La phase sombre des personnes sensibles que vous voyez rarement et dont vous devez être conscient.

de | 22 mai 2017

 

[wp_ad_camp_1Image crédit : shutterstock

La phase sombre des personnes sensibles que vous voyez rarement et dont vous devez être conscient.

En étant naturellement ouvertes au monde, les personnes sensibles ont généralement une sensibilité accrue de leurs sens et arrivent à détecter les énergies différentes. Les hypersensibles ont même la capacité de ressentir ces énergies et de les éprouver.

Ceux qui n’ont pas cette sensibilité pourraient percevoir cela comme un cadeau du ciel, mais pour les personnes sensibles, il y a autant de côtés lumineux que de côtés sombres. Une caractéristique qui ne se révèle pas toujours comme une partie de plaisir.

Ce don permet à d’autres personnes de se sentir sereines autour des personnes sensibles et, par conséquent, les personnes sensibles hésitent parfois avant de parler de facteurs internes ou de leurs secrets les plus profonds. Bien que les personnes sensibles arrivent à gérer leurs émotions, elles ressentent tout de même souvent un peu de stress.

La phase sombre d’une personne sensible est un terrain propice aux pensées négatives et aux pensées positives notamment. Ce sont des personnes qui éprouvent à la fois le bon et le mauvais, et cela peut certainement se révéler comme une expérience extrêmement écrasante.

Leurs émotions sont bien souvent le fruit d’énergies, négatives ou positives, présentes autour d’elles. En dépit de leurs vaillants efforts, elles n’arrivent presque jamais à échapper aux maux du monde. Les êtres sensibles ont une compréhension profonde de la façon dont le monde fonctionne; ce qui les attriste et les embrouille souvent.

En raison de l’absorption de ces énergies, cela peut être une source d’épuisement et de fatigue, mais c’est l’art peu perceptible qui structure leur personnalité. Les personnes sensibles ressentent et observent discrètement.

Malheureusement, la plupart du temps, une personne sensible est tenue pour acquise, n’est pas reconnue à sa juste valeur et se fait facilement exploiter. Ce sont des personnes qui se donnent corps et âme.

Cette phase sombre est très lourde à porter. Pouvoir garder tout ce que vous avez dans le cœur pour vous tout en y ajoutant aussi ce que les autres ont dans leurs cœurs. Les êtres sensibles ont un poids énorme sur les épaules.

De plus, la phase sombre d’une personne sensible lui fait parfois négliger son propre corps et son esprit pour les autres. Cette négligence se crée avec le temps, et c’est seulement après un certain temps qu’elle réalise être éloignée des autres plus que jamais.

Quand une personne sensible tombe amoureuse, elle ne le fait pas pleinement. Car elle ne dévoile jamais tout ce qu’elle a vraiment dans le coeur à quelqu’un d’autre. Elle sait que si elle venait à le faire, l’amour serait extrêmement écrasant et difficile à gérer pour les deux personnes dans la relation.

Par conséquent, les personnes sensibles préfèrent garder une partie de leur vie cachée. Elles pensent toujours devoir être sur leurs gardes et de ne laisser personne pénétrer dans leur monde. Elles sont engagées dans une sorte de guerre au fond d’elle-mêmes. La guerre qu’elles mènent depuis longtemps.

En fait, pour les personnes sensibles, la seule façon d’affronter ce combat est de s’assurer qu’elles soient capables de faire la distinction entre leurs propres émotions et les énergies qui tentent de les envahir.

Les personnes qui ont une grande sensibilité doivent être en mesure de laisser tomber le mur qu’elles ont construit autour de leurs sentiments afin de pouvoir permettre à leur être empathique de manifester le bien dans leur vie.

Sinon, elles seront condamnées à lutter avec elles-mêmes pour toujours.

 

2 réflexions au sujet de « La phase sombre des personnes sensibles que vous voyez rarement et dont vous devez être conscient. »

  1. speedoflight

    je pense que c’est l’inverse qu’il faut faire : construire une barrière psychique pour ne pas se laisser envahir par les autres et les empêcher de profiter de note naïveté … c’est mon point de vue personnel !

    Répondre
  2. Louak

    Si on est heureux pourquoi construire une barrière à ses émotions ? Le bonheur ne diminue pas en étant partagé, bien au contraire !
    Je pense qu’il faut bien faire la distinction entre ses propres émotions et celle des autres, afin de pouvoir soit se contenter de ses propres émotions mais ainsi être renfermer sur soi même car toujours en train de se protéger des autres énergies ; soit pour communiquer avec ses bonnes énergies les laisser se répandre autour, et laisser entrer les bonnes émotions et énergies des autres tout en filtrant les mauvaises et ainsi permettre une connexion positive entre 2 personnes positives qui sera bénéfique pour les 2
    Cela nécessite beaucoup d’analyses et de maîtrise de soi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *