20 espèces animales étranges qui risquent de bientôt disparaître…

de | 30 juillet 2015

espèces animales

20 espèces animales étranges qui risquent de bientôt disparaître…

Actuellement, de nombreuses espèces animales sont en voix de disparition. Dans le monde, chaque jour, 15% du total des espèces sont menacés. Les raisons pour lesquelles les animaux sont en dangers sont multiples.

L’activité de l’Homme est en grande partie responsable de l’extinction de nombreuses espèces animales. Il faut ajouter à cela la surexploitation de la forêt qui entraîne la destruction de l’habitat des animaux et l’Homme qui tue de nombreux animaux pour le commerce.

De nombreuses menaces qui pèsent sur les animaux : braconnage, changement climatique, surpêche, etc. Découvrez quelles espèces animales sont menacées de disparaître si rien n’est fait:

1) Le phoque à capuchon

phoque à capuchon

Le phoque à capuchon mène une vie solitaire dans les eaux glacées de l’océan Arctique et de l’océan Atlantique. Il doit son nom à la poche de peau flasque qui couvre le nez du mâle. Lorsqu’il est excité ou en colère, le mâle peut gonfler cette poche à volonté. Il peut également gonfler un ballon rouge sang qui sort des narines.

2) Le kangourou arboricole

kangourou arboricole

Le kangourou arboricole trouve uniquement dans les forêts pluviales de montagne de la péninsule Huon, dans le nord-est de la Nouvelle-Guinée. Il passe la majeure partie de son temps dans les arbres où il se repose entre 14 et 15 heures par jour. Il ne descend à terre que pour se nourrir. Il est principalement menacé à cause de la déforestation. Pendant ces 10 dernières années, l’espèce a été réduite de 50%.

3) Le Gypaète barbu

gypaète barbu

On retrouve le gypaète barbu dans les Pyrénées, les Alpes, les régions montagneuses d’Afrique du Nord ainsi qu’en Asie. C’est l’un des rapaces les plus rares d’Europe. Le gypaète barbu est une espèce en voix d’extinction. Actuellement, la France ne compte plus que 53 couples de cet oiseau. Pour essayer de sauver l’espèce, le ministère de la défense a accepté de limiter le survol des zones de nidification de l’oiseau.

4) L’axolotl

espèces animales

Ces petits amphibiens étranges vivent dans plusieurs lacs d’Amérique Centrale, dont les lacs Xochimilco et Chalco du centre du Mexique se trouvant à 2 000 mètres d’altitude.Depuis 2010, ces étranges créatures sont gravement menacées et une étude de 2013 n’a pas réussi à en trouver dans la nature.

 

5) Le Saïga

Saiga

Le Saïga est un mammifère qui appartient à la famille des bovidés. C’est la seule antilope eurasiatique. Elle se distingue par son nez arqué recouvrant la bouche et qui adopte l’aspect d’une courte trompe. Son nez possède la particularité de pouvoir filtrer la poussière en été, et d’adoucir l’air froid inspiré en hiver. Le saïga occupe les steppes d’Asie centrale, où l’espèce est considérée « en danger critique d’extinction » car elle est victime de braconnage.

6) La salamandre blanche

salamandre blanche

La salamandre blanche vit en Italie aux alentours de Trieste, en Slovénie dans le haut-plateau du karst, en Croatie, en Bosnie Herzégovine ainsi que dans les grottes karstiques du massif des Dinarides sur tout le flanc oriental de la mer Adriatique. En France, elle est visible uniquement dans la grotte de Choranche, située en lisière occidentale du plateau du Vercors.

7) Les rhinopithèques dorés

rhinopithèques dorés

Les rhinopithèques dorés vivent en Asie du Sud-Est. Ces espèces sont souvent montagnardes ce qui explique leur imposant pelage. Leur régime alimentaire est composé de lichens, de feuilles et d’herbes.  Ils sont principalement menacés à cause de la déforestation.

8) Le gavial du Gange

gavial du gange

Le gavial du Gange est un crocodilien qui peut dépasser six mètres de long. Sa mâchoire est particulièrement étroite et allongée. Il vit dans le Nord de l’Inde et au Népal. La population mondiale est estimée à moins de 235 individus à cause de la dégradation de son habitat et la perte en surface de celui-ci qui représente une grande menace pour sa survie.

9) Le nasique

nasique

Ce drôle de singe que l’on trouve seulement sur l’île de Bornéo, est connu pour son énorme ventre et son énorme nez. La population de ces singes a été réduite de 50% au cours des 40 dernières années à cause de la déforestation.

 

10) La dauphin de l’Irrawaddy

dauphins

Le dauphin de l’Irrawaddy est parfois classé parmi les espèces d’orques à cause de sa ressemblance génétique. Il possède un front saillant, des lèvres comme une arête et une mâchoire dotée de quinze à vingt paires de dents. Il vit près des côtes et des fleuves du Sud-Est asiatique, dans l’embouchure du Gange, jusqu’au Golfe de la Thaïlande, au Nord de l’ Australie ainsi qu’en Nouvelle-Guinée. Il est directement menacé par la chasse et les filets des pêcheurs. La dégradation de son environnement est aussi un facteur qui fait décliner sa population.

11) Le crabe de cocotier

crabe de cocotier

 

Les crabes de cocotier sont le meilleur exemple d’arthropodes au monde, pesant jusqu’à 9 kilos. Comme leur nom l’indique, les animaux sont connus pour grimper aux arbres pour ramasser les noix de coco et les écrasent ensuite avec leurs puissantes pinces. Considérés comme un mets délicat par certains, ces crustacés sont protégés dans certaines régions.

12) Le Strigops kakapo

 Strigops kakapo

Le strigops kakapo est un oiseau trapu et robuste avec des ailes courtes et disproportionnées par rapport au reste du corps. C’est l’un des oiseaux les plus menacés de Nouvelle-Zélande. En février 2012, on recensait 126 strigops kakapos et ils ont alors été regroupés sur trois îles exemptes de prédateurs (l’île de la Morue, l’île d’Anchor et l’île de la Petite Barrière).

13) Le dugong

dugong

Le dugong est une espèce de mammifère marin au corps fuselé, vivant sur les littoraux de l’océan Indien et de l’océan Pacifique ouest. Il fait partie, avec les trois espèces de lamantins, de l’ordre des siréniens. C’est l’une des rares espèces de mammifères filtreurs, c’est-à-dire se nourrissant en filtrant l’eau et le sédiment superficiel.  Ces géants majestueux sont longtemps été chassés pour leur viande et sont maintenant menacés d’extinction.

14) Le loris grêle

loris grêle

Rarissime, le loris grêle des plaines d’Horton n’a été vu que cinq fois depuis 1937. La quatrième fois avait été en 2002 et depuis on craignait sa disparition totale. Il vient d’être à nouveau vu (et cette fois photographié, il s’agit d’un mâle adulte) fin 2009 dans le massif montagneux du centre du Sri Lanka.  Certaines communautés croient que la chair de l’animal peut guérir la lèpre, et certaines parties du corps peuvent être utilisées pour conjurer les malédictions et les mauvais sorts.

 

15) La mygale ornementale saphire

mygale ornementale saphire

Cette espèce est endémique de l’Andhra Pradesh en Inde. Son habitat naturel se situe dans les arbres et les hauteurs. À l’âge adulte, l’abdomen des femelles est de couleur bleue, ornée d’une bande dentelée blanche. Elle se distingue des autres espèces de son genre grâce à son bleu éclatant qui couvre les pattes et la majeure partie de son corps. A cause de la déforestation, elle est menacée d’extinction dans son milieu naturel.

16) Le markhor

markhor

Le markhor est une espèce de grande chèvre sauvage qui appartient à la famille des Bovidae. Le mâle arbore des cornes spiralées pouvant aller jusqu’à 1,5 mètre de long. Les cornes de la femelle sont moins impressionnantes puisqu’elles ne dépassent pas les 25 centimètres. C’est l’animal national du Pakistan. L’Union Internationale pour la conservation de la nature (IUCN) a classé l’espèce en danger.

17) Le quokka

quokka

 

Les quokkas sont des marsupiaux très sympathiques que l’on trouve au sud-ouest de l’Australie. Leur gentillesse explique en partie pourquoi ils sont en menacés d’extinction car ils sont connus pour approcher les dingos et les renards dans l’espoir de se faire des amis.

18) L’okapi

okapi

L’okapi appartient à la même famille que la girafe. Il ne vit que dans les forêts de de la République Démocratique du Congo. Il est menacé dans son milieu naturel à cause du braconnage et de la disparition de son habitat.

19) Le Solenodon

solenodon

C’est un mammifère assez proche des hérissons et il est venimeux. Cet insectivore nocturne, présent uniquement à Cuba et sur l’île d’Hispaniola, sont en voix de disparition.

20) La kitti à nez de porc

La chauve-souris bourdon: le plus petit mammifère au monde

Egalement appelée chauve-souris bourdon, la kitti à nez de porc est le plus petit mammifère au monde par sa taille : entre 2,9 et 3,3 centimètres. Elle ne pèse que deux grammes. Cette espèce vit en Thaïlande et en Birmanie.

Nous nuisons au fragile équilibre de la nature, chaque jour, nous détruisons des forêts, brûlons des plaines, polluons les océans et les rivières, nous sommes en train de changer l’habitat naturel des espèces du monde.

Bien que nous puissions être nombreux à nous sentir impuissants quand nous nous retrouvons face à ce genre d’informations, sachez qu’il existe différentes façons d’apporter votre contribution. Vous pouvez faire un don à de nombreuses organisations à but non lucratif d’espèces animales en voie de disparition.

Vous pouvez également apporter votre contribution en prenant soin de vous, en mangeant des aliments sains et locaux, et en achetant du frais. Une grande partie de la dévastation de l’environnement est due à notre excès de consommation, donc il est important de vivre une vie consciente de ce que nous achetons et leur provenance.

En fait, la principale cause de l’extinction animale est l’élevage, en adoptant un régime végétarien ou végétalien, vous pouvez contribuer à sauver de belles créatures comme celles-ci. Vous pouvez également contribuer en faisant du bénévolat au niveau local, ce qui peut être amusant et enrichissant. Soyez un défenseur de la sauvegarde de l’environnement! Nous devons prendre soin du monde naturel et de son habitat. Nous pouvons encore sauver de nombreux animaux avant qu’ils ne disparaissent.

Claire C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *