25 choses à ne pas dire à vos enfants

de | 30 octobre 2016

 

pas dire à vos enfants

25 choses à ne pas dire à vos enfants

« Peut-être faut-il du courage pour élever des enfants », a écrit John Steinbeck dans ‘A l’est d’Eden’. Oui, en effet! Il nous faut donc faire preuve de courage pour aimer, diriger et entretenir. Parfois, nous avons besoin de courage pour surmonter chaque journée.

Le plus difficile consiste à trouver le courage d’admettre que nous avons tort. Souvent, nous disons des choses par habitude, frustration, ou même par bonnes intentions, qui ne se révèlent juste pas être efficaces. Il est difficile de faire oublier certains mots que l’on dit – mais nous pouvons arrêter de les dire dès à présent.

Voici 25 choses que votre enfant n’a pas besoin de vous entendre dire:

« Ne sois pas triste / fâché. »

Nous ne pouvons pas nous empêcher d’avoir nos sentiments. Apprenez à votre enfant à vivre ses émotions plutôt que de les refuser.

«Tu lis bien mieux que Paul! »

N’encouragez pas votre enfant à se comparer à ses amis. Aidez-le à se concentrer sur sa propre croissance. Il ne doit pas se valider au détriment des autres.

«Tu es parfait mon ange! »

Cela fait croire à votre enfant que vous attendez de lui qu’il soit parfait. Selon une étude de l’université de l’Ohio, cela peut diminuer l’estime de soi de votre enfant, et ainsi promouvoir une peur de l’échec. Au lieu de cela, aimez-le avec ses imperfections.

« Pourquoi n’es-tu pas plus comme Stéphanie? »

Votre enfant est unique et merveilleux. Encouragez-le à devenir la meilleure version de lui-même et pas une deuxième copie de quelqu’un d’autre.

pas-dire-3

Choses à ne pas dire à vos enfants

« Tu sais bien que je ne peux rien te refuser mon chéri »

Les enfants ont besoin de limites pour se sentir en sécurité et développer de bonnes compétences comportementales. N’ayez pas peur de discipliner votre enfant.

« Je sais bien que tu n’avais pas l’attention de frapper ton frère. »

Hum, bien sûr que oui. Alors cherchez plutôt le pourquoi.

« Je te l’avais dit. »

Combien aimerez-vous entendre cela entant qu’adulte? Si vous avez l’occasion de dire cette phrase, alors il y a de fortes chances que votre enfant ait déjà appris de son erreur.

« Tu devrais avoir honte! »

Selon une étude de l’Université du Michigan, les enfants qui sont plongés dans la honte deviendront provocateurs et agressifs.

« Ceci est la manière dont nous avons toujours élever et discipliner les enfants dans cette famille depuis des générations. Je m’en suis sorti indemne. »

C’est pas parce que quelque chose s’est toujours fait d’une certaine manière que c’est une bonne raison de continuer à le faire.

« Aussi longtemps que tu vivras sous mon toit, tu ferras ce que je te dirai de faire. »

Votre enfant pourrait prendre cette menace au premier degré et s’enfuir. S’il reste, il se sentira pris au piège et mal à l’aise dans sa propre maison.

« Si ça continue comme ça je vais annuler Noël / rapporter cette voiture au magasin / t’envoyer en pension »

Lorsque vous propagez des menaces vous ne pouvez pas faire imposer le respect, vous compromettez votre propre crédibilité.

« C’est comme ça, point final! »

Si votre enfant pose des questions sur certaines règles, prenez le temps de lui expliquer. Suivrez-vous une règle avec laquelle vous n’êtes pas d’accord, ou que vous n’arrivez pas à comprendre?

« Tu m’énerves / me frustres / me rends triste. »

Votre enfant n’est pas responsable de vos émotions. Cette phrase lui apprend à faire porter à d’autres la responsabilité de son état émotionnel, plutôt que de travailler sur les origines de ses sentiments négatifs par ses propres moyens.

« Pff, de quoi t’as besoin encore? »

Apprenez à votre enfant que ses besoins sont importants. Cela l’aidera à devenir un adulte conscient de lui-même.

« Tu te comportes comme un bébé. »

Votre enfant est anxieux? Nerveux? Submergé? Effrayé? Frustré? Ne le pointez pas du doigt. Aidez-le à surmonter ses sentiments.

« Les grands enfants n’ont pas peur de faire ce genre de choses. »

Ne sous estimez pas les craintes de vos enfants. Au lieu de cela, soyez un allié dans leur conquête.

« Dépêche-toi! »

Cette phrase est très courante, mais inefficace. Elle ne fait pas agir les enfants plus rapidement. Ca ne leur cause que plus de stress.

pas-dire-2

Choses à ne pas dire à vos enfants

« Tu vas bien. »

C’est à votre enfant de décider s’il va bien ou pas.

« Calme-.toi. Ce n’est rien de grave. »

Cela pourrait sembler ne pas être grand chose – mais pas pour votre enfant. Si vous voulez que votre enfant vous fasse part de ses secrets les plus intimes à l’âge adulte, vous devez prêter attention au plus petites choses le concernant maintenant. Pour lui, c’est très important.

« Arrête de pleurer. »

Les enfants ont besoin d’exprimer leurs sentiments. Ne leur apprenez pas à les refouler.

« Mange tes broccolis. C’est bon pour la santé! »

Selon des chercheurs de l’Université de Chicago, cela renforcerait l’idée que les aliments sains n’ont pas bon goût. N’en faites pas toute une affaire. Préparez plutôt des légumes savoureux et appétissants.

« Je ne peux pas manger ça. Je dois perdre du poids. »

Nous sommes tous mal à l’aise avec certains aspects de notre corps physique – mais nous ne devons pas le faire part à nos enfants. Au lieu de cela, montrez l’exemple de l’acceptation de soi.

« Si tu manges trop de crème glacée tu vas grossir. »

Mettez l’accent sur la santé et le bonheur, plutôt que l’apparence. Vos enfants sont beaux tels qu’ils sont.

« C’est génial que tu as mis un but aujourd’hui. La prochaine fois tu en marqueras peut être deux! »

Célébrez le succès. Ne le minimisez pas en attendant plus.

« Tu étais si aimable aujourd’hui. Pourquoi tu n’es pas tout le temps comme ça? »

Ne lui enlevez pas sa victoire. Complimentez et récompensez le bon comportement sans le frapper du revers de la main.

Les parents ne peuvent que donner de bons conseils et mettre leurs enfants sur le droit chemin, mais en fin de compte, l’incarnation ultime du tempérament d’une personne n’appartient qu’à elle-même », écrit Anne Frank. Nous essayons tous de faire de notre mieux.

Nous travaillons dur pour faire emprunter à nos enfants le bon chemin de la vie, pour qu’un jour ils puissent le faire d’eux-mêmes. Nous ne pouvons contrôler leur destination. Nous ne pouvons que les remplir de sagesse, d’amour et de respect en cours de route.

25 choses à ne pas dire à vos enfants : Sources en bleu dans l’article et iheartintelligence.com

Une réflexion au sujet de « 25 choses à ne pas dire à vos enfants »

  1. Safia

    C est tres difficile d etre un educateur je prie toujours dieu que tous les enfants du monde soient heureux um message pour toute l humanite laisser les enfants jouire de leur enfance et ne les impliquer pas dans la haine

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *