Comment mettre un terme à l’esclavage émotionnel en plusieurs étapes

de | 9 mai 2018

Image crédit : Shutterstock

Comment mettre un terme à l’esclavage émotionnel en plusieurs étapes

La plupart des gens ont souvent du mal à contrôler leurs émotions. Lorsqu’un sentiment de colère vous envahit, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous mettre en colère.  Lorsqu’un sentiment de tristesse vous envahit, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous sentir triste.

Mais les émotions et les réponses émotionnelles sont discutées, analysées et disséquées par les philosophes depuis des siècles. Les stoïciens pensaient que nous avions le contrôle sur nos émotions, et qu’il était de notre responsabilité de ne pas agir ou montrer de tels sentiments. Mais tout le monde n’était pas d’accord avec cela.

Évidemment , nous devons contrôler nos émotions pour éviter de faire quelque chose que nous pourrions regretter plus tard mais les rejeter et les ignorer complètement peut être tout aussi préjudiciable. Les humains ont besoin de ressentir et d’écouter leurs émotions pour savoir comment réagir lors d’une situation, mais savoir se contrôler est également essentiel.

Voici six façons de mettre un terme à l’esclavage émotionnel:

1. Accordez-vous une pause

Il est beaucoup plus difficile de contrôler nos émotions si nous subissons beaucoup de stress. Parfois, les gens ont besoin de faire une pause pour pouvoir contrôler leurs émotions et leurs réactions émotionnelles. Prendre du temps pour se reposer et être seul vous permettra de savoir qui vous êtes réellement.

Nous grandissons en tant qu’individus à travers la conscience de soi et l’acceptation de soi. Prenez du temps pour vous et comprenez ce que vous faites.

2. Cherchez ce qui déclenche vos émotions

Pour la plupart des gens, il y aura des individus ou des situations spécifiques qui ont tendance à déclencher plus de réactions émotionnelles que d’autres.

C’est normal, mais vous devriez pouvoir identifier ces déclencheurs et les éviter si possible. Si vous devez être entouré de certaines personnes ou être dans des situations qui seront difficiles émotionnellement, pensez à une stratégie à l’avance pour minimiser l’impact.

Voir aussi : L’EFFET DES ÉMOTIONS POSITIVES SUR NOTRE SANTÉ

3. Réfléchissez avant de parler ou d’agir

J’ai toujours dit la première chose qui me venait à l’esprit. Bien que cela puisse être une qualité appréciable dans certains cas, la plupart du temps cela m’a causé des ennuis. Lorsque quelqu’un vous dit quelque chose qui entraîne une réponse émotionnelle, attendez que la partie émotionnelle de votre cerveau se calme.

4. Pratiquez le détachement émotionnel

Même si vous ressentez tout le temps des émotions, elles ne vous définissent pas. C’est une idée importante à retenir tout au long de votre vie quotidienne. Le détachement émotionnel vous aidera à mieux contrôler ce que vous dites ou faites. Cela signifie simplement reconnaître vos émotions et ensuite passer à autre chose.

Pensez à vos émotions en tant que passagers dans une voiture, vous êtes le conducteur, vous avez le contrôle du véhicule.

5. Comprenez ce que vous ressentez

On doit comprendre nos émotions avant de pouvoir les contrôler. Certaines personnes ressentent une émotion, puis elles la relâchent juste avant de s’arrêter pour se demander d’où elle vient, pourquoi elle a été ressentie, ou même quelle devrait être la réaction appropriée.

La prochaine fois que vous ressentez une forte émotion, n’essayez pas de l’ignorer ou de simplement de la laisser sortir, essayez de la comprendre. Une fois que vous comprendrez ce que vous ressentez, vous pourrez commencer à contrôler vos réponses.

Article connexe : 6 conseils pour que vos émotions cessent d’avoir le contrôle sur vous 

6. Soyez responsable

Lorsqu’une personne doit contrôler ses émotions, souvent elle n’est pas prête à les posséder. Vous devez assumer la responsabilité des choses que vous faites ou dites pour contrôler vos émotions, elles n’ont pas le contrôle sur vous. Lorsque vous commettez une erreur en disant ou en faisant quelque chose, assumez la responsabilité des conséquences, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Une réflexion au sujet de « Comment mettre un terme à l’esclavage émotionnel en plusieurs étapes »

  1. Anick Bernier

    J’emploi cette méthode depuis plusieurs années, et je l utilise avec mes enfants,.Si les services de santé mentale essaierai cette méthode, beaucoup moins de médicaments seraient utiliser

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *