Comment faire pour aider quelqu’un en difficulté ?

de | 5 juillet 2016

aider

Comment faire pour aider quelqu’un en difficulté ?

J’écris ce petit texte car je constate énormément de personnes qui vivent actuellement des difficultés plus ou moins importantes et qui sont complètement ballottées par la Vie.

Certainement en raison des Energies actuelles, qui bougent beaucoup et qui dégagent quelque chose de puissant. Nous devons tous nous habituer à une sorte de changement de « paradigme » ou, comme des informations et des fonctionnements du passé qui deviennent obsolètes et que nous devons nous réinventer, recréer des choses…. autrement, avec une autre façon de penser.
Peut-être le constatez-vous aussi dans votre vie ?

Ce changement de paradigme entraîne également des bouleversements dans la société, c’est-à-dire des « systèmes » qui semblaient fonctionner et dont on se rend compte que cela ne fonctionne plus si bien que ça.

Dans le travail, nous sommes de plus en plus sous pression. Beaucoup de gens se rendent compte qu’ils vivent une sorte « d’esclavage » moderne. Grand nombre de personnes, malgré qu’ils travaillent dur, doivent sans arrêt chercher des solutions pour finir leurs mois. Les employeurs travaillent sans cesse au rabais pour tenter de décrocher des mandats. Les institutions administratives ponctionnent sans relâches les individus et les sociétés en taxations, frais divers, papiers innombrables à remplir.

Toutes ces situations créent des climats de violence, de peurs qui s’éveillent et je peux tous les jours observer des gens en détresse dans leur vie, à plusieurs niveaux, que ce soit financier, émotionnel, personnel, interpersonnel…

L’entraide devient donc quelque chose d’important à réfléchir et va aller en grandissant. Nous ne pourrons plus continuer de vivre en parfait individualisme et se fermer à ce qui nous entoure et qui nous dérange. D’une part, car cela peut toucher chacun d’entre nous et d’autre part, car les situations difficiles sont et vont être de plus en plus visibles et nous ne pourrons plus « fermer les yeux »….

C’est pourquoi j’écris ce texte, pour apporter des pistes de réflexion et idées de solutions concrètes pour apporter sa contribution, même petite, à une personne en difficulté dans notre entourage.

Une personne en difficultés aura souvent beaucoup de peine à demander et accepter de l’aide.

La société pose les personnes qui sont des difficultés comme des personnes à problèmes et lorsque cela arrive elle se plonge alors dans une sorte de honte et de retrait de tout, pour ne pas se sentir rejetée ou jugée ou pour ne pas être un poids pour ses connaissances (qui n’aiment souvent pas être “dérangées” par les problèmes des autres). Fermer les yeux ou faire semblant de s’intéresser est souvent bien plus facile que d’être dans la réelle écoute et poser quelques actes concrets d’entraide.

Main, Enfant, Les Enfants, Les Mains, Main De L'Enfant

Les amis et/ou la famille de la personne en difficultés se mettent donc souvent à l’éviter (consciemment ou inconsciemment) pour deux raisons :

  • 1. Ils se sentent impuissants
  • 2. Ils n’ont pas de réelles intentions d’aider… (ce qui arrive souvent)

Une vie peut parfois basculer, sans pour autant que vous soyez une personne à problèmes. Beaucoup de choses peuvent se produire dans une vie et cela peut, tout à coup, rompre l’équilibre, personne n’est à l’abri.

Ne plus pouvoir se déplacer (voiture qui tombe en panne, fin de leasing, retrait de permis)

  • Perdre son travail et voir ses revenus diminuer
  • Avoir une diminution d’entrées d’argent, comme une pension qui baisse ou un autre souci financier)
  • Tomber malade
  • Avoir un accident
  • Le décès ou la maladie du conjoint ou d’un enfant
  • Etre touché par la dépressionJ’en oublie bien d’autres sûrement… et il arrive aussi parfois que plusieurs de ces exemples arrivent ensemble, ce qui crée des situations très difficiles à vivre et à régler.

Si vous avez dans votre entourage un ami ou une personne de votre famille qui vit ce genre de difficultés, vous avez pourtant des moyens simples et peu coûteux de l’aider concrètement :

  •  1. Lui montrer que vous pensez à elle.
  • 2. Lui proposer d’aller faire les courses avec elle et lui offrir un sac de nourriture.
  • 3. Faire le tri de vos habits, lui offrir ce que vous avez en trop ou que vous ne mettez plus.
  • 4. Si vous avez des enfants du même âge que les siens ou un peu plus âgés, faire pareil avec les habits d’enfants ou activer vos contacts qui ont des enfants dans la même tranche d’âge.
  • 5. L’inviter à profiter de vos propres avantages (piscine, jacuzzi, maison de campagne… ou autre) et profiter d’un moment de détente.
  • 6. Si vous savez que cette personne sait faire certaines choses et pourrait vous dépanner, mandatez-là au lieu de donner votre argent à des inconnus… souvent plus coûteux.
  • 7. Si vous savez que cette personne a des connaissances dont elle pourrait vous faire profiter, établissez un budget de la dépense que vous voulez faire, demandez-lui ses conseils, de vous accompagnez et si vous arrivez à faire une affaire en-dessous de votre budget, donnez-li la différence ou la moitié de la différence de ce qu’elle vous a fait économiser.
  • 8. Ecoutez et activez vos propres contacts qui pourraient peut-être aider cette personne à retrouver un travail, lui prêter une voiture ou un scooter ou la déplacer à moindre coût.
  • 9. Si vous avez des connaissances de gestion administratives ou que vous connaissez quelqu’un qui peut l’accompagner, proposez-lui votre aide.
  • 10. Versez-lui une petite somme sur son compte…. pourquoi pas.
  • 11. Evitez de porter un jugement sur sa situation car, vous-même, vous ne savez pas ce qui peut vous arriver demain….

12167215_1135999533095225_1239513478_n

Auteure pour ESM : Patricia Mangili

A propos de l’auteure : « Passionnée par la subtilité de l’Energie, mon travail de vie est d’apprendre à mieux la comprendre, l’utiliser pour le bien et transmettre ce que j’apprends. »

Son site internet www.energie-de-vie-yoghahem.com sa page Facebook:Patricia Mangili

Patricia Mangili

8 réflexions au sujet de « Comment faire pour aider quelqu’un en difficulté ? »

  1. joelle raynaud

    arrivée à un certain point, il est trop tard..jamais je n’oserais me plaindre, parler de ma situation à des amis meme a ma famille. Je n’aurais jamais pensé tomber aussi bas!! tellment bas que je n’ai plus la force de me relever et d’aller voir les services sociaux demander la mendicité

    Répondre
    1. Patricia Mangili

      Bonjour Joëlle,

      Je vous comprends car j’ai aussi passé par ce genre de stade…. Il n’est jamais trop tard… Et même si vous pensez être au bout, c’est sûrement que votre situation va finir pas s’ouvrir sur autre chose. Essayez d’avoir une vision vers quoi vous aimeriez aller et de poser des actions chaque jour dans ce sens… même si ce sont de petites choses. Vous pouvez me joindre sur aramyse@hotmail.fr si vous avez envie de parler de votre situation. Je suis volontiers à votre écoute.
      Patricia

      Répondre
  2. Goenen Michèle

    Joli article, simple, j’èspère que pour le plaisir avec lequel vous l’avez écrit, un grand nombre prendra la peine de le lire.
    Bonne intention, je vous souhaites bonne continuation.

    Répondre
  3. Suzie

    Merci pour cette piqûre de rappel. Dans la réalité c’est très difficile de faire comprendre à son entourage la nécessité de partager avec d’autres. Les gens sont lobotomisés et ne pensent qu’à eux pour la plupart. Ils sont trop dans le jugement pour aider sans conditions. J’ai essayé l’échange participatif pour des soins reiki, cela ne marche pas ! alors au lieu de soigner gratuitement je demande un montant et je laisse à l’appréciation du coeur de la personne, c’est beaucoup plus fonctionnel parce que la personne s’implique affectivement dans l’échange. l’argent directement c’est trop mal perçu. Mais en même temps l’argent est devenu un bouclier on se sert de lui comme excuses ou on le brandit comme autorité, de l’accès au droit d’être. Bref, du boulot pour une conscience digne de ce nom

    Répondre
    1. Patricia Mangili

      Bonjour,
      L’argent, on en a malheureusement tous besoin pour vivre. En tant que thérapeute, on passe tous par ce questionnement de savoir combien et comment se faire payer car effectivement les soins « offerts » sont non seulement moins efficaces mais attirent à nous des personnes qui peuvent aussi être dans le profit d’intérêts…. Personnellement, j’applique un tarif car non seulement j’ai aussi ma vie à assumer mais je mets à disposition des autres les connaissances que j’ai mis des années à acquérir, également par de nombreuses formations que j’ai aussi dû payer malgré que j’étais seule avec deux enfants et tout le temps que j’ai mis à écrire ou travailler sur certaines situations spécifiques.
      Je reste toutefois à l’écoute de ce que vis la personne et le plus important pour moi est que chacun puisse accéder aux prestations que je propose. Je propose donc facilement des arrangements de paiement et quand l’occasion se présente de transmettre gratuitement quelques conseils, astuces ou autres, je le fais volontiers.
      Ce texte est principalement écrit pour tout à chacun… comment être attentif à un ami, une connaissance, quelqu’un de sa famille qui est dans les difficultés et comment lui apporter un soutien, même simple et sans donner de l’argent. Car je pense que le « réseau » est une ressource très importante quand on a des problèmes et qu’il y a quantités de petites aides qui peuvent se trouver par ce biais.

      Répondre
  4. ombravadee ramsamy

    voila on est super endetter on narrive pas a nous,sortir de la meme pour acheter a manger on na plus dargent svp aider nmus

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *