TOP 10 DES PLANTES D’INTÉRIEUR POUR RÉDUIRE LA POLLUTION DE L’AIR

de | 6 mars 2015

Filtres à air naturels :  Top 10 des plantes d’intérieur pour réduire la pollution de l’air intérieur

plantes

Saviez-vous que l’air intérieur était généralement plus pollué que l’air extérieur ? C’est vrai. L’air intérieur a une concentration de gaz et de particules plus élevée, à cause d’une ventilation insuffisante et diverses sources de pollution à l’intérieur de la maison comme les produits d’entretien et les meubles en bois aggloméré. Comme les gens passent généralement plus de 80% du temps à l’intérieur, on reconnait cela comme une menace sérieuse pour la santé des gens.

Le meilleur moyen de lutter contre la pollution de l’air intérieur est d’ouvrir les portes et les fenêtres lorsque cela est possible et de minimiser au maximum les produits qui émettent des polluants toxiques. Un autre moyen est de ramener la nature à l’intérieur. En plus d’être belles et de détendre, les plantes d’intérieur sont efficaces pour éliminer l’ozone et les composés organiques volatils (COV) qui représentent une grande partie de la pollution de l’air intérieur.

Voici 10 plantes  faciles à entretenir pour vous aider à vivre une vie plus saine.

Fleur de lune (Spathiphyllum wallisii) : Supprime le formaldéhyde, le benzène et le trichloroéthylène. Originaire des forêts tropicales du centre et sud-américain, cette plante a besoin d’un endroit ombragé.

plantes d’intérieur

Scindapsus doré (scindapsus aureus) : Supprime le formaldéhyde. Plante grimpante très robuste qui prend des proportions énormes dans son habitat naturel. Dans la maison, il préfère lumineux, la lumière indirecte et un sol humide.

plantes d’intérieur

Lierre commun (Hedera helix) : Supprime le formaldéhyde. Cette jolie plante grimpante est un peu plus difficile à faire pousser, car elle préfère des conditions froides et humides qui ne sont pas typiques d’une maison.

plantes d’intérieur

Chrysanthème (Chrysanthemum morifolium) : Supprime le benzène et le formaldéhyde. Peut produire des fleurs colorées lorsqu’il est placé en plein soleil.

plantes d’intérieur

Plantes d’intérieur suite

Gerbéra (Gerbera jamesonii) : Supprime le benzène et le trichloroéthylène. Comme le chrysanthème, elle a besoin lumière directe pour produire ses jolies fleurs.

gerbéra

Langue de belle-mère (Sansevieria trifasciata ‘Laurentii’) : Plante à faible entretien qui se développe dans des conditions de faible luminosité et avec beaucoup d’humidité

a6

Bambou palmier (Chamaedorea sefritzii) : Supprime le benzène, le formaldéhyde, le trichloréthylène et le xylène. Cette plante d’intérieur populaire se développe en basse lumière, mais ne peut pas résister à un arrosage excessif.

a7

Azalée (Rhododendron simsii) : Supprime le formaldéhyde. Cette azalée naine fait mieux dans un cadre refroidisseur de lumière directe du soleil et vous récompensera avec de belles fleurs.

a8

Le dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata) : Supprime le xylène, le benzène et le trichloroéthylène. Cette plante peut atteindre le plafond de votre maison et les bords rouges apportent une touche de couleur.

a9

Plante araignée (Chlorophytum comosum) : Supprime le benzène, le formaldéhyde, le monoxyde de carbone et le xylène. Une plante qui nécessite très peu d’entretien et qui a un feuillage riche avec des fleurs minuscules.

a10

Après Top 10 des plantes d’intérieur pour réduire la pollution de l’air intérieur

À propos de Claire C.

J’ai rejoint https://espritsciencemetaphysiques.com/ en 2014. Plus le temps passe et plus ce qui se passe sur notre planète m’interpelle, j’ai donc voulu apporter ma contribution pour essayer de faire changer les choses. Depuis que je travaille pour Esprit Science Métaphysiques , j’ai eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir faire évoluer la conscience des autres.
Claire-C-auteur-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *