Les photos d’une plage démontrent que nous sommes de plus en plus déconnectés de la nature

de | 5 novembre 2018

 Tortue

Les photos d’une plage démontrent que nous sommes de plus en plus déconnectés de la nature

Longtemps avant l’époque des petites épiceries aux heures d’ouverture prolongées et de la communication instantanée, les êtres humains semblaient vivre en harmonie avec la nature et en communication avec elle. Auparavant, les gens avaient conscience que nous faisons également partie intégrante du cercle de vie, et que le respect est ce qui nous unit tous. Malheureusement de nos jours, tant de gens semblent avoir complètement perdu ce lien, ainsi que les règles les plus fondamentales, mais surtout, l’appréciation d’autres formes de vie.

Voici des photos pour le prouver.

Comme une parade, la semaine dernière sur la plus belle plage du Costa Rica à Ostenial, des centaines de touristes et guides touristiques ont envahi un habitat de tortues marines qui doit être protégé. Cela a ainsi créé une scène choquante où une foule d’idiots était excitée à l’idée de voir une dizaine de tortues complètement perturbées, les empêchant de pondre des oeufs, ils ont également piétiné de nombreux nids.

Les autorités ont été appelées, mais elles étaient impuissantes face à la scène de masse des voyageurs enthousiastes qui posaient en selfies avec les tortues, se laissant éclaboussés par les vagues avec elles, et laissaient leurs enfants monter sur la carapace de ces femelles en gestation.

Le gestionnaire du refuge Carlos Hernández a déclaré au journal ‘La Nación’ qu’il n’a jamais vu autant de monde sur une plage, celle-ci est située dans le canton de Santa Cruz. Certains touristes ont touché les tortues, d’autres se sont placés au-dessus des nids, et plusieurs parents on mis leurs enfants sur le dos des tortues pour prendre des photos. »

Jetez un oeil à quelques-unes des photos postées sur Facebook:

plage (1)

« La plage d’Ostional a un afflux massif de tortues presque tous les mois. Arribadas est le terme utilisé pour référer au mouvement de nidification massif des tortues marines lorsqu’elles rejoignent la terre. Toutefois, le mois de Septembre et d’Octobre sont des mois de pointe, et les entreprises de tourisme augmentent le nombre de voyages organisés pour cartographier la nidification des tortues. »[Tico Times]

plage (7)

« Cet arribada en particulier a eu lieu lors d’un week-end, augmentant ainsi le nombre de visiteurs, dit un membre de SITRAMINAE.[Tico Times]

Le déficit hydrique qui touche la région du nord a également contribué à attirer un plus grand nombre de visiteurs. Septembre et Octobre entrainent habituellement une quantité plus importante de pluie, et les pluies à Ostional peuvent provoquer une houle importante qui empêche les visiteurs d’atteindre la plage.

Le refuge est encadré par deux gardiens des parcs, et le week-end dernier ils ont seulement reçu l’aide de trois officiers de la police nationale, qui étaient en incapacité de contrôler la situation.

plage (6)

Pour les personnes qui travaillent avec les tortues de mer, comme le défenseur de l’environnement dans le secteur maritime Jonathon Miller-Weisberger de Guaria de Osa, un éco-lodge dans la péninsule Osa au Costa Rica, ce cas est un exemple extrême d’un problème très commun au Costa Rica et à travers le monde. Il dit que les tortues sont très sensibles, et que les touristes et les communautés qui vivent à proximité des sites de nidification des tortues marines réalisent que leur nombre diminue drastiquement, et qu’ils doivent apprendre à changer leur façon d’interagir avec ces créatures et mieux prendre soin d’elles. Son organisation 4Biodiversity.org éduque activement les jeunes locaux sur la façon de préserver et de protéger ces nobles créatures, en plus de la préservation des nids actifs.
plage (4)

plage (5)

La conservation des tortues peut être un métier dangereux, et le gouvernement se penche sur la meilleure façon de répondre à ce récent incident. Il y a quelques années, le sauveteur bénévole Jairo Mora a été assassiné sur la côte caraïbe du Costa Rica lorsqu’il tenta de protéger les nids de tortues contre des braconniers qui chassaient les œufs en pleine nuit. Les locaux achètent les œufs pour les manger et dans certains pubs locaux, les oeufs sont considérés comme un produit fin. Le procès a été jugé inéquitable par la justice à cause d’un détail technique, et les meurtriers furent libérés; ce qui prouve qu’il est difficile de protéger la vie marine, ou ceux qui se sacrifient pour elle.

plage (3)

plage (2)

Il y a tout juste une ou deux générations, les gens comprenaient mieux la nature et avaient plus une capacité intrinsèque à se soucier d’elle. Étant donné que ces valeurs se sont manifestement dissipées, combien de temps encore les humains et le règne animal seront en mesure de co-exister?

Et vous, qu’en pensez-vous et quelles solutions avez-vous à proposer? Exprimez-vous dans les commentaires ci-dessous, et élevez la vibration et la conscience autour de vous.

S’il vous plait partagez cet article avec vos amis et votre famille

Les photos sont une gracieuseté de https://www.facebook.com/GeografiadeCR?fref=photo

Auteur : Vic Bishop  source: http://www.wakingtimes.com

Sandra Véringa

2 réflexions au sujet de « Les photos d’une plage démontrent que nous sommes de plus en plus déconnectés de la nature »

  1. Jean

    « …montrent que nous sommes de plus en plus déconnectés… » NOUS? Ces gens la peut être mais je ne me sent pas du tout en adéquation avec leurs agissements et donc avec ce « NOUS ». Pas une seconde il ne me serait venu à l’idée de mettre mes enfants sur une tortue ou autre. J’aurais plutôt tendance à me cacher pour ne pas perturber le cycle naturel

    Répondre
    1. tonio

      « Nous? » : Il n’y a pas qu’avec la Nature que nous humains sont déconnectés

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *