7 leçons de vie que toutes les personnes sensibles doivent apprendre

de | 15 janvier 2016

personnes-sensibles

7 leçons de vie que toutes les personnes sensibles doivent apprendre

 » Et ceux qui dansaient furent considérés comme fous par ceux qui ne pouvaient entendre la musique « . -Friedrich Nietzsche-.

Les personnes très sensibles sont trop souvent perçues comme faibles ou brisées. Mais ressentir trop intensément n’est pas un symptôme de faiblesse, c’est la caractéristique d’un être humain vraiment vivant et compatissant. Ce n’est pas la personne sensible qui est brisée, c’est la compréhension de la société qui est devenue émotionnellement dysfonctionnelle et incapable. Il n’y a aucune honte à exprimer vos sentiments authentiques. N’ayez jamais honte de laisser vos sentiments, vos sourires et vos larmes briller dans ce monde.

Plusieurs figures historiques à succès étaient très sensibles, comme Albert Einstein, Martin Luther King et Steve Job. Je prends cela comme une bonne nouvelle, car cela signifie que les personnes sensibles ne sont pas intrinsèquement désavantagées.

Mais quand nous ne réalisons pas comment gérer notre sensibilité, nous finissons par pousser trop fort pour faire face à tout le monde. Nous essayons de faire ce que d’autres semblent manipuler avec facilité, et essayons de faire mieux qu’eux. Ce qui entraîne des problèmes.

Voici 7 leçons de vie que toutes les personnes sensibles doivent apprendre :

Apprenez à contrôler vos sentiments.

La chose la plus importante à faire pour une personne sensible est d’apprendre à contrôler ses sentiments. La sensibilité n’est pas synonyme de timidité ou de faiblesse. Vous pouvez être une personne sensible et remplie de rage aussi ! Il est important que les personnes sensibles apprennent à contrôler leurs sentiments.

Apprenez à vous protéger

Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui voudront vous faire du mal, il n’y a aucun doute à ce sujet. Et c’est encore plus  blessant si vous êtes sensible. Donc apprenez à faire confiance à votre instinct et à vous protéger. Si vous devez vous vous construire une carapace, c’est normal.

Apprenez à rester concentré.

Il est facile d’être distrait lorsque vous êtes sensible. Même la moindre négativité peut faire dérailler votre journée entière. En présence de ce genre de chose, recentrez-vous ! Réfléchissez bien à ce que vous devez accomplir. Ne laissez pas les autres vous faire dérailler.

Apprenez à reconnaître vos forces.

La société dit que les gens sensibles sont faibles, mais en fait ils sont forts. Tout d’abord, être en mesure de vous exprimer pleinement est un signe de force. Deuxièmement, il faut de la force pour ressentir pleinement les émotions de ceux qui vous entourent également. En fait vous être très fort !

Apprenez à être vous-même.

À la fin de la journée, les personnes sensibles doivent apprendre à être elles-mêmes. La société dit que les gens sensibles sont des mauviettes ou faibles. Ce n’est pas le cas. Donc, n’essayez pas d’être quelqu’un que vous n’êtes pas. Cela vous videra complètement ! Au lieu de cela, soyez vous-même.

Apprenez à faire face aux  conflits

Les gens qui sont très sensibles ont tendance à éviter les conflits, parce que les émotions que nous éprouvons sont souvent écrasante. Cependant, l’empathie que nous éprouvons peut être un atout dans les situations de résolution de problèmes.

Vivre les émotions de ceux qui nous entourent peut nous aider à mieux appréhender les problèmes , si nous sommes capables de rester calme.

Rester calme pendant les conflits a été un élément clé pour moi. Je me rend bien compte également que ressentir les sentiments de l’autre est différent que de faire l’expérience de ses pensées. Toutefois, il est préférable de posez des questions, plutôt que de supposer ce que l’autre ressent et pourquoi il ressent les choses ainsi.

Apprenez à vous accorder de la compassion.

En étant quelqu’un de très sensible, vous avez une approche compatissante. Tant et si bien que le confort et les besoins des autres passent avant le votre, et cela est véritablement une seconde nature. En plus de cela, vous vous critiquez  souvent très durement. Vous vous surpassez, et vous vous en voulez lorsque votre créativité est insuffisante. Vous êtes dur avec vous-même et n’aimez pas poser de jugement sur les autres.

Pouvoir gérer votre critique intérieure tenace est primordial pour l’auto-compassion. Mais contrairement à la croyance populaire, vous ne devriez pas le faire constamment.
La profonde réflexion est l’un de vos dons, alors pourquoi ne pas embrasser à bras ouverts ce pouvoir? Prenez le contrôle et écoutez vos pensées sans jugement (après tout, il pourrait y avoir des perles de sagesse cachées à l’intérieur) et puis, pivotez vers des pensées qui éveillent des émotions plus douces, laissant place à une profonds sensation de bien-être.

À partir de ce sentiment , vous êtes plus en mesure de choisir des actes au profit de vous-même et des autres.

Tous les types de personnes sensibles qui arrivent avec succès à montrer de la compassion envers eux-mêmes sont naturellement en mesure de la partager avec les autres. Cela pourrait paraitre égoïste au premier abord, mais ce n’est pas le cas. Si votre voix intérieure dévalue qui vous êtes, manifestez de la bienveillance … ceci est l’antidote.

Claire C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *