in

Une femme de 61 ans donne naissance à sa propre petite-fille pour que son fils et son mari puissent être papas

Partagez cet article

On dit que le lien familial est le plus fort qui soit. Non seulement votre famille est censée vous aimer inconditionnellement, mais elle est souvent prête à faire les plus grands sacrifices pour vous rendre heureux. Cependant, devrait-il y avoir une limite à l’intervention d’un parent malgré ses meilleures intentions ?

Annonce

Pour Cecile Eledge, s’assurer que tous les rêves de son fils se réalisent était sa plus grande priorité. Cécile a accepté son fils tel qu’il était et a accueilli son mari comme l’un des siens. Lorsque le couple a révélé qu’il souhaitait avoir son propre bébé, Cécile a décidé qu’en tant que mère, il lui incombait de faire tout ce qui était en son pouvoir pour aider… même si cela impliquait de donner naissance à son propre petit-enfant.

La mère intervient

Ariel Panowicz / Facebook

Matthew Eledge était dans une relation amoureuse avec son mari. Il était reconnaissant pour ce qu’il avait, un mari qui l’aimait et une famille qui le soutenait. Il a même eu une carrière enrichissante en tant qu’enseignant, se souciant profondément de chaque enfant qui entrait dans sa classe. La seule chose qu’il désirait désespérément, c’était un enfant à lui. Cependant, avec son salaire de professeur, il était difficile de pouvoir se payer une mère porteuse. Avoir un enfant lui semblait inaccessible.

Annonce

La mère de Matthew, Cécile, a vu le désir profond de son fils et de son mari d’être pères. Les deux hommes avaient même commencé des traitements de FIV. Elle a décidé de surprendre son fils en lui proposant de porter son bébé :

« Je pensais que si je pouvais le faire, je le ferais », a déclaré Cecile Eledge à BuzzFeed News, ajoutant qu’être la mère porteuse du bébé « était une sorte d’évidence ».

Mission presque impossible

Ariel Panowicz / Facebook

Cécile avait la soixantaine donc, malgré ses meilleures intentions, il n’était pas possible de savoir si proposer de porter son propre petit-enfant serait réellement possible. À ce stade, Cécile n’avait pas été enceinte depuis plus de 30 ans et avait eu la ménopause il y a plus de dix ans.

La première étape consistait à trouver un médecin qui le permettrait. La famille était ravie quand ils ont finalement rencontré un endocrinologue de la reproduction qui était prêt à les aider dans leur mission risquée. Le processus était enclenché.

Risquer sa propre vie pour le bonheur de son fils

Ariel Panowicz / Facebook

Même si un médecin avait accepté de les aider, la famille prenait toujours un gros risque qui incluait la vie de Cécile et du bébé. Le Dr Carolyn Maud Doherty a expliqué qu’être enceinte à cet âge est rare : « Il est important que les gens sachent que toutes les personnes de 60 ans ne sont pas en assez bonne santé pour être une mère porteuse », a-t-elle déclaré à Buzzfeed News.

Annonce

Elle ajoute que nous devons garder à l’esprit que tout le monde ne peut pas le faire : « Il n’y a probablement qu’une poignée de personnes à travers le pays qui peuvent le faire – seulement une poignée de personnes qui l’ont fait. » Mais même en connaissant les risques, la famille a décidé de le faire.

Une affaire de famille

Ariel Panowicz / Facebook

Cécile savait qu’elle avait beaucoup de travail à faire et que la prochaine année de sa vie ne serait pas facile pour son corps. Avant même le début de la grossesse, elle a dû subir une longue série de tests, notamment un test de Papanicolaou, des analyses de sang, des tests de cholestérol, des mammographies et des échographies. Sa santé a été jugée assez bonne pour supporter une grossesse.

Cependant, le couple a eu une autre surprise lorsqu’un autre membre de la famille a décidé d’intervenir et de contribuer à leur cause. La sœur d’Elliot a décidé d’apporter sa propre contribution en lui offrant des ovocytes.

La chance des débutants

Ariel Panowicz / Facebook

Tous les ingrédients étaient réunis pour une grossesse réussie. Cécile avait réussi tous ses tests, commencé les traitements hormonaux, les ovules de la sœur d’Elliot ont été fécondés avec le sperme de Mathew.

Annonce

De là, le sperme du fils de Cécile a été implanté dans plusieurs ovules fécondés dans son utérus. Contre toute attente, elle est tombée enceinte dès leur toute première tentative ! C’était presque comme si l’univers lui-même était en leur faveur. Le bébé n’était plus qu’à neuf mois avant de rejoindre la famille.

Naissance d’une fille et d’une petite-fille en même temps

Ariel Panowicz / Facebook

Cécile a fait tout ce qui était en son pouvoir pour avoir une grossesse saine pour elle et le bébé : « Je me suis entraînée, j’ai marché, j’ai fait de l’activité physique. Et en fait, c’était presque plus facile », a-t-elle déclaré, ajoutant ; « Parce que je suis plus âgée, mon alimentation est plus facile à contrôler et je n’avais pas la responsabilité d’autres enfants. Juste cette grossesse. »

Heureusement, malgré quelques nausées matinales et des pics de tension artérielle, Cécile a déjoué tous les pronostics et donné naissance à une petite fille en bonne santé nommée Uma sans même avoir besoin d’une césarienne.

L’amour d’une mère doit-il connaître des limites ?

Ariel Panowicz / Facebook

Les papas ont été submergés de joie et de gratitude pour le sacrifice que Cécile avait fait : « Je ne sais pas comment la décrire, elle est remarquable. J’ai un profond respect pour elle », a déclaré Matthew au Daily Mail.

Annonce

Il est difficile d’imaginer tout ce qu’une mère ferait pour s’assurer que ses enfants sont heureux. Matthew considère sa mère comme une guerrière qui n’a eu aucun mal à abandonner le bébé juste au moment où la petite fille est née pour ses parents aimants. Cependant, tous ceux qui ont entendu leur histoire ne sont pas d’accord. Certains pensent qu’elle est peut-être allée trop loin.

L’acceptation plutôt que la compréhension

Ariel Panowicz / Facebook

Matthew comprend que tout le monde ne soit pas d’accord avec la façon dont ils ont décidé de fonder leur propre famille, mais il espère que les gens pourront accepter leur décision même s’ils ne la comprennent pas : « Les gens n’ont pas compris au début, mais une fois qu’ils l’ont compris, ils y sont favorables, ils pensent que c’est incroyable. Ils sont vraiment inspirés par ma mère…

Il dit que « les gens sont confus » par l’histoire de sa famille, racontant au New York Post : « Nous avons beaucoup de gens qui se disent, ‘attendez une minute, dont l’ovule ? Et le sperme ? » Cependant, ils sont habitués aux opinions différentes des gens et préfèrent de toute façon vivre de la manière qui les rend heureux :

Annonce

« En tant qu’homosexuels, nous sommes tellement chanceux d’avoir des enfants à un moment où des gens comprennent notre relation et d’être parents, et aussi à un moment où la technologie nous permet d’avoir ce bébé, avec certains des gènes d’Elliot et une partie de mon matériel génétique. »

« C’est l’esprit d’équipe »

Ariel Panowicz / Facebook

Sans l’aide de Cécile, Matthieu et son mari n’auraient peut-être jamais pu connaître la joie d’avoir un enfant : « Nous pensons aussi qu’il faut un esprit d’équipe dans une famille », a-t-il déclaré. « Bien que nous ayons adopté une approche non conventionnelle, nous avons pu en discuter et cela a rendu tout plus excitant et plus motivant. »

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

nouvelle lune

La nouvelle lune de juin 2022 sera une bénédiction pour ces 4 signes du zodiaque

horoscope

Horoscope du Samedi 25 Juin 2022 pour chaque signe du zodiaque