Un homme construit deux dômes en terre pour moins de 9 000€

de | 4 avril 2015

Un homme construit deux dômes en terre pour moins de 9 000€

 

dômes en terre

Vous souhaitez explorer d’autres moyens d’avoir un mode de vie durable, mais vous pensez que cela ne peut pas être fait ? Bien que ce ne soit pas encore très commun, de nombreuses personnes choisissent de vivre hors réseau et comptent sur eux-mêmes en recueillant

l’eau de pluie, en faisant des potagers, en utilisant l’énergie alternative, et plus encore. Les gens sont même en train de construire leurs propres maisons qui sont des dômes en terre. Voulez-vous savoir ce que c’est ? Découvrez quelques images et la vidéo ci-dessous.

La construction avec des « Earthbag » (sacs de terre ) est une méthode de construction relativement peu coûteuse qui utilise des ressources limitées à un faible coût.

La technique utilise des matériaux naturels, tels que des piles solides remplies d’un matériau inorganique. Le sol doit contenir assez d’argile pour devenir cohésif après tassement, et le gravier, le sable ou la roche volcanique sont des matériaux couramment utilisés pour les Earthbag.

La construction des dômes en terre commence par une tranchée sur le sol et est suivie d’un remplissage avec des pavés ou du gravier. Les sacs ou tubes remplis de gravier peuvent ensuite être placés à l’intérieur de la tranchée pour servir de base étanche. Les sacs les plus utilisés sont en Polypropylène en raison du faible coût et de la résistance à l’eau, à la pourriture et aux insectes.

Les sacs ou les tubes sont placés sur d’autres sacs ou tubes pour créer les murs. Pour former un toit, les sacs sont progressivement inclinés vers le centre pour former une structure en forme de dôme. Ensuite, les murs peuvent être enduits de ciment similaire au stuc, ou recouverts d’un enduit à la chaux ou de plâtre-chaux.

dômes en terre

Quand on voit le glamour artistique de ces dômes en terre, cela donne envie d’en construire un!

dômes en terre

Alors que nous continuons à nous remettre doucement de la crise des subprimes créée par la cupidité des banques centrales, les gens du monde entier cherchent des moyens de vivre sans prêt hypothécaire. Cela devient encore plus vrai, sur un autre plan, quand on apprend que le gouvernement fait tout pour interdire la vie hors réseau, durable.

En Floride, un juge a déclaré à une femme qui vivait hors réseau que sa situation était illégale et contraire aux normes et aux règlements locaux et internationaux. De même, en Floride un couple a dû défier l’Etat quand on leur a informé qu’ils auraient une amende de 500 dollars pour avoir fait un jardin potager sur un terrain qu’ils possédaient depuis plus de 20 ans.

Il serait temps de compter un peu moins sur les autres et plus sur nous-mêmes.

Après Un homme construit deux dômes en terre pour moins de 9 000€ voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *