a été réalisée en laboratoire avec des participants qui portaient sur eux un appareil mesurant la conductivité de leur peau (Galvanic Skin Response). Ce test mesure la résistance et l’activité électrique de l’épiderme des gens quand ils deviennent physiologiquement excités. Certaines des chansons incluses dans l’étude étaient une chanson passionnée de Chopin, et l’une des symphonies épiques de Hans Zimmer.

Chaque œuvre choisie intégrait des moments intenses, palpitants et épiques réputés pour provoquer des frissons dans les oreilles des spectateurs. Il y a une combinaison de sons et une grande tension accumulée dans ces chansons qui nous pénètrent et qui nous font réagir de diverses façons.

Pendant que les participants écoutaient la musique, ils ont été invités à signaler leur expérience acquise lors des frissons, en appuyant sur un petit bouton qui créait un carnet de bord de chaque session. En comparant les données des différents paramètres physiologiques avec un test de personnalité que les participants avaient réalisés, ils étaient en mesure de tirer quelques conclusions intéressantes.

Les résultats de ce test ont montré que les auditeurs qui avaient le plus ressentis de frissons avaient aussi obtenu une note élevée pour le trait de personnalité appelé ‘ouverture à l’expérience’. Des études ont montré que les personnes avec ce trait ont une imagination très active, apprécient plus la beauté, et sont plus ouverts à leurs sentiments.

Il s’agit là de genres de personnes qui ne répriment ou ne réfutent pas leurs émotions. Ces personnes cherchent à comprendre la raison pour laquelle elles se sentent d’une certaine façon. Ceci est crucial pour tous ceux qui veulent être en mesure d’entrer en contact avec leur émotions sur un niveau plus profond.

Les résultats de l’étude montrent que les personnes qui ont ce niveau élevé d’ouverture pourraient se connecter à la musique d’une manière à pouvoir être en mesure de faire des prédictions mentales sur la façon dont la musique pourrait se dérouler ou se livrer en imagerie musicale.

Ceci est quelque chose que beaucoup d’entre nous font régulièrement, où nous commençons à rêvasser ou créer des visualisations avec la musique que nous écoutons. Nous combinons le son, l’émotion et l’image mentale pour créer des sentiments intenses en nous. Pour certains, cela engendre un niveau élevé d’ouverture à leurs émotions.

Ces résultats indiquent également que ceux qui se plongent intellectuellement dans la musique, et pensent à ce qu’ils entendent, ressentiront le frisson plus souvent et plus intensément que ceux qui ne le font pas.

Alors, quelles sont les chansons qui vous donnent le plus la chaire de poule?

Quel genre de visualisations, de souvenirs, de sentiments et de pensées viennent à vous lorsque vous écoutez certaines de vos chansons préférées? La musique peut être utilisée comme un outil pour l’exploration des émotions et de la conscience.

Article inspiré de : Source

Sandra Véringa

4 réflexions au sujet de « Des études établissent un lien entre avoir des frissons lorsque vous écoutez de la musique avec les facultés d’empathie »

  1. Ak

    Quand j’écoute ma musique préférée du moment, je ressent comme une nostalgie, ou de l’espoir .Je trouve cela bizarre de ressentir ça, mais j’apprécie .
    D’autres musiques me font ressentir beaucoup d’envie, d’énergie et de détermination. Une envie de nouvel expérience.
    Et comme si la vie étais un long fleuve tranquille, tant que l’on décide d’avancer en prenant conscience, en dansant et appréciant pour venir à bout des problèmes de celle ci.

    Répondre
  2. Demarsan

    Je me demandai s’il y avait une réciprocité quelconque avec le phénomène A.S.M.R ?

    Répondre
  3. legoff

    La musique est le plus mervrilleux des sentiments de joies intense exprimee par la tristess d une chanson ou la joie .c est un vrai medicament pour activer notre emotion peut etre refoulee

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *