Comment le stress nous affecte sur le plan physique et spirituel

de | 21 avril 2017

 

stress nous affecte

Comment le stress nous affecte sur le plan physique et spirituel

Comment le stress nous affecte sur le plan physique et spirituel

Lorsqu’on pense aux sociétés contemporaines, au travail, aux rues, aux transports publics, aux embouteillages – un mot nous vient à l’esprit: le « stress ». Personne n’y échappe dans notre monde moderne.

Mais qu’est-ce que le stress représente en réalité?

Voici comment le stress nous affecte sur le plan physique et spirituel:

Les aspects physiques du stress

Sur le plan physique, le stress est une réaction neurophysiologique des organismes contre certains types d’irritations physiques, mentales et autres. En général, le stress a des effets positifs sur les organismes. Lorsque les organismes sont exposés à des conditions extrêmes ou difficiles, ils surmontent ces conditions et se préparent à réagir à d’éventuels problèmes.

Il existe deux types de stress: le type positif et le type négatif. Par exemple, le stress positif a lieu lorsqu’une personne fait quelque chose qu’il aime, et attend un résultat positif. Les deux éléments qui sont associés au stress négatif sont la peur et la paranoïa. Selon la classification de Selye, le stress positif est juste du stress et le stress négatif est une détresse.

Les organismes confrontés à l’influence des facteurs extérieurs tentent ainsi de s’adapter au stress – un processus menant à une réaction appelée « réaction d’alarme », et Hans Selye l’appelait « réaction de stress ». Les réactions de stress sont les réponses des organismes au stress. Pour normaliser l’état des organismes, le facteur de stress doit être éliminé.

Comment nos organismes répondent-ils au stress?

S’il y a une activité musculaire ou neuropsychologique accrue, le nombre de catécholamines (hormones produites par les glandes surrénales) dans le sang augmentent. Cette activité a de nombreux effets tels que l’augmentation de la pression artérielle et le taux de glycémie.

De plus, la fonction des catécholamines consiste à activer l’hypothalamus, et sa sécrétion hormonale peut réguler les températures corporelles, l’appétit, les systèmes excréteurs et les niveaux de glycémie. Les hormones surrénales sont des intermédiaires qui activent les hormones hypothalamiques déjà générées et accumulées pouvant affecter les glandes telles que l’hypophyse.

Il est fort probable qu’un bon nombre de réactions des systèmes nerveux soient provoquées par l’hypothalamus, qui contrôle ces niveaux en fonction des fluctuations de l’environnement de l’individu. La relation entre l’hypothalamus et le sommeil et la fraîcheur a été expérimentalement prouvée.

La science moderne attribue certaines émotions à des irritations hypothalamiques. Par exemple, la peur et la colère peuvent être provoquées par la stimulation artificielle de l’hypothalamus. Ces deux sentiments vont de pair dans les situations de stress. Il a expérimentalement été prouvé qu’il existe une relation entre l’hypothalamus et la motivation, et entre l’hypothalamus et l’émergence d’une aspiration à faire quelque chose.

Un peu compliqué? Ces informations peuvent être déroutantes et manquer de sens. Le stress est mental, c’est une charge émotionnelle. C’est un produit de notre société et de l’énergie qui s’abat sur nous. Nous pouvons étudier la question du stress autant que nous voulons, mais à la fin, il s’agit de la façon dont nous faisons face aux situations, aux émotions et à toutes les expériences que la vie offre.

Les aspects spirituels du stress

Il s’agit des principaux enjeux dans votre vie. Nous devons considérer la situation à plus grande échelle pour comprendre ce qui se passe réellement sur Terre. Nous vivons dans un système sociétal conçu pour nous stresser, nous distraire et nous précipiter. La chose que nous pouvons vraiment faire, c’est être entièrement honnête envers nous-mêmes.

Êtes-vous heureux de gagner votre vie avec le travail que vous faites? Sommes-nous comme les personnes avec qui nous collaborons?

Cherchez à savoir quelle est réellement votre passion. Qu’est-ce qui vous accable le plus? Qu’est-ce qui résonne le plus avec vous? Lorsque nous poursuivons nos rêves, nous vivons dans la joie. Nous pouvons prendre des mesures concrètes pour y arriver, et être different des autres. Il s’agit de vous écouter et de vraiment commencer à prendre conscience de ce qui se passe dans le monde.

Le stress est un symptôme du Soi qui est en désaccord avec notre joie. C’est un bloc énergétique de la paix; c’est quelque chose qui est projeté sur nous et qui est crée en nous. Trouvez votre passion, suivez ce sentiment et cela atténuera vos sentiments de stress. La lumière chassera toujours l’obscurité.

Source Comment le stress nous affecte sur le plan physique et spirituel : thespiritscience.net

Une réflexion au sujet de « Comment le stress nous affecte sur le plan physique et spirituel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *