narcissique

3 façons simples de repérer un narcissique

Tout le monde n’a pas de conscience ou capable de faire preuve d’empathie. La psychologue de Harvard Martha Stout dit que 1 personne sur 25 aux Etats-Unis est sociopathe en France on estime que 1 % à 3 % de la population souffre de troubles de la personnalité narcissique (NPD). Les spécialistes sont en désaccord avec le nombre ou la terminologie. La plupart admettent que beaucoup de gens ont des tendances antisociales mais pas que beaucoup de gens ont des tendances sociopathes ou psychopathes.

D’après une étude menée par le journal Frontiers in Human Neuroscience (que vous pouvez télécharger au format PDF — en anglais — ici), certaines parties du cerveau reliées à l’empathie seraient inactives chez les sociopathes.

Les personnes avec des tendances antisociales (TAS) ou un trouble de la personnalité antisociale ne sympathisent pas avec les autres. À cause de ce manque d’empathie , ils manipulent facilement les autres à leur avantage et pour s’amuser.

Les narcissiques, les sociopathes, et les psychopathes s’inscrivent dans le cadre antisocial. Ils peuvent imiter le contenu émotionnel pour éviter la déduction. Ils manipulent souvent émotionnellement les autres pour obtenir des réponses émotionnelles et contrôler les gens. Difficiles à détecter, il existe néanmoins des petits détails qui peuvent vous indiquer qu’une personne a ce comportement destructeur. Sachez que tous ceux qui ont des TAS ne sont pas des monstres sociaux et émotionnels.

Cependant on peut distinguer les narcissiques, «qui éprouvent des émotions fortes mais ont des comportements inadéquats à la suite de celles-ci (ils se mettent en colère, de rage, si on échoue à faire ce qu’ils attendaient par exemple), des sociopathes “purs jus” qui, eux, n’ont que très peu d’émotions.» Pour Jean-Charles Bouchoux, la vraie différence viendrait de l’origine même de ces troubles: «Le pervers narcissique a souvent eu un père absent, ou déficient. Il sait donc que la loi existe ; le psychopathe ne sait pas ce qu’est un père, il n’a donc jamais eu connaissance de la loi.»

Voici à quoi ressembleront les étapes d’une relation avec quelqu’un qui a des TAS. La douleur émotionnelle et la douleur physique ont les mêmes voies neuronales. L’engagement qu’ils obtiennent en manipulant les autres leur donne l’illusion d’émotions et d’une relation.

Accumulation émotionnelle

Ils renforcent vos sentiments envers eux. Ils pompent la positivité dans votre vie, ils n’en ont jamais assez. Vos forces et faiblesses sont explorées et saluées. Ils visent à en apprendre davantage sur vous et à vous rendre dépendant d’eux d’une certaine façon.

Isolation

Quand ils vont apprendre à vous connaître, ils vont essayer de satisfaire tous vos besoins. Ils peuvent même créer quelques besoins que vous n’aviez pas à l’origine. Comme c’est gentil de leur part. Pour en apprendre plus et vous rendre plus dépendant vous pouvez être amené à les rencontrer et à vous détacher des personnes qui vous entourent. Ou ils peuvent tranquillement vous éloigner de vos systèmes de soutien. Soyez très prudent si quelqu’un de nouveau dans votre vie vous pousse à couper les ponts dans votre vie.

Rabaisser ou faire obstruction

Une fois qu’ils connaissent vos secrets et qu’ils ont des connaissances émotionnelles, ils vont commencer à jouer à des jeux. Vous verrez la preuve la plus évidente lorsque vous serez dépendant d’eux. Ils ménageront les éloges, vous insulteront, vous maltraiteront ou utiliseront leurs très bonnes connaissances pour vous faire culpabiliser. Ils font cela afin de pouvoir vous « élever » quand ils veulent. Ils cherchent le contrôle pour diverses raisons.

Le narcissisme est à la hausse selon une nouvelle étude

Une recherche récente en psychologie démontre que le narcissisme est en hausse depuis ces 30 dernières années, en particulier chez les jeunes. Une étude a même démontré que 9,4% des jeunes de 20 à 29 ans manifestent un extrême narcissisme contre seulement 3,2% de ceux âgés de plus de 65 ans. Ce n’est peut-être pas une surprise si l’on regarde la façon dont notre culture a évolué en se déplaçant et en mettant l’accent sur les médias sociaux pour déterminer notre identité , nos sentiments et notre estime de soi.

Rappelez-vous, si vous n’êtes pas narcissique alors vous méritez mieux que d’être entouré de ce genre de personnes! Il acceptable de faire valoir ce sentiment et de couper les liens énergétiques avec les personnes qui ne correspondent pas avec votre fréquence. Dans de nombreux cas, il s’agit d’une forme nécessaire de survie. Beaucoup d’entre nous ont été dans des positions de faible estime de soi ou de conviction de ne pas mériter l’amour véritable. Si c’est le cas, donnez-vous la permission de retirer cet accord au motif que vous méritez d’être entouré de compassion, d’amour, de raccord et de bonnes personnes. Soyez certain que vous les reverrez lorsque vous aurez effacé l’espace leur permettant d’émouvoir votre vie.

Claire C.