Le voyage d’un être humain : Une histoire d’amour

de | 5 décembre 2016

voyage-1

Le voyage d’un être humain: une histoire d’amour

Pour les êtres humains, les relations amoureuses représentent « le  sujet » central. En effet une fois dépassé le monde des apparences et ses discussions tournant autour du matériel, nouveau travail, nouvelle voiture, nouvelle maison, dernier gadget high tech, l’être humain se recentre sur ce qui lui semble être l’essentiel, à savoir les relations humaines et les histoires d’amour dans ces relations humaines,  donc les relations amoureuses. Il y a pour les êtres humains différents types de relations amoureuses, l’amour pour les amis, l’amour pour les parents, l’amour pour les enfants, l’amour pour les animaux et l’amour pour un parfait inconnu que l’on rencontre au gré de notre chemin de vie.

Pour illustrer mon propos je vais m’intéresser à l’amour pour le parfait inconnu croisé sur notre chemin. Cet amour qui nait de rien pour un parfait inconnu croisé sur notre chemin représente donc l’un des sujets de discussion, de pensée, d’épanouissement, de prises de tête, commun à chaque être humain ayant atteint une certaine profondeur. Cette relation d’amour est capable de conditionner tout un état d’être, elle a le pouvoir de révéler le spectre de tout ce que vous êtes humainement. Ainsi cette relation amoureuse va pouvoir révéler la plus jolie facette de votre être lorsque les conditions vous accommodent mais elle a également le pouvoir de révéler la moins jolie facette de votre être lorsque les conditions ne vous accommodent plus. Ainsi l’être humain va pouvoir passer d’un état d’euphorie sur un petit nuage à un état de dépression selon la tournure des évènements avec cette dite personne rencontrée sur notre chemin.

Partant de ce constat, il est intéressant de noter que chaque être humain a une palette assez large d’état d’être, passant tantôt de la douceur à l’agressivité, de la confiance au doute, du partage à l’égoïsme, de l’attention à l’autre à l’inattention à l’autre, de l’amour de l’autre à la peur de l’autre, et ce, selon les situations, conditions qui se présentent dans la relation amoureuse passant d’un état à l’autre parfois en quelques secondes pour un mot, un geste, un regard. Cette relation amoureuse a le pouvoir d’énerver et de créer de la colère même chez l’être humain le plus sage qui soit, heureusement elle a également le pouvoir de rendre plus sage l’être humain qui vit dans la colère par ailleurs. Quelle puissance !!! Cette relation amoureuse a donc le pouvoir de révéler les différents états d’être de l’être humain, mais que d’incohérences !!! Autant d’antagonismes d’état d’être dans un seul et même être humain, encore une fois, quelle incohérence !!!

Et si les relations amoureuses n’étaient qu’un révélateur, un moyen de mettre à jour tous ces différents états d’être et cette incohérence profonde en chacun de nous, et si les relations amoureuses n’étaient qu’un moyen de nous montrer par A plus B qu’en chaque être humain réside en fait deux êtres, et que de la viennent les incohérences. Alors nous ouvririons les yeux sur la seule histoire d’amour qu’un être humain a à harmoniser et épanouir, notre propre histoire d’amour personnelle, celle qui consiste à harmoniser notre masculin sacré et notre féminin sacré, ces deux polarités, énergies, états d’être que chaque être humain portent en lui.

L’incohérence dont chaque être humain fait preuve dans ses relations amoureuses (parent, enfant, inconnu, amis) présentant tantôt la plus belle facette de votre être tantôt la pire facette de votre être, doit être le révélateur, la preuve de ces deux polarités non harmonisées (masculin, féminin) présentent en chacun de nous. L’incohérence visible extérieurement grâce à nos expériences de relations amoureuses n’est que le reflet de notre incohérence intérieur entre notre polarité masculine et notre polarité féminine, je ne vais pas détailler ici les énergies et forces que représentent chaque pôle d’autres l’ont très bien fait, mais Chaque polarité apporte son lot d’énergies, ces deux polarités harmonisées représentent la quintessence d’un être humain, son unité, l’harmonisation de ces deux polarités sont le chemin d’évolution d’un être humain.

Les relations amoureuses entre être humain n’ont qu’un seul but, mettre en exergue cette incohérence d’état d’être en vous même pour favoriser les prises de conscience et vous mettre sur le chemin de votre développement personnel. Vous faire prendre conscience par l’expérimentation concrète, que vous avez en vous une facette de votre personnalité dont vous êtes fier, une confiance en vous, une capacité à donner exceptionnelle, une force, une sagesse,  prenez conscience de la beauté de votre être à travers les relations amoureuses. Soyez responsable et prenez également conscience de la « noirceur » de votre être à l’occasion de ses échanges dans les relations amoureuses, votre conscience ne supportera plus de vous voir vous mettre dans des états de colère, de tristesse, de dépendance ou de manipulation. Suivez votre conscience, elle vous guidera sur votre chemin d’évolution et vous mènera à la paix intérieure et à l’amour sans conditions.

Tant qu’il n’y a pas harmonisation des deux polarités masculine et féminine en l’être humain, l’être humain est un être dépendant affectivement, amoureusement, je prends l’image d’une poche d’amour que l’on nous aurait confié à la naissance, cette poche d’amour tout au long de notre chemin de vie s’est petit à petit vidée pour se remplir de peur, en effet nous évoluons dans une société très éloignée de l’harmonie de la paix et de l’amour inconditionnel et il n’est donc pas étonnant que nos enfants n’arrivent pas à garder intacte leur poche d’amour puisque beaucoup trop au contact de la peur de ses parents puis de ses amis et encore une fois beaucoup trop en contact avec une société qui est organisée pour contrôler les êtres humain par la peur justement, cette peur qui encombre notre poche d’amour et qui ne permet pas à l’être humain de jouer la vie et juste être, beaucoup trop occupé à avoir pour se rassurer. Cette peur qui tant qu’elle est présente ne nous permet pas d’être remplie d’amour et qui nous rend mathématiquement dépendant à une dose d’amour extérieur, tant qu’il y a de la peur il y a de la dépendance.

Aujourd’hui l’heure est à la responsabilité individuelle, la responsabilité de prendre soin de soi, de prendre soin de sa poche d’amour et d’entamer son chemin d’harmonisation de ses énergies intérieures, prendre soin de soi est l’inverse de l’égoisme, prendre soin de soi est le meilleur moyen de mieux prendre soin des autres. Nous ne pouvons plus aujourd’hui, dans nos relations amoureuses, rejeter la faute sur l’autre. Nous devons prendre conscience que nous sommes des êtres en évolution et que chaque être humain est un être en évolution suivant son propre chemin son propre rythme, nous devons respecter notre évolution et l ‘évolution des êtres que nous aimons. Respecter les êtres que nous aimons commence par respecter le rythme d’évolution de ces êtres et ne pas, plus, forcer l’autre à vous suivre, la responsabilité individuelle impose de voir claire sur notre dépendance affective, notre dépendance amoureuse dont nous sommes le seul à pouvoir se sortir. Cette dépendance affective amoureuse se cache derrière chaque désaccord, chaque incompréhension, chaque altercation avec les êtres que vous aimez, c’est votre poche d’amour qui est encombrée de peur, les autres n’y sont pour rien alors cessons de rejeter la faute sur les autres et rendons nous responsable de notre poche d’amour en affrontant nos peurs qui l’encombre (abandon, solitude, etc…)

Il faut aujourd’hui trouver la force de s’ouvrir de se remettre en question, trouver la force de rester dans une communication non agressive, de respecter les êtres humains que l’on aime en cessant d’essayer de leur imposer notre manière d’aimer, rester fermé dans notre manière d’aimer est le meilleur moyen de répéter et de s’enfermer dans des schémas destructeurs, nos relations amoureuses sont le moyen de transcender sa manière d’aimer pour la rendre plus juste par rapport à l’amour inconditionnel. Cet effort d’ouverture personnel à d’autres manières d’aimer est la clé de la compréhension de l’amour inconditionnel, la clé de l’harmonisation de vos énergies masculine et féminine, il faut pour cela sortir de son égo qui sait tout et retrouver l’humilité de l’élève qui apprend, la vie est une école, les relations amoureuses sont les différents cours et l’examen final est représenté par l’état d’être de paix intérieure et d’amour inconditionnel

Nous sommes tous enfermés dans des manières d’aimer, chaque être humain à sa manière d’aimer qu’il pense être la bonne, il y a autant de manières d’aimer qu’il y a d’être humain sur cette planète, vous ne trouverez jamais quelqu’un qui aura l’exacte même manière d’aimer que vous et quand bien même vous la trouveriez, vous vous lasseriez très vite puisqu’il manquerait alors l’essentiel qui est cette stimulation d’apprendre. L’intensité d’amour entre deux personnes réside dans le potentiel d’apprentissage de la relation, dans la stimulation que l’être rencontré réveil en vous sur ce chemin d’apprentissage et d’harmonisation de vos énergies masculine et féminine. Cette ouverture d’esprit, cette capacité à se remettre en question , sortir de son égo qui sait tout est indispensable aujourd’hui pour vous ouvrir le chemin de l’apprentissage du seul amour qui vaille au delà de toutes les manières d’aimer des êtres humains( amour des amis, amour des enfants, amour des conjoints  etc…), l’apprentissage de l’amour inconditionnel qui passe par l’amour de soi, l’harmonie en chacun de la seule relation amoureuse qui existe, celle entre votre masculin sacré et votre féminin sacré. Tel est le chemin de votre épanouissement, de votre authenticité, de l’unité au delà de la dualité, le don de soi sans condition.

Dans le cadre du voyage d’un être humain qui représente l’évolution et l’harmonisation personnelle de ses différents corps, corps physique, corps psychologique, corps énergétique et corps spirituel, dans le but d’atteindre l’état d’être de paix intérieure et d’amour inconditionnel, la vie nous propose un certain nombre d’expérimentation heureuse ou malheureuse. Toutes ces expériences sont destinées à nous mettre sur ce chemin d’évolution et d’harmonisation de notre être.

Dans ce jeu de l’expérimentation de la vie, la relation de couple est un espace de stimulation très fort de notre être pour cheminer et évoluer. L’évolution d’un être humain se fait de manière progressive, pas à pas, on mettra en avant ici la notion de patience. Ainsi l’être humain sur son chemin d’évolution aura à expérimenter d’innombrable situation favorisant l’expérience et la maturité, en fait des prises de conscience successive l’amenant à faire son voyage de conscience, son évolution de conscience, première étape avant d’entamer l’évolution de l’état d’être humain.

Dans ce chemin d’évolution de l’être par l’évolution de sa conscience puis la transformation de cette conscience en état d’être, nous pouvons distinguer quatre niveaux de compréhension, quatre niveaux d’évolution, symbolisé par les quatre corps de l’être humain. Ainsi l’être humain sur son chemin aura tout d’abord à prendre conscience de son corps physique puis lorsqu’il aura bien expérimenté son corps physique mais qu’il n’aura toujours pas rencontré cet état de paix intérieure et d’amour inconditionnel, la vie, les expériences, sa propre conscience vont l’emmener s’il est ouvert, vers une compréhension plus élargie de son être, des relations humaines et donc des relations de couple. L’être humain s’ouvrira alors progressivement à une compréhension psychologique de son être et de ses interactions avec les autres êtres humain, et également dans ses relations de couple.

L’être humain poursuit son chemin d’expérimentation et d’évolution personnelle et prends alors conscience de son corps énergétique, de la dimension énergétique de la vie, en effet le monde, la vie, tout est énergie avant d’être matière et chaque être porte en lui une empreinte énergétique, un corps énergétique qui rentrera à l’instar des autres corps directement en communication avec le corps énergétique de l’autre personne dans le cadre d’une relation de couple. Enfin la dernière étape d’évolution d’un être humain est l’ouverture de son être, la prise de conscience de l’existence d’un monde spirituel et de son corps spirituel.

On comprend ici et on peut introduire la notion de profondeur, en effet la profondeur de discussion, la profondeur d’échanges et de partage dépend directement de la profondeur de votre être et de sa capacité à prendre conscience et à exprimer ses différents corps qui interagissent au quotidien en l’être humain.

Voilà juste une petite introduction pour rappeler le sens, la direction de l’évolution d’un être humain, il faut bien comprendre que chaque être humain incarné a ces quatre corps et que le sens de l’évolution d’un être humain est dans un premier temps de prendre conscience de ces quatre corps qui le composent et qui interagissent au quotidien en lui dans le seul but de pouvoir les harmoniser petit à petit, pas à pas et ainsi évoluer vers cet état d’être de paix intérieure et d’amour inconditionnel.

voyage-2

Dans ce cadre, la relation de couple représente un espace d’expérimentation très intéressant, très stimulant pour l’évolution de votre être. Il est a noter que la relation de couple n’est pas le seul espace d’évolution, de stimulation d’un être humain, la vie incarnée représente à elle seule un espace d’évolution de stimulation de l’être, que l’on soit célibataire ou en couple, avec des enfants, sans enfants, avec des parents, sans parents, à partir du moment ou vous êtes vivant vous entrez dans un espace de stimulation pour l’évolution de votre être, ainsi chaque interaction, chaque relation, chaque expérience de vie n’a qu’un seul sens , celui de vous mettre sur ce chemin d’évolution , de compréhension, de prise de conscience et d’harmonisation de votre être par l’harmonisation de vos quatre corps. (les autres espaces de forte stimulation sont entre autres les relations à harmoniser avec votre père, votre mère, vos enfants, vos amis, vos ex partenaires, en fait toutes les relations humaines forte de votre vie) Pour résumer dès qu’il y a de « l’amour » , le sens caché derrière est une opportunité offerte de s’ouvrir, de se remettre en question pour débroussailler et affiner la compréhension de son propre être humain à travers l’harmonisation de vos quatre corps.

Dans chaque relation, interaction avec un autre être humain, rentrent en communication ces quatre corps, on comprend mieux l’importance de la notion de communication dans les relations de couple et l’infini profondeur de cette communication entre deux êtres qui s’aiment. La priorité étant de rester ouvert et disponible à cette communication pour favoriser la compréhension de votre être par le jeu de complémentarité des rencontres organisé par « l’amour ».

Lorsque la vie met sur votre chemin un ou une belle inconnue et que vous ressentez cette attirance, attraction, pour cet être, se sont bien vos quatre corps qui entrent en communication et qui s’attirent par un jeu inconscient de potentiel de complémentarité entre les deux êtres dans ce but d’évolution personnelle. Il ne tient alors qu’à la conscience individuelle de chaque être de ressentir ce potentiel de complémentarité favorisant la remise en question personnel et l’évolution de chaque être. C’est la conscience individuelle de chaque être qui pourra comprendre, analyser et exprimer, la profondeur de cette attirance, attraction, vibration.

Ainsi un être qui n’a qu’une conscience physique de son être dira qu’il est attiré par cet autre être parce qu’il le ou la trouve jolie physiquement, il ne prendra en compte que le corps physique de l’autre être dans le choix de ses relations de couple. Sans les juger, ce type de relation basé sur le corps physique reste malgré tout très limité et bien souvent ne permette pas un épanouissement de votre être car ne prenant pas assez en compte les disparités éventuelles qui résideraient dans les autres corps de chaque être, comme il n’y a pas de généralité il se peut également que juste sur un critère physique vous trouviez également un être très complémentaire dans les autres corps et que cela amène chacun quand même sur son chemin d’évolution. Bien souvent la complémentarité des autres corps n’est pas présente et cela entraine donc une multiplication des relations physique car toujours insatisfaisantes en profondeur, ce qui représentent une multiplication d’expériences dont le seul but et d’amener l’être à s’ouvrir à une autre dimension de compréhension des relations de couple, une plus grande profondeur, il ouvrira alors par la suite la dimension psychologique.

A ce niveau physique des relations de couple, la vie, l’organisation universelle est déjà en marche et ainsi l’univers, la vie, proposera toujours à un être de dimension physique, de rencontrer un être doté et capable de l’amener à la dimension supérieure de compréhension de son être, la dimension psychologique. Les relations de couple, les rencontres, ce jeu d’attirance et d’attraction sont organisées sur ce schéma de complémentarité dans le potentiel d’évolution que l’un peut apporter à l’autre à chaque étape d’évolution de chaque être. En effet une relation de couple n’est autre qu’un école, un apprentissage ou chacun est le professeur et aussi l’élève de l’autre.

A ce niveau de l’exposé, il convient d’introduire une notion primordiale dans la compréhension de ces mécanismes d’évolution à travers la relation de couple, cette notion est celle du libre arbitre, en effet chaque être est pourvu de ce libre arbitre c’est à dire que lui seul est maitre de son évolution et personne ne peut forcer l’évolution personnelle d’un autre être.  Chaque être a le pouvoir et le droit de stopper son évolution, son apprentissage au sein de cette école qu’est la relation de couple.

Ainsi les relations basées sur le physique prennent souvent fin sans réele explication, compréhension du pourquoi ou comment cette relation ne convient plus. En effet pour expliquer une séparation il convient d’avoir une ouverture beaucoup plus large de votre être et des différents corps qui le composent et je dirai que l’explication de la rupture sera de plus en plus précise et donc sereine au fur et à mesure que l’être s’ouvre à la compréhension de ses quatre corps puisqu’en même temps il augmente sa capacité et sa profondeur de communication. Les relations de couple basées sur le corps physique prennent fin parce que inconsciemment l’un ou l’autre des êtres utilise son droit au libre arbitre, son droit d’évoluer ou non dans cette relation, son droit de se remettre en question ou non et c’est le chemin de chacun selon ses expériences passées, ses traumatismes  passés de son éducation de décider d’utiliser son libre arbitre pour stopper l’évolution que l’autre lui propose. Il est à préciser qu’à ce niveau physique des relations de couple, tout cela se déroule dans l’inconscience générale  et donc dans l’incompréhension générale, ce qui entraine des attitudes et des comportements qui peuvent être assez radical, c’est ainsi que l’on passe de l’amour à la haine.

A ce niveau d’explication, nous pouvons déjà distinguer deux grands axes, deux tendances bien distinctes dans l’attitude de chaque être humain dans les relations de couple, deux catégories, que nous retrouverons dans tous les couples à tous les niveaux d’intensité et de dimension.

Lorsque la relation se tend, lorsque la relation rencontre des difficultés, des désaccords, de l’incompréhension, en fait lorsque la relation nécessiterait d’évoluer et de gagner en profondeur Il y aura toujours dans le couple un être plus ouvert à la remise en question et à l’évolution que l’autre, nous verrons plus loin que cela fait parti de la complémentarité de l’organisation de l’amour. Pour simplifier il y aura toujours un être prêt à se battre pour la relation pour trouver une solution aux désaccords, pour faire évoluer cette relation, associé à un être plutôt prêt à se servir de son libre arbitre pour mettre fin à cette relation, et donc à son évolution à travers ce couple. Pour résumer il y a une catégorie d’être ouvert à la remise en question dans le couple et une catégorie d’être fermé à la remise en question dans le couple, il y a les « cœurs ouverts » et les « cœurs fermés ».

Pour rentrer dans le vif du sujet de la compréhension des relations de couple, il convient donc de s’ouvrir et de prendre conscience de l’existence et des interactions des quatre corps de l’être humain. En effet les clés de compréhension de nos relations de couple résident dans les corps dit subtils de notre être, les corps psychologique, énergétique et spirituel, qui même s’ils ne sont pas visible, matériel, interagissent et communiquent à chaque instant dans l’ensemble de nos relations humaines et donc dans nos relations de couple.

On pourrait résumer le corps psychologique de l’être comme étant un contenant formaté par des exemples et des expériences vécues dans notre éducation. En effet jusqu’à ce que l’être humain retrouve une certaine conscience, une certaine autonomie de réflexion, d’analyse,  et donc de responsabilité personnelle, l’être humain va se nourrir des informations que les autres êtres humain dans son entourage lors de son éducation vont lui transmettre, lui communiquer consciemment ou non. Dans ce lot d’informations il y en aura un certain nombre qui seront juste mais également un certain nombre qui ne le seront pas, selon la quantité d’informations juste qu’ont lui aura transmis il aura alors une base psychologique  plus ou moins solide pour lui permettre d’aborder son chemin d’évolution dans une certaine sérénité. Je rappel que la notion de justesse est à mettre en rapport avec les notions de paix intérieure et d’amour inconditionnel. Le corps psychologique de chaque être humain est donc le résultat de son éducation par d’autres corps psychologique d’autres êtres humain, on peut citer en priorité son père, sa mère(grosse influence car étant les exemples référant) mais aussi les grands parent, puis les amis, les enseignants puis chaque rencontre de sa propre vie. En effet jusqu’à ce que l’être humain retrouve une autonomie de gestion par la prise de conscience de ces mécanismes de transmission d’information, chaque être humain va évoluer dans une forme d’inconscience reproductive de son schéma d’éducation, il aura inconsciemment une tendance à reproduire le schéma de vie des personnes qui l’ont éduqué, qui lui auront servi d’exemple de vie, dans ses premières années d’existence. Ceci dit il n’y a pas de généralité et tout ce qui est dit dans cet exposé est à relativiser tant il y a de facteurs différents qui rentrent en compte dans une éducation. Il existe aussi le cas des êtres qui au contraire vont prendre le contre coup et aller à l’inverse de l’exemple d’éducation qu’il aura reçu cela étant un signe de rupture profonde de l’être par rapport aux êtres qui auront participé à son éducation.

L’idée de la compréhension psychologique de notre être est d’intégrer que notre éducation et les exemples que nous avons eus, auront laissé des traces profondes, un formatage, dans la manière dont l’être va alors aborder ses relations de couple et ses relations humaine d’une manière générale. Par exemple un enfant de parent divorcé n’aura pas du tout la même approche, la même manière d’aimer qu’un enfant dont les parents vivent une relation de couple harmonieuse. Un enfant ayant expérimenté un schéma de famille ou la tromperie et le mensonge étaient présent au sein du couple des êtres qui l’ont éduqué aura en lui l’information, le programme inconscient que la tromperie et le mensonge peuvent faire partie des relations de couple, à l’inverse de l’être qui aura connu un schéma d’éducation ou ses référents, ses exemples (les parents) auront vécu une vie sans tromperie, alors l’être éduqué aura l’information, le programme inconscient qu’une relation de couple se vit sans la tromperie et sans le mensonge. Encore une fois c’est un exemple qui ne peut avoir valeur de vérité tant les facteurs de formatage d’un corps psychologique sont vastes et variés, ce n’est qu’une illustration générale du fonctionnement et des mécanismes entrant en compte lorsque l’on parle du corps psychologique de chaque être. Pour résumer, le corps psychologique de chaque être consiste en un formatage, une programmation issue d’autres corps psychologiques qui ont participé à son éducation, qui laisseront des traces et du coup des manières d’aimer, des manières d’appréhender les relations de couple toute sa vie. Seule une évolution personnelle de l’être par la multiplication d’expériences, la réception de nouvelles informations  et donc une nouvelle compréhension de ces mécanismes psychologique, lui offrira la possibilité de se remettre en question et de prendre conscience, lui donnant alors le pouvoir de transcender son schéma d’éducation pour retrouver une autonomie dans la gestion de ses relations de couple. Encore une fois, la remise en question, la prise de recul et l’observation d’autres manières d’aimer sont un très bon moyen de se sortir du schéma dans lequel nous avons été éduqué, formaté. La prise de conscience que chaque être au niveau psychologique n’est que le fruit d’un schéma d’éducation et que ce schéma n’est ni le seul ni le plus juste, ouvre la porte de l’apprentissage d’autres schémas, d’autres manières d’aimer, cela ouvre la porte de l’évolution de votre être.

Pour résumer, la compréhension  et l’harmonisation de notre corps psychologique  demande de prendre beaucoup de recul  et de se remettre beaucoup en question  par rapport à notre propre schéma de construction, de programmation de notre corps psychologique. Encore une fois les relations de couple sont un espace très propice à cela, elles en sont même le sens premier.

Encore une fois le libre arbitre est donné à chacun et il est donc donné à chacun le choix de rester dans sa vision, sa manière d’aimer, celle qu’il pense juste puisqu’étant la seule qu’il connaisse et puisqu’il n’ouvre pas la porte de la remise en question, il prend alors le risque de répéter des schémas destructeurs. A ce niveau de compréhension des relations de couple il convient de rappeler que nous retrouvons toujours deux tendances bien distinctes mais complémentaires entre les êtres, à savoir,  les êtres qui utiliseront leur libre arbitre pour rompre et stopper l’ouverture d’esprit à d’autres schémas psychologiques et qui resteront enfermés dans des schémas destructeurs  issues de leur éducation. Ses êtres ont alors atteint leur limite dans leur capacité de donner à l’autre, en effet il aura alors une réaction inconsciente de protection de son être par rapport à une relation qui devient trop éxigente, trop stimulante par rapport à son plan d’évolution personnel. L’autre être avait lui toujours la capacité de donner et restera ouvert à l’expérience mais sera lui aussi fermé à tout évolution et apprentissage puisqu’étant rentrer alors inconsciemment dans un mécanisme d’attente de l’autre également destructeur, une forme de dépendance amoureuse, affective, malsaine et non juste.

Pour aller plus loin dans la compréhension des relations de couple et la façon dont cela est organisé, il convient d’ouvrir la dimension énergétique de la vie et donc les interactions et communications de nos corps énergétique dans le cadre des relations de couple. « Les opposés s’attirent » Cette phrase pourrait résumer à elle seule le jeu des complémentarités des relations de couple organisé par l’amour au niveau du corps énergétique. Chaque être humain à un corps énergétique, on parle d’une empreinte énergétique. Cette empreinte énergétique se compose de deux grandes famille d’énergies, le yin et le yang, le masculin sacré et le féminin sacré, cette empreinte énergétique peut être subdivisée en douze attributs, douze énergies présentes dans chaque corps énergétique en proportion différente selon l’être incarné, nous retrouverons des énergies d’équilibre, de force, de foi, de beauté, de connaissance, d’harmonie, d’intelligence, de respect, de sagesse, de vérité, de paix et d’amour. Toutes ces énergies sont présentes dans chaque corps énergétique de chaque être humain mais dans des proportions différentes. Selon la proportion de ses douze énergies de base dans l’empreinte énergétique de l’être, nous pouvons ranger cet être du côté yin ou du côté yang, du côté du masculin sacré ou du côté du féminin sacré, l’idée ici n’est pas de définir plus en profondeur ces notions mais de comprendre l’organisation cachée derrière une attirance un attraction de deux êtres humain dans le cadre d’une relation de couple. Toujours dans le cadre de l’évolution d’un être humain incarné  devant le mener à l’état d’être, de paix intérieure et d’amour inconditionnel, les relations de couple, les attirances, les attractions sont organisées de façon à ce qu’un être qui aurait une prédominance d’énergie du masculin sacré sera toujours attiré par un être qui aura lui une prédominance dans son empreinte énergétique de féminin sacré et ce, complètement indépendamment du sexe de l’être humain cela n’a rien à voir, on parle ici du corps énergétique subtil immatériel, ce n’est qu’une façon de les caractériser. Un homme peut avoir une prédominance d’énergies du féminin sacré dans son empreinte énergétique et inversement. La complémentarité va plus loin puisque si nous prenons indépendamment chaque énergie, prenons par exemple la sagesse,  si l’homme dans le couple à par exemple sept sur dix  en terme d’énergie sagesse alors il sera attiré par une femme qui aura en elle trois sur dix en terme de sagesse de sorte que la complémentarité des deux êtres soit parfaite, et il en va ainsi de chaque énergie composant l’empreinte énergétique des deux êtres en présence. Ainsi si l’on additionne les curseurs de chaque énergie de chacun des deux êtres nous obtenons une complétude. L’organisation énergétique est faite de telle manière que chaque être complète énergétiquement l’autre être pour lui faire ressentir ce sentiment de complétude, comme étant une possibilité d’expérimenter cet état pour mettre la puce à l’oreille de chacun que cet état est atteignable individuellement s’il y a prise de conscience que nous avons en nous les douze énergies de base, que nous avons chacun en nous les énergies du masculin sacré et du féminin sacré et qu’il ne tient qu’a nous de se mettre sur le chemin d’évolution et donc d’harmonisation de nos énergies personnelles. Encore une fois le couple est un espace de stimulation de l’évolution personnelle de chaque être, chaque être doit apprendre de l’autre, s’ouvrir dans la totale humilité aux forces objectives de l’autre pour se faire grandir l’un l’autre. Avec une prise de conscience des deux êtres sur cette parfaite complémentarité énergétique s’ouvre la possibilité que chacun aide l’autre, accompagne l’autre dans l’augmentation vibratoire de chaque énergie de chaque être, et donc faire son évolution personnelle vers un état d’être de paix intérieure et d’amour inconditionnel, symbolisé par la parfaite harmonie du masculin sacré et du féminin sacré en chacun, symbolisé par des dix sur dix dans les douze énergies de base composant le corps énergétique de chaque être.

Il convient de préciser que le corps énergétique englobe les corps psychologique et physique et que tous interagissent et participent à l’état des différents autres corps. Ainsi à l’image du corps psychologique qui est le fruit de son éducation par d’autres corps psychologiques, le corps énergétique est également et essentiellement le fruit de l’éducation d’autres corps énergétiques qui l’ont éduqué, tout cela se passe beaucoup de manière inconsciente et il revient encore à chaque être humain de prendre du recul, de se remettre en question et de prendre conscience qu’il n’y a pas de fatalité puisque chaque être à le pouvoir et la possibilité de se transcender par un travail personnel pour outrepasser les programmations inconsciente qu’il a reçu. Nous pouvons également préciser que la plus ou moins bonne harmonisation des corps subtils (psychologique et énergétique) influent directement sur l’état de santé et de bien être du corps physique, d’ou la psychosomatisation, l’effet placebo etc… tous les corps interagissent, communiquent entre eux et il convient d’avoir une vision globale des différents corps pour soigner le corps physique. Le corps physique n’est qu’un réceptacle, la matérialisation de la désharmonie des corps subtils, le corps physique n’est que la matérialisation extérieure de votre être intérieur, et les maladies ne sont que la matérialisation des désordres émotionnels des corps subtils de l’être.

A ce niveau de compréhension, nous pouvons introduire les notions de dualité et d’unité, toujours dans le cadre de l’évolution d’un être humain. L’être humain incarné fait une expérience de vie déconnectée du divin, déconnectée de l’harmonie, déconnectée de l’état d’être de paix intérieure et de l’état d’être d’amour inconditionnel  qui règne par ailleurs, la vie incarnée est un espace d’évolution pour l’être humain très stimulante  il y fait l’expérience d’une vie déconnectée dans la dualité, l’être se balade entre le bien et le mal, la lumière et l’obscurité, le masculin sacre et le féminin sacré, la bonne conscience et la mauvaise conscience, l’amour et la peur, avec comme seule boussole pour se repérer dans cette évolution sa conscience individuelle qui petit à petit, pas à pas l’oriente sur son chemin de vie vers  le but à atteindre pour enfin vivre dans la paix et l’amour, le but étant l’unité de l’être qui ouvre la porte du jeu de la vie, de l’éternité. C’est pourquoi les relations de couple sont un espace tellement stimulant pour l’évolution de chaque être humain et aussi tellement difficile à comprendre et à harmoniser, puisque les relations de couple ne sont qu’un reflet extérieur, ne sont que des histoires d’amour extérieure dont le seul but est de faire prendre conscience du chemin intérieur de chacun représenté par la seule histoire d’amour à épanouir et à harmoniser qui est la notre personnelle, l’histoire d’amour entre notre masculin sacré et notre féminin sacré, pour atteindre l’état d’être de paix intérieur et d’amour universel qui ouvre la porte du jeu de la vie, et oui , la vie est un jeu au delà des apparences, au delà de la dualité, au delà de la peur, dans l’unité.

Le dernier niveau de compréhension des enjeux inconscients, des interactions et de communication dans le cadre d’une relation de couple se situe au niveau du corps spirituel de chaque être humain. Au niveau du corps spirituel de l’être humain, l’expérience de dualité se matérialise par deux états d’être bien distincts. Deux états d’être puisque chaque être humain fait son voyage, fait son évolution au sein de la dualité dans le seul but d’atteindre un jour l’unité et donc l’état d’être de paix intérieur et d’amour inconditionnel. Ces deux états d’être sont l’état d’être de l’amour et l’état d’être de la peur. Chaque être humain a en lui deux êtres, un qui vit dans l’amour et un qui vit dans la peur, l’ange et le démon. L’ange est représenté comme étant votre être humain pur, votre enfant intérieur,  votre authenticité, il est l’extension de l’étincelle divine présente en chacun de nous, il représente l’amour. L’état d’être de la peur, le démon en chaque être humain est représenté par sa personnalité, la personnalité de chaque être humain est symbolisée par tous les masques, les carapaces, les couches de protections mises en place inconsciemment au dessus de l’être humain pur qui lui servent de mécanisme d’autoprotection de son être humain pur face à l’agressivité des autres personnalités qu’il va rencontrer tout au long de son chemin d’évolution. Pour illustrer le corps spirituel je parle d’une poche d’amour, une poche d’amour que la vie, l’organisation universelle nous a confié à la naissance (je n’ouvre pas ici volontairement l’influence des vies antérieures pour garder cet exposé simple et concret pour les êtres humains d’aujourd’hui) Chaque être humain s’est vu confié à sa naissance une poche pleine d’amour et à l’image des autres corps subtils (psychologique et énergétique) ce corps spirituel a été façonné, programmé, formaté par les autres corps spirituels qui ont participé à son éducation, tout ce mécanisme s’effectuant de manière totalement inconsciente. Ainsi un être humain qui à sa naissance avait une poche d’amour pleine va tout au long de son éducation transformé inconsciemment de l’amour qu’il avait en lui en peur, puisque dans son éducation sont intervenus un certains nombres d’autres êtres qui eux mêmes étaient composé d’amour mais aussi de peur. Donc tout au long de son éducation, l’être humain pur, le petit enfant intérieur recevra des « agressions » de la part des êtres qui l’ont éduqué ce qui l’amènera à devoir, encore une fois inconsciemment, se protéger en mettant en place des mécanismes de carapaces, de masques en habillant d’une personnalité son être humain pure. Pour « mesurer » le corps spirituel de chaque être nous parlons ici de la vibration de l’être, chaque être humain émet une vibration propre, cette vibration étant le résultat de la dose d’amour et de peur qui à l’instant T compose sa poche d’amour. Pour schématiser, un être qui a réussi à conserver en lui plus de cinquante pour cent d’amour rentrera dans la catégorie des être humains qui vibrent l’amour, un autre être humain qui aura reçu une éducation plus lourde, plus dur, et qui du coup n’aura pas réussi à conserver au moins cinquante pour cent d’amour dans sa poche, on dira alors de lui qu’il vibre la peur. Pour la compréhension du jeu de complémentarité des relations de couple, ce qui nous intéresse ici, on comprendra, et ce, pour le bien de l’évolution générale des êtres, qu’un être qui vibre l’amour sera toujours attiré par un être qui vibre la peur et inversement, l’amour est organisé ainsi, dans le seul but d’expérimenter, de constater différentes manières d’être et donc différentes manières d’aimer pour prendre conscience de la possibilité d’évoluer personnellement. A l’image du corps énergétique dans lequel on peut subdiviser les énergies pour préciser la complémentarité et le travail que chacun à a faire pour apprendre de l’autre et atteindre son unité, au sein du corps spirituel il est également possible de subdiviser les peurs et de préciser les intensités de ces peurs qui encombrent chaque être et on retrouvera une parfaite complémentarité, chaque être humain est attiré par sa parfaite opposition complémentaire pour l’évolution de chacun vers son unité, vers l’état d’être de paix intérieure et d’amour inconditionnel. Il faudrait bien sur pour cela que chacun soit conscient de cette complémentarité pour avoir la confiance de se donner de s’ouvrir et d’apprendre de l’autre, d’ou l’importance du chemin d’éveil de conscience, première étape avant d’entamer le chemin d’évolution d’être humain.

L’ouverture de sa conscience individuelle à la compréhension de ces quatre corps et surtout à celle du corps spirituelle, permet d’avoir une vue d’ensemble des mécanismes inconscients en jeu dans les relations de couple et également d’avoir une vue d’ensemble de la parfaite complémentarité organisée par « l’amour » Avec cette vision d’ensemble nous pouvons enfin identifier précisément ce qui se passe lorsqu’un être met fin à une relation par l’utilisation de son libre arbitre. La relation de couple est un espace très propice à l’évolution individuelle de chaque être qui le compose et j’introduis ici la notion de zone de confort. Selon la vibration personnelle de chacun des êtres, chacun des êtres évolue dans sa zone de confort en terme d’amour et de peur en terme de capacité à donner sans attendre. Au sein du couple, la zone de confort de chaque être consiste à évoluer au quotidien sans réveiller les peurs de l’un ou de l’autre, mais comme le couple est un espace de stimulation personnel, cet espace d’évolution va par la force des choses amené l’un ou l’autre de ces membres à sa limite de don sans attente, et donc réveiller les peurs de l’un ou de l’autre. Celui qui vibre l’amour restera ouvert à l’échange, au partage, à la communication, il restera ouvert à son évolution personnelle alors que celui qui vibre la peur aura lui tendance à vouloir fuir l’autre en utilisant son droit au libre arbitre et à travers la fuite de cette relation en fait il fuira inconsciemment son évolution personnelle car cette relation l’entraine en dehors de sa zone de confort et qu’à ce moment il ressent inconsciemment une peur de l’inconnu.

La relation de couple devient plus difficile, le doute apparaît, une évolution de profondeur de la relation est nécessaire à la survie de cette relation. En effet une relation de couple est quelque chose de vivant qui à l’instar de chaque être doit, pour durer, elle même être en évolution dans un sens de profondeur d’échanges, de partage et de communication.  Il y a donc deux familles d’être humain et les couples se composent toujours de l’un et de l’autre pour respecter le sens premier du but d’une relation de couple qui est d’apprendre de l’autre une autre manière d’aimer dans le cadre de l’évolution de chaque être vers son unité. Il y a donc les êtres humains qui utilisent le libre arbitre et les êtres humains qui n’utilisent pas ce droit au libre arbitre en relation de couple, il y a les êtres humain ouverts à l’échange, au partage, à l’évolution  de son être dans le cadre d’une relation de couple et il y a les êtres humain fermés, peu ouvert à la remise en question, peu ouvert à leur évolution personnelle. Pour schématiser et simplifier il y a les êtres qui ont le « cœur ouvert » qui n’ont pas peur de l’amour, ils sont très ouvert justement à essayer d’harmoniser  une relation dans la difficulté et il y a les êtres qui ont le « cœur fermé » qui ont peur de l’amour et qui dés lors que la relation leur demande d’évoluer dans des sphères dans des dimensions de profondeur et d’échanges qu’ils ne maitrisent pas auront une forte tendance à prendre la fuite sans demander son reste. Pour simplifier encore plus et pour recadrer cela dans un contexte d’évolution de l’être vers un état d’amour inconditionnel symbolisé par la formule donner sans attendre, il y a la famille des êtres humain à cœur ouvert toujours prêt à donner pour échanger, partager, discuter, communiquer pour évoluer et il y a les êtres qui n’ont pas cette capacité de don, d’échange, de partage et de capacité de communication. Il n’est en aucun cas question de juger l’un ou l’autre de ces comportements, tant les deux comportements sont d’une complémentarité parfaite. En effet les êtres qui ont moins la capacité de donner ont par contre une grande capacité à ne pas attendre de l’autre et la réside la justesse de ces êtres ils sont beaucoup moins dans l’attente de marques d’attention d’échange, de partage, d’expression de l’amour dans le couple, ils ont une forme de liberté et d’indépendance affective qui est très juste dans le cadre de l’amour inconditionnel, donner sans attendre.

Il y a donc deux catégories d’être, ceux qui ont une capacité à donner (juste) mais qui ont une tendance à attendre beaucoup de l’autre (pas juste) ceux la vont devoir apprendre de l’autre, ou tout seul lors des périodes de célibat, le moyen de se nourrir d’amour personnellement pour être moins dépendant de l’expression de l’amour de leur conjoint et il y a les êtres qui ont une capacité à ne pas attendre (juste) mais qui ont une tendance à ne pas donner beaucoup à l’autre (pas juste) ceux la vont devoir apprendre de l’autre à s’ouvrir dans l’expression de l’amour sous toutes ses formes, échanger, partager, exprimer, communiquer et surtout s’ouvrir à un travail d’évolution de leur être au sein de cet espace du couple (ouvrir son cœur et l’exprimer).

Il reviendra à chacun lors de la fin d’une relation de couple, de continuer son évolution personnelle en remplissant son être humain d’amour, en s’ouvrant à la compréhension psychologique de son être pour surpasser le schéma destructeur dans lequel il est enfermé, il devra également s’ouvrir à son être énergétique pour l’harmoniser en lui fournissant les énergies qui le nourrissent, ces énergies sont présentes partout, à travers les autres êtres humains et partout dans la nature d’ou l’importance pour un être humain de se reconnecter à la nature pour se regonfler énergétiquement, et il devra entamer un travail de reconnexion à ses joies et à son enthousiasme personnel pour augmenter sa vibration d’amour personnelle. Enfin, selon le schéma spirituelle dans lequel il se trouve, il devra apprendre à donner toujours plus, à exprimer toujours plus son cœur et faire taire son mental pour les êtres qui ont une vibration de peur, alors que les êtres qui ont un vibration d’amour devront apprendre à ne plus attendre une dose d’amour extérieure pour incarner leur amour personnel, lui aussi devra identifier et se remplir de joie et d’enthousiasme pour augmenter sa vibration et acquérir une indépendance affective ce qui lui permettra d’atteindre la seule manière d’aimer qui soit juste, celle de donner sans attendre, même en relation de couple.

A l’image du corps énergétique qui englobe le corps psychologique, le corps spirituel est le corps qui englobe tous les autres corps. On pourrait dire que de la peur présente dans la poche d’amour de l’être découle la désharmonie énergétique, la désharmonie psychologique et enfin la désharmonie physique. C’est au niveau du corps spirituel que l’harmonisation finale s’effectue. Mais comme tous les corps interagissent, prendre soin de l’un de ses corps permet d’harmoniser par effet ricoché les autres corps, ainsi lorsqu’on prend soin de notre corps physique et que l’on va courir, on se sent mieux psychologiquement, énergétiquement et même spirituellement même si cela reste dans des proportions minimes, lorsque l’on prend soin de son corps psychologique en allant voir un psychologue pour identifier le schéma d’éducation psychologique que nous avons reçu, la compréhension de ce schéma amène l’acceptation de ce schéma et l’acceptation amène de la paix intérieure c’est mathématique, avec cette nouvelle compréhension et cette nouvelle vibration de paix en vous, vous avez participé à calmer un certain nombre de peur qui entravait votre poche d’amour et donc vous avez augmenté votre vibration d’amour et vous avez évolué. De la même manière si votre conscience est ouverte au corps énergétique alors vous pouvez prendre soin de lui par exemple en vous nourrissant des énergies présentes partout dans la nature et en passant concrètement beaucoup plus de temps en contact avec la nature par exemple, cela va harmoniser vos énergies vous gonfler en hautes énergies de paix diffusées par la nature et ainsi vous aurez pris soin de votre corps physique parce que vous aurez marché en forêt ou nagé dans la mer, et en prenant soin de votre corps énergétique en l’harmonisant vous aurez gagné en paix intérieur, cette paix intérieur qui sert à calmer les peurs qui encombrent votre poche d’amour et donc vous aurez également pris soin de votre corps spirituel. Tous les corps sont interactifs, ils se communiquent des informations en permanence. Enfin et c’est le travail que je trouve le plus efficace et qui reflète la toute puissance de l’amour, le travail qui consiste à prendre soin de son corps spirituel en affrontant directement les peurs qui encombrent notre poche d’amour, ces peurs sont innombrables mais j’en citerai trois principales, la peur de l’amour, la peur de la mort et la peur du manque d’argent.

Affronter la peur de l’amour en rentrant dans cette conscience que l’amour est le sens de la vie, « refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir ». Affronter la peur de la mort en vous ouvrant à une réalité plus élargie de la vie ou le corps physique n’est qu’un élément de la vie et ouvrez vous a votre conscience individuelle qui elle représente l’élément de vie que vous êtes. Affronter la peur de l’argent en ouvrant votre être à la notion de simplicité, cette simplicité qui rend heureux . Affronter vos peurs et vous découvrirez la notion de liberté, la liberté physique n’est rien comparé à la liberté d’être ce que vous êtes, la liberté d’incarner notre authenticité libéré des carapaces et des masques que l’on porte au quotidien pour affronter la vie dans cette société d’apparences. Ouvrez votre corps spirituel, affrontez vos peurs et vous découvrirez la toute puissance de l’amour celle qui fait des miracles au niveau physique.

Pour conclure :

Nous vivons une époque formidable qui permet, grâce aux nouvelles énergies environnantes de transcender notre être, de le transformer, de le faire muter vers une autre réalité. La vie incarnée est une école pour devenir un être humain, devenir un être humain passera par la prise de conscience et l’harmonisation de vos quatre corps, c’est un travail personnel dans lequel vous êtes aidés par d’autres êtres en évolution qui ont accepté de partager cette aventure avec vous, commencez par vous reconnecter à votre humilité et par remercier tous les jours ces êtres d’être à vos côtés pour vous permettre de vivre ces expériences et vous permettre d’évoluer sur votre chemin (merci à votre père, votre mère, vos frères et sœurs, vos grands parents, vos partenaires de vie, vos enfants , vos amis, et tous les autres êtres humain que vous rencontrez sur votre chemin). Dans cette école de la vie, les relations de couple sont un cours à fort coefficient, un espace très stimulant, remercier votre partenaire tous les jours pour la possibilité d’évolution qu’elle représente pour vous et respectez le ou la pour ça. Que chacun prenne ses responsabilités personnels, en ces temps de crise ou chacun à tendance à reprocher à l’autre l’état du monde dans lequel il est, que chacun prenne ses responsabilités personnelles, que chacun se mette en route sur son chemin d’évolution personnel, son chemin d’harmonisation personnel qui le guidera vers cet état de paix intérieure et d’amour inconditionnel, il n’y a qu’en faisant son chemin d’évolution personnel que l’on acquiert la capacité de ne plus faire de mal aux autres et du coup de ne plus alimenter le mal dans ce monde, il n’y a qu’en additionnant des êtres humains évolués, aboutis qui vibrent la paix et l’amour que nous pourrons offrir un monde de paix et d’amour à nos enfants, si vous ne le faites pas pour vous, alors faites le pour vos enfants.

NB 1:

Je me rends compte que je n’ai pas parlé de l’égo, l’harmonisation d’un être humain dans son chemin d’évolution, se fait au même rythme que la dissolution de l’égo de ce même être humain, l’égo est l’arme du démon, de la personnalité pour rester dans sa zone de confort et refuser son évolution vers l’unité et l’état d’être de paix intérieure et d’amour inconditionnel. A partir du moment ou vous êtes dans l’égo vous pouvez être sur que vous êtes dans la négation de votre évolution personnelle, l’égo n’a rien à faire dans une relation de couple mature, consciente. Chacun doit être responsable de son être et de ce qu’il présente à l’autre, la moindre des responsabilités lorsque vous aspirez à vivre une relation de couple c’est déjà de vous présentez sans égo, ou du moins d’en être conscient et de faire votre travail personnel pour que votre égo ne viennent pas polluer la communication dans cet espace d’évolution qu’est le couple. Derrière chaque réaction et réveil de l’égo il y a une peur inconsciente, soyez responsable de votre être et servez vous de cet égo pour détecter vos peurs à vous, vos troubles énergétiques, psychologique à vous et faites taire cet égo qui ne sait faire qu’une chose, rejeter la faute sur l’autre et de manière beaucoup trop agressive. L’égo n’a pas sa place dans un chemin d’évolution d’un être humain.

NB 2 :

La question des enfants dans les relations de couple.

Lorsque deux êtres se sont « trouvés » ils vont naturellement avoir envie d’avoir des enfants. Cette naturelle envie d’avoir des enfants vient de l’organisation générale de l’univers, de l’organisation générale de l’amour. Cette envie naturelle d’avoir des enfants n’a qu’un seul but qui est de permettre aux parents donc aux deux êtres en évolution présents dans le couple d’expérimenter une nouvelle manière d’aimer, de se positionner dans un espace encore plus stimulant pour l’évolution personnelle de chacun des êtres, toute la vie est organisée pour que chaque être face son chemin d’évolution personnelle d’harmonisation de son être intérieur vers cet état de paix et d’amour inconditionnel. L’intensité d’amour des parents pour leurs enfants est la plus puissante qu’un être dans la dualité peut expérimenter, en effet cette forme d’amour cette manière d’aimer « oblige »  chaque parent, chaque être en évolution à expérimenter une manière d’aimer qui ressemble beaucoup à l’état d’être de paix intérieur et d’amour inconditionnel symbolisé par la capacité de donner sans attendre. L’expérience de l’éducation des enfants n’a toujours qu’un seul sens qui est de mettre les parents sur le chemin de leur évolution personnelle de leur être, cette quête de l’unité qui apporte à chacun la capacité de donner de l’amour sans en attendre à tout instant et avec tout le monde. Dans ce cadre ne nous trompons pas, le professeur est l’enfant et les élèves sont les parents, préservez les enfants de vos peurs, de vos troubles énergétiques et psychologiques en cultivant la paix intérieure et l’humilité.

Teddy Lefèvre son site : www.surfislifelifeislove.com  Facebook  : www.facebook.com/surfislifelifeislove

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *