Comprendre la conscience ou réflexions et tentative d’explication du phénomène de flamme jumelle à travers la physique quantique

de | 13 septembre 2017
Comprendre la conscience

Comprendre la conscience ou réflexions et tentative d’explication du phénomène de flamme jumelle à travers la physique quantique

Image crédit : Pixabay

Comprendre la conscience ou réflexions et tentative d’explication du phénomène de flamme jumelle à travers la physique quantique

– Pourquoi relier les deux domaines ?

Mon chemin de vie m’a amenée a observer deux réalités, celle de la matière et celle de l’énergie. L’une appartient au macrocosme, le monde des grands objets et l’autre au microcosme, le monde des petits objets. Jusqu’à peu, le sens commun les voyait comme une dualité plutôt que comme deux extrêmes qui se complètent et équilibrent le monde. Pourtant, nous oublions vite que les grands objets sont fait des petits objets. Actuellement, nous sommes dans l’ère du macrocosme, des sens, du mental, de l’air … mais elle s’étouffe sur elle-même… Cependant, nous continuons à mettre au rang de magie et de sorcellerie, le monde du microcosme, des émotions, de l’intuition, de la terre par peur de ce qui ne se contrôle pas. Mais, nous nous rendons de plus en plus compte que nous avons besoin d’un retour aux sources, d’un rééquilibrage de notre vision du monde … Pourquoi pas en déposant les peurs à la terre pour créer un nouveau monde. Mais comment ?

De manière générale, la science est plutôt centrée sur la matière et la spiritualité sur l’énergie pure. Bien sûr, l’une et l’autre vont utiliser un peu de son contraire pour se définir. Que serait le tangible sans l’intangible ? En effet, depuis longtemps la science utilise l’énergie, mais en lui enlevant toute sa substance, en oubliant sa provenance et en utilisant le macrocosme pour l’expliquer … Or, ne vient-elle pas du microcosme ? C’est la qu’intervient la physique quantique. Elle appartient à la science mais utilise le microcosme. Mais alors, peut-elle créer un pont entre les deux domaines ? Qu’est-ce qui dans la spiritualité pourrait tenir du microcosme ? Les flammes jumelles ?

Comprendre la conscience :

– Pourquoi parler de ce phénomène ?

Effectivement, les flammes jumelles sont de l’ordre du spirituel et pourraient être expliquées par la physique quantique. Ce sujet est quelque-chose que j’expérimente, mais je n’utiliserai que ce qui est généralisable, grâce aux témoignages d’autres personnes issus d’enquêtes personnelles et de lectures variées que je ne peux citer. Premièrement, étant donné que ce phénomène touche de plus en plus de personnes, je me dis qu’en mettant un aspect scientifique cela peut toucher un plus large panel et aider des personnes qui n’appartiennent pas forcément au monde du spirituel. Deuxièmement, le sujet permet à chacun de s’ouvrir au monde de l’autre et donc d’enrichir sa vision du monde. Troisièmement, j’aimerais soulever une idée : que la vérité n’est peut être pas derrière un seul point de vue, mais qu’elle est au milieu de tout. Ce n’est pas une idée de moi, mais de Bouddha Gaudama. Il a décrété que la vérité est dans l’équilibre de toutes choses qui semblent s’opposer. Qu’en pensez-vous ?

– Quel est-il ?

De mon point de vue, ce phénomène n’est pas une certitude. C’est un ensemble de connaissance, un syndrome général qui englobe des symptômes communs. Il existe une part de différences liées à nos variables d’expériences et de pensées très diverses. Beaucoup de thérapeutes ou « flammes » vont vouloir le phénomène par leur expérience personnelle ou leurs attentes, mais ce n’est que leur vérité propre. D’autres encore, vont utiliser leurs croyances pour donner des explications via le monde des esprits. Encore une fois, ce n’est applicable qu’à l’expérience d’une personne, rares sont les explications groupées. Concentrons-nous plutôt sur ce qui est général pour mieux l’expliquer avec le microcosme. Tout ce que je vais décrire sont les points communs rassemblés de divers témoignages dont le mien.

Tout d’abord, les flammes jumelles sont avant tout deux personnes. Elles se rencontrent. Elles ont le sentiment de se reconnaître et d’être reliées par le psychisme, l’esprit ou l’âme, comme vous voulez. Souvent, au moins l’une d’elle est dans le développement personnel. C’est souvent celle qui vit pleinement la rencontre et ressent le besoin de mettre des mots sur ce qu’elle ressent. Les symptômes sont les suivants : développement de dons, remise en question de son appréhension du monde, connexion émotionnelle à l’autre, changement d’énergie, synchronicités, ruminations, rencontre de la mission de vie, etc… L’autre quant à elle, ne ressent pas autant les connexions, surtout au début. Elle est souvent dans une période difficile de sa vie. Son fonctionnement est très complémentaire de l’autre personne. Elle va donc pouvoir mettre plus facilement de côté ce phénomène, voire le fuir. L’une devra dépasser ses attentes et l’autre devra dépasser ses peurs. Les deux situations demandent de lâcher prise et d’aller au-delà de ses croyances. D’ailleurs la complémentarité des deux personnes est utile, elle permet de séparer les expériences ainsi que le travail d’évolution, puis de tout partager pour s’élever mutuellement. Un peu comme peuvent le faire les jumeaux monozygotes. Mais ce n’est pas fini …

– Quand intervient le microcosme ?

Le symptôme qui nous intéresse le plus, c’est la capacité des deux personnes à communiquer à distance. Oui vous avez bien lu. Quand l’un ne va pas bien, l’autre peut le ressentir de manière instantanée, et même le voir selon les dons. Mais restons dans des domaines classiques, “expérimentables” par tous. Entrons dans le monde des émotions. Dans le microcosme donc. Ce symptôme c’est tout bonnement la télépathie. Eh oui, Pathos vient du grec et il symbolise le sentiment. De l’ordre de tout ce qui est ressenti des émotions et non pas lu dans les pensées. Certes, alors quel est le lien avec l’intuition ?

Commençons par expliquer la télépathie. En 2013, des scientifiques ont réussi à faire communiquer des rats à l’université de Duke en Caroline du Nord, puis des humains à l’université de Washington. Une expérience a retenu mon attention. Les scientifiques ont placé deux personnes dans des pièces différentes. L’une est reliée à une machine qui lit son rythme cardiaque, l’autre expérimente des situations engendrant de fortes émotions. Personne ne peut se voir, s’entendre, se toucher ou autre. Pourtant, la personne dont le cœur est branché, montre une variation de son rythme cardiaque au même moment que l’autre vit un stress, comme la peur par exemple. Des deux côtés les personnes vont rencontrer les mêmes symptômes. Il est vrai, ces tests ont été faits sur des personnes qui se connaissent, qui sont liées psychiquement, par forcément des flammes jumelles. Mais chez ces dernières, le phénomène revient bien plus souvent, qu’importe l’intensité du lien psychique, c’est à dire même si les personnes se séparent. Donc les émotions peuvent se communiquer à distance.

Une autre expérience, montre cette-fois ci que le cœur agit avant le cerveau lors de situations impliquant des émotions. En gros, l’intuition est plus rapide que le mental lorsqu’il s’agit de la survie. Beaucoup de recherches actuelles, démontrent que le cœur a un cerveau indépendant et qu’il est central pour le contrôle des émotions. Entre autre celle de Annie Marquier, professeur en Mathématiques à la Sorbonne qui cherche à relier science et conscience. Ainsi, les émotions sont régies par le coeur, une partie du cerveau intuitif.

Donc résumons, les flammes utilisent la télépathie, qui est propre au domaine des émotions et donc de l’intuition.

– Qu’est ce que l’intuition ?

Beaucoup de scientifiques s’accordent à dire que nous avons deux cerveaux. L’un est de l’ordre du mental dans l’encéphale supérieur et l’autre est de l’ordre de l’intuition dans l’encéphale inférieur, plus communément appelé : cœur et instinct. L’intuition ou l’instinct est arrivé en premier, l’être humain, utilisant les émotions comme avertissement contre les dangers extérieurs. Ce qui est très utile pour la survie. Puis, répondant facilement à ses besoins primaires, l’être humain a pu développer, dans une zone moins utilisée, des outils cérébraux pour améliorer ses conditions de vie. Ainsi est né le mental, le deuxième cerveau. Malheureusement, nous avons fini par ne nous identifier qu’à lui, oubliant le premier.

Il existe de nombreux reportages sur le sujet, notamment sur Arte. Les scientifiques ont récemment trouvé de nombreux neurones dans les intestins, autant que dans ceux des des animaux. Ils expliquent même la présence de micro-organismes dans les intestins qui agiraient naturellement sur notre humeur et notre faim. Malheureusement, comme nous ne sommes pas à leur écoute, nous souffrons de nombreuses maladies digestives et de troubles de l’humeur. Nous sommes prisonniers d’un mental qui veut tout contrôler, pris dans ses peurs. Nous avons oublié la foi, la foi en nous et notre instinct de survie, en notre nature sauvage. Seul l’extérieur est vrai, l’intérieur n’existe presque plus … il faut constamment remplir le vide … nous sommes sur-stimulés … en quête d’un bonheur … est-il vraiment une fin en soi ?

– Quel lien avec les flammes jumelles ?

Je tenterai de répondre en amenant cette expérience. Rencontrer une flamme jumelle, c’est expérimenter la paix. La personne est totalement dans le moment présent. Plus de notion de temporalité, plus de passé, de corps de souffrance ni de futur et d’attentes. Et cette paix, la flamme est obligée d’aller la chercher à l’intérieur, elle ne la trouve plus ailleurs. Cette notion, d’atemporalité, Eckart Tolle en parle très bien dans son best-seller, le pouvoir du moment présent. Malheureusement, si les flammes se rencontrent, elles doivent souvent se séparer physiquement ou seulement psychiquement selon les situations. L’une, celle qui veut partager, se sent soudain comme abandonnée alors qu’elle n’a rien demandé, qu’elle ne cherchait pas forcément ce type de relation et qu’elle était mieux seule. Mais c’est ce qui revient souvent dans les témoignages … heureusement, au final, elle se rend compte que ce n’est pas un fardeau mais plutôt un cadeau. Souvent la première personne à expérimenter cela c’est celle qui a déjà accès à l’intuition et qui va devoir faire un grand travail pour aller chercher la paix en elle. Et celle-ci réside au-delà de la pensée, du mental. Elle réside dans le siège de l’âme ou du cœur, source des intuitions et des émotions. C’est le seul moyen qu’elle aura de dépasser la situation, pour accepter la connexion, la présence de l’autre en soi et apprendre à se protéger des émotions des autres. Lorsque ce chemin est fait, la personne se rend compte, comme l’explique Tolle, que la paix intérieure et l’amour permanent de l’âme, est bien plus fort que le bonheur, qui devient secondaire.

En conséquence, cette rencontre oblige à aller chercher le microcosme en soi, et incite même les personnes à communiquer leur expérience entre elles puisqu’elles se ressentent. Les transferts se font à distance mais aussi lorsqu’elles se voient. Le monde physique a peu d’importance, car leur communication est hors langage, elles sont connectées par les émotions. Toutefois, la musique peut être un bon moyen de communiquer. En fait, elles sont incitées à aller puiser dans leur âme et invitées à être créatives. Mais comment font-elles pour communiquer à distance et de manière instantanée ?
– Quand intervient la physique quantique ?
C’est elle qui explique le comment. Et oui elle peut expliquer le microcosme. J’utiliserai trois bases de cette physique pour d’abord l’expliquer et ensuite la mettre en lien avec le phénomène de flamme jumelle.

– Débutons avec la Loi de l’Attraction :

Une première particularité de la physique quantique, c’est qu’elle est influencée par l’observateur. Le résultat n’est qu’une probabilité de toutes les autres possibilités. Prenons l’exemple du chat de Schrödinger. C’est un chat enfermé dans une boîte qui contient des substances radioactives. Tant que l’on n’a pas ouvert la boîte, nous ne savons pas s’il est mort ou pas, il est donc les deux états à la fois. C’est ainsi que certains pensent que les résultats sont dus au hasard tandis que d’autres pensent que si nous nous apprêtons à ce qu’il soit mort, il le sera. Comme tous les résultats sont possibles à la fois, ces derniers pensent que notre conscience peut influencer la réalité voir que des réalités coexistent tant que nous n’avons pas fait de choix. On peut retrouver cette idée dans le film : Mr Nobody. Cela voudrait dire que notre conscience influence le microcosme, et donc peut en faire partie. Pour prouver cette dernière pensée, un scientifique, le Dr René Peoch de l’Université de Nantes, a fait une expérience avec des poussins. Il a créé un groupe témoin attaché à une poule, et un groupe test attaché à un robot. Attention, quand je parle d’attachement, je fais appel à la théorie de Bowlby sur l’attachement psychique que ressent le poussin à sa naissance. Il s’attache à la première chose qu’il voit. Mais revenons à l’expérience, le même scientifique place le robot dans une pièce, programmé pour faire des trajets dans un cadre rectangulaire de manière totalement aléatoire. Lorsque les poussins attachés à la poule sont présents, rien ne se passe. Par contre, lorsque les poussins attachés aux robots sont dans la pièce, la trajectoire du robot est influencée de manière significative, par les appels des poussins. Pourtant le robot n’est pas doué d’intelligence et est programmé au hasard. La conscience des poussins influencerait-elle la réalité physique ? D’autres expériences ont étés faites sur l’influence de la pensée, comme l’influence de la pensée négative sur des pommes, du riz, ou même de l’eau. Résultats, les sujets d’expériences étaient en bien moins bon état que ceux bien traités. Sommes-nous reliés par une conscience collective entre minéraux, végétaux, animaux et humains ?

Pour en revenir aux flammes jumelles, si notre pensée influence la réalité, pourquoi ne peut-elle pas influencer l’autre ? Si nous changeons nos pensées, changeons-nous celles des personnes avec qui nous sommes liés ? Aussi, la conscience est-elle autre chose que de la pensée du mental ? Communiquons-nous autrement qu’avec le mental ? Est-ce que la pensée nous appartient ou nous choisissons de prendre ce qui nous arrange par rapport à nos convictions, nos croyances, nos peurs, nos habitudes etc… ? Nous savons déjà que les flammes communiquent leurs émotions qui sont surtout du domaine de l’intuition mais peuvent-elles communiquer leurs pensées ? Nous savons aussi que nos pensées inconscientes mais aussi conscientes influencent nos émotions voire notre corps à travers les maladies.Donc indirectement les pensées s’influencent. Tout ce que je sais, c’est que les flammes vivent des synchronicités, leurs pensées personnelles sont souvent matérialisées dans le réel et cela peut influencer le comportement de l’autre. Par exemple : décider qu’une personne contacte l’autre à un moment précis, alors qu’il est improbable que ça puisse arriver. Certaines peuvent lire les pensées de l’autre, mais ce n’est pas systématique, cela semble plutôt lié à un don personnel. De manière générale, quand je suis mes intuitions, donc mes pensées inconscientes plutôt que mes pensées mentalisées régies par mes peurs, je ne me trompe plus et j’accède bien plus facilement à la paix, à l’âme. Tout comme j’y accède lorsque je pratique la méditation, c’est à dire : lâcher son contrôle sur les pensées mentalisées, jusqu’à ne plus en avoir. Ce qui reste en moi à ce moment là sont les émotions, l’intuition puis ensuite au-delà : la paix, l’amour. Toutes les personnes le pratiquant vous diront la même chose. Comme s’il y avait des couches de conscience. Ceci n’est pas propre aux flammes jumelles, mais fait le lien entre la conscience, l’intuition, les émotions et le mental. Derrière les formes de pensées il y aurait autre chose, mais quoi ? L’âme ? Les deux réalités telles que l’âme et l’ego dont l’outil est le mental, sont-elles reliées ?

– Passons au Quanta :

C’est la plus petite unité indivisible existante dans l’univers tel qu’on le connaît actuellement. Sa particularité, c’est qu’elle peut être dans deux états différents à la fois et séparément : une onde et une particule. Sans vouloir faire de jeu de mot, l’exemple le plus courant est celui de la lumière, elle présente les deux capacités selon le contexte. Voici une expérience connue qui explique ce phénomène, l’expérience des doubles fentes de Feynman : si l’on fait l’expérience avec des électrons et des fentes de taille et séparation adéquates, la double nature ondulatoire et corpusculaire des électrons se manifeste alors clairement. Si les deux fentes sont ouvertes, on voit les impacts individuels des électrons se rassembler en formant des franges d’interférence. Si l’on ouvre une seule fente, la répartition obtenue, bien que toujours formée d’impacts individuels, ressemble à celle obtenue non avec des ondes, mais avec des balles de mitrailleuse. Les explications sont de Laurent Sacco, journaliste de Futura-Sciences. Donc ces ondes/particules peuvent être tout à la fois et en même temps.

Cet aspect temporel est utilisé en informatique pour améliorer la vitesse de communication des données beaucoup plus performante qu’un système binaire et aussi pour protéger les données. Cette forme de communication intuitive, ne donne plus possibilité à des interférences. Cela ressemble bien à l’intuition humaine qui est plus rapide que le mental, et à la possibilité de celle-ci de se protéger en choisissant le moment, l’endroit où arrive ou non les pensées. Notamment, c’est ce qui est utilisé par les hypersensibles pour ne pas se faire complètement étouffer par l’empathie ou la télépathie. Maintenant, revenons aux capacités des flammes jumelles.

Cet aspect multifonctionnel, est celui qui nous permet de nous considérer comme à la fois faisant partie du monde physique et énergétique. Les deux mondes sont loin d’êtres séparés. Ainsi, l’être humain bien que faisant partie du macrocosme, fait aussi partie du microcosme. Sigmund Freud et Carl Jung, parlent d’un inconscient voire d’un inconscient collectif. Beaucoup de symptômes du corps sont rattachés à des troubles avant  tout psychiques. On parle de psycho-somatie. La matière et l’intuition sont reliées si l’on considère la pensée inconsciente comme un vecteur de l’intuition et si l’on considère le cœur comme deuxième cerveau. Chez les personnes hypersensibles, utilisant généralement plus souvent le cerveau supérieur droit, il leur est plus facile de sentir ce lien entre pensée et intuition, entre corps et esprit. Leurs pensées ne sont plus de l’ordre du mental mais directement de l’intuition. Peut être que l’hémisphère droit de l’encéphale supérieur est relié au cœur ? En tout cas, ce sont des personnes vivant leur émotions à fond. Cette catégorie de personnes, constitue en grande majorité ceux qui font un chemin spirituel et qui rencontrent des flammes. Ces flammes jumelles ont toutes ce sentiment d’être à la fois reliées à l’autre de manière énergétique, mais séparées physiquement. Deux êtres physiques différents avec la même âme. Comme si plusieurs dimensions cohabitaient … Personnellement, je me sens unifiée au niveau énergétique, mais pas au niveau physique. C’est d’ailleurs ce besoin d’union intérieure qui m’amène aux portes de mon âme. Certains vont d’abord s’unifier dans la matière puis énergétiquement et vice versa. D’autres ne connaîtront que l’un des deux aspects. Cette unification permet la communication et l’échange de données.

– Finissons avec l’Intrication quantique :

En physique quantique, on observe qu’une particule/onde peut être séparée en deux particules/ondes identiques. Et ensuite, qu’importe la distance, si l’une subit un changement, l’autre change instantanément. C’est actuellement utilisé pour la téléportation. La téléportation quantique est un protocole de communications quantiques consistant à transférer l’état quantique d’un système vers un autre système similaire et séparé spatialement du premier en mettant à profit l’intrication quantique. Contrairement à ce que le nom laisse entendre, il ne s’agit donc pas de transfert de matière ni d’énergie. Le terme de téléportation quantique est utilisé pour souligner le fait que le processus est destructif : à l’issue de la téléportation, le premier système ne sera plus dans le même état qu’initialement. Explication issue de Wikipédia. Si cela ne tient ni de la matière, ni de l’énergie, pouvons-nous penser que la conscience est au-delà de ce rapport duel ou complémentaire ?

En ce qui concerne les flammes jumelles, leur communication des émotions et le changement comportemental ou idéatif mental et intuitif sont aussi instantanés. Le changement profond peut mettre plus de temps chez l’un et chez l’autre selon les expériences extérieures, mais les mêmes outils de pensées sont à portée de main. N’oublions pas que nous sommes des ondes/particules bien complexes. Entre flammes, lorsque nous discutons, nous nous rendons compte que nous ressentons au même moment, et que nos changements internes psychiques font évoluer l’autre, sans que nous en parlions avant. Même le corps peut être touché … je peux ressentir des endroits où l’autre a mal ou arrêter un certain comportement plutôt sain car l’un de mes viscères sature juste parce c’est le comportement de l’autre qui est malsain envers son même viscère. Ce genre de choses ne m’arrive qu’à travers cette relation, et heureusement. Bien sûr, lorsque l’on est hypersensible, jumeaux, proches, même guérisseurs, on peut ressentir le mal chez d’autres, mais chez les flammes jumelles c’est systématique et ça peut toucher notre propre corps. D’où l’idée de même âme et donc de corps liés à l’âme puisque les deux sont touchés. Puis n’oublions pas que n’importe qui peut être une flamme jumelle, donc un ami ou une amie, un conjoint ou une conjointe, un jumeau ou une jumelle, un frère ou une sœur etc …
Finalement, tout comme les particules/ondes, les flammes ont une pensée qui influence l’autre, elles se sentent reliées au niveau de l’âme, et elles communiquent de manière instantanée. Mais pourquoi ?

– Pourquoi les flammes jumelles ?

Est-ce vraiment utile de savoir pourquoi ? Je sais que beaucoup ont besoin de savoir. Mais le plus important n’est-ce pas le chemin, plutôt que la source ou le résultat ? Je m’y essaie quand même. Rien ici n’est plus subjectif, puisque je ne peux parler que par rapport à mon angle de vue personnel. Si nous pensons que l’intuition est reliée à l’inconscient collectif, alors j’ai des chances en me détachant de mon mental, mon ego, de parler avec mon âme hors de mon intérêt propre, mais de celui du collectif qui est aussi mien.

Dans ce que j’ai vécu, c’est comme une rencontre qui est là pour m’amener vers la connaissance de moi-même, l’ouverture au monde, aux autres, à travers la paix et l’amour inconditionnel. Cet autre est là en nous pour nous relier à notre microcosme, à une autre forme d’être soi, une autre forme d’amour. Cet autre représente symboliquement l’Autre en soi. Certains choisiront de vivre ensemble, d’autres d’expérimenter la communication à distance et de diffuser l’amour inconditionnel, d’autres partageront des passions etc … En tout cas, je ressens et observe un changement dans mon corps, de mes énergies et de ma conscience. Est-ce notre pensée collective ou individuelle qui influe sur notre réalité et nous amène les personnes qui nous permettent l’éveil ? Est-ce l’univers qui nous aide ? Par univers j’entends une pensée collective englobant beaucoup plus que l’humanité.
Certains parlent d’une seule âme séparée en deux, cette théorie pourrait coller avec l’intrication quantique et bien d’autres aspects. Mais cela veut dire qu’on sort de la matière et de l’énergie et qu’on place la conscience au-delà.

Conclusion :

La physique quantique, que va t-elle nous amener ? Est-elle l’annonciatrice d’une autre ère ? Actuellement, elle repousse beaucoup de frontières, elle amène aux mondes parallèles : dimensions différentes qui communiquent entre elles, à l’invisible : matière noire, énergie noire, à la notion d’atemporalité ou de confractualité : ce qui ne s’est pas produit peut influencer la réalité etc … Tout cela peut être ramené à la spiritualité, celle-ci utilise aussi la notion de dimensions pour différencier les plans de consciences et les différents circuits d’énergies. Elle croit depuis toujours au monde de l’invisible : champs énergétiques, consciences collectives. Elle amène à oublier la notion de temps et à se centrer sur le moment présent, là où la souffrance et les peurs sont dépassées par la paix et l’amour.Mais alors, peu importe les domaines, les croyances, les mots mis derrière, tout semble se rejoindre. Ce vecteur est-il la conscience ?
Observons juste ces corrélations et laissons faire le vide désormais, sans analyser. En vous remerciant de votre lecture et en vous souhaitant bon voyage dans cette vie pleine de surprises.

Comprendre la conscience :

Auteur : Kaede Agapè Kaze
Son site : lien de mon site : http://ninonferbezar.wixsite.com/nini-therapie et sa page facebook : https://www.facebook.com/niniettherapie/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *