5 choses que font les gens qui ont une dépression masquée

de | 20 novembre 2015

dépression masquée

5 choses que font les gens qui ont une dépression masquée

Douleurs diffuses, maux de tête, fatigue…  Autant de symptômes physiques qui peuvent révéler chez certaines personnes une dépression et les expressions verbales sont nombreuses à nous rappeler que des symptômes physiques peuvent résulter d’une tension psychologique. 

Une dépression masquée est une dépression dans laquelle les signes psychiques de la maladie (souffrance morale et autodévaluation, pensées suicidaires…) passent à l’arrière-plan pour laisser la place aux signes physiques : douleurs diffuses musculaires et articulaires, fatigue et insomnie, manque d’appétit, céphalées, douleurs thoraciques… Les symptômes sont alors interprétés comme étant ceux d’une maladie somatique.

L’errance médicale

Il en résulte que le patient n’est pas traité pour sa dépression en tant que telle et qu’il entre souvent dans une errance médicale, une accumulation de traitements pour lumbagos, céphalées, syndromes de fatigue chronique… La dépression masquée est une dépression niée, souvent passée sur le mode chronique, qui trouve d’autres voies pour s’exprimer.

Les troubles provoqués par une dépression masquée entrent dans le cadre des maladies psychosomatiques, mais toutes les maladies psychosomatiques ne sont pas d’origine dépressive.

Pourquoi la dépression est-elle masquée ?

Les personnes qui expriment par des manifestations physiques leur appel au secours sont souvent persuadées que leur entourage ne prend pas au sérieux les maladies psychiques considérées comme honteuses ou comme une sorte de laisser-aller. C’est d’ailleurs souvent le cas dans notre société, la dépression n’étant pas encore considérée par tous comme une « vraie » maladie.

Quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit cependant que ces jugements négatifs sur la dépression peuvent aussi venir du malade lui-même. C’est lui qui ne veut pas admettre qu’il souffre d’une pathologie qu’il a critiquée chez d’autres ou toujours entendu présenter de façon péjorative dans son entourage. Il arrive alors que la souffrance morale ainsi niée finisse par s’exprimer sous forme de souffrances physiques.

Dans le cas des plus jeunes, cette dépression est une façon de forcer les parents à voir une souffrance que l’ado ou l’enfant n’arrive pas à dire parce qu’il est trop jeune, ou parce qu’il ne l’admet pas lui-même.

Entre les maux du corps et ceux de l’esprit, il existe un lien à considérer avec précaution car si le corps parle, son langage reste difficile à décrypter… A lire pour éviter toutes conclusions hâtives.

dépression masquée

Voici les 5 choses que font les gens qui ont cette dépression:

1. Ils peuvent réagir violemment.

L’irritation et la colère sont deux des signes qui caractérisent la dépression. Lorsque nous pensons à la dépression, celle-ci est souvent caractérisée par un état « d’être » déprimé – sans défense, apathique, mélancolique. Mais il arrive parfois  que nous confondions la dépression avec la mauvaise humeur. Souvent, c’est ainsi que humains expriment leur dépression.

2. Ils peuvent choisir de rester à l’écart.

Lorsqu’une personne devient dépressive, il lui arrive fréquemment de perdre tout intérêt pour quoi que ce soit, particulièrement pour les choses qu’elle aimait faire. Celle qui fut autrefois une personne très sociable est désormais en retrait, se couche tard et appelle au travail. Le retrait est un signe de dépression.

3. Ils peuvent en quelque sorte devenir irréguliers.

Quand les gens se sentent déprimés, ils font des programmes avec vous quand ils sont de bonne humeur, mais quand vient le moment de réaliser cet événement, ils peuvent changer d’avis juste comme ça. Quelqu’un qui vous critique soudainement pourrait être secrètement déprimé.

4. Ils peuvent être épuisés.

Le sommeil devient plus difficile lorsque la dépression s’installe. Les problèmes de sommeil sont parfois un signe précurseur d’un mal plus profond. D’autre part, un surplus de sommeil est également un signe de dépression.

5. Ils peuvent soudainement avoir une prise ou une perte de poids importante.

Les gens perdent parfois beaucoup de poids parce qu’ils ont commencé à mieux s’alimenter et à faire de l’exercice, donc soyez prudent avant d’associer ce constat à la dépression.

Si les gens perdent ou gagnent du poids parce que vous pensez qu’ils ont cessé de s’alimenter ou qu’ils s’alimentent trop, cela peut indiquer que cette personne est dépressive.

Source dépression masquée: www.santemagazine.fr/ et http://www.lifehack.org/

 

Sandra Véringa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *