Arrêtons de dire aux femmes célibataires de s’aimer d’abord

de | 12 septembre 2017

femmes célibataires

Image crédit: shutterstock

Arrêtons de dire aux femmes célibataires de s’aimer d’abord

À chaque fois qu’on me disait que je devrais apprendre à m’aimer d’abord, ça me donnait de l’urticaire.

En fait, cela me fait toujours penser à une des mes amies qui est désormais mariée avec la personne avec qui elle sort déjà depuis 18 ans. Elle n’a pas arrêté de me donner ce conseil.

Elle n’a jamais connu d’autre partenaire. Elle n’a jamais connu le rejet. Elle n’a jamais eu le cœur brisé par des hommes qui sont incapables de s’engager, ou qui se désintéressent sans aucune raison valable. Elle s’est toujours assurée la sûreté et la sécurité dans sa relation avec cet homme.

Mais, je réalise que les personnes qui donnent ce genre de conseils, soulignent aussi un manque.

Je sais qu’elles veulent bien faire. Je le pense vraiment.

Mais cependant, ma question est la suivante: savent-elles même ce que « s’aimer soi-même » signifie?

Pourquoi tant de femmes disent-elles aux autres femmes qu’elles doivent faire certaines choses afin d’être dignes d’amour et de compassion? Pourquoi donc? Et pourquoi ne pas donner ce même conseil aux hommes qui fuient à la première occasion un défi relationnel?

Je pense que beaucoup d’entre nous l’interprètent comme si nous devions impérativement nous caser; ce qui peut être perçu comme un message excessivement blessant. Au début de mon célibat, j’avais pour habitude de croire que je devais améliorer certaines choses. Que je devais apprendre à prendre conscience que j’étais quelqu’un de fort, et que je pouvais me battre pour mes valeurs. J’avais besoin de savoir que, quoi qu’il arrive, tout irait bien. J’avais besoin de savoir qu’au-delà d’une relation je possédais une identité, une identité qui m’était propre.

Mais plusieurs années plus tard, après avoir effectué un travail sur mon corps, mental, esprit et âme, je suis encore toujours célibataire. Alors, à quoi bon? Est-ce que je ne « m’aime » toujours pas assez?

J’ai parcouru le monde, j’ai pris des milliers de cours de yoga, j’ai laissé derrière moi un travail épuisant, j’ai réduit mon cercle d’amis et j’ai gardé près de moi seulement les personnes que j’aime vraiment, j’ai acheté un condo, j’ai été en thérapie, j’ai adopté un chien, j’ai embauché des entraîneurs de vie, et je suis encore célibataire. Et solitaire. Et par dessus tout, frustrée.

Peut-on changer de disque? Peut-on mettre de côté cette idée qui sous-entend qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec les femmes célibataires qui accumulent les échecs côté coeur? Peut-on supprimer l’idée qu’elles ne se valorisent pas suffisamment?

Peut-être que les hommes que nous rencontrons ne nous mettent pas assez en valeur. Peut-être qu’ils ont leurs propres démons. Peut-être que notre timing n’est pas assez bon. Peut-être que nous avons manqué de chance tout simplement.

Cependant, je veux tenter de rétablir cette notion, car le message est trop répandu. Quand je réfléchis vraiment à la question, je pense que s’aimer soi-même, en théorie, c’est: manger sainement, faire de l’exercice, repousser les pensées négatives, garder les bonnes personnes dans notre vie, prendre des distances avec les personnes qui nous dévalorisent, et indiquer clairement à nos partenaires potentiels ce que nous recherchons et la façon dont nous voulons être traitées.

Mais il est difficile d’intégrer tout cela dans un message envoyé sur les réseaux sociaux, certes. Donc, nous le réduisons à ces quelques mots sans signification, et le destinataire est censé être éclairé d’un coup.

Alors, pour les femmes qui cherchent toujours l’amour, ceci est pour vous: vous êtes bien telles que vous êtes. Vous n’avez pas besoin d’être guéries. Vous n’avez pas besoin d’aide mystique. Vous n’avez pas besoin d’escalader le mont Everest ou d’assister à toute forme forme d’activités juste dans le but de trouver un équilibre. Vous n’avez tout simplement pas encore rencontré l’homme qu’il vous fallait, au bon moment, pour le moment.

Mais plus vous vous débrouillerez et que vous vous occuperez de vous-mêmes, plus vous serez prêtes lorsqu’il arrivera.

Source : www.elephantjournal.com

 Après Arrêtons de dire aux femmes célibataires de s’aimer d’abord, voir aussi:

8 réflexions au sujet de « Arrêtons de dire aux femmes célibataires de s’aimer d’abord »

  1. ferbezar

    Bonjour, votre titre m’a bien intéressé !

    Je comprends votre désarroi. Mais en tant que thérapeute, quand je donne se conseil aux gens, d’ailleurs pas forcément des femmes, c’est plutôt dans l’idée d’être d’abord en paix par soi-même. De mon expérience, c’est un état qui permet de ne plus être dans l’attente de l’extérieur pour se sentir comblé. Je vois la paix et le bonheur comme des choses différentes. La paix, c’est ce qu’on ressent lorsqu’on est connecté à notre âme, c’est permanent et très fort. Plus aucunes souffrances n’existe lorsqu’on ressent cela, les gens illuminés sont connectés en permanence à cette source. L’amour du couple ne devient alors plus un besoin mais une envie. Le bonheur, c’est un petit plus dans la vie, que l’on peut trouver à travers l’autre ou à travers des choses que l’on fait pour soi ou les autres. Il est éphémère et s’alterne avec le malheur. L’un n’existe pas sans l’autre. Après, je suis comme vous, des fois c’est un peu long, surtout lorsqu’on est un être de partage mais je vais puiser ce manque en moi pour créer. Bon, en même temps j’ai rencontré ma flamme jumelle, avec laquelle je suis en bon terme, donc ça aide.

    Et je suis bien d’accord, ce n’est la faute de personne d’être célibataire, d’ailleurs ce n’est pas une tare … dans notre société actuelle, le couple est en crise, surtout en ville donc voilà ya rien de magique !!! On nous parle depuis notre naissance, de deux personnes qui s’aiment à vie, mais on nous élève dans l’individualité et donc on retrouve plein de cas de figures différents et plein de personnes qui ne se retrouvent pas dedans et qui ont peur de s’engager. Comment avoir envie quand on est incertain de l’avenir ?? En changeant d’angle de vue sur le monde, en se rendant acteur de sa propre vie, on a sûrement plus de chances d’y croire et de rencontrer des personnes qui y croient ! Je pense que c’est de là que vient le conseil !!!

    Perso, depuis que j’ai trouvé ma mission de vie, je me sens tellement en phase avec tout ce que je fais, que l’amour n’est plus au centre. Je ne crois pas au hasard, mais plus à la loi d’attraction. Ce temps de célibat, il est pas la pour rien, je crois en l’enseignement derrière chaque choses …

    Bon voyage dans la vie en tout cas 🙂 Merci de ce point de vue !

    Répondre
    1. Amethyste

      Très juste ce que vous dites : le couple / l’amour du couple n’est pas un besoin mais une envie, une cerise sur le gâteau, un bonus… quand on sait voir cela, le célibat n’est pas un problème du tout !

      Répondre
  2. Sand Nephtys

    S’aimer soi-même c’est ne pas avoir peur de qui nous sommes, c’est accepter nos qualités comme nos défauts, c’est ne pas chercher à combler un manque existentiel avec un autre. C’est apprendre à se connaître. Ça ne veut pas dire changer qui nous sommes ni avoir une vie super saine et sportive.
    Quand on enchaîne les échecs et que c’est une histoire qui se répète alors il y a matière à s’interroger sur ce qui nous pousse à choisir ces partenaires là. Mais ce n’est certainement pas à notre entourage de nous donner des conseils en copié collé. Nous sommes tous différents, tout comme nos histoires. S’il doit y avoir questionnement, c’est auprès d’un professionnel, pas de la voisine de pallier, c’est certain !
    Et puis le célibat n’est pas une tare, et comme vous le dites, ça ne suggère pas qu’on doit forcément guérir de quelque chose ni forcément changer. Nous sommes tous différents (oui oui j’insiste)

    Répondre
  3. Djayanna

    Bonjour à tous,
    Chaque relation qui ne « marche pas » nous prépare tous simplement pour le jour où nous rencontreront la « vibration parfaite », celle qui s’accordera magnifiquement à la notre ! Dans cette vie où dans une autre…
    C’est comme cela que je le ressens.
    Peu importe, à mon sens, ce que peuvent bien dire la société, les amis, la famille. Tant que l’on se sent vraiment bien avec soi même, on est déjà franchement bien chanceux! Célibataire ou pas!

    Belle journée à tous.

    Répondre
  4. Marion

    Merci pour cet article vraiment! Je suis également en travail sur moi depuis 7ans, je met beaucoup de choses en œuvre pour construire la vie qui me convient et pour me sentir bien avec moi même, par la thérapie, le yoga, la méditation, le sport…Pourtant je suis célibataire depuis plusieurs années, et je culpabilise parfois tellement, pensant que le problème vient de moi, et de moi uniquement. Certes je n’arrêterai jamais de me poser des questions, mais parfois, il faut reconnaître que certaines circonstances n’aident pas, que les hommes ont du mal à s’engager, ou que parfois, c’est un mauvais timing, tout simplement. Je ne perds pas espoir.

    Répondre
  5. Mona

    Bravo pour ce texte!

    C’est tellement vrai!

    Et loin de moi d’être trop ésotérique mais j’ai tout de même la ferme conviction, étant moi meme celibataire depuis 10 ans (!!!) que ce n’est pas juste une question de s’aimer, d’être assez bon etc.. MAIS que c’est pas du hasard non plus. Il y a des facteurs qui ne relèvent que de nous qui font que nous ne sommes pas réceptifs à attirer la bonne personne pour nous. De faire confiance. D’oser imaginer que ça se peut. Je parle pour moi là! Mais je suis sure que je suis pas la seule. Je crois vraiment que l’extérieur est le reflet de notre intérieur.

    Non, il ne faut pas être parfait. Mais oui ca se peut que le fait d’être exigent soi meme repousse une rencontre. Oui ca se peut que notre trop grande autonomie puisse faire peur, après tout, qu’est-ce qu’il pourrait bien nous apporter si on se debrouille déjà parfaitement hein? 🙂 et bien… l’amour. Tout simplement. Moi je travaille fort sur accueillir la possibilité d’être aimée tel que je le suis, même si parfois ça m’arrange bien qu’on ne voit pas mes dark side!!!

    Petites reflexions pour reprendre son pouvoir sur sa création de vie.. sans vouloir faire tous les ateliers possibles pour être parfait pour autant…

    Répondre
  6. Fleur de lila

    Enfin une qui a compris ce que nous ressentons, c’est injuste de devoir nous donner des leçons, alors que nous faisons en sorte d’être dans un respect mutuel et choisissons de ne plus subir l’agressivité , le non respect, l’abus et la méchanceté des hommes.
    Merci pour votre article, vous méritez d’avoir l’amour comme nous le méritons tous, femmes solitaires à apprivoiser.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *