Des chercheurs révèlent la présence d’un mystérieux ancêtre humain dans notre salive

de | 14 août 2017
mystérieux ancêtre

Des chercheurs révèlent la présence d’un mystérieux ancêtre humain dans notre salive

Image crédit : Bob Wilder/University at Buffalo

Des chercheurs révèlent la présence d’un mystérieux ancêtre humain dans notre salive

Certaines personnes diront qu’elles ont acquis beaucoup de caractéristiques de leurs ancêtres, mais il y a aussi des individus qui disent que la salive que leurs ancêtres avaient autrefois coule dans leur salive.

Il semblerait que la salive des gens puisseindiquer que des traits ont été transmis par un ancêtre. Il semblerait que le gène remonte aux Néandertaliens ou aux Dénisoviens. D’où vient ce gène exactement?

QU’EST-CE QUE LA MUC7?

Connaissez-vous la MUC7? La mucine est une protéine fortement glycolisée qui rentre dans la composition de la salive des gens et de nombreux mucus.

Il semble que les MUC7 soient toutes différents en fonction de la lignée d’où les gens viennent. Si on la testait sur la population moderne, la MUC7 aurait des qualités différentes. Il semble que grâce à ce gène, il sera possible pour les gens de retracer leur lignée. Ce gène devrait conduire à environ 2 500 génomes. Certains secrets peuvent être découverts grâce à cela.

Ce type de gène pourrait être connecté aux différents microbes trouvés dans la zone de la bouche. Ce qui est surprenant, c’est la façon dont il peut être relié à l’arbre généalogique des gens.

«Lorsque nous avons examiné l’histoire du gène qui code la protéine, nous avons vu la signature d’un mélange archaïque dans les populations d’Afrique subsaharienne de nos jours»,  explique le chercheur Omer Gokcumen .

HISTOIRE DE LA MUC7

Il semble que selon le gène, les ancêtres différents de cette époque étaient tous capables de se reproduire à plusieurs reprises. Cela signifie que les ancêtres, les Néandertaliens, les Dénisoviens et les humains vivaient tous ensemble en harmonie avant.
Le mélange de diverses tribus peut être évident grâce au nombre de tribus perdues qui ont été découvertes au fil des ans, donc la découverte d’un gène qui est similaire à ce qu’ils avaient autrefois n’a plus rien de surprenant.

« En se basant sur l’analyse, l’explication la plus plausible pour cette variation extrême est l’introgression archaïque – l’introduction de matériel génétique à partir d’une espèce « d’hominidés fantômes » »,  déclare Gokcumen

Ce gène montre une connexion plus dominante aux Néandertaliens et aux Dénisoviens, ce qui signifie que ce trait peut provenir d’«hominidés fantômes». Certaines personnes pensent que ce type d’êtres humains peut être unique et différent, mais la seule raison pour laquelle ils sont appelés ainsi, c’est qu’il n’y a pas de trace claire de cette race. Il n’y a pas de fossiles pour prouver qu’ils ont existé dans le passé, mais cela peut être évident grâce au gène.

Bien qu’il y ait beaucoup de gens qui pensent que la découverte de la MUC7 ne fait qu’ouvrir le débat sur le nouveau mystère, beaucoup d’experts disent que la personne moderne rompt généralement avec quelqu’un et revient de temps en temps

simplement pour copuler. Il est possible que nos ancêtres aient fait cela avant et qu’ils aient échangé leurs gènes à travers leur salive. Il est également évident que la plupart des ancêtres ont acquis et continué à transmettre ces gènes.

Sources Des chercheurs révèlent la présence d’un mystérieux ancêtre humain dans notre salive : ScienceAlert, National Geographic  La recherche publiée dans  Molecular Biology and Evolution.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *