in

Devrions-nous suivre plus notre cœur ou notre raison ? Voici la différence

Partagez cet article

C’est une bataille constante entre l’esprit et le cœur. Nous sommes parfois tentés de prendre des mauvaises décisions et de les justifier par le cœur même lorsque nous avons l’impression que notre cerveau nous crie d’arrêter.

Nous donnons des chances aux gens même lorsque notre esprit décide qu’ils ne les méritent pas. Le cœur gagne souvent, mais parfois il ne devrait pas.

Annonce

Pensez-vous que votre « moi » est situé dans votre cœur ou dans votre cerveau ?

Voici comment choisir.

Ils s’informent mutuellement

penser avec votre cœur

Les émotions et les pensées ne sont pas des entités distinctes. Au lieu de cela, elles sont toujours entrelacées dans leurs expressions à travers un lien holistique. En fait, elles travaillent constamment en équipe pour nous aider à donner un sens à notre vie et au monde qui nous entoure.

Annonce

Cependant, l’esprit et le cœur ont chacun leurs défauts. Alors au lieu de demander si nous devrions mettre l’un au-dessus de l’autre, peut-être devrions-nous nous demander comment nous pouvons faire ressortir le meilleur des deux et qu’ils s’aident mutuellement.

Où est le Soi ?

Toutes les images / Pixabay

De nombreuses personnes tentent de trouver la réponse à la question de savoir si nous localisons notre sens de soi dans l’esprit ou dans le cœur. Il semble que ce soit une question de savoir si nous nous considérons comme indépendants ou interconnectés avec d’autres personnes.

Annonce

Par exemple, ceux qui vivent dans des endroits avec une culture collectiviste comme l’Inde sont plus susceptibles de trouver leur sens de soi dans le cœur.

D’un autre côté, les Français qui accordent beaucoup de valeur à l’indépendance pourraient être plus susceptibles de trouver leur sens de soi dans le cerveau. À laquelle vous rapportez-vous le plus ?

Des souvenirs longs pour prendre des risques

Ce qui est amusant avec le cœur, c’est que même lorsqu’il est blessé, il veut une nouvelle fois prendre le risque. C’est parce qu’il se souvient de ce que nous avons ressenti. C’est ainsi que nous nous sentons vivants. Même lorsqu’une sensation est douloureuse, elle a été souvent précédée de nos plus beaux souvenirs.

Annonce

Il semble que la mémoire ne soit pas affectée par la logique autant que nous voudrions le penser. Au lieu de cela, cela fait basculer le cerveau vers des décisions impulsives ou des décisions qui ont du sens, en espérant que ce sont celles que nous chérirons et dont nous nous souviendrons le plus.

Déterminez votre état émotionnel actuel

Toutes les images / Pixabay

Même s’il est tentant d’écouter le cœur plutôt que le cerveau, vous devez être prudent. Lorsque vous pensez avec le coeur, vos pensées sont plus influencées par votre état émotionnel. Ce n’est pas le cas lorsque vous pensez lentement et que vous êtes capable de prendre le temps d’évaluer avec logique.

Par exemple, si vous êtes de mauvaise humeur, vous risquez de rater une opportunité qui vous serait bénéfique.

Écouter son cœur peut être dommageable

De la même manière que cela fonctionne lorsque vous êtes de mauvaise humeur, si vous êtes de bonne humeur et que vous devez prendre une décision risquée, vous pourriez réagir de manière impulsive et prendre la mauvaise décision en fonction de votre état émotionnel à ce moment seulement, et le regretter plus tard.

Fondamentalement, écouter votre cœur, surtout si vous êtes pressé par le temps, peut vous blesser et avoir des conséquences néfastes. C’est pourquoi il est préférable de ne pas prendre de décisions hâtives dans le feu de l’action.

Le cœur parle plusieurs langues

L’avantage de l’esprit est qu’il est formé avec des années d’expérience et des connaissances accumulées. Pourtant, la connaissance n’est pas la même chose que la sagesse. La connaissance est basée sur des faits tandis que la sagesse utilise le cœur pour déterminer quoi faire avec cette connaissance.

Non seulement le cœur et l’esprit parlent des langues différentes, mais le cœur parle également plusieurs langues. Il est capable d’interpréter et d’évaluer de nombreuses perspectives.

Trouver un moyen d’écouter les deux

Élever sa conscience : 5 choses pour vous aider à le faire
Élever sa conscience

Il s’avère que notre sens de soi est vraiment un mélange de logique et d’émotions. Les choses sont rarement noires ou blanches, les deux sont donc nécessaires pour avancer dans le brouillard et prendre une décision éclairée. Utilisez la sagesse du cœur combinée à la connaissance de l’esprit afin que vos émotions n’obscurcissent pas votre jugement.

Considérez le cœur comme le roi, et la raison comme le conseiller du roi. Lorsqu’il prend une décision difficile, le roi peut demander conseil à ses conseillers ou l’envoyer dans le monde pour recueillir des informations, mais en fin de compte, c’est le roi qui prend la décision finale.

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La science explique pourquoi les femmes aiment les mauvais garçons et les gentils finissent derniers

horoscope

Horoscope du Mardi 17 Mai 2022